Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'esthétique ou pas !

Romantisme
#
Profil

bonheur

le jeudi 07 mars 2019 à 11h19

J'ignore si le titre est juste.

Pour anecdote, j'ai un homme qui vient sur mon lieu de travail (magasin alimentaire) le midi pour acheter avec ses collègues son repas. Ils passent à la caisse où c'est le plus rapide, mais ils ne manquent pas de me faire un coucou si j'ai du monde, et lui le fait avec un sourire... bref. Je ne fais pas de dessin <3 . Le soir il revient parfois seul, pour des courses perso. Hier ce fut le cas et il a pris le temps de venir vers moi :-) . Il me dit "vous n'avez même pas remarqué que j'avais pris le temps de me changer et de me faire beau pour venir vous voir" :-D (gling intérieur). Je lui alors expliqué que non, je n'avais pas remarqué, en effet (sur le ton de l'excuse). Que je ferais plus attention la prochaine fois, et que s'il ne s'était pas fait beau, je ferai la remarque inverse :-D (humour évidemment, on s'est bien compris). J'ai aussi expliqué que je ne pouvais pas voir à la fois les sourires et les tenues. Que l'éclat d'un regard était pour moi plus intéressant, mais qu'en effet, il était très beau :-) . Aussi, que ce midi, il était passé en mode furtif.

On n'est pas tous identique dans notre vision des autres. On ne regarde pas tous une tenue, une nouvelle coiffure, le rasage, autres (qui pour moi sont secondaires, des artifices).

Pour conclure l'anecdote, je travaille dans une petite ville, son épouse a déjà fait une remarque une fois (pas de jalousie, plus pour faire comprendre qu'elle n'est pas aveugle, ils viennent parfois ensemble les weed-end), et les client-e-s qui attendaient derrière étaient un peu médusés de notre discussion. J'avais évoqué une fois le terme polyamour devant lui et ses collègues (qu'ont-ils compris réellement ?)

Donc, nous n'avons pas tous un visuel naturel identique sur ce qu'un individu renvoie. L'esthétique ne fait pas tout.

Suis-je un cas rare ? Qu'en pensez-vous ?

#
Profil

Mark

le jeudi 07 mars 2019 à 11h33

bonheur
Donc, nous n'avons pas tous un visuel naturel identique sur ce qu'un individu renvoie. L'esthétique ne fait pas tout.

Sourire... et heureusement!

#
Profil

bonheur

le jeudi 07 mars 2019 à 11h42

Merci ! Je me sens moins seule :-)

#
Profil

Mark

le jeudi 07 mars 2019 à 12h47

Tu es très, très loin d'être seule, rassures toi!
L'attraction est multiple chez moi. Un regard, un sourire, des mots, la voix.. le tour de taille et les mensurations ne sont que ça, une plastique, un contenant.

La partie physique n'est pour moi qu'un transmetteur d'émotions, de ressentis. La texture de peau, l'odeur, le gout.

edit: il fallait lire "n'est pour moi qu'essentiellement un transmetteur d'émotions." L'attirance physique, il y en a toujours un peu.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

bidibidibidi

le jeudi 07 mars 2019 à 13h08

bonheur
Suis-je un cas rare ?

Oui !
Mais sinon, pour ta question, je n'arrive pas bien à comprendre ce que tu veux communiquer.

Je sais que je suis très sensible à l'esthétique, même si ce n'est qu'un élément parmi beaucoup pour décrire quelqu'un. Ca reste un élément qu'on peut appréhender immédiatement, quand les circonvolutions complexes de la personnalité ne peuvent s'acquérir qu'avec le temps.
Mon goût a d'ailleurs beaucoup évolué avec le temps. De l'adolescence et ses naïades sur papier glacé, je suis passé par une phase où j'ignorais peu ou prou le physique pour finalement en retrouver le goût. Je pense, étrangement, que c'est quelque chose qui s'apprend que de savoir voir la beauté. On a tendance à facilement se laisser abuser par des signes extérieur ou des attitudes, oubliant les choses qui nous sont vraiment importantes.
Je remarque aussi que j'ai une beauté extrêmement tactile. J'adore, par exemple, les tailles de guêpes. Mais ce n'est pas lié qu'à la vue, mais aussi au fait que j'aime les tenir dans mes bras.
Enfin, la beauté, c'est d'une complexité !!!
Et je pense que je suis un peu hors sujet. Sur un fil lancé par Bonheur, ce serait le comble :-D

#
Profil

bonheur

le jeudi 07 mars 2019 à 13h14

:-D @Mark. Et dans les transmetteur d'émotions, je place les perturbations intérieures, les troubles, qui occasionnent chez moi tellement. Me perdre dans les fonctions de mes listings alors que la tâche est ultra-simple et ultra-rapide en général ; bafouiller ; ne plus savoir où j'en suis ; etc

Je dirais que la texture de la peau, l'odeur, le goût, ça vient après, une fois que le rapprochement s'opère réellement. Mais oui, la forme des lèvres, certaines commissures, un plissement autour des yeux, des tâches de rousseur...une respiration particulière, un accent, et le magnétisme (ou quelque soit le nom qu'on lui donne).

@bidi... Non, justement, tu n'es pas hors sujet. Tu es en plein dedans pour confirmer que toi et moi, nous percevons autrui différemment. Toi et moi savons que nous n'avons rien de commun. D'où sans doute une curiosité saine de l'un pour l'autre. Tu ne peux pas me "comprendre" car tu ne peux t'identifier à mon discours et inversement. Naturellement, nous avons un comportement différent. Ce qui est bien, par contre, ce sont justement de pouvoir échanger sans se faire du rentre-dedans. On a au moins cela en commun :-) .

Toutefois, j'avoue que je me sentais un peu marginale et en l’occurrence @Mark me fait du bien, alors que je ne le connais pas du tout. Merci pour cela !

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

bidibidibidi

le jeudi 07 mars 2019 à 13h19

Des fois, je me demande vraiment ce que c'est que d'être toi :-)
Si tu éprouves des choses que personne n'éprouve ou si tu as juste tes mots à toi pour les décrire.

#
Profil

bonheur

le jeudi 07 mars 2019 à 13h23

bidi...
Des fois, je me demande vraiment ce que c'est que d'être toi :-)
Si tu éprouves des choses que personne n'éprouve ou si tu as juste tes mots à toi pour les décrire.

Ben si tu es prêt à savoir ce que ça fait que de vivre tout en amplifié... pas certains que ce soit un atout. Mais non, tu ne seras jamais moi.

J'ai des mots, en effet, mais je crois que j'éprouve d'une façon particulière. Je suppose que ça va dans le sens de ce fil de discussion

Attention, j'ai apporté un modif à mon précédent post, du fait que l'on est écrit simultanément

#
Profil

bonheur

le jeudi 07 mars 2019 à 13h34

Mark (profil)
20 ans de vie maritale monogame et 5 ans de déconstruction de la monogamie ; ou la notion de compersion c'est "imposée" de manière naturelle..

Pour ma part, 20 ans de vie maritale monogame et 4 ans de déconstruction de la monogamie ou la notion de compersion c'est imposée (sans guillemets ; merci mon chéri !) de manière naturelle, ainsi qu'une forme de CNV également. 4 années d'avancée commune dans un épais brouillard (non connaissance du polyamour), suivi d'un deuxième déclic en 2011 sur ce qu'est le polyamour et début d'un long cheminement d'identification.

Questions Mark (si tu veux ici, autrement en mp, ou pas du tout si c'est indiscret). Comment étais tu enfant ? Souvent amoureux ? Et ado aussi ? Avais-tu eu des "prémices" ?

Je n'arrive pas à lire le texte de ton avatar :-/ c'est trop petit

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Mark

le jeudi 07 mars 2019 à 13h57

@bonheur

Je crois que ton/vôtre cheminement a été plus positif pour le couple. L'ouverture de mon mariage a mené à une bifurcation de nos vies. Ma femme est partie à fond dans le libertinage. J'ai très vite compris que ce n'était pas du tout pour moi et ai trouvé mon apaisement dans une autre voie.

Ce n'est pas évident de répondre à ta question. J'ai pas mal crapahuté en Europe petit et ado. Changements de pays, déménagements. Pas d'internet, réseaux sociaux ou forfaits illimités à l'époque. Changement de langue aussi.

Le premier résultat a été d'apprendre à considérer amitiés et relations comme des chapitres de vie, ou j'ai appris à dire adieu à chaque départ. Je sais aimer sans être amoureux, et je porte à mes ami.es un amour sincère ou les lignes sont parfois floues parce que je suis un affectif. (mbti: esfj)

Ce qui ne veux PAS dire que j'envisage la fin d'une relation dès son départ, la preuve, mais que je la vie d'une façon la plus entière possible.

La citation est d'Honoré de Balzac: "J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot"
Il va falloir que je trouve un autre avatar ;-)

#
Profil

HeavenlyCreature

le jeudi 07 mars 2019 à 14h05

J'ai l'impression que cet homme ne voulait pas que tu fasses attention à sa tenue en te faisant cette remarque, mais que c'était simplement une manière de te demander : "fais tu attention à moi / me vois-tu ?" .
On le fait tous quand on se fait joli.e pour l'être aimé.e/convoité.e. On s'est acheté une nouvelle tenue, on est allés chez le coiffeur et on demande : "quoi ? Tu n'as pas remarqué ma..." alors qu'en fait on veut juste entendre que l'autre nous "voit", ça va au delà de l'esthétique. C'est simplement une manière d'exprimer : "tu me plais, est ce que moi aussi je te plais ?". ;)

Et sinon pour répondre à ta question, pour ma part c'est très rare que je sorte avec un homme qui me plaît physiquement au départ : les relations que j'ai eues, 9 fois sur 10, je me serais pas retournée dessus. C'est autre chose en général qui m'attire : le charme, l'humour, la sensibilité. C'est seulement une fois qu'une intimité se met en place que je commence à les trouver beaux et là, part contre, je deviens folle de leur physique, aussi bien l'esthétique que l'odeur, la texture de la peau... Mtnt, j'avoue que mon ex avait un corps magnifique (mais je l'ai pas choisi pour ça, c'est pas trop le genre de truc auquel je fais gaffe en général, mais belle surprise hehehe:) ) et que quand on a goûté une fois à un corps d'apolon, nos critères changent un peu ... Dur-dur de revenir à la "normale". Mais je suis aussi très sensible aux détails, qui me font littéralement craquer : la voix, ou par exemple chez mon ex des rides d'expression marquées et nombreuses au coin des yeux quand il souriait... J'en étais dingue (je le suis tjs) ...

Depuis quelques jours je fréquente un garçon, qui, à l'inverse, correspond parfaitement à mon type d'homme "idéal" (grand, athletic, brun, barbu, du genre baroudeur). Il m'a attirée immédiatement et inversement, et on s'est rapprochés. Ce genre de rencontre, ça ne m'était pas arrivé depuis mes 17 ans ;) mais s'il m'a plu c'est aussi pcq j'ai perçu chez lui une grande sensibilité et des failles. Le côté dark et fragile, c'est quelque chose qui m'attire bcp chez un homme. Je pense que je l'aurais pas "vu" si ça n'avait pas été le cas, je me serais juste dit "tiens il est Canon" mais ça serait resté à l'état de fantasme..

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Mark

le jeudi 07 mars 2019 à 14h16

HeavenlyCreature
C'est autre chose en général qui m'attire : le charme, l'humour, la sensibilité.

C'est tout à fait ça. Ça rentre dans la partie CNV pour toi?

#
Profil

bonheur

le jeudi 07 mars 2019 à 14h17

Je crois que le positif dans le couple, est ce que je nomme souvent "équité". Comme pour ton couple, si je comprend, les chemins nous mènent différemment. Mon chéri de vie partage ma vie, connait mes amours, reçoit les polys séjournant à la maison (quelques heures à plusieurs jours). Donc, il partage concrètement ma façon d'être, sans en désirer l'équivalence, qui ne le représenterait pas.

Qui se ressemble s'assemble... pas nécessairement. Ne pas se ressembler permettrait au contraire d'élargir son horizon. Il vit avec moi ce qu'il n'aurait jamais vécu sans moi (avec une compagne "ordinaire") et s'en réjouit. Sinon, je le vivrais seule :-/ et ça nous aurait éloigné, certainement.

J'ai eu également une période de flou entre amitié et amour. Aujourd'hui, je fais toute la lumière car j'ai besoin d'identifié en fait, ne serait-ce que pour assumer. Le flou, je n'arrive pas bien à l'accepter, ou alors d'une courte durée, pour une transition.

Je n'ai que ponctuellement voyager. Pour ce qui est de la valeur des sentiments, dire adieu est parfois indispensable (nécessaire) mais le perpétuel peut se vivre intérieurement. En tout cas, moi, c'est ainsi que je le vis. Apprendre à dire adieu, c'est ce qui m'a manqué dans ma vie, jusque récemment. Comme quoi, tout arrive :-) .

#
Profil

HeavenlyCreature

le jeudi 07 mars 2019 à 17h28

Mark
C'est tout à fait ça. Ça rentre dans la partie CNV pour toi?

Euh, communication non violente ? Je ne vois pas le rapport, peux tu expliciter stp ?

#
Profil

Mark

le jeudi 07 mars 2019 à 17h37

pardon, j'ai mal interprété l'abréviation: Je pensais à Communication Non Verbale

#
Profil

bonheur

le jeudi 07 mars 2019 à 18h06

HeavenlyCreature
C'est simplement une manière d'exprimer : "tu me plais, est ce que moi aussi je te plais ?". ;)

Ben la notion de "plaire" m'est en amour étrangère. Je la conçois, mais pas en ce domaine.

Est-ce que par là on peut entendre qu'il est particulier ? Oh ben oui, carrément, complètement, bien ou mal peigné, propre ou sale (il bosse dans le bâtiment, alors forcément, les habits sont emprunts de poussières de ciment, enfin dans son cas). Je m'en fous complètement. Une expression dit que l'habit ne fait pas le moine. J'aurai tendance à dire que le corps, les vêtements, les artifices, ne font pas du tout l'individu. Je suppose que là encore, ça m'est particulier.

HeavenlyCreature
Mtnt, j'avoue que mon ex avait un corps magnifique (mais je l'ai pas choisi pour ça, c'est pas trop le genre de truc auquel je fais gaffe en général, mais belle surprise hehehe:) ) et que quand on a goûté une fois à un corps d'apolon, nos critères changent un peu ...

J'ai eu un amoureux, rencontrer d'ailleurs dans les circonstances similaires à celles de mon anecdote. Il travaillait aussi dans le bâtiment et venait aussi acheté son repas de midi. A part qu'il était grand (1m95 environ), j'aimais son regard, ces tâches de rousseurs alors qu'il a une peau de métisse... La première fois que l'on s'est vu vraiment (c'est à dire en dehors de mon travail) ce fut pour aller à un événement poly. Quand je l'ai retrouvé, j'ai été wahoo ! En fait, je n'avais jamais vu à quel il était canon. Sa tenue, en effet, le mettait en valeur. Du coup, je me suis sentie mal à l'aise. Sans sexualité, mais une proximité évidente, tactile (j'aimais lui caresser la joue, par exemple) si je puis dire, une fois cet effet de surprise passé, je ne me suis plus préoccupé de cela. Mais j'admets que le contraste a été wahoo ! Je suppose aussi que dans le cadre de mon travail, un individu est simplement un individu. Je vois tellement de personnes dans une journée. Par contre, les personnes différentes, ce n'est pas par le physique que je les perçois. Ce serait plutôt déroutant.

#
Profil

HeavenlyCreature

le jeudi 07 mars 2019 à 18h08

Mark
pardon, j'ai mal interprété l'abréviation: Je pensais à Communication Non Verbale

Haha pardon j'avais pas compris

#
Profil

bonheur

le jeudi 07 mars 2019 à 18h11

Pour en revenir à cet homme de l'anecdote, j'admets qu'il a à la fois une "prestance" et une "présence". Il a toujours été singulier. A part !

Merci de vos interprétations, parce que moi, je n'ai pas cette lisibilité commune.

Du coup, les gens qui étaient derrière et nous ont entendues :-/ . Je ne crains pas pour moi, mais pour lui. J'espère que ça ira. Il aurait mieux valu qu'il me donne son tel, griffonné sur un papier. On aurait pu échanger sérieusement et sans sous-entendu.

#
Profil

HeavenlyCreature

le jeudi 07 mars 2019 à 18h37

bonheur
J'ai été wahoo ! En fait, je n'avais jamais vu à quel il était canon. (...) Du coup, je me suis sentie mal à l'aise. Sans sexualité, mais une proximité évidente, tactile


Pdt lgtps, le corps, ça n'a pas été un critère de choix (mon ex faisait 1,75m et pesait 60 kg tout mouillé) car je suis plus sensible au visage, et en l'occurrence au charme, qui, je trouve, peut rendre qqun d'assez "laid" très très beau (et inversement son absence peut rendre qqun d'objectivement "beau" incipide).

Maintenant je dois bien avouer être plutôt attirée par les hommes "grand", c'est hyper cliché je m'en excuse, mais voilà ça me fait me sentir femme, probablement pcq je suis plutôt grande et plantureuse, et que j'aime me sentir toute "petite" et "protégée" dans les bras d'un homme. Pareil, je ne suis pas du tout attirée par les hommes gros, c'est vraiment un truc qui me rebute.

Depuis mon ex, je dois bien avouer que le corps c'est devenu un truc auquel je prête + attention chez un homme pcq je recherche l'excitation éprouvée que procure la satisfaction d'avoir accès à ce type de corps (sûrement de l'ego) et aussi cette sensation de me sentir toute petite, protégée ; qui jouent énormément sur mon désir et ma sexualité.

Bref je dirais que comme bidibidi, je deviens de plus en plus sensible à l'esthétique tandis que je ne l'était pas vraiment, peut être pcq j'assume davantage mon désir (sexuel) et moi-même. Je me sens mieux dans ma peau, je sais que je plais, et donc je me donne peut-être plus le droit d'être avec qqun qui me plaît physiquement d'entrée et dont je suis physiquement fière (encore de l'ego)

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

Mark

le jeudi 07 mars 2019 à 18h47

"Pareil, je ne suis pas du tout attirée par les hommes gros, c'est vraiment un truc qui me rebute."

sympa comme formulation...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion