Polyamour.info

NftR

NftR

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Comment parler du polyamour ?

Profil

NftR

le mardi 19 février 2019 à 11h31

Je pense que ne pas être honnête dès le début ne peut que te faire du mal plus tard. Les gens auront l'impression que tu as essayé de leur cacher, que tu les a manipulé etc. Alors oui tu rencontreras toujours des imbéciles fermés d'esprit. Mais n'est-ce pas plus mal comme ça pour toi ? Tu n'auras pas à essayer de construire avec cette personne avant de te rendre compte de sa mentalité ^^

Voir dans le contexte

Discussion : Les relations amoureuses sans sexe

Profil

NftR

le lundi 18 février 2019 à 22h11

Mes deux centimes :

Je suis un jeune et depuis peu, bien avant mes déboires (pour ceux qui suivent mon autre sujet) j'ai peu à peu abandonné le sexe. D'abord avec ma compagne, puis tout court. Je ne suis plus attiré par les femmes... ma libido a disparue. Même me masturber devient une corvée. Alors je comprends ce qu'il ressent (pas)... pour ma copine ça a été une obligation d'aller voir ailleurs; au début elle disait aussi que "c'était avec moi, pas avec qqun d'autre qu'elle voulait le faire" et finalement ça lui va très bien. Cherche p'tet par là.

En tout cas bonne chance, et j'espère le meilleurs pour vous deux.

Voir dans le contexte

Discussion : Amour, attache, déséquilibre.. Blessure.

Profil

NftR

le vendredi 15 février 2019 à 20h32

Alors ce qui ressort après un peu de "laisser poser" c'est que j'ai plus confiance en moi, et donc en l'autre. En gros je ne pense pas être dépendant affectif, j'ai juste le plus de mal à m'aimer moi même, et à m'accorder de l'attention.

Ce qui est compliqué avec ce que je viens de vivre c'est que là je dois faire face à moi même plus que jamais.

Là pour le moment ça va mieux. On verra comment ça évolue. Comment j'évolue.

Voir dans le contexte

Discussion : Polybéral #1— le nombre de relation-s (quantité ou qualité)

Profil

NftR

le mardi 12 février 2019 à 17h01

Au contraire je pense qu'on a tout a faire dans l'intersectionnalité. Ils ont tellement de choses a nous apprendre de par leur vécu unique. Mais ouais bien sur que j'arrive pas dans un milieu queer comme au PMU les pieds sous la table et le doigt dans le nez (tu vois la aussi j'essentialise l'homme blanc mais on se comprend tous les deux j'espère ^^)
En effet rien ne nous est du, a personne, mais ça veut pas dire que dans l'abstraction on devrait se tenir éloigner de ce genre de milieu.

Je pense juste que le libéralisme tente de coopter les mouvances émancipatrices et que ça pue le roussi. Pour moi le polyamour en tant qu'emancipation de distingue du polyberal qui est nauséabond. Et faut faire gaffe a se serrer les coudes je pense. Mais c'est ptet naïf de ma part.

Voir dans le contexte

Discussion : Polybéral #1— le nombre de relation-s (quantité ou qualité)

Profil

NftR

le mardi 12 février 2019 à 16h18

bidibidibidi
Puis-je me permettre de signaler qu'il y a une bonne part d'essentialisme dans ta remarque. Les libertins blanc, de droite, cadre, sont manifestement chiants. Les queers plus intéressants.
Je peux comprendre que les queers te rejettent, pourquoi veux-tu être proche d'eux si tu n'es pas l'un d'eux ?

Bien-sûr que c'est de l'essentialisme, j'ai poussé le trait psq c'est plus simple de faire mon argument dans un cadre schématique manichéen. Mais la réalité des choses c'est d'après moi qu'on tend vers une compartimentation des groupes sociaux affinitaires. On s'enferme de plus en plus en chambres d'écho, et je trouve ça pas terrible.

Par contre je comprends pas prq je peux pas être proche qui ne sont pas comme moi. En réalité je ne sais pas vraiment comment repondre a ta question. Pour moi tu es juste proche de gens avec qui tu as envie de partager des choses. Et je n'ai pas tjrs envie de partager avec les gens qui me ressemblent; que ce soit physiquement, philosophiquement , sexuellement etc.

Éclaire moi s'il te plait.

Voir dans le contexte

Discussion : Polybéral #1— le nombre de relation-s (quantité ou qualité)

Profil

NftR

le mardi 12 février 2019 à 10h32

Ya trop de trucs auxquels repondre et je crois pas être bien placé pour le faire mais moi y'a quand même les idées du type

xxx
Pourquoi veux-tu fréquenter des milieux LGBTQI+ sans être au minimum bi ? Pourquoi ne pas fréquenter des milieux de personnes avec des points communs par rapport à toi ?

Qui le dérangent. Psq tout ça est très nocif pour les relations entre les gens. De toujours demander si ils sont légitimes dans ce qu'ils sont etc. Moi je suis un homme blanc hétéro et j'ai tjrs été proche des mouvements queers. Et j'ai pas toujours été bien reçu. Ce qui est le comble c'est que les endroits "poly" ou ouvert sur autre chose que la monogamie et le missionnaire sont les club libertins très blancs, libéral de droite, cadre profession liberale. Et c'est vraiment chiant. A force on se ferme aux autres je trouve.

Moi je ne peux même pas prétendre a être Bi même si je ne pratique que l'hétérosexualité et pourtant j'aime a discuter des questions queers avec des queers ou non, et bien que je sache quand je n'ai pas le bagage nécessaire pour savoir de quoi je parle je n'aime pas pour autant me faire silence psq je nai pas les bonnes caractéristiques.

Je trouve que c'est le comble de notre société libérable qui fragmente et sépare. Qui compartiment et met en opposition.
Le polyberal fragmente ses relatations. Empêchant l'idée même que la somme des relations est plus forte que l'addition de chaque relation. Et c'est d'une tristesse..

Voir dans le contexte

Discussion : Amour, attache, déséquilibre.. Blessure.

Profil

NftR

le mardi 12 février 2019 à 10h07

Non tu as tout à fait raison.
C'est drôle que tu dises ça car je suis tombé malade à un moment. Et j'ai reproché a ma compagne de ne pas avoir ressenti la nécessité de rentrer s'occuper de moi. Mais finalement quand on a vraiment tout mis a plat c'est de l'aspect mal-être psychique que j'ai le plus parlé car en effet je trouve ça bien plus important. Non pas que je négligé la maladie physique mais je trouve qu'un médecin est bien a même de soigner alors qu'un problème de l'âme est très dur a guérir profondément . Et on ne prend pas assez le temps de le faire.

Voir dans le contexte

Discussion : Amour, attache, déséquilibre.. Blessure.

Profil

NftR

le lundi 11 février 2019 à 11h15

Merci a toutes et a tous.

Nous avons donc eu une discussion, j'ai expliqué que je souffrais de ses actes et pas seulement de ses intentions. Je souffrais pas seulement des choses qu'elle faisait exprès. Que en effet j'avais besoin le plus possible de soutien.

Je vais essayer de mon coté de me sortir de ma dépression pour être une personne moins désagréable a vivre pour elle. Qu'elle ne s'enfuit pas .

Maintenant on verra comment nous allons évoluer.

Merci de votre soutien. Ça fait du bien d'avoir du monde autour de soi.

Voir dans le contexte

Discussion : Amour, attache, déséquilibre.. Blessure.

Profil

NftR

le dimanche 10 février 2019 à 19h44

Un peu des deux je pense. Un peu de problèmes persos et un peu de sentiment de délaissement. De mon coté je suis conscient que je risque de l'épuiser avec ça. J'ai peur qu'a vouloir tirer la couverture vers moi elle veuille me faire dormir sur le canapé.. (La métaphore flinguée...)
Mais bon justement si elle préfère penser a son petit nuage et quelle se voile les yeux en ne rentrant pu a la maison pour ne pas voir son mari déprimé, pour moi c'est un signe qu'elle m'aime plus. Qu'elle préfère penser a elle, sans se soucier de moi. C'est égoïste de ma part aussi remarquez hein.

Voir dans le contexte

Discussion : Comment annoncer que je suis polyamoureuse ?

Profil

NftR

le dimanche 10 février 2019 à 19h23

Je pense que c'est le plus dur. Comment engranger la machine. Selon moi il faut être 100% honnête. Rien se cacher. Alors il faudra lui dire ce qu'il s'est passé. Mais pas préparer un discours complet, tout va se passer dans votre discussion. Sois a l'écoute, écoute ce qu'il ressent, écoute ce que tu ressens. Et fais en quelque chose. Ne vous contentez pas de dire vos sentiments, faites en fonction. Si vous vous aimez vous trouverez un moyen de surmonter ça.

Bonne chance

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

Voir dans le contexte

Discussion : Amour, attache, déséquilibre.. Blessure.

Profil

NftR

le dimanche 10 février 2019 à 19h14

Pourtant on a beaucoup parlé. Je lui ai fait part de mes craintes. Mais en fait ce qui me rend le plus insecure c'est surtout qu'elle a pas l'air de réaliser a quel point je vais mal et qu'elle ne m'aide pas dans ce moment la. Pour moi c'est une preuve qu'elle ne m'aime plus tant que ce qu'elle dit.
De l'autre coté qu'elle aime qqun ça me dérange pas. Qu'elle couche ça me derange pas du tout non plus. C'est vraiment son comportement vis a vis de moi qui me bouleverse.

Et oui en effet on dirait un énième couple monogame disfonctionnel. Et cela je pense aussi car elle pratique ça toute seule. De mon coté je me contente de binge watch des séries a n'en plus finir...

Voir dans le contexte

Discussion : Amour, attache, déséquilibre.. Blessure.

Profil

NftR

le dimanche 10 février 2019 à 18h42

En gros cela fait 2 semaines qu'elle a rencontré son amant. Et tout est allé très vite. Un soir elle me demande si ça me ça toujours qu'elle dorme ailleurs. Le lendemain elle ne rentre pas a la maison.

Pendant ces 2 semaines je l'ai vu 5 nuits. De 20h a l'heure du dodo/réveil. Pendant ce temps livré a moi même j'ai du faire face a mes démons. J'ai essayé de me recentrer sur moi même. Mais j'ai déjà des problèmes philosophiques antérieurs que j'ai du mal a régler. Elle était mon guide. Et la je lui en ai parlé... Elle m'a dit qu'elle ne savait pas quoi répondre à mon aveu.. Mais depuis silence radio. Le plus dur je pense c'est surtout que je ressens comme un manque d'amour le fait qu'elle m'abandonne au moment le plus dur de ma vie.

Je comprends qu'on puisse aimer quelqu'un d'autre. Tomber amoureux c'est difficile a gérer. Mais c'est une décision prise de me laisser pour quelqu'un d'autre.

Ça fait du bien d'en parler. Psq je souffre aussi de ça... J'ai personne a qui en parler. Toute cette relation me renvoie a ma solitude mtn que nous sommes moins fusionnels.

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

Voir dans le contexte

Discussion : Amour, attache, déséquilibre.. Blessure.

Profil

NftR

le dimanche 10 février 2019 à 17h34

Bonjour.

TL;dr ma femme depuis 4 ans s'éloigne petit à petit de moi. Elle passe beaucoup plus de temps avec son nouvel amoureux et j'en souffre.

Pour expliquer plus profondément : nous sommes ensemble depuis 4 ans, et c'est la première femme avec qui je suis depuis aussi longtemps. Nous avons tout construit ensemble, emménagé ensemble, changé de ville ensemble. Tous nos nouveaux amis sont des amis en communs. Avec le temps nous avons discuté de la possibilité d'être polyamoureux. Et même après cette mauvaise histoire que je traverse je suis toujours d'avis que c'est une bonne idée... Cependant les choses se déroulent vraiment très mal. Pour moi.

Je suis au plus bas dans ma vie. Je n'arrive pas a y trouver de sens. Je ne sais quoi faire de mon avenir. Et c'est à ce moment que ma femme a décidé d'aller voir ailleurs. Enfin surtout elle passe la majorité de son temps moins de moi. Quasiment plus jamais avec moi... Alors que j'avais vraiment besoin d'elle. Et tout ça me montre a quel point toute ma vie tourne autour de nous deux.

Je n'arrive plus a faire coïncider mon amour pour elle. Que je veux son bonheur. Mais aussi que j'ai besoin de sa présence.. Et que son absence me fait trop mal.

Alors je m'en reemets a vous.
Humblement NftR

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion