Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Couple gay tombé amoureux partenaire plan à 3

#
Profil

Lysal

le mercredi 05 septembre 2018 à 22h11

Oui c’est beaucoup plus que de l’amitié, notre histoire est ce qu’elle est, quand aux relations intimes je te répondrais que lorsque qu’il n’y avais pas de sentiments pas de soucis , quand les sentiments sont arrivés de nous trois pleins de choses sont devenus compliqués, trouple oui ça résume , triade pareil , après je pense que ça évolueras , au final les mots on s’en moque, c’est pas le plus important ^^

#
Profil

bonheur

le jeudi 06 septembre 2018 à 09h29

Inventer, tout en se réinventant (se définissant). Chaque entité doit se découvrir et se réapprendre. Quant à l'ouverture du regard du monde...

Ce qui compte, ce sont vos mots à vous. Que chacun doit pouvoir s'exprimer en étant compris le plus justement possible par les deux autres.

Après, tu parles d'une exclusivité à trois. C'est la situation actuelle, mais un jour peut-être. Ne vous enfermez pas dans un tel schéma. Ce n'est pas parce que c'est une réalité aujourd'hui que votre évolution s'en satisfera.

#
Profil

Lysal

le jeudi 06 septembre 2018 à 11h02

Bonheur je suis tout à fait d’accord avec toi, ce qui arrive actuellement à mon «  ancien » couple le démontre, depuis le début nous étions sensé être exclusif , l’arrive de Ce garçon nous montre le contraire, on en a déjà un peu discuté ensemble il me semble, après pour nous trois c’est très nouveau , on découvre, on parle de ce qu’on aimerais, parfois on se contredit, c’est encore la phase de découverte . Quand je parle d’exclusivité , je pense que oui pour l’instant c’est la façon que tout les trois on se voit , et je suis d’accord avec toi , il ne faut pas s’enfermer dans un modèle dans lequel on pourrais un jour ne plus s’y plaire et ne plus pouvoir en sortir, c’est d’ailleur La plus grosse crainte de notre cher «  troisième », au point que ça le bloque, on doit en discuté pour le rassurer, mais ça nous a fait réfléchir à jusqu’ou Nous étions capable d’aller pour lui, pour qu’il se sente bien dans notre relation et faire tomber ses barrières, je t’avoue bonheur que c’est là que nous sommes un peu perdu , car même si tout les trois partageons les meme valeurs, ce désir de liberté et d’exclusivité est un peu dur à cerner, même si je comprend tout à fait , et là oui je ne sais vraiment pas comment répondre à sa demande

#
Profil

bonheur

le jeudi 06 septembre 2018 à 11h23

Comme tu le dis, Lysal, il ne faut pas vous ENFERMER. Oui, pour l'instant, vous devez déjà trouver un équilibre. Je disais cela plus pour votre avenir. Il doit se déconstruire pour accepter la situation actuelle mais il ne doit pas se construire avec à l'esprit que ce sera un acquis permanent.

Aussi bien pour son avenir à lui, que pour le tien que pour ton amoureux de vie.

Ce désir sera dur à cerner parce que vous en faites intellectuellement une contradiction : soit on est exclusif, soit on ne l'est pas. La vie n'inspire pas à cela. Une période exclusive peut se transformer sur autre chose. D'ailleurs, c'est peut être lui qui tombera amoureux d'une personne que vous apprécierez sans doute mais pour laquelle vous n'aurez pas d'amour. Je veux dire, votre couple s'ouvre, mais lui ne doit pas se fermer. Vous devez garder à l'esprit les rencontres futures, qui impacteront individuellement ET collectivement, mais de façon peut être différente. Vous devez envisager votre avenir comme étant des individus au sein d'un collectif et non comme une nouvelle entité fixe.

#
Profil

Lysal

le samedi 08 septembre 2018 à 00h23

Oui tu as encore une fois sans doute raison, c’est peut être aussi pour ça qu’on arrive pas à donner de nom à notre relation , je pensais que c’etait Le manque de repères , mais je dirais plutôt maintenant que c’est plutôt pleins de choses et vérités que nous avons cru acquises qui doivent être déconstruites et remodelé selon nous trois, il faut vraiment que nous ayons cette discussion qui nous fait si peur à nous 3 pour délimiter les contours de notre relation, et peut être que je me trompe mais sans doute certaines peurs qu’il a aujourd’hui ( la peur de se sentir enfermé dans relation «  anormal » , le regard des autres et de sa famille, sa paralysie face à l’inconnu) , s’attenuerons Et il s’acceptera tel qu’il est, c’est bizarre mais parfois j’ai l’impression qu’on ne veut pas définir cette relation pour garder ce que l’on a actuellement et que la formaliser par cette fameuse discussion, je sais pas exactement comment formuler ça , nous mettre face à la situation sans retour possible, la reconnaître alors qu’on ne sais pas vraiment si on est prêt , la peur de tout gâcher et forcément nous mettre face aux questions concernant la famille , je le ressent en moi , et je croit aussi ressentir tout ça en lui , c’est bizarre a définir

#
Profil

bonheur

le samedi 08 septembre 2018 à 08h00

Lysal, je perçois chez de nombreux poly cette hyperémotivité et cette hypersensibilité, que je vis également.

L'hyperémotivité : on ressent d'une façon amplifiée, donc on ne peut passer outre (sauf à grand renfort d'intellect, et là encore, nos ressentis nous rattraperons tôt ou tard)

L'hypersensibilité : on perçoit le ressenti d'autrui assez justement. Non que l'on soit en l'autre, c'est impossible. Mais on arrive à établir une connexion suffisante.

#
Profil

Lysal

le mardi 11 septembre 2018 à 12h36

Oui , tu résumes assez justement ce que je ressent , et le pire c’est qu’a Chaque fois, les événements donne raison à mon ressenti, c’est bizarre, bon en tout cas ça y est discussion programmé, ça soulage rien que d’en avoir parlé, maintenant ça va être le plus dur , le rassurer ...

#
Profil

bonheur

le mardi 11 septembre 2018 à 13h11

Je vous souhaite une bonne communication et une suite heureuse :-) (+) .

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion