Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Etre polyamoureux ou avoir peur de s'engager ?

Engagement
#

yola (invité)

le mercredi 26 novembre 2014 à 01h07

Bonsoir tous,
je viens depuis quelque temps trainer ce sur site parce que je cherche des réponses à des questions que je me pose beaucoup trop souvent en ce moment et qui me prennent trop d'espaces.
J'espère que vos expériences et conseils m'aideront car ça devient un peu compliqué dans ma tête.

Je suis amoureuse d'un garçon définitivement polyamoureux. Pour l'instant je ne crois pas qu'il ait d'autres histoires définie - il me l'a dit, et aussi je sais qu'au début de notre relation il souhaitais un peu arrêter de multiplier les histoires.
Je n'ai pas de problèmes avec ça particulier. Je remets pas mal en question ma vision du couple mais je ne m'empêche pas de tomber amoureuse non plus. et je ne suis pas jalouse.
Par contre c'est un garçon assez distant, très indépendant, très occupé, qui ne se laisse jamais rejoindre sentimentalement(il m'a d'ailleurs signalé assez clairement son impossibilité à tomber amoureux même si il dit m'aimer).
Ces temps ci je suis un peu trop dans l'attente,lui pas souvent là on se voit genre 1 fois par semaine grand maximum et c'est toujours un peu à l'arrache (bon quand on arrive à avoir du temps pour nous 2 c'est super).
Je me demande si le fait d'aimer plusieurs personnes ou d'aimer avoir une liberté assez grande empêche ce genre de mouvement vers l'autre ou bien est ce que dans certains cas c'est juste une sorte de grande peur. j'ai l'impression qu'il y a un moment ou a été très bien justement ensemble et ça devenait un peu quelque chose de tangible (dans le sens d'une relation pas dans le sens "couple habituel") et à ce moment là il a fait un peu machine arrière.
En fait je n'arrive pas à lui en parler je suis complètement bloquée dans ce genre de problème parce que je me demande si c'est moi qui accepte pas assez ou trop , et si fondamentalement ça à a voir avec le fait d'être dans une relation non-exclusive.
du coup je me demande si je ne devrais pas juste avoir le courage de stopper ça avant que ça me fasse un peu trop de mal...

merci merci merci milles fois d'avance pour vos conseils !

Yola

#
Profil

ScottBuckley

le mercredi 26 novembre 2014 à 14h44

Bonjour Yola,

Et bienvenue parmi nous !

Dès que possible j'essaierai de répondre davantage à ta & tes questions (ici ou par message perso),
... mais déjà juste un conseil purement technique (par rapport au forum) :
> inscris-toi gratuitement comme membre (au lieu du statut de juste "invité"), ainsi tu pourras être plus facilement en contact avec le forum, recevoir la newsletter mensuelle, t'inscrire à des cafés polys de ta ville ou région,
... et surtout écrire & recevoir des @ avec quelques un-es des 3000 membres ici ( via l'annuaire des membres ), bref aussi pouvoir échanger en privé des messages avec des personnes qui voudraient te répondre plus en détails mais sans s'exposer sur le forum (vues tes questions, ça s'imposerait parfois ;) )

Et n'abandonne pas le bateau polyamory trop vite, le voyage et cette ouverture affective est parfois longue avant de cheminer et trouver ses voies à soi, pour aimer + librement, avec moins de peurs & moins de tabous .
Et il y a de belles aventures à y vivre, oh Oui!

Qu'en dis-tu ? à plus + (+)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mercredi 26 novembre 2014 à 15h38

Pour ma part je répondrais que le polyamour n'empêche nullement de s'engager pleinement dans une relation - pas plus d'ailleurs que la monogamie n'entraîne automatiquement un engagement....
A priori et sans en savoir plus j'aurais tendance à considérer que c'est une dynamique particulière de votre relation en ce moment, et le polyamour n'y est sans doute pas pour plus ou moins que des tas de raisons pour lesquelles on peut avoir des réticences à s'engager, un enthousiasme qui ne part pas au même rythme, et/ou des façons différentes de l'exprimer.
Il t'a d'ailleurs dit explicitement qu'il ne peut pas tomber amoureux, ce qui semble un signal d'alarme assez clair en soi.

#

(compte clôturé)

le mercredi 26 novembre 2014 à 15h51

Bonjour Yola,

Je rebondis sur ce qu'à écrit Tcheloviekskinoapparatom : avant d'aborder les questionnements relatifs au polyamour et à ses conséquences dans le cadre de ta relation avec le garçon dont tu es amoureuse, une question me vient à l'esprit, c'est tout simplement : "as-tu ou pas envie d'une relation avec un homme qui t'a "signalé assez clairement son impossibilité à tomber amoureux".
Il pourrait être exclusif et célibataire et te dire la même chose, est-ce que tu aurais envie de te poursuivre dans cette voie, avec le risque, comme tu dis, que ça te fasse mal ?

#
Profil

yola88

le mercredi 26 novembre 2014 à 16h34

Salut à tous ! Merci beaucoup pour les réponses (enfin des gens qui répondent des trucs intelligents plutôt que des trucs tout fait de coaching ! .. hahem bref)
du coup je me suis inscrite pour répondre à la demande de GreenPixie. Effectivement vu les questions ça peut être plus que nécessaire.

Je trouve que vos raisonnements sont assez logiques, enfait je pense un peu pareil.
Il est vrai que ça parait assez difficile de se prononcer pour une relation avec quelqu'un qui définit directement ne pas pouvoir tomber amoureux. En plus il faut avouer qu'il est assez coincé dans son éthique perso (quand l'indépendance devient une sorte de super contrôle de soi même et qu'on ne s'autorise plus rien qui pourrait échapper à ce contrôle, brr). A vrai dire , le seul truc qui fait que je m'accroche un peu (au dela que je l'aime beaucoup), c'est aussi que c'est assez joli... on se tourne autour depuis longtemps, on est vraiment sur la même longueur d'onde intellectuellement tout ça..il a quitté une fille qu'il voyait (avec qui j'étais très proche) pour moi (le dernier point peut faire crier un peu je sais).

C'est tout à fait vrai que la non exclusivité ne peut pas faire accepter ce genre de raisonnement à savoir "je ne peux pas être amoureux". parce qu'en plus ça m'a fait réfléchir sur ::en fait c'est quoi être amoureux. d'après lui ça tourne autour de l'obsession (quand tu es obsedé par qqun ou fixé sur qqun c'est que tu l'es. pas l'cas pour moi ni pour les autres.) mais il m'a dit je t'aime c'est vrai tout ça j'veux pas te lâcher.
ça pourrait être un polyamoureux qui flippe? ça existe? :)
dans ce cas que faire? j'ai pensé mettre tout à plat quitte à dire des choses impressionantes pour moi même (je met rarement des mots sur mes émotions et je ne suis pas vraiment habituée à demander plus que ce que la personne me donne), ou a lui faire comprendre subtilement (mais ça c'est plus de la manipulation et c'est moche).

#
Profil

yola88

le mercredi 26 novembre 2014 à 16h41

PS :Eventuellement c'est vrai - je veux pas passer pour la nana la plus naïve du moment- que ce pourrait être un super connard. Ou un type bien qui fait n'importe quoi. en plus on me l'a pas mal dit dans mon entourage ("t'attache pas gnagna") et que des gens ayant aussi eu des relations libres et qui ont eu affaire à lui (directement ou indirectement).
Au final on s'illusionne autant en polyamour qu'en relation monogame j'imagine ...

#
Profil

Izart

le mercredi 26 novembre 2014 à 18h08

Bonjour

Ton message est touchant.
Pour moi, vis ta vie, dis-lui ce que tu penses de son attitude, dis lui tes attentes, respecte-toi,
et tu verras bien comment il réagit.
La réponse est là, mais surtout la réponse est en Toi...

Aie confiance en la Vie

Petit cadeau : Les jours tristes, de Yann Tiersen

#

(compte clôturé)

le mercredi 26 novembre 2014 à 19h42

yola
Au final on s'illusionne autant en polyamour qu'en relation monogame j'imagine

Tout à fait! L'Amour et les Amours sont grandement surestimées :-D

#
Profil

yola88

le mercredi 26 novembre 2014 à 20h37

Merci pour les conseils

Lui parler et être honnête me feront le plus grand bien, parce que j'en pense pas mal de choses de tout ça . Tout à fait d'accord avec Izart surtout

Néanmoins ça m'empêche pas que cette relation m'a fait beaucoup avancé sur l'Amour et les Amours :-) et j'ai assez travaillé sur moi même pour ne pas me laisser aller à l'épanchement dramatique permanent et la sous-estimation perso
J'ai pas peur de vivre des belles choses. Et puis les gens comme vous tous ici qui se disent polyamoureux et qui ont des vrais histoires et qui prennent le temps ... bref ça demande beaucoup de courage dans la vie enfin plutôt du courage de vivre je dirais...bref vous êtes super <3

#
Profil

Izart

le mercredi 26 novembre 2014 à 21h37

Bravo Yola pour ta maturité et ton esprit "sain".

Tu as complètement raison, il faut du courage pour Aimer, et pour Vivre tout court.
Mais au moins, on n'aura pas de regrets quand on sera en train de vivre nos dernières heures.

J'aime beaucoup comment tu réagis, et ton intelligence.
Ecoute-toi, ne laisse personne te dire ce qui est bon pour toi, ... sauf si tu penses qu'ils ont raison !

Sur ce, bon vent ! et éclate-toi ! La Vie est Belle !!

#
Profil

MagentadeMars

le mercredi 26 novembre 2014 à 21h46

C'est peut-être la peine de rappeler : polyamour peut se définir en plusieurs types d'amour, non seulement l'amour de plusieurs personnes. Alors, quand ce monsieur dit qu'il ne veux pas être amoureux, style obsession hollywoodien, cela peut laisser place à bien d'autre formes... :-)

#

(compte clôturé)

le mercredi 26 novembre 2014 à 21h59

yola
[...] en fait c'est quoi être amoureux. d'après lui ça tourne autour de l'obsession (quand tu es obsedé par qqun ou fixé sur qqun c'est que tu l'es. pas l'cas pour moi ni pour les autres.) mais il m'a dit je t'aime c'est vrai tout ça j'veux pas te lâcher.

Je vais dans le sens de MagentadeMars : là c'est différent de ce que je pensais. Il te dit qu'il n'est pas amoureux dans le sens obsessionnel du truc mais il t'a dit qu'il t'aimait, pour moi c'est positif car il énonce des sentiments (bon après y'aurait encore le reste à régler, par exemple le super-contrôle que tu mentionnes). Mais ça ne fait pas une relation en soi.

yola
[...] il a quitté une fille qu'il voyait (avec qui j'étais très proche) pour moi (le dernier point peut faire crier un peu je sais).

Je crierai pas ;) mais si c'était moi, je me dirais qu'un mec qui quitte une autre nana pour moi pourra très bien me quitter pour une autre et qu'il faudra pas que je m'étonne si ça arrivait.
Et puis ça n'est pas le sujet de cette discussion, mais ce serait intéressant de savoir pourquoi il a quitté cette autre fille, étant donné que tu le présentes comme "définitivement polyamoureux". Le principe du truc c'est justement de pouvoir avoir plusieurs relations simultanées.

#
Profil

yola88

le mercredi 26 novembre 2014 à 23h33

Oui justement pour répondre à ça c'est en cela que je me posais un peu toutes ces questions...
Concernant ses sentiments c'est clair qu'il en a c'est aussi un truc que j'ai ressenti dès les premières fois que je l'ai rencontré (ça parait un peu cuche dis comme ça) mais c'était un truc vraiment cool et beau dans ce sens parce que on s'est beaucoup plu ... La raison pour laquelle il a quitté cette fille c'est aussi parce que c'est mon amie et qu'elle ne pouvait pas partager avec moi . Je sais qu'il lui a parlé du fait que je lui plaisait beaucoup bien avant qu'on "sorte ensemble" et elle l'a très mal pris. Après je sais aussi qu'il n'avait plus envie de la voir , ils étaient juste amants et ils étaient pas très proches à par ça.

Je sais que par rapport à des sentiments comme être amoureux et en quoi c'est différent d'aimer c'est un truc que j'ai encore de la peine à définir... Dans son cas, le fait de me dire "je ne peux pas être amoureux" c'était pas clair, parce que oui d'un côté je suis totalement d'accord sur le fait que ça ne peut pas être qu'hollywoodien et obsessionnel et dramatique .. et qu'on peut aimer de différentes façon... d'un autre côté il a précisé qu'il avait déjà été dans cet état avec certaines filles et que ça n'avait "pas marché" ... pour moi ça me semblait amer un peu comme regard sur ça.

En fait ce qui est compliqué c'est de lui dire "j'aimerai un peu plus" dans une relation ou je ne peux pas et ou je ne veux pas être monogame et / ou pas indépendants genre tout le temps collés ensemble , j'aimerai bien plus genre le voir et partager des trucs enfin normal quoi. ça empêche pas de voir d'autres gens à côté selon moi tant que c'est honnête.

c'est là que j'arrivais pas à faire la part des choses... être indépendant et jamais appeler et puis se voir à petites touches et évidemment ça sera super. ou essayer d'être un peu présent quitte à être un peu amoureux (ou pas c'est pas si grave on s'en remettra)
mais pour pour ça il faudrait définir ce que c'est que aimer , bien sur que après c'est différents pour chaque personne selon son expérience et puis voilà du coup c'est compliqué d'empiéter sur un espace qui nous appartient pas trop...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Lagentda

le jeudi 27 novembre 2014 à 00h34

Pour moi, c'est un débat très intéressant que tu lances, Yola !
Ca résonne en moi puisque de mon côté, tout en me demandant si je suis polyamoureux, je me demande aussi si je suis capable d'être amoureux.

D'aimer, oui, je crois.

Mais, après, c'est aussi une question de définition. C'est pour ça que je suis curieux de voir sur quoi le débat va évoluer par la suite.

En tout cas, n'aies pas peur de mettre les pieds dans le plat (enfin, je veux dire de parler franchement) avec ton copain. Lui, il l'a bien fait. Quand il dit "je ne peux pas tomber amoureux" il parle franchement... Mais attention, parler franchement, n'est pas parler définitivement. Il n y a pas d'affirmations définitives, il y a toujours des questions potentielles... Les évolutions au cours de la vie.

Et, puis écoute ton ressenti bien sûr, pour analyser tes points de souffrance, et trouver le bon mode de vie pour toi : on ne peut pas être que réflexion si c'est au prix d'une souffrance latente.

I'll be back

#
Profil

Chupapink

le jeudi 27 novembre 2014 à 01h35

Lagentda
je me demande aussi si je suis capable d'être amoureux.

Je n'arrive pas à imaginer qu'on puisse tomber amoureux au premier regard et dépendre de l'autre tout de suite juste parce qu'on a le coeur qui bat dès qu'on le voit. Mais par contre, je pense que le sentiment d'amour vient à force de côtoyer l'autre, de le découvrir, de se découvrir et de constater qu'on se sent bien avec lui. C'est une recherche et une découverte de l'autre qui font qu'on veut être avec lui. Ou pas, on peut être bien juste en pensant à lui et à la prochaine fois qu'on le verra.

Yola, ton compagnon te dit qu'il ne peut pas tomber amoureux, mais peut-être est-il quand même un peu amoureux de toi puisqu'il ne semble pas vouloir ne plus te voir ou arrêter toute relation avec toi. Peut-on réellement rester avec une personne dont on ne recherche pas la présence de temps en temps. Avant j'aurais dit peut-on rester avec quelqu'un si on ne l'aime pas, la réponse semblait arriver naturellement, c'était oui ça arrive (et bien plus souvent qu'on ne le pense). Mais maintenant, je suis persuadée qu'il faut un minimum de sentiments pour rester avec quelqu'un. Et en plus ces sentiments peuvent évoluer avec le temps, c'est ça qui est bien. Il ne veut peut-être pas que votre relation aille plus loin, elle lui semble peut-être suffisante pour lui. Je sais ça fait beaucoup de peut-être, mais comme disent les autres, il faut savoir ce que toi tu as envie pour vous deux et si vous pouvez vous l'apporter mutuellement. Mais dans tout ça, c'est le dialogue qui a sa place pour trouver une réponse.

#
Profil

ScottBuckley

le jeudi 27 novembre 2014 à 01h44

Bonjour Yola,

Tant mieux si les conseils de membres du forum t'aident à y voir + clair (+)

Ah, je vois que tu t'es inscrite comme membre du site, par contre sauf erreur de ma part tu n'as pas coché ou décoché une case sur ton profil lors de l'inscription, ce qui fait qu'aucun-e d'entre nous ne peut t'envoyer de mess@ge perso.
> Si tu le souhaites, tu peux changer cela dans "modifier son profil" en haut à droite de la page.

Bon courage pour la suite déjà !
( et à bientôt par ici )

#

B2n23 (invité)

le jeudi 27 novembre 2014 à 08h18

Bonjour Yola et les autres !

Je me reconnais dans la description que tu fais de ce garçon que tu aimes, dans une version de moi il y a quelques années. Je ne me considérais pas ouvertement polyamoureux, je ne connaissais pas le terme, mais j'étais incapable d'être amoureux de quelqu'un. Pourquoi ? Tout simplement car je ne me l'autorisais pas. Peut être encore blessée par une première rupture après un amour intense qui a laissé des traces et qui a créer en moi l'association amour = souffrance (peur d'être abandonné). Du coup je passais mon temps à garder les autres à une certaine distance, voire à rompre quand je sentais que les sentiments devenaient trop intenses, de mon côté ou de son côté. Il m'est donc arrivé de vivre plusieurs relations en même temps, mais jamais sur un laps de temps très long, les relations en général n'excédant pas 10 mois, mais sans pour autant vouloir une double ou triple vie. Je ne voulais en aucun cas vivre avec le mensonge et l'infidélité. Je n'avais pas envie d'avoir une petite amie et de la tromper à tout va, je ressentais du plaisir et de la satisfaction à passer du temps avec ces personnes, souvent très différentes, qui m'apportaient beaucoup plus qu'une seule et même relation ne le pourrait.

Avec le recul, ayant découvert le polyamour très récemment, je pense tout simplement qu'à l'époque j'étais dirigé par la peur, par un mécanisme, comme tu l'as dit, de "bond en arrière". On m'as souvent fait la remarque car c'était flagrant : fuis moi je te suis, suis moi je te fuis. L'autre était comme un défi, l'amour presque une faiblesse, et je n'avais donc plu d'intérêt dans la relation quand celle ci devenait déséquilibrée, et que l'autre m'aimait plus que moi je ne le pouvais.

Pour finir j'émets simplement une hypothèse, à prendre avec des gants, puisque cela reste très subjectif, ce n'est que mon point de vue. Peut être que cette personne n'est pas vraiment polyamoureuse, mais plutôt comme je l'ai évoquée "incapable d'aimer ou de se laisser aimer", pour l'instant seulement je l'espère, et ce que ce soit par une ou plusieurs personnes. Tout cela étant lié à une crainte, celle de tomber plus amoureux de l'autre que lui même ne l'est, et ainsi de ne plus pouvoir contrôler la relation.

Ayant découvert le polyamour plus tard, et donc assez récemment, j'ai compris rétroactivement que c'était peut être une explication, avant de me persuader tout simplement que c'est plutôt une solution, comme évoqué dans un commentaire plus haut. C'est pour moi, une façon de pouvoir vivre en dehors du cadre institutionnel et sociétal qui nous pèse et nous dicte que la monogamie est la norme. Même si pour l'instant tout cela reste théorique en ce qui me concerne, et que seul le temps et la pratique pourront répondre à mes propres interrogations.

J'espère, Yola, que mon témoignage pourras t'aider un petit à essaye de cerner, de comprendre cette personne que tu aimes.

#
Profil

yola88

le jeudi 27 novembre 2014 à 11h19

Bonjour !

C'est intéressant comme discussion parce que ça va plus loin que répondre uniquement à un problème posé, c'est chouette, ça dépasse mes attentes même ..

Ce que tu dis B2n23 est très juste, enfin je crois. Je pense que c'est ce qu'il s'est passé avec mon ami quelque part. Je m'en veux un peu d'être aussi peu réactive, parce que on a commencé notre histoire il ya peu, et ça fait que 2 mois à peu près que ça part dans ces directions un peu fumeuses... d'un côté je crois que j'étais pas encore assez prête pour comprendre parce que tout ceci ne parle pas que de la peur de "l'engagement" comme on le voit dans le discours dominant , que j'ai vu pas mal dans d'autres forums aussi ... On parle juste d'amour et c'est quand même flippant de voir à quel point les gens ont juste peur de parler de ça , ou de le vivre, quand bien même ça n'est même pas quelque chose de mythique qui abouti automatiquement à de la grande souffrance , et de la peine et de la flagellation (bon j'exagère)/ ou même à une joie extatique à l'inverse ...

Ce que j'avais vu sur le polyamori au début ne me parlais pas tellement parce que je pensai qu'il était uniquement basé sur les relations multiples, or je n'ai pas encore vécu ce genre de relation (vécu pas subit) même si je me sens totalement ouverte et d'accord avec ça. J'ai été pendant très longtemps en couple avec différentes personnes et principalement ce qui me bloquait était de ne plus être moi-même et je finissai par me fondre dans l'autre parce que j'avais l'impression que je ne pouvais pas faire autrement. je le faisais même avec joie (quel horreur!) Le résultat même maintenant c'est que je vois mes exs comme des étrangers complet et je me demande toujours qu'est ce qu'il s'est passé.

Pour être plus radicale j'ai presque envie de dire que l'amour dans sa forme la plus simple est le polyamour , et on lui accole juste l'étiquette poly pour le différencier de la forme d'amour normative de la société. Et qu'en fait le débat est ailleurs pas sur ces 2 étiquettes.
Mais je m'égare un peu.. concernant mon histoire, j'espère que ça va s'arranger. Il me fait un peu chier maintenant je commence même à penser vraiment que son histoire d'occupations et de travail sans relâche (ça le rend triste en plus il me l'a dit) est juste une forme de gros déni . Deux semaines sans nouvelles , son téléphone est coupé je lui ai dit de me rappeler qu'il fallait que j'lui parle. on verra, au moins il a le message.

Pour revenir à ce que tu disait B2n23 c'est juste je pense ... c'est même maintenant très clair pour moi. Ces questions d'intensités trop ou pas assez pour lui ou pour moi c'est vraiment ça. Et c'est fou aussi le rapport aux exs "ratés" parce qu'il me disait quelque chose comme " j'ai été trop content et elle voulait pas" et puis "je sais pas si c'est moi qui est cette capacité à aimer les mauvaises personnes". C'est marrant parce que je le voyais plus mature et complet que ça , ce qui me plait chez lui c'est que c'est une personne très philosophique, visiblement ça coince...

#
Profil

LuLutine

le dimanche 30 novembre 2014 à 05h45

Jezebel
Je n'arrive pas à imaginer qu'on puisse tomber amoureux au premier regard.

Et moi je l'ai vécu :
/discussion/-bd-/Coup-de-foudre/

(Je sais ce que j'ai écrit dans le premier message mais avec le recul, je peux dire que oui, j'étais bien tombée amoureuse...d'ailleurs vu tout ce que je décrivais, je ne vois pas bien ce que ça pouvait être d'autre !)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion