Polyamour.info

Maizee

Maizee

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Mini café poly d'août [Paris]

Profil

Maizee

le lundi 26 août 2019 à 23h49

Bonsoir, quel est l'âge moyen des participants ?: )

Voir dans le contexte

Discussion : Détresse amoureuse

Profil

Maizee

le dimanche 25 août 2019 à 07h51

Me revoilà ici pour un petit conseil supplémentaire ou tout du moins des avis...

Suite au concert ou nous nous sommes vus, elle était avec ses "nouveaux amis" dont le petit copain en question.
Je suis restée en retrait, la laissant vivre son festival. Je n'ai pas chercher à discuter avec ce garçon, des choses m'ont déplu / blessée mais bref.

Depuis ce moment, nous avons réussi à nous parler au téléphone quelques soirs, mais quand elle est avec ses nouveaux amis et son copain comme ce week end, je n'ai pas de nouvelles. Sans doute normal..

Je me dis aussi que c'est l'été avec l'euphorie qui va avec, elle a profiter à fond de son été (festival chaque week end avec ces nouveaux amis + copain), maintenant la rentrée arrive, toutes ces personnes étant assez loin de chez elle (08h de route), la vie "normale" va reprendre son cours.

Je suis censée aller la voir d'ici 10 jours, passer un week end de 3 jours chez elle, pour discuter de notre "statut" qui est censé être amical desormais.
En tout cas je pense que c'est comme cela et en parlant de moi comme d'une "ex" (bien que cela ne faisait que 15 jours) qu'elle a parlé de moi à son copain.

Après réflexion, je me dis que lorsque je l'ai connu, je n'étais pas "polyamoureuse", je suis tombée amoureuse d'elle alors que j'aimais déjà quelqu'un. Malgré tout et les risques pour mon couple, j'ai décidé d'être honnête et de me lancer dans cette histoire, de l'intégrer à ma vie amoureuse.

Je l'aime toujours, et je me rends compte que ce qui me blesse réellement n'est pas tant cette nouvelle relation qu'elle a, mais le fait qu'elle ne soit plus en relation avec moi (elle me manque amoureusement, son attention, ses mots doux...)
Je sais que c'est quelque part moi qui ai dit qu'il serai préférable que l'on reste amie car on s'éloignait et que je culpabilisais de ne pas pouvoir lui offrir une vraie relation.

Durant ce week end ou nous nous verrons, j'ai envie de lui dire qu'étant donné que je l'aime, je souhaiterais qu'on reste en relation, même si elle poursuit la relation avec son copain de son côté.
Que si ce n'est pas possible, il est préférable de couper les ponts car la situation de ne pas être en relation amoureuse avec elle m'est douloureuse, de garder mes sentiments pour moi, ne pas pouvoir les exprimer est douloureux.

Cela sonne il comme un ultimatum ? Ce n'est pas comme cela que j'aimerai qu'elle le reçoive, mais je ne vois pas comment me defaire de ses sentiments amoureux si plus rien est possible entre nous et que nous continuons à garder un contact si "futile" et "saccadé".

Lorsque je l'ai connue je n'étais pas poly mais mes sentiments envers elle on fait que j'ai été honnête envers ma compagne actuelle, de manière à l'intégrer à ma vie.

Ce que j'aimerai lui dire durant ce week end serai :

-tu m'aimes ? continuons notre relation en favorisant la communication qu'on avait un peu perdue, même si tu continues ton histoire avec ce garçon à côté mais je veux qu'il sache que j'existe et avoir une place réelle dans ta vie

-tu ne m'aimes plus (ce qui je pense, n'est pas le cas) et ne veux plus de notre relation, alors coupons les ponts.

Je pense qu'actuellement la situation est : elle m'aime toujours, n'est pas encore amoureuse de ce garçon, mais m'a dit que si l'on se voyait et qu'elle était toujours avec ce garçon, elle ne voulait pas que je l'embrasse car ce garçon ne mérite pas d'être "trompé".

Tout cela sonne comme un ultimatum et pourtant ce n'est pas comme cela que je veux faire passer mon message.

Qu'en pensez vous ? Merci

Voir dans le contexte

Discussion : [Paris] Café Poly Paris d'août 2019 : apéro pique-nique au parc de Bercy !

Profil

Maizee

le jeudi 15 août 2019 à 20h37

Bonjour combien de personne serons presente à l'heure actuelle ?
Ce sera mon premier café poly (poly en cours de découverte) et cela me stress un peu ?

Voir dans le contexte

Discussion : [Paris] Café Poly Paris de septembre 2019

Profil

Maizee

le jeudi 15 août 2019 à 18h53

Je ne suis pas habituée à ce genre de rencontres (le polyamour m'étant un peu tomber dessus) mais j'envisage de venir a ce café poly, même si je suis timide, ayant besoin de rencontrer et échanger avec des personnes issus de ce milieu

Voir dans le contexte

Discussion : Détresse amoureuse

Profil

Maizee

le jeudi 15 août 2019 à 18h50

@bonheur => merci à toi, je pense en effet que je n'attends aucune réponse exacte puisque comme tu dis, il y à beaucoup de paramètres à prendre en compte.

Quoi qu'il en soit, je pense quand même lui ouvrir mon coeur, en sachant que je respecterait ses choix même si cela doit être difficile pour moi.

Et en effet comme tu l'as si bien dit, je pense TROP et c'est fatiguant psychologiquement.
J'aimerai apprendre à me détacher un peu plus et advienne que pourra.

Demain il y à un concert du groupe en question où elle sera avec des personnes dudit groupe Facebook (dont ce garçon), et où j'avais prévu d'aller aussi initialement avant de savoir qu'elle y serai car c'est proche de mon lieu de vacances et loin de chez elle.
Mais elle sera la.
Elle m'a dit que nous n'étions pas obligée de nous fuir comme la peste, ce qui est vrai.
Nous devrions donc nous croiser, même si j'appréhende de la voir avec ce garçon (ou pas, vu que c'est un début de flirt ils ne seront peut être pas "amourachés bouches collées" mais bon.

Je sais que si l'on se voit demain il n'y aura de toute façon pas de conversation concrète et que pour ça il faudra attendre Septembre.

A voir comment gérer demain d'ici la.
J'avais prévu d'y retrouver des personnes (que je ne connais pas) fan de ce groupe histoire de ne pas être toute seule au concert mais vu que toutes ces personnes viennent du même groupe, je ne sais pas du coup si je pourrai rester avec eux pour profiter du concert ou s'il faudra au contraire que je m'éloigne pour ne pas être dans ses pattes et qu'elle profite à fond de son festival.

Je me vois déjà toute seule au bout du festival, une bière à la main, profitant de ce moment toute seule ^_^´

Un grand merci pour ces ouvrages que tu me conseilles, j'en prends bien note et compte bien me pencher dessus !

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Détresse amoureuse

Profil

Maizee

le jeudi 15 août 2019 à 16h16

@bonheur => je vois ce que tu veux dire.
Je ne connais pas ce livre mais je vais me pencher dessus, je pense qu'en effet il peut m'être utile. Je vais regarder ça de suite.

Comme dit, nous avons prévu de nous voir en Septembre
Penses tu que je devrais la sonder, dans le sens savoir ce qu'elle pense du polyamour ? Car quelque part elle l'a accepté pour moi car j'étais en couple lorsque l'on s'est connu.
Mais est ce pour elle une relation poly serait envisageable ?

Je veux dire par la, dois je en septembre lui ouvrir mon coeur, lui dire que je l'aime, et que je ne veux pas qu'elle s'empêche de poursuivre l'expérience avec ce garçon, mais que j'aimerai peut être au contraire, qu'on soit toujours ensemble et qu'elle puisse aussi avoir d'autres personnes ?
Car actuellement nous ne sommes plus vraiment ensemble.
Mais j'ai besoin de lui dire que je l'aime, que je veux être la pour elle, poursuivre nos moments à nous.

Le problème dans ce cas étant que ça induirait que ses futures relations soient biaisée car elle devrait dire que je suis là et que j'existe aussi.
En gros, cela risque de nuir à ses futures relations si eux ne sont pas polyacceptant, et je n'ai pas envie d'être un "poids" pour elle et ses futures relations.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Détresse amoureuse

Profil

Maizee

le jeudi 15 août 2019 à 12h46

@bonheur : c'est exactement ce que je fais, rêver à nous. Aux moments partagés et aux moments que nous pourrions continuer de partager.

J'ai pas mal parcouru le forum et me suis renseignée sur la compersion, le sentiment d'insécurité etc.. Et il est bien question de cela.

Bien que nous sommes censées être amie, j'ai l'impression (et ce n'est pas une impression mais une réalité), de devoir désormais la partagée.

Étrangement ce qui me fait le plus mal n'est pas l'entrée de ce garçon dans sa vie, mais je pense qu'insconsciemment j'ai peur de perdre ce qui nous lie elle et moi, ce qui est à nous. Je sais que personne ne peut nous l'enlever, mais mon côté égoïste fait qu'elle reste particuliere à mon coeur et que je ne veux pas perdre cela.
Je ne veux pas "descendre" tout en bas de l'échelle hiérarchique de son coeur.
J'accepterais volontiers la 2eme ou 3eme place dans son coeur pour laisser à un(e) amoureux(se) potentielle sa première place, mais je suis égoïste, je veux rester dans les premiers de son coeur.

Voir dans le contexte

Discussion : Détresse amoureuse

Profil

Maizee

le jeudi 15 août 2019 à 11h53

Je me permet d'écrire un nouveau message pour raconter la suite..

Hier nous nous sommes eues au téléphone et avons bien discuté.

Elle est inscrite sur le groupe Facebook d'un groupe musical qu'elle aime particulièrement.
Elle a été en festival voir le groupe en question le week end dernier avec des membres de ce groupe Facebook et à flirter avec un garçon durant ce week end.
Ils apprennent à se connaître, elle s'autorise autre chose depuis que je lui ai dit que ce serai mieux que l'on reste amie.
Elle m'a dit laisser les choses se faire avec ce garçon, ne pas se projeter. Il habite loin aussi, mais elle veut lui donner une chance de mieux le connaître.

Et la, OUILLE, ça fait mal. J'ai l'impression que la partie de mon coeur qui lui appartient est en petit morceaux.
Nous avons prévu de nous voir début septembre, ou je vais découvrir son chez elle.

Je ne sais pas comment je vais réagir étant donné que j'ai des sentiments pour elle, vais je être capable de me retenir de l'embrasser ?
La tentation va être très forte.

Elle me dit que si elle est toujours sur le debut de construction de quelque chose avec ce garçon, elle ne veux pas que je l'embrasse, ce que je comprends.
Mais ca peut aussi être un enfer d'être avec elle et de mourir d'envie de l'embrasser. J'y vais 4 jours.

Bref, je me pose beaucoup de question et je n'ai pas vraiment d'amis/soutien avec qui discuter de tout ça, le polyamour, cette relation, mes ressentis..

La situation est très dure à gérer.
J'ai envie de lui dire que je l'aime, qu'elle me manque, malgré tout en ai-je le droit après qu'elle ait sa chance de passer à autre chose ?
Et comment gérer cet amour que j'ai pour elle et le garder pour moi, comment le vivre à l'intérieur si c'est ce que je dois faire ? Comment ne pas lui partager cet amour alors qu'il se fait très présent et à besoin de s'exprimer tellement j'ai mal ?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Détresse amoureuse

Profil

Maizee

le jeudi 15 août 2019 à 11h44

Merci pour vos réponses !

@HeavenlyCreature : à la base, elle n'est pas polyamoureuse. Je souffrais du fait de ne pas pouvoir lui offrir une vraie relation du fait de la distance. Quelque part j'avais l'impression d'être la mauvaise/égoïste, car moi j'ai quelqu'un à côté, avec qui je vie. C'est arrivé plusieurs fois déjà le fait que je dise que ce serai mieux que l'on reste amie, elle en a souffert. Je pense que j'avais l'impression moi, de l'empêcher d'avoir une vraie relation. Cela fait 3 ans qu'on était ensemble, mais je n'étais la près d'elle que ponctuellement.

@bonheur : j'ai toujours séparé amitié et amour car oui à la base c'était une belle amitié naissante comme j'en avais rarement croisé. Tout ce que tu as dit me parlé beaucoup et je t'en remercie.

@Bonny-Clem : merci de ta réponse, étrangement tu as su mettre des mots sur mes ressentis.
Tu as tout à fait raison en ce qui concerne l'amour et les projets, meme si je ne me l'était jamais formalisé à moi même auparavant. Nous avions eu à un moment un projet de vie commune avec ma compagne et elle, mais la vie étant compliqué à ce moment la, cela ne s'est pas fait et la distance fait que les choses se sont dégradées et il n'a plus été question de ce projet.
Elle vivait chez ses parents, depuis elle a pris son appartement. A l'époque cela aurai rendu déjà les choses plus faciles pour nous : on se voyait soit chez moi (avec ma copine donc), soit on organisait des petit week end à 2 à l'hôtel.
Mais ce n'est pas pareil que si j'avais pu aller chez elle, dans son endroit et monde à elle.
C'est peut être bête mais se voir chez elle, ça aurai été avoir un pas de + dans SA vie, son quotidien.

Pour répondre à tes questions, et c'est ce qui me frustrait aussi, je n'avais pas juste envie de partager un week end ou des vacances avec elle.
J'avais envie de faire à manger avec elle, de regarder la télé avec elle, de faire les magasins. La vie réelle. Il arrivait qu'on ne se voit pas parfois pendant 3 mois car les emplois du temps étaient compliqué. La distance surtout, pour un week end, c'est très raccourcis.

Il y avait aussi un manque de communication évident sur les derniers mois de notre relation, ayant des problèmes familiaux à côté qui me prenaient beaucoup de temps, j'avais tendance à me braquer, fermer la communication. Je sais que le problème viens de moi aussi et j'essaie d'y remédier.

Pour ta dernière question, avoir 15 jours chez l'une et 15 jours chez l'autre n'est pas quelque chose d'envisageable pour moi non.
Ce qui l'aurait été pour moi aurait été la cohabitation ensemble comme mentionner plus haut pour partager le quotidien, ou bien être beaucoup plus proche géographiquement pour profiter pleinement l'une de l'autre sans prévoir des week end tout les 3 mois du fait de la distance. Pouvoir se voir une après midi, une soirée, un week end peu importe, comme quelqu'un qui n'habiterais pas si loin.
Pouvoir être la l'une pour l'autre en cas de coup dur dans la journée ou les jours qui viennent.

Voir dans le contexte

Discussion : Compréhension de soi

Profil

Maizee

le lundi 12 août 2019 à 22h46

@NiouNiou je ne sais pas si l'on peut s'envoyer des messages privés sur ce forum ?
Je me reconnais un peu dans ta situation (homosexuelle) et j'aimerais bien discuter un peu avec toi : )

Voir dans le contexte

Discussion : Détresse amoureuse

Profil

Maizee

le lundi 12 août 2019 à 18h36

Bonjour tout le monde,

Me voici ici à la fois pour des conseils et aussi me vider un peu l'esprit dans cette situation où je me sens si perdue.
Pour bien poser les bases, il s'agit la d'une relation "poly" incluant 3 filles, donc moi.

J'ai 29 ans, je suis en couple avec mon amie depuis 11 ans, nous habitons ensemble.

Pas spécialement poly à la base, il y a 3 ans, j'ai rencontré une fille sur internet (de manière fortuite, il n'y avait pas d'optique de quoi que ce soit) avec qui le courant est très vite passé.

A la base hétéro (ou bi mais n'ayant jamais eu de relation avec une fille), elle était en couple avec un homme mais ils étaient sur la fin de leur relation.
En ce qui concernait mon couple, la relation était tendue à ce moment la mais pas non plus sur un point de rupture.

Nous avons beaucoup communiqué, partagé sur nos intérêts communs, et peu à peu des débuts de sentiments sont apparus, sans pour qu'autant mes sentiments pour ma compagne actuelle ne changent.

On a eu l'occasion de se rencontrer peu de temps après (j'habite en région parisienne, elle en Bretagne), lors d'un anniversaire d'un ami à elle qui habite à 20mn de chez moi.
On à passe une bonne soirée, mais les sentiments étant clairement la, nous nous sommes embrassées.

Je me suis alors sentie "piégée", car zut, j'aimais ma copine actuelle mais j'avais aussi clairement des sentiments pour cette fille qui venait d'entrée dans ma vie. Elle était au courant du fait que j'étais en couple, mais que c'était tendu.

Peu de temps après, après réflexion, je ne voulais pas perdre cette fille entrée dans ma vie avec qui j'avais déjà développer une belle amitiée naissante.
J'ai décidé de jouer cartes sur table avec ma copine actuelle en lui disant que ce n'était pas prévu mais que j'avais fait la connaissance d'une fille pour qui j'avais développer des sentiments sans que cela ne change ceux que j'avais pour elle.

Cela a été un peu compliqué (je vais essayer d'abréger un peu) mais ma copine, par amour, à accepter cette situation, de la rencontrer, que nous passions des moments ensemble etc.
Ce qu'elle ne voulait pas, c'est que je mène une double vie parallèle (je grossis le truc mais en gros que je ne fasse pas 15 jours chez l'une 15 jours chez l'autre).
Elles s'entendaient plutôt bien.

Lorsque je passais des moments avec cette nouvelle petite amie et que nous étions que 2 (week end ensemble..) nous vivions notre relation comme il se doit.
Quand nous étions 3, j'avais du mal à gerer la situation, peur de blesser l'une ou l'autre.. Bref je n'etais pas habituée à ce genre de relation et je ne savais clairement pas m'y prendre.

Au final ma copine n'a pas été un réel problème, l'accueillant bien lorsqu'elle venait à la maison.
Je les aime toutes les deux pour des choses differentes.
Le problème venait surtout de mon blocage à moi.

Le reste du temps lorsque nous étions éloignées nous communiquions par sms, Skype.. Mais forcément la vie réelle à gérer et la distance ont fait que nous nous sommes éloignées moi et cette fille dont je suis amoureuse, au bout de 3 ans.

Je souffrais de ne pas l'avoir près de moi tout le temps, de ne vivre notre relation que par bribes où au fil du temps, je n'arrivais plus à profiter. Et de ne pas lui offrir une vraie relation telle qu'elle l'a méritait.
J'aurai aimé que l'on vive ensemble, avec ma compagne, mais comment y penser alors que je n'arrive déjà pas à gérer les moments à 3 ?

Il y à peu, je lui ai dit que je préférais que l'on arrête cette relation car nous n'arrivions plus à nous parler. J'avais peut être pas perdu son amour, mais son amitié oui, ayant du mal à me confier a elle sur ce qui se passait dans ma vie (travail, famille..)

Elle me dit qu'elle va avoir besoin de temps pour que nous puissions peut être repartir sur une bonne relation amicale, couper le contact un moment.
Je me trouve doublement meurtrie d'avoir perdue mon amie du début et la personne dont je suis amoureuse.
Je vais devoir gérer son absence et ses silences qui sont déjà très douloureux.

J'ai surtout cette sensation d'inachevé parce que cette relation s'est terminée à cause de la distance (sa famille ne sait pas qu'elle aime les filles, pas forcément bonne expérience lorsque l'on était 3 du fait de mes blocages de gestes tendres, son travail qui est en Bretagne.. Font que le rapprochement ne s'est pas fait) et que même si la situation est telle qu'elle est, elle mérite une vraie relation.

Mais je l'aime réellement alors pourquoi notre amour ne pourrait pas exister ? ?

Merci à ceux qui auront lu et si vous avez des conseils/avis, ce sera avec plaisir que je vous lirai en espérant que cela m'eclaire dans ma détresse actuelle.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion