Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Manifesto pour un engagement minimaliste

#
Profil

LuLutine

le jeudi 29 mai 2014 à 20h08

Oui, une base écrite ça peut être utile, c'est vrai.
On réfléchit un chouia plus en posant les choses par écrit, et puis on ne peut pas faire de sous-entendus, comme ça peut arriver par oral.

Le-prince-charmant
c'est fondamental de vérifier qu'on soit des personnes fiables et qu'on soit aussi sur la même longueur d'onde

Oui alors là par contre, je dirais que la certitude à 100% (d'être tous fiables et sur la même longueur d'onde) n'existe pas.
Même si on essaie de s'en rapprocher...

#
Profil

bodhicitta

le mardi 03 juin 2014 à 13h37

Il y a quelques jours visite d'un chéri j'ai demandé si, quand il aura une autre copine il abordera la question de l'exclusivité.
Ce qui me semble plus qu'un minimum.
Déception, il me répond que "bin ça dépend"...
:-/ il a p t être pas mérité le bracelet poly :-(
Pourtant ça fait plus de 6 mois qu'on est en relation
et il m'a fait preuve d'attention, attachement. Mais ça refroidi en tout cas...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 03 juin 2014 à 13h49

ouaip !!! :-(

#
Profil

Green-Man-Outside

le mardi 03 juin 2014 à 23h58

LuLutine
Oui alors là par contre, je dirais que la certitude à 100% (d'être tous fiables et sur la même longueur d'onde) n'existe pas.

(+)

Dire que quelqu'un est "fiable" comme si c'était consubstantiel de sa personne, c'est... comment dire... la source de moult déceptions ?

Je le fais aussi hein, en tout cas j'aimerais être entouré de gens "fiables", cependant je sais que même mes amis ne peuvent pas être fiables à tous les niveaux. Je sais à peu près ce que je peux attendre de telle ou telle fréquentation. Dans tel ou tel domaine, ils sont fiables. Mais le qualificatif ne vaut que parce qu'il est contextualisé.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 04 juin 2014 à 03h19

Green-Man-Outside
Je sais à peu près ce que je peux attendre de telle ou telle fréquentation. Dans tel ou tel domaine, ils sont fiables. Mais le qualificatif ne vaut que parce qu'il est contextualisé.

Je l'utilise comme ça aussi...

#
Profil

bodhicitta

le samedi 07 juin 2014 à 17h07

bodhicitta
Il y a quelques jours visite d'un chéri j'ai demandé si, quand il aura une autre copine il abordera la question de l'exclusivité.
Ce qui me semble plus qu'un minimum.
Déception, il me répond que "bin ça dépend"...

Bin on mange ensemble ce soir...
Comme je disais je suis refroidie...
Je lui ai déjà dit que je savais pas si j'avais vraiment envie de le voir...
On s'est ensuite eu au tel,
de toutes façons faut qu'on en parle...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bodhicitta

le samedi 14 novembre 2015 à 21h56

En cherchant des nouvelles façons d'aborder le sujet j'ai reregardé ce fil...
pour les nouvelles: ce refroidissement a perduré... malgré le fait qu'il ait fini par en parler.
Comme quoi, c'est p t etre un engagement essentiel pour moi... que ce soit une relation assumée. :-)

#
Profil

bonheur

le dimanche 15 novembre 2015 à 11h08

Je crois bodhicitta8 que l'on a en soi cette volonté de vouloir savoir... ou pas.

Celui qui l'a, désirera qu'autrui soit ainsi avec lui. Celui qui ne l'a pas désirera sans doute l'inverse. Le hic, c'est qu'en fait, c'est autrui qui décide pour nous, en fonction de son critère intérieur, qui est seul pertinent. Donc, nous sommes obligatoirement tributaire des décisions des autres.

Je fais souvent la comparaison avec les malades graves qui veulent savoir et ceux qui auraient préférés ne rien savoir. Egalement, faut-il annoncer à ses proches ? La question est en réalité : qu'est ce que mes proches désirent ? Sauf que l'on n'aborde pas souvent le sujet auparavant, et même dans ce cas, tant que l'on n'est pas en situation réelle, on ne peut pas savoir comment l'on réagira.

Donc, c'est une bonne chose d'aborder la question au préalable, mais que l'on puisse donner une réponse simplement intellectualiser ???? J'ai des doutes sur la pertinence de la réponse ! Entre l'intellect et l'émotionnel... et le courage de dire les choses.

#

(compte clôturé)

le lundi 16 novembre 2015 à 10h04

Petite mise à jour (je suis le prince charmant qui avait lancé ce fil):

- deux mois après le lancement de cette discussion, j'ai trouvé une compagne avec qui partager cet engagement, et ça fait un an et demi que ça dure.
- pour l'instant, les enfants ne sont pas venus, mais on travaille activement pour que ça vienne.
- on sait pas encore si on habitera dans une maison traditionnelle en ville ou une maison communautaire à la campagne (je suis à fond dans un projet d'écovillage péri-urbain, je ne sais juste pas si je vais y habiter). Pour l'instant, on fait des trajets...
- on cherche aussi des autres relations, mais pour l'instant on y a pas mis trop d'énergie (on a déjà beaucoup de choses à organiser comme ça...).

Bref, ça bouge! :-)

#
Profil

oO0

le mardi 17 novembre 2015 à 10h43

Bon, c'est pas dans le sujet du pacte. C'est juste en rapport avec le fait de dire ou ne pas dire.

bonheur
Je crois bodhicitta8 que l'on a en soi cette volonté de vouloir savoir... ou pas.

Je fais souvent la comparaison avec les malades graves qui veulent savoir et ceux qui auraient préférés ne rien savoir.

Lorsqu'on parle de consentement libre et éclairé, en termes d'éclairage, c'est souvent la figure du médecin qui revient. L'exemple de Bonheur me fait penser à ce que j'ai pu lire chez Michela Marzano dans "Je consens donc je suis". (L'ouvrage ne donne de prime abord que très peu de liens directs avec les relations amoureuses et quand c'est le cas, il s'agit de cas où il fait défaut. Par contre, c'est très intéressant de voir que cette notion est bien plus large que les relations dites "amoureuses" ou "comme vous préférez les appeler".)

Après, je comprends Bodhicitta. Se retrouver dans le rôle de la tierce personne qui fait qu'une autre personne peut se sentir trompée faute de savoir qu'il n'y a pas quelle, ça me refroidit aussi. Jusqu'à présent, à tort ou à raison, j'ai évité les situations où je pouvais être cette tierce personne.
__________

Pour ce qui est d'un pacte, je suis plutôt pragmatique. Au fur et à mesure de son évolution, arrivé à un moyen terme, une relation montre son potentiel à long terme. Passé ce moyen terme, ce qui est possible sur le long terme est déjà là ... ou pas.

#
Profil

bodhicitta

le mardi 17 novembre 2015 à 13h52

yé, salut rien (prince charmant ça te va mieux :-/ ) chouette de te relire! remplit de bonheur!

Pragmatique, je le suis aussi, mais de là je pense que les choses évoluent de touts temps, (déjà rien que le vieillissement de nos cellules) :-/
Mais c'est vrai que pour construire ces belles cathédrales que sont nos relations amoureuses, il faut quelque chose de solide, de quoi monter les fondations qui elles ne bougent pas.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 17 novembre 2015 à 18h35

bodhicitta8
yé, salut rien (prince charmant ça te va mieux :-/ ) chouette de te relire! remplit de bonheur!

voila...modifié! :)

#
Profil

bodhicitta

le mardi 17 novembre 2015 à 18h37

:-D (+)

#
Profil

oO0

le mercredi 18 novembre 2015 à 23h26

Sympa la mise à jour :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion