Polyamour.info

cham

cham

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Cham : retour d'expérience

Profil

cham

le vendredi 20 mai 2011 à 11h35

Bonjour Siesta

Je suis contente que tu parles d'épanouissement et de partage mutuel, de "l'impression qu'on est au clair avec soi, qu'on est aimé exactement pour ce qu'on est, on se sent plus libre de prendre, évidemment, mais aussi plus libre de donner, partager, et construire sur des bases sûres".
Tu mets des mots précis sur ce que j'exprime plus confusément.

Par contre je ne comprends pas tout sur ton hypothèse, pourrais tu m'en parler différemment ?

Pour ce qui est de la définition de l’égoïsme sain, je suis d'accord, c'est bien apprendre à se connaître soi et à faire ce qu'il y a de bon pour nous même et que personne ne peut faire à notre place.
C'est très différent de l’égoïsme d'enfant gâté.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Cham : retour d'expérience

Profil

cham

le vendredi 20 mai 2011 à 10h04

Alors Deville, je ne suis pas tout à fait d'accord...en tout cas je ne fonctionne pas comme cela

1) Oui c'est un mythe mais on ne peut pas nier qu'il y a des personnes qui nous marquent plus que d'autres car elles nous font évoluer que ce soit en nous donnant ou en nous encourageant à nous révéler...

2) "Nous sommes tous remplaçables" : je ne suis pas un produit à consommer et je ne considère pas les personnes de mon entourage comme cela. Oui mon corps l'est, mon sourire, ma joie de vivre, ma façon de me mouvoir et tout ce qui fait ma personnalité, certainement pas. Par contre on peut cesser de vouloir me fréquenter.

3) Très sympa, je sais qu'on est tous en CDD sur tous les plans mais bon jusqu'où on s'engage alors si c'est le cas ? il faut bien faire comme si on partait sur du long terme non quand on construit ?

4) ok ça dépend aussi des priorités de chacun, euh quand tu vois que ton couple part en vrille, tu fais quoi ? tu fais rien ou tu te réinvestis un minimum ?

5) " terrible carence enfin apaisée" : waouhhh, si je suis mal dans mon couple, d'abord je cherche dans mon for intérieur si cette carence vient de mes propres insatisfactions et surtout je ne la projette pas sur l'autre car on est seul responsable de son bonheur.
Si la carence perdure et que je n'arrive pas à me réajuster dans mon couple, je préfère être seule et ne pas être dans le reproche mais ça c'est mon éthique personnelle, l'autre ne m'est pas une béquille.
Et puis en quelques mois que connait-t-on de l'autre à part des aspects qui nous renvoie un miroir flatteur à l'égo ? sait-on si on a de réelles affinités de vie ? s'intéresse t on vraiment à l'autre ? Ne faut-il pas une certaine distance pour pouvoir affirmer cela sans que cela soit de l'ordre de l'émotionnel pur ?
Euh en même temps je te rappelle qu'ils ne sont même pas capables de vivre leur relation....

Pour info il m'a dit qu'il s'était laissé allé parce qu'il avait peur de s'engager avec moi , de mon indépendance face à la vie.
Pour info il m'a tourné le dos et a commencé son histoire alors que j'étais en dépression et m'a laissée affronter cela toute seule.
Pour info il parait que je suis une fille gentille, jolie, craquante, sportive, lutine, avec un bon sens artistique et que ce n'est pas les candidats qui me manquent.
Pour info, lui il ne voulait pas que j'ai d'autres relations autre que celles du libertinage donc pas d'autres relations amoureuses pour moi mais que pour lui avec volonté d'un droit de regard !
Pour info pendant une année durant laquelle j’ai fait tout ce que j'ai pu, javais à peine droit à quelques baisers et à de gros mensonges

Alors oui il y a une part de chance mais on la créée cette chance et on en prend soin.
Désolée mais je ne peux pas être d'accord avec ce que tu dis car cela heurte trop ma sensibilité et ce n'est pas comme cela que je souhaite vivre mes relations.
Enfin bref, en espérant rencontrer quelqu'un dont la personnalité me conviendra mieux et que je ne refasse pas les mêmes erreurs et surtout en restant fidèle à moi même.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Cham : retour d'expérience

Profil

cham

le jeudi 19 mai 2011 à 16h37

Bonjour à tous

Alors déjà un grand merci pour m'avoir écoutée l'an passé.

Au final il y a eu beaucoup de mal et de souffrances et j'ai fini par rompre fin d 'année dernière, ma santé étant en danger et cela a brisé tout amour.
Et j'ai bien fait car mon ex compagnon au bout d'une année et demie est toujours aussi perdu.
En gros : il m'aime encore, il l’aime aussi l'autre demoiselle. La demoiselle se marie et maintenant que je ne suis plus de la partie, il s'avère que les deux ne sont pas capables de concrétiser une relation encore aujourd'hui.
De toute façon je pense que nous nous étions trop éloignés et qu'il y avait un gros défaut d'engagement en dépit de nos 9 ans de relations.

Je pense que c'est quelqu’un qui aime mal, qui me semble assez exclusif, et je n'ai jamais été rassurée sur l'amour qu'il pouvait me porter l'an passé, car ill avait tout mis de côté en me culpabilisant pour soupirer après elle.
Au point que quand j'ai découvert récemment qu'il la considérait comme la femme de sa vie, elle qu'il n'a connu que quelques mois et bien je le trouve franchement nul : il ne méritait vraiment pas l'énergie que j'ai déployée dans cette affaire à tel point que je doute de la sincérité de l'amour qu'il a pu me porter.

En conclusion, avec une personne très stable, aimante et rassurante, j'aurais pu franchir le cap.
Là à part après avoir été salement abîmée, j'avoue avoir très peur de nouer d'autres relations.
Heureusement, j'y ai surtout gagner ma liberté et je sais que c'est un mode de vie qui peut très vite me déséquilibrer si mon compagnon de vie ne prend pas soin de moi, ne manifeste pas son amour avec tendresse et gentillesse et surtout s'il agit comme si j'étais remplaçable, inférieure à une autre ou pire comme si je n'étais qu'une maman.

Bref, à tous ceux qui tentent de passer le cap, rassurez bien l'autre sur la qualité de l’amour que vous lui portez, faites des actes d'amour sincères et surtout que cela ne soit pas une fuite en avant d'un malaise perso ou autre.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Quand il est malheureux avec une de ses amoureuses

Profil

cham

le dimanche 24 octobre 2010 à 13h31

Lulutine,

Je suis d'accord avec tes remarques, c'est aussi le genre de choses qu'on dit à des amis, pour moi c'est une histoire de savoir-vivre.
Cela fait juste des mois que je leur demande qu'on soit au clair avec ce type de comportement.
Moi je ne voulais plus l'entendre roucouler à côté, faut supporter les appels quotidiens sous ton nez...et toi laissée pendant un certain temps très long....et surtout après quand tu t'aperçois que l'ambiance change selon l'humeur de leur discussion.

J'avais posé mes limites, pour réponse j'ai eu le droit à 'je suis chez moi aussi '....
Alors je le soupçonne de ne pas avoir abordé le sujet avec elle et de m'avoir laissée une fois de plus gérer cela toute seule...(il n'a pas compris par expl pourquoi je ne lui demandais jamais qui était au tél, pr moi c'est respecter sa vie privée mais au bout d'un moment ca demande drôlement d'énergie de s'autoconvaincre quand en face l'autre nous garde en insécurité : si c'est pour m'entendre dire que je le flique, le voir prendre son tél sous la douche....).

Maintenant, ce n'est plus un problème vu qu'ils ont tout le loisir de s'appeler et se voir quand ils le souhaitent.

On ne fonctionne pas pareil, pour moi on ne doit pas faire peser des ondes négatives sur l'autre amoureux qui n'a rien demandé. Si on sent qu'on doit prendre l'air on le fait, l'autre n'est pas là comme déversoir.
Il y a des règles de savoir vivre qui m'apparaissent clairement mais qui ne sont pas les mêmes pour lui, bon au bout de tant d'années sous le même toit, ca fait un peu mal au coeur...

Tout cela demande une grande connaissance de soin, une bonne affirmation de soi, ne pas avoir peur des conséquences des discussions sur les différences d'éducation, de ressentis,de points de vue...
Bref une bonne dose de maturité et un grand respect de soi. En gros le travail de toute une vie pour être en accord avec soi même.

De la patience en amour d'accord, de l'optimisme, de la générosité soit mais ca ne peut pas durer éternellement les situations bancales même l'amour s'use.

Voir dans le contexte

Discussion : Quand il est malheureux avec une de ses amoureuses

Profil

cham

le samedi 23 octobre 2010 à 17h31

Ben Cham est partie définitivement de chez elle, outrée que l'autre appelle encore sous son propre toit le week end et en semaine quand elle se tape une dépression et que son 'ami' décroche devant elle...
Bon depuis que les personnes toxiques ont dégagée, elle se porte beaucoup mieux et reprend des forces pour faire face à la suite qui s'annonce très difficile

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Vivre le polyamour en couple sous le même toit

Profil

cham

le mardi 19 octobre 2010 à 16h50

Je passe mon tour pour le reportage...
Merci pour les voeux...

Pour le moment je souhaite vraiment me séparer de lui, un ressort s'est cassé en moi, il n'est pas du tout d'accord.
Je me sens beaucoup mieux sans lui, je revis même.

Demain on doit se voir, j'espère que cela ne sera pas trop compliqué

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Comment faire ?

Profil

cham

le mardi 19 octobre 2010 à 16h42

héhé bon a priori personne la même définition de 'couillue' ;)

comme je l'ai annoncé ailleurs, je ne souhaite plus vivre avec mon ami, mon amour a bien morflé depuis plusieurs mois et je suis complètement vidée.
Je l'ai annoncé à mon ami et ne répond plus à ses sollicitations...

Couillue ce ne serait pas se respecter quitte à ce que l'on propose de nous ne convienne pas à notre entourage ?

Voir dans le contexte

Discussion : Vivre le polyamour en couple sous le même toit

Profil

cham

le lundi 18 octobre 2010 à 17h16

Merci pour les voeux, je n'ai tout simplement plus envie d être à ses côtés désormais.

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour quand on a la vingtaine..

Profil

cham

le vendredi 15 octobre 2010 à 15h41

moi je vote pour !

Voir dans le contexte

Discussion : Comment faire ?

Profil

cham

le vendredi 15 octobre 2010 à 12h46

Hello
je suis dans l'impasse totale enchainant les catas.
D'abord j'ai refusé de fêter mon anniversaire, ce que mon ami a très mal pris, mais je n'ai plus de force.
Ensuite je l'ai forcé à dire des choses qu'il ne voulait pas me dire et enfin, on s'est engueulé comme jamais.

la cata intégrale, je ne sais pas où je vais...

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour quand on a la vingtaine..

Profil

cham

le jeudi 14 octobre 2010 à 17h07

En réalité cela va devenir un fil de lyonnais ici !

Voir dans le contexte

Discussion : Vivre le polyamour en couple sous le même toit

Profil

cham

le jeudi 14 octobre 2010 à 15h34

Merci c'est vraiment chou de ta part ainsi que de tous ceux qui ont pu me répondre précédemment

Voir dans le contexte

Discussion : Vivre le polyamour en couple sous le même toit

Profil

cham

le jeudi 14 octobre 2010 à 13h51

Matériellement c'est compliqué...et puis il est tellement plus abattu que moi en définitive.
C'est vraiment triste, je n'ai même pas voulu fêter mon anniversaire pour tout dire

Voir dans le contexte

Discussion : Vivre le polyamour en couple sous le même toit

Profil

cham

le jeudi 14 octobre 2010 à 11h09

Je vais finis par me demander si lui n'est pas plus polygame et moi PA !

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : L'amour quand on a la vingtaine..

Profil

cham

le jeudi 14 octobre 2010 à 10h33

Bienvenue également

Voir dans le contexte

Discussion : Vivre le polyamour en couple sous le même toit

Profil

cham

le jeudi 14 octobre 2010 à 10h13

Se reconnaître dans nos âmes est très important pour moi, pour ce qui est d'avoir un enfant, c'est le seul qui m'a donné cette envie parce que c'est lui.
Là il est incapable de vivre ses deux amours et de se projeter, ca tue tout le monde.
Soit c'est moi qui lance le process en vivant quelque chose à côté et dans ce cas là on verra bien si on arrive à vivre ensemble soit il se décide à tenter : je ne comprends plus pourquoi il ne s'autorise pas à passer du temps avec elle maintenant alors qu'il le faisait quand il me le cachait.

Pour ma part je sais très bien que je le choisis lui d'abord et qu'un autre sera plus pour le fun.
A priori il ressent des émotions extrêmement fortes, avec l'interdit et la culpabilité, ca fait un mix détonnant et épuisant.

Difficile d'être heureux avec tout cela, si l'amour est un cercle, les autres émotions aussi.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Vivre le polyamour en couple sous le même toit

Profil

cham

le mercredi 13 octobre 2010 à 18h19

merci de ta réponse Verdad,

par trouver ma place, j'entends pouvoir vivre tranquillement sous le même toit sans stresser, sans me faire toute petite au bout d'un moment parce que je suis mal à l'aise, en ne réfrénant pas mes élans amoureux ni en ayant du mal à en recevoir de la part de mon ami car je deviens raide au bout d'un moment..sans culpabiliser et avoir peur quand je vais à mes activités (dieu sait que j'en ai!).
Je n'arrive plus à m'autoriser à être heureuse avec lui

Parce que j'ai peur qu'on ait plus rien à construire ensemble, on a juste un toit en commun, plus de projets en perspectives, on n'arrive même plus à passer quelques heures ensembles sans que l'un perçoive les tensions de l'autre...et en même temps notre petite routine, notre complicité nous manque...

Bref plus possible d'être sous le même toit pour le moment. Ces questions sur la manière de faire on se les pose mais pas trop, surtout lui vu que c'est lui qui en aime une autre.
Il bloque sur le fait que je souhaite établir des règles en disant que ce n'est pas normal comme situation.

Effectivement on coince sur le fait que pour nous, aimer, c'est construire quelque chose et non juste partager de l'amour sans construire...
En ce qui concerne notre relation, je ne veux pas qu'on devienne bons potes, colocs au bout de tant d'années

Pour ce qui est de la confiance en moi, je sais que je plais, je suis curieuse, j'ai des amis mais par rapport à notre couple, elle s'est envolée parce que j'ai un gros besoin de réconfort comme une enfant.
Perso je n'ai pas envie d'un plan sexe ou d'un courant d'air, j'ai besoin de créer une complicité tendre mais pas que cela soit à sens unique, aussi non je laisse tomber, ca fait trop de mal.

Oui je continue à l'aimer et à l'estimer mais lui souhaite avancer au jour le jour, moi si je ne me projette pas un minimum, à quoi bon ?

Voir dans le contexte

Discussion : Amours plurielles et différentes

Profil

cham

le mercredi 13 octobre 2010 à 12h31

titane

Des amours sans construire, juste pour partager non dans le "plus" (par rapport à une autre norme que serait l'amitié?), mais juste pour le plaisir de partager... comme dirait l'autre; parce que c'est elle et parce que c'est moi... ou parce que ce sont elles et parce que c'est moi...

C'est quand même délicieux ! et pas moins beau !

Du coup, construire sans "Grand Amour", avec amitié et tendresse (qui reste pour moi de l'amour) est aussi valable en tant que projet socio-culturo-familio-professionnel...

Je n'avais jamais pensé à cela, cela met du baume au cœur...merci

Voir dans le contexte

Discussion : Comment faire ?

Profil

cham

le mardi 12 octobre 2010 à 16h09

Y a un peu de cela, finalement dans une relation on est jamais à 2 car les enfants en nous sont là aussi, vive nos histoires familiales !

Voir dans le contexte

Discussion : Comment faire ?

Profil

cham

le mardi 12 octobre 2010 à 15h32

Pff, dur de vivre ensemble même si l'on s'aime et de prendre sa place..
c'est l'impasse, pas le choix que de faire une pause...

Finalement ce n'est pas la relation avec l'autre demoiselle qui me pose souci (bon pour lui oui) c'est plutôt comment faire pour assainir notre relation et être libre de s'aimer pour nous même

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion