Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour tout seul ?

#
Profil

bonheur

le vendredi 13 février 2015 à 09h33

POURQUOI ???

N'est-ce pas ce qui est à l'origine (entre autres) d'émeutes, de violences...

Pourquoi se mettre dans une case et penser que ceux qui n'y sont pas n'ont pas aussi le droit d'être comme ils sont ?

Pourquoi ne pas chercher à comprendre l'autre, le considérer dans sa différence juste et entière, comme quelqu'un de pertinent et de bon.

Dire ce n'est pas pour moi, n'implique pas que d'autres ne s'y épanouissent pas. Je suis athée et je respecte les lieux de culte (tous) et les croyants (tous). Tant que l'on ne désire pas me convertir si je ne le désire pas.

Un couple mono-poly est viable, en bonne entente et en bonne intelligence (avec l'entente et l'intelligence des relations secondaires, évidemment)

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 13 février 2015 à 13h07

bonheur
POURQUOI ?? ?
(...)

Pourquoi se mettre dans une case et penser que ceux qui n'y sont pas n'ont pas aussi le droit d'être comme ils sont ?

Si on trouve la réponse logique à cette question, promis, on en parle autour de nous...
Mais humainement, l'idée qu'on peut s'identifier à ses propres choix et considérer les autres comme une menace à notre vision de l'ordre du monde, c'est assez compréhensible.
Nos idéaux, c'est pas juste dans notre salle de bain qu'on les pratique, on les fait s'exprimer dans le monde autour de nous. Ben... souvent c'est au même lieu que ceux des autres veulent s'exercer.
Sur le même amant pour un poly et un mono, sur le même village pour une religion, sur un même champs de betteraves pour deux patries. C'est con, mais à moins de convertir tout le monde à la tolérance (tu vois un peu le paradoxe ?), faut être capable de faire avec cette réalité.

#
Profil

bonheur

le vendredi 13 février 2015 à 18h37

Je crois que la menace est dans la tête de celui qui se sent menacé, même si cette "menace" n'est pas réelle.

Je suis d'accord, ce que nous sommes naturellement, nous l'emmenons au quotidien, seconde par seconde avec nous. Le tout étant de se falsifier ou non. Vivre sans falsification, est possible (ce qui veut pas dire ne pas s'adapter).

Se faire apprécier pour ce que nous sommes est possible. Ce n'est par hasard que j'ai choisi ce pseudo, il révèle un état. Le bonheur transpire par tous les pores de la peau, sur l'expression du visage et l'attitude en général. L'individu lambda, qui va croiser ma route, se moquera de savoir que c'est l'amour, enfin chaque amour, qui est à l'origine de cet état. S'il perçoit, accueil, et souvent restitue cela (un sourire généralement), je me serai fait accepter spontanément pour qui je suis réellement. Les idéaux n'ont pas de prise là-dessus.

Ceux qui me connaissent mieux, m'aimeront pour qui je suis et me côtoieront pour ce que je dégage et si la raison en est que je sois dans les bras de X alors ça leur convient ; si quelques instants plus tard, c'est parce que je suis dans les bras de Y l'impact sera le même. (d'ailleurs X sera ravi de me voir heureuse, y compris dans les bras de Y et inversement : notion de compersion). Le fait que X ou que Y (ou que les deux) soient mono, n'y changera rien.

Le bonheur peut être contagieux...

Sans convertir qui que ce soit à quoi que ce soit, le sourire est universel, la joie, le bonheur aussi, il suffit de le propager (à qui accepte de le recevoir, évidemment). Ceux qui reçoivent, chouette. Ceux que ça dérange, ben ça les dérange, et c'est tout. D'ailleurs, la notion de "conversion" me laisse...

#
Profil

LuLutine

le lundi 16 février 2015 à 14h19

bonheur
Un couple mono-poly est viable, en bonne entente et en bonne intelligence (avec l'entente et l'intelligence des relations secondaires, évidemment)

J'en ai jamais rencontrés (que je connaisse suffisamment pour vérifier l'affirmation)...

Après, que les "poly" et les "mono" puissent vivre les uns à côté des autres dans la tolérance et sans s'agresser, ça me semble faisable (et hautement souhaitable).

#
Profil

bonheur

le lundi 16 février 2015 à 18h16

Et pourtant !!!

#
Profil

centaure77

le mardi 17 février 2015 à 13h56

Bonjour Lulutine,
Je rebondis sur ce post au travers de ta conversation…
Si je comprends bien (ce qui n’est en rien certain étant un homme somme toute très ordinaire) une histoire mono-poly semble s’apparenter à une tragédie grecque. Destin inexorable conduisant vers des gouffres amers, fatalité du drame annoncé tel Œdipe. Le couple mono-poly débouchant fatalement vers la séparation tumultueuse, le crime passionnel, la drogue, l’alcool et la surconsommation de pâte de noisettes à tartiner d’une marque connue, le suicide à coup de nounours en guimauve voir le seppuku à coups de figues…
Le sujet m’intéresse au plus haut point car je suis un p’tit nouveau dans le Polyamour et je voudrais savoir si je dois stocker les antidépresseurs et les sucreries.
Pour faire bref je suis (très) amoureux d’une femme (merveilleuse) qui aime (beaucoup) deux hommes, dont moi-même et ce depuis 15 mois z’environ. Hormis tout le bonheur que m’apporte cette relation je dois dire que la découverte du Polyamour a été pour moi quelque chose de fondamentale, un séisme dans ma vie affective. J’ai découvert dans cette relation une façon d’aimer nouvelle, plus profonde et plus pure, une sorte de quintessence de l’amour (pour moi toujours) : aimer sans vouloir posséder l’autre, sans vouloir se l’approprier…aimer et partager son bonheur, aimer en étant soi, juste soi, sans vouloir être cet homme parfait et universel…les mots manquent et trébuchent pour dire ce que je ressens…être si heureux d’être avec elle et être heureux qu’elle soit avec lui car lui la rend heureuse…aimer c’est la vouloir heureuse.
J’ai eu le sentiment de tailler une pierre précieuse, scories après scories, écorces après écorces, dépouiller l’amour de sa gangue pour ne laisser qu’un amour très pur, transparent comme un diamant, un amour aux mille éclats.
Mais peut-être suis-je naïf et peu expérimenté du Polyamour, très sincèrement je n’ai que cette expérience et cette histoire comme bagage…peut-être que c’est fichu d’avance et que le temps écroulera ces sentiments, en tout cas revenir au couple monogame : plutôt crever !
Un petit bonjour à toi bonheur et ta vision optimiste de la vie…

#
Profil

bonheur

le mardi 17 février 2015 à 21h23

Garde cet élan et merci de soutenir ici une vision optimiste de la vie qui ne tient qu'à la profondeur des sentiments que tu sais si bien décrire. Oui, rend la belle et aime là ainsi. Je retrouve également presque mot pour mot le "langage" de ma relation principale car oui, aimer c'est se délecter du bonheur de l'autre, quelqu'en soit l'origine.

A ceux qui me prennent pour un bisounours (ou autres), sachez que ma vision est optimiste ET REALISTE. Ca fait du bien de partager et de savoir que l'on me comprend.

Centaure77, je te souhaite beaucoup de bonheur à venir.

#
Profil

lytO

le mercredi 18 février 2015 à 10h35

Merci bonheur pour ce message que tu m'as laissé, merci beaucoup à tous pour le partage de vos expériences et de vos pensées :-)

#
Profil

bonheur

le mercredi 18 février 2015 à 12h46

Je te souhaite bonne route et bonheur, suivant tes convictions et le respect de celles d'autrui.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 20 février 2015 à 15h25

centaure77
Si je comprends bien (ce qui n’est en rien certain étant un homme somme toute très ordinaire) une histoire mono-poly semble s’apparenter à une tragédie grecque.

Absolument pas. Je dis juste que je n'en ai pas vue fonctionner.
Je ne dis pas qu'elles se déroulent toutes comme une tragédie grecque.
Ca peut très bien être simplement : "Bon, t'es poly, moi je supporte pas ça, puisque je suis mono*, donc on va pas pouvoir continuer/commencer une histoire"
Nul besoin de te gaver de pâte à tartiner remplie d'huile de palme ! ;) (En plus y en a des très bien sans huile de palme, et même sans lait accessoirement :P !)

centaure77
peut-être que c’est fichu d’avance

Il me semble que dans ta description tout le monde est poly* (enfin, tu ne dis rien ici concernant l'autre homme et ce n'est pas explicite concernant la compagne dont tu parles, désolée je n'ai pas ton histoire en tête, que tu as peut-être racontée par ailleurs).
Donc pourquoi ce serait fichu ?

------- ------- -------

* je précise que pour moi, "mono", c'est "strictement mono" : qui ne souhaite pas que son/sa partenaire entretienne d'autres relations.
Pour moi l'expression "mono poly-acceptant" n'a pas vraiment de sens, car si on accepte pleinement que l'autre fréquente plusieurs personnes, on est poly. Le fait d'entretenir soi-même plusieurs relations est une option.

#
Profil

bonheur

le vendredi 20 février 2015 à 20h19

ouais, chacun arrange le vocabulaire à sa sauce :-/

Sur 3 relations, ma principale et une secondaire sont mono. Ca ne pose aujourd'hui aucun soucis, y compris pour ma relation poly qui a une autre relation mono, que je connais et que j'apprécie énormément. Chacun-e a déjà rencontré tous les autres et nous avons tous ensemble des heures merveilleuses (pour moi en tout cas). Inviter tout ce petit monde, y compris des amis et ma famille proche, fut un pur bonheur.

Par contre, si je dis aux personnes mono qu'elles doivent se considérer comme poly, je pense qu'elles tiqueront sérieusement car elles ne se reconnaitront pas. Ce qu'elles aiment chez moi, elles ne le désireront pas pour elles. Alors dire qu'elles m'aiment, avec mes autres amours est différent de leur dire qu'elles sont polyacceptantes.

J'ai lu le profil de centaure77 et je retrouve beaucoup de ces personnes dans cette description.

Et puis, en amour, si on en arrive à devoir se "supporter"...

Pour moi, un mono ne vit qu'un seul amour partagé. Un poly vit plusieurs amours partagés simultanément et sans secret, en particulier pour les personnes aimées. Après, enfermer l'autre, peut se trouver chez des monos, comme chez des polys (j'ai lu quelques anciens post ou le poly ne "supporte" pas que sa relation auparavant exclusive désire s'ouvrir un peu également)

#
Profil

LuLutine

le vendredi 20 février 2015 à 20h42

bonheur
(j'ai lu quelques anciens post ou le poly ne "supporte" pas que sa relation auparavant exclusive désire s'ouvrir un peu également)

A mon sens, il n'est donc pas poly ;)

Pour moi être poly réside dans l'acceptation pleine et entière de la possibilité d'autres relations, pour son/ses partenaire(s) ou pour soi-même (mais le vivre concrètement soi-même, c'est facultatif ! ;) ).

Si on prend ta définition, un poly célibataire n'est pas poly...

#
Profil

bonheur

le vendredi 20 février 2015 à 22h36

Lulutine
Si on prend ta définition, un poly célibataire n'est pas poly...

bonheur
Un poly vit plusieurs amours partagés simultanément et sans secret, en particulier pour les personnes aimées

Qui a parlé de définir un individu par le fait qu'il vive seul ou en couple ??? Pas moi en tout cas !!!

Le mode de vie est un état, un constat, une volonté. Etre poly est dans la nature de l'individu. Les deux ne s'imposent pas, les deux ne s'opposent pas.

Pour moi, être poly n'a plus rien de facultatif, si ce n'est dans le raisonnement rationnel. Aussi, je devrai me forcer pour réduire mes émotions, mes sentiments si je désirerais choisir l'option "un seul amour avoué et partagé à la fois".

#
Profil

bonheur

le vendredi 20 février 2015 à 22h44

Etre poly, c'est peut être simplement se sentir ainsi, y trouver son bonheur. Alors ce que certains appelle polyacceptant, je ne vois pas pourquoi ils devraient se sentir poly.

Pourquoi faire porter une casquette par obligation à une personne qui n'en n'a pas envie ? C'est comme dire, mon amour court tous les matins 10 km car ça lui fait du bien, ça contribue à son bonheur, alors moi je dois aussi courir... :-/

Aimer l'autre, n'est-ce pas le respecter pour ce qu'il est ?

#
Profil

LuLutine

le vendredi 20 février 2015 à 23h02

bonheur
Le mode de vie est un état, un constat, une volonté. Etre poly est dans la nature de l'individu.

Ah bon, alors on est (presque) d'accord. ;)

bonheur
ce que certains appelle polyacceptant, je ne vois pas pourquoi ils devraient se sentir poly.

Je ne dis pas qu'ils "doivent se sentir poly".
Je dis que moi, je les définis souvent (pas tout le temps, parce que c'est plus nuancé que ça) comme poly...je ne les oblige pas à s'y reconnaître.

Mais si quand je dis que je ne connais pas de couple monopoly qui fonctionne (sans que l'un ne renonce à une partie de ses aspirations), on me répond en donnant un exemple que je ne définis pas comme monopoly (et donc, que je n'incluais pas dans ma phrase), c'est forcément non pertinent...donc, je suis bien obligée de préciser mon discours.

#
Profil

bonheur

le dimanche 22 février 2015 à 10h17

J'ai regardé hier soir "transcendance" en DVD. Je crois que la réponse mono-poly est intégrée (involontairement) dans ce film, dans sa conclusion en tout cas.

Pour ceux qui ont vu ce film, je veux bien en débattre ici (avec l'accord le LytO, car ici on détourne son fil de discussion initial :-/ )

#
Profil

lytO

le mardi 03 mars 2015 à 14h36

bonheur
J'ai regardé hier soir "transcendance" en DVD. Je crois que la réponse mono-poly est intégrée (involontairement) dans ce film, dans sa conclusion en tout cas.

Pour ceux qui ont vu ce film, je veux bien en débattre ici (avec l'accord le LytO, car ici on détourne son fil de discussion initial :-/ )

Mais bien sûr qu'on peut parler de ce film :-) ! On détourne toujours une conversation, petit à petit, à l'écrit comme à l'oral, et c'est le cours normal des choses !

#
Profil

LuLutine

le mardi 03 mars 2015 à 15h19

Par contre moi j'ai vu le film et je ne vois pas où il y a du monopoly....

#
Profil

bonheur

le mardi 03 mars 2015 à 20h39

Au départ, on croit que c'est le pouvoir qui pousse cet homme a accomplir cette transcendance et qu'il y associe son épouse. Hors à la fin, que découvre-t-on ?
Qu'elle était sa motivation première ? Celle qui l'a poussé à faire ses travaux en ce sens ? Celle qui l'a poussé à tout contrecarrer et à ne pas mourir définitivement ? La même qui les poussent au final à mourir ensemble tous les deux en même temps...

Si le film a été compris comme moi, je dirais que c'est pour la même raison qu'un élément mono ne va pas à l'encontre du polyamour de son partenaire.

Le film n'explicite pas une situation mono-poly, mais les implications, les volontés se retrouvent. Il faut en effet faire preuve d'un soupçon de psychologie.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 04 mars 2015 à 03h58

Hmmm un peu tordu comme lien avec le monopoly non ?!
Sinon on peut voir des liens avec le monopoly dans beaucoup beaucoup de films (en général, le héros / l'héroïne est motivé(e) par l'amour...).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion