Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

**** Une Amitié particuliere ****

Témoignage
#
Profil

SENSUALITE30

le lundi 29 avril 2013 à 01h01

Bonjour à tous.

J'ai decouvert ce site un peu par hasard ! je ne connaissais meme pas le terme de polyamour.

Je suis marié depuis 28 ans avec une femme que j'aime beaucoup. Nous sommes tres soudés. Depuis trois ans nous nous accordons une petite liberté d'avoir un 'ami' ou une 'amie' avec le consentement de l'autre.
Ma femme a un ami qu'elle voit de temps a autre. Elel trouve cela génial.
Moi j'ai vécu une rencontre pendant 8 mois quand j'etais en region parisienne avec une femme . Une amitié particulière. Et j'ai ressentis des sensations tres tres fortes. C'etais vraiment délicieux !

Maintenant près de Nîmes J'aimerais à nouveau beaucoup rencontrer une femme pour revivre cette expérience. J'appelle cela une "amitié particulière" .

Pensez vous que l'on peut classer ce type de relation dans le Polyamour ?

Cordialement . Bruno

#

(compte clôturé)

le lundi 29 avril 2013 à 08h55

SENSUALITE30
Bonjour à tous.

J'ai decouvert ce site un peu par hasard ! je ne connaissais meme pas le terme de polyamour.

Je suis marié depuis 28 ans avec une femme que j'aime beaucoup. Nous sommes tres soudés. Depuis trois ans nous nous accordons une petite liberté d'avoir un 'ami' ou une 'amie' avec le consentement de l'autre.

Ma femme a un ami qu'elle voit de temps a autre. Elel trouve cela génial.

Moi j'ai vécu une rencontre pendant 8 mois quand j'etais en region parisienne avec une femme . Une amitié particulière. Et j'ai ressentis des sensations tres tres fortes. C'etais vraiment délicieux !

Maintenant près de Nîmes J'aimerais à nouveau beaucoup rencontrer une femme pour revivre cette expérience. J'appelle cela une "amitié particulière" .

Pensez vous que l'on peut classer ce type de relation dans le Polyamour ?

Cordialement . Bruno

Bonjour,
Je viens d'arriver sue ce forum, moi aussi je suis paumé ceci dis je te souhaites la bienvenue ,
Cordialement.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 30 avril 2013 à 01h01

S'il y a consentement et information de tous les intéressés (pas seulement toi et ta femme, mais aussi vos "amis particuliers"), et si ce n'est pas que pour le sexe (si c'est une "amitié particulière" comme tu dis, ça semble ne pas être que du sexe, donc), alors il me semble que l'on peut subsumer la chose sous la rubrique "polyamour" :)

Cordialement

#
Profil

LittleJohn

le mardi 30 avril 2013 à 10h54

Et même s'il ne s'agit QUE de sexe !

C'est mal, le sexe ? Pourquoi toujours "pas que du sexe", "plus que tu sexe" ? Le sexe est une activité dégradante ou une sous activité ? Un sous-lien entre les gens ?

L'amour c'est grand et le sexe c'est petit ???

Désolé de m'énerver (et ce n'est pas le sujet de ce post, en plus) mais cette hiérarchisation me hérisse le poil ! Le polyamour, c'est une question de non-exclusivité, d'honnêteté et de consentement ! Pas (forcément) d'amour !

#
Profil

bodhicitta

le mardi 30 avril 2013 à 12h00

Personnelement c'est les notions de polyamour qui m'ont permi d'imaginer l'amour et d’accepter d'en entendre parler, d'amour.
A l'époque j'allais en boite libertine et oui à des moment rencontre dans un train ou vite fait le temps de boire un café mais oui c'était "que du sexe" et en boite libertine on se demande méme pas nos noms.
Les notions de polyamour permettent de vivre et construire autre chose, avec amour.
Moi sans hérachiser ni dire que c'est plus ceci ou moins cela, c'est juste pas pareille et moins facile de permettre à un amoureux de vivre une autre relation pleine entiére intime et amoureuse, que de lui permettre de simplement faire l'amour dans un assenceur en boite libertine ou sur un parcking

#
Profil

Anarchamory

le mardi 30 avril 2013 à 12h56

LittleJohn
Et même s'il ne s'agit QUE de sexe !

C'est mal, le sexe ? Pourquoi toujours "pas que du sexe", "plus que tu sexe" ? Le sexe est une activité dégradante ou une sous activité ? Un sous-lien entre les gens ?

L'amour c'est grand et le sexe c'est petit ?? ?

Désolé de m'énerver (et ce n'est pas le sujet de ce post, en plus) mais cette hiérarchisation me hérisse le poil ! Le polyamour, c'est une question de non-exclusivité, d'honnêteté et de consentement ! Pas (forcément) d'amour !

Eh t'énerve pas mon gars :) Où est-ce que j'ai dit que le sexe était une activité dégradante ? Nulle part.

Simplement, dans polyamour, y'a "poly" et y'a "amour". Donc si le polyamour n'a rien (forcément) à voir avec l'amour, alors tant qu'à faire, autant dire que le polyamour n'a rien (forcément) à voir avec la pluralité... et donc qu'on est tous des polyamoureux (ce qui en fera un concept parfaitement creux).

La pluralité sexuelle sans (forcément) l'amour, ça a déjà un nom : le swinging ou le libertinage. Je dis pas que c'est mal, je dis juste que ce n'est pas la même chose.

Moi je tiens à la distinction, parce que ce qui m'énerve moi ce sont les gens qui pense que le polyamour n'est qu'une façon polie et convenable de parler de libertinage. Non que j'ai quelque chose contre le libertinage, mais que ça m'agace quand on essaye de me faire dire autre chose que ce que je dis.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 30 avril 2013 à 14h02

Ben c'est que "polyamour" est la traduction d'un néologisme.
Au départ, c'est "polyamory", et "amory" ne signifie pas "amour".
Donc, non, amour dans polyamour n'est pas aussi significatif que poly.
Pour faire bien, polyamory devrait être traduit par "polyamorie" - tout aussi laid, d'ailleurs.
Françoise Simpère avait proposé "lutinage" pour compenser, mais de mon point de vue, on passe du côté tromeugnon de la Force, en forçant sur la légèreté des sentiments, un côté toujours gai, positif, qui fonctionne bien par magie...

Pour que le sens de polyamour soit assez large pour convenir à tous ceux qui l'utilisent, on peut dire que poly n'induit pas seulement la quantité de relations, mais aussi plusieurs façons d'aimer.
Il y a bien l'affirmation d'une réalité sentimentale, donc clairement différent de la revendication du libertinage, mais la catégorisation des sentiments est peu excluante.

Donc, oui, quelqu'un qui aurait une relation d'amour classique et aurait un "plan cul" à côté serait dans un schéma plus poly que libertin : les libertins pratiquent non seulement avec l'accord mais aussi la participation de leur relation principale. Le rapport au tiers est nettement plus conditionné...

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

melanie

le mardi 30 avril 2013 à 14h32

Salut les ami-e-s!

Pour le sens de polyamour, ce n'est pas la première fois que j'entend que "amory" ne veut pas dire amour en anglais. Certes, puisque amory n'existe pas ( je viens de regarder sur l'Oxford English Dictionary).

Ce qui existe c'est "amorous", dont l'étymologie vient du français "amoureux", si l'on en croit le même dictionnaire. Amoureux, qui vient du latin "amor", comme "amory" dans "polyamour". On ne peut donc pas dire à mon avis que la notion d'amour est absente du polyamour.

Mais le sens du mot évolue avec les pratiques des gens qui se réclament de cette identité...

Et Siesta, pas sûre que les libertins " fassent ça en couple", la pratique de couple c'est l'échangisme. Par ailleurs, il me semble que quelqu'un qui aurait un plan cul à côté, pourrait tout à fait se dire libertin.

A mon avis, c'est quand même intéressant de définir le polyamour par l'amour. Sinon, c'est de la non-monogamie consentie et consensuelle, on est des "salopes éthiques". A mon avis d'ailleurs, le fameux livre de Easton et Hardy, qui est quand même une grande référence des polys, n'insiste par tant sur le mot polyamour, que sur la notion d'éthical slutdom...

bonne journée !

#
Profil

LittleJohn

le mardi 30 avril 2013 à 14h33

+1 Siestacorta

#
Profil

Anarchamory

le mardi 30 avril 2013 à 14h36

"Polyamory (from Greek πολύ [poly], meaning "many" or "several", and Latin amor, "love")"

(source : https://en.wikipedia.org/wiki/Polyamory )

Affaire classée ;)

#
Profil

Lili-Lutine

le mardi 30 avril 2013 à 14h42

Je comprends très bien LittleJohn , je ne suis pas agacée par vos écrits mais plus amusée ( si j’ose dire ! :-) ) par des propos qui se recoupent en se voulant pourtant opposés.

Polyamour est un mot inventé il me semble pour l’écrire en Français suite à celui Polyamory en anglais.

Je préférerais toujours je crois plutôt celui de Lutinage :-)

Après, comme le dit LittleJohn « c'est uniquement une question de non-exclusivité, d'honnêteté et de consentement ! Pas (forcément) d'amour ! » (+)

Avec amour une dimension supplémentaire s’offre bien évidemment ! Et c’est ma foi ce que je préfère même si je m’en vais par moment vers d’autres horizons.

Je n’oppose pas le libertinage ou autres termes qui s’apparentent (quand il s’agit des pratiques sexuelles choisies librement avec le consentement de ses partenaires) avec le Polyamour.

On dirait qu’on demande aux polyamoureux de se positionner plus haut, plus pur, plus beau … que quoi tiens ? Et aussi pourquoi ?

Juste qu'être polyamoureuse pour moi m'offre cette belle aventure en réciprocité qu'est de vivre véritablement l'amour au pluriel et de le vivre au grand jour, en plus !

Juste qu'être polyamoureuse pour moi m'offre aussi d'autres possibles, en plus !

Les additions sans soustraction ont toujours eu ma préférence ! hihihihihi

Dans ce petit mot « polyamour » qui est là « brûlant » ce jour, je mets totalement ce qui me permet de m’épanouir auprès de ceux que j’aime, et auprès d’autres quand je libertine à mes façons.

Je ne me mens pas, je ne mens pas à cet autre et à ces autres.

Je sais ce que je fais, et je connais mes possibilités et mes limites. Je sais aussi que dans ma façon de vivre - ou de m'exprimer- avec mon corps, existent cet autre et ces autres pour qui j'ai le plus grand respect.

Je vais bien, ils vont bien et je trouve que nous allons plutôt très bien ainsi <3 <3 <3 <3

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Leolu

le mardi 30 avril 2013 à 15h04

Ne pourrait-on dire que le polyamour se distingue, outre les relations sans mensonge, par la POSSIBILITÉ d'amour ?
Quelque chose qui s'ajoute et complète le libertinage (dont la règle est souvent : "pas de sentiments") ?
Le fait de prendre le risque de mettre du sentiment, de l'absolu, dans les plus importantes relations (le sexe passant ainsi au second plan, comme lorsqu'on vit en couple) ?

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LittleJohn

le mardi 30 avril 2013 à 15h18

Je suis désolé mais mettre systématiquement l'amour en avant quand on parle de polyamour, pour moi, ça sent la morale et ça me gonfle !

#
Profil

LittleJohn

le mardi 30 avril 2013 à 15h20

Et si on veut vraiment faire un distinguo entre le polyamour et le libertinage (dans un couple), amha, il se trouve au niveau de la liberté acceptée vs la permission accordée et contrôlée.

#
Profil

melanie

le mardi 30 avril 2013 à 15h33

Little John,

Il me semble que la vision des polyamoureux comme étant plus aptes à accepter la liberté d'autrui, et moins dans le contrôle, c'est aussi une manière d'injecter de la morale là-dedans...

#
Profil

Lili-Lutine

le mardi 30 avril 2013 à 15h38

melanie

Et Siesta, pas sûre que les libertins " fassent ça en couple", la pratique de couple c'est l'échangisme. Par ailleurs, il me semble que quelqu'un qui aurait un plan cul à côté, pourrait tout à fait se dire libertin.


Oui c’est ça, être « libertin » ne veut pas seulement dire être exclusivement en couple, seuls les « echangistes» (avec pénétration) ou les « melangistes » (sans pénétration) ou les « côte-à-côtistes » (voyeurisme) sont en couple, tout seul on est un libertin tout seul hahahaha qui s’adonne aux plaisirs charnels avec la totale liberté individuelle de ses choix, donc de ses pratiques et donc de ses partenaires.
Voili :-D

#
Profil

Lili-Lutine

le mardi 30 avril 2013 à 16h33

melanie
Little John,

Il me semble que la vision des polyamoureux comme étant plus aptes à accepter la liberté d'autrui, et moins dans le contrôle, c'est aussi une manière d'injecter de la morale là-dedans...

Apte ?
Moins dans le contrôle ?
Injecter de la morale ? ….

Peut être s’agit-il de considérer cela comme une éthique personnelle à chacun, plutôt, non ?

Sans oublier « le boulot » que représente une vie pour « déconstruire » la morale ambiante et si prégnante en une éthique rien qu’à soi et surtout assumée tranquillement :-D

Apte, contrôle, injecter … essayons plutôt de voir comment bâtir une éthique change son regard sur le jugement et la morale :-D Et du coup change aussi notre rapport (de force) aux autres.

Il n’y a dans mes propos rien qui dise ceci est mal et cela est bien, j’essaye seulement de dire que ce qui m’apparaît le plus juste pour moi c’est bien d’échapper aux tensions entre la morale et l’éthique.

L’un et l’autre ne s’opposent pas non plus, l’une peut permettre de construire l’autre, plus à soi , rien qu’à soi parfois , mais c’est un chemin que l’on prend ou pas :-D

Et c’est ma foi très plaisant de s’approprier ses règles de vie :-D

Et c'est ma foi très agréable de le sentir en soi comme ce qui nous va bien mieux au moral et au teint (+)

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 30 avril 2013 à 16h40

melanie


Ce qui existe c'est "amorous", dont l'étymologie vient du français "amoureux", si l'on en croit le même dictionnaire. Amoureux, qui vient du latin "amor", comme "amory" dans "polyamour". On ne peut donc pas dire à mon avis que la notion d'amour est absente du polyamour.

(...)

Et Siesta, pas sûre que les libertins " fassent ça en couple", la pratique de couple c'est l'échangisme. Par ailleurs, il me semble que quelqu'un qui aurait un plan cul à côté, pourrait tout à fait se dire libertin.

- en latin comme en français, amour a un sens large. On peut parler de l'affection, pas seulement de l' "amour romantique passionnel avec les papillons dans le ventre et les petits oiseaux bleus".
Je ne dis pas que l'amour est absent du polyamour, je dis qu'il y prend (retrouve) un sens plus ouvert, en partie parce que le barbarisme de la forme suppose une nouveauté du fond. Le mot est neuf, et en se traduisant, il peut aussi emmagasiner des significations locales. Donc il y a dedans le potentiel pour comprendre des rapports au sexe moins excluants.

- bien sûr, libertinage et polyamour ne s'excluent pas (et feraient même bien de se recouper souvent, à mon avis). On peut évidemment être libertin et poly.
Et, oui, un célibataire qui va de plan cul en plan cul est dans une période de libertinage plus que de polyamour.

C'est donc dans la pratique d'une relation amoureuse (avec, eh, la nuance entre être amoureux et avoir une relation amoureuse, tiens-tiens ?) qu'on peut voir si la situation est polyamoureuse ou libertine (ou les deux !).
Et je crois que, même en dehors du milieu échangiste, quand on est libertin dans un couple, on l'est souvent accompagné de l'autre. "En polyamour", la présence de l'autre me semble bien moins récurrente.

Enfin, oui, je met subjectivement un peu de "combat immoraliste" à affirmer que le polyamour propose plus de liberté que la pratique libertine actuelle. Mais pas parce que le poly serait plus moral, au contraire, parce qu'à mon sens, le libertinage peut être très moral, très "affaire privée", très "une fois que c'est fait on range ça bien proprement".
Mon coeur il va rester là sagement et pas du tout être influencé par ce que fait mon corps le samedi soir, mon corps est liiiiiibre, puisque ma tête reprendra le contrôle à deux heure tapante.

Disons que j'espère que le polyamour ne discrimine ni les sentiments, ni le sexe, ni les comportements, et se donne la possibilité de touiller ça chacun à sa sauce.
Et si parfois il ne s'agit "que de sexe", ben... Ce reste pour moi une pratique poly si ça n'oblige pas toutes les fois suivantes à être similaires (et si tout le monde est au courant, toussatoussa)

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

bodhicitta

le mardi 30 avril 2013 à 16h49

LittleJohn
"Je suis désolé mais mettre systématiquement l'amour en avant quand on parle de polyamour, pour moi, ça sent la morale et ça me gonfle"
Si tu enlèves le coté morale, tu enlèves la franchise et l’honnêteté... qui pour moi et la base de toutes relations quelle qu'elles soient.
C'est plus mon truc dans ce cas, tout en restant libre et en voulant mon compagnon totalement libre de ses choix

#
Profil

LittleJohn

le mardi 30 avril 2013 à 16h58

Je parle de morale (ou peut-être devrais-je dire "moralisme") dans un aspect, disons, religieux : le sexe, c'est mal, sauf quand il y a de l'amour entre les deux intervenants (pas de flood ou troll sur le nombre de participant, svp ;) ) etc. Et, quoi-qu'on en dise, les polyamoureux ont du mal à se défaire de ce moralisme.

L'honnêteté et le consentement, c'est de l'éthique.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion