bonheur - Polyamour.info

Polyamour.info

bonheur

bonheur

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Polyamour et amour véritable

Profil

bonheur

le jeudi 16 août 2018 à 12h56

Je me permets. C'est aussi un choix de vie. On fait le choix de consacré du temps, de l'énergie et de l'attention. En tout cas, on fait le choix de la proportion dans notre emploi du temps, que l'on y consacrera. Non ? N'est-ce pas aussi cela, le polyamour ? S'offrir ce luxe de l'amour ET de l'amour ?

Voir dans le contexte

Discussion : Site de rencontre pour polyamoureux

Profil

bonheur

le jeudi 16 août 2018 à 12h52

Mon vécu fait que ça ne me conviendrait pas non plus, Caoline. Rien ne vaut tout le monde réuni et gratifier l'amour de ce qui lui revient, en présence de toutes les personnes concernées. Je crois que l'on partage cela. Malheureusement, la liberté de vie, tout le monde ne se l'offre pas. C'est prendre des risques, que de vivre ouvertement et pleinement sa vie de poly. Certaines personnes franchissent ce pas, d'autres non. Toutefois, personnellement, je te rejoins complètement.

Voir dans le contexte

Discussion : Site de rencontre pour polyamoureux

Profil

bonheur

le jeudi 16 août 2018 à 11h16

Peut-être parce que justement, en tant que poly, ne vivant pas dans le mensonge, on croit ce que l'on nous dit. Après ça ne veut pas dire que l'on soit naïf ou stupide. On a une jugeote et un instinct et d'autres sens également.

Complice d'adultère, je me suis retrouvée une fois dans cette situation, malgré moi. Ma conclusion personnelle : plus jamais cela !

Si ça fait du bien à VJSP44 de tenter l'expérience, pourquoi pas. Personnellement, le "couple ouvert" est une ambiguïté. Mais là je reconnais que ce n'est que moi. En soi, l’ambiguïté n'est pas mauvaise. Par contre, je sais qu'elle ne me conviendrait pas en matière de relationnel. Mensonge et ambiguïté, deux tendances que je chasse au maximum (en matière relationnelle). Par contre, le fait qu'il n'y ai pas de mensonges mais un accord préalable, je trouve déjà cette attitude beaucoup plus saine et plus proche pour une personne poly.

Voir dans le contexte

Discussion : Site de rencontre pour polyamoureux

Profil

bonheur

le jeudi 16 août 2018 à 09h11

Je conçois la sexualité comme un facette éventuelle de l'amour. D'ailleurs à la base je répondais à VJSP44 et à personnes d'autres. Ce n'est pas la première fois que l'on m'oblige à réagir ainsi. J'ai participé à des évènements soi-disant poly où des comportements étaient sincèrement tendancieux.

Non, la combinaison, ce n'est pas la combinaison sentiments+sexe qui inquiète. C'est l'un ou l'autre ou en effet les deux. Et non, les deux ne sont pas obligatoirement associés. Ne pas faire une généralité. Je reçois beaucoup de mp en ce sens.

Aller chercher sur un site d'adultères, c'est aussi savoir où l'on va... à savoir dans un monde où tout sera caché. Ne pas faire un parallèle direct avec le polyamour, où justement on tombe au maximum les inquiétudes et les insécurités. En matière d'adultères les évolutions se font en solo. D'ailleurs qu'est-ce que l'adultère permet comme évolution ? A part combler un manque, une insatisfaction...

Le polyamour ne comble rien, par contre, il n'enferme pas dans le mensonge et convient aux personnes qui justement ne peuvent s'enfermer. J'ai rencontré des poly absolument pas correct du tout. Je suis sûr que dans mon entourage, je croise quotidiennement des gens sympas et corrects qui sont adultères (ce qui ne veut pas dire que j'approuve).

Je parlais de l'évolution des mentalités justement pour que chacun-e puisse se définir et opter pour la solution la plus adaptée. D'ailleurs, l'amour unique en est une. L'amour devrait pouvoir se crier à la face du monde, c'est mon avis (et là je parle de ressentis).

Quant à dire qu'un amour platonique avec un tiers ne chamboule pas l'équilibre d'une relation préexistante ? C'est très réducteur, je pense.

Voir dans le contexte

Discussion : Site de rencontre pour polyamoureux

Profil

bonheur

le mercredi 15 août 2018 à 15h27

calinou696
Oui, tu es complètement en dehors de la réalité, je pense qu'on te l'a dejà fais comprendre. Ou alors tu fais un blocage.
La sexualité, c'est pour la TRES grande majorité des gens le nerf de la guerre.
La plupart se foutent que leur partenaire aille voir ailleurs tant qu'il n'y a pas de sexe.
C'est bien beau de donner des jugements de valeurs, des leçons d'éthique, mais tu vis en dehors de la plus grosse problematique des relations de couple: le sexe.
Tout le monde a une vision différente de l'amour, et s'en donne une définition differente, mais quand on parle d'extraconjugalité, que ce soit en polyamour, ou en adultère, c'est le sexe! et le sexe, c'est le sexe, et tout le monde est d'accord là dessus.
Et ca, ca change tout ! donc non effectivement, souvent les gens te tombent dessus, et te tomberont dessus, car tu ne vis pas dans la même realité que les autres.

Et quand je vois que tu conseilles aux gens de briser leur famille ou leur mariage pour parfaire à un modèle que tu t'es forgé personnellement, franchement, c'est n'importe quoi, pour être poli.

Ah bon ! si c'est que du cul, il faut juste que la personne, comme elle s'en fout des émotions et des sentiments, fasse l'amour à son ou sa conjointe... et là on est d'accord, inutile d'aller voir ailleurs et de mettre en péril quoi que ce soit.

Par contre, ce n'est pas moi qui fait du cul une vérité absolue. Ici on parle d'amour et si on veut juste parler de cul, ne pas dégouter ceux qui aiment suivant leur coeur.

D'ailleurs, pourquoi venir posté ici, si c'est si simple. On trompe et basta. Pas de conscience à avoir autre que ce constat. Je doute que le monde du sexe comme but dans la vie, soit l'idéal pour la TRES grande majorité. Mais bon, maintenant je sais exactement que le mélange est fait entre polyamour et polycul.

Message modifié par son auteur hier à 20h.

Voir dans le contexte

Discussion : Site de rencontre pour polyamoureux

Profil

bonheur

le mercredi 15 août 2018 à 12h53

oui, il existe un groupe facebook poly. Sauf erreur de ma part, voir avec Coquelicot, également membre de ce site. Et en plus, comme je n'y suis pas, ça "allège" !

Voir dans le contexte

Discussion : Site de rencontre pour polyamoureux

Profil

bonheur

le mercredi 15 août 2018 à 12h19

Je ne suis pas tranchée. J'ai compris par le biais de lectures (et par le biais d'une expérience de relation poly-adultère) que de toute façon, les cachoteries ne mènent qu'à plus de dégâts que l'honnêteté et la franchise affective. Souvent, très souvent, ça se saura !

Une personne qui a une optique de polyamour, peut-elle entretenir un lien poly-adultère aisément ? Existe-t-il un univers mitigé permettant cela sur la durée... sauf si l'on décroche le wagon à la moindre difficulté.

Est-ce une question d'éthique ou de personnalité individuelle ?

Si on a en nous ce qui nous mène au polyamour, c'est à dire justement cette notion de vouloir de la franchise, de l'honnêteté et de la transparence, on vivra mal une relation poly-adultère. Si on a en nous cette vibration de l'interdit et de la transgression qui pimente la vie et nous rend vivant, on vivra mal une relation adulère-poly.

L'amour pour l'amour, on le vit en soi et on n'a pas besoin de l'autre. L'amour en terme de vécu, peut-on lui donner corps en allant à l'encontre de sa personnalité et de qui l'on est ? C'est sur ça que j'interroge !

Des personnes adultères qui deviennent poly sont des personnes qui n'ont pas eu le courage de tenir compte de ce que leur intérieur leur dictait. ON COMMET TOUS DES ERREURS, Y COMPRIS MOI !!! J'ai choisi à 19 ans l'amour au détriment de l'amour et la preuve en est que 19 ans plus tard, ma personnalité me rattrapait. DONC OUI, JE SUIS AUSSI COUPABLE ET AUSSI CONNE QUE N'IMPORTE QUI D'AUTRE.

La seule pierre que je puisse jeter serait : ne te rend plus malheureux et surtout en cherchant dans des voix parallèles qui ne te conviendront pas.

La peur de perdre ? C'est certainement pas en décidant de devenir adultère que l'on y fait face ?

L'amour exclusif convient... ou pas ! L'adultère n'apporte aucune réponse (sauf le frisson si cela convient) à ceux à qui cela ne convient pas.

La différence, le polyamour offre des opportunités de réponses non seulement au sein de l'amour lui-même (les amours possibles) mais offre surtout une ouverture pour les autres, ceux à qui cela conviendrait. C'est en cela que j'encourage toute initiative provoquant des prises de consciences individuelles et l'évolution collective, je le redis encore une fois n'est que l'accumulation de prises de consciences individuelles. Par contre, est-il opportun d'aller chambouler justement la vie de personnes qui ont fait de l'adultère leur mode de vie. N'est-ce pas plus intéressant et plus pertinent à chacun-e de nous, justement, de mettre en avant son mode de vie, mais de là à le faire dans un monde où justement le non-dit est de règle ? Sincèrement, je m'interroge sur la démarche elle-même.

Je suis mariée et j'ai des enfants. Alors oui, rien n'est simple et je considère que, à titre personnel, j'oeuvre à mon niveau et pas seulement au sein de mon couple ou de mon environnement très proche.

Pour quelqu'un qui soit disant tranche et jette la pierre, je crois que je contribue beaucoup plus qu'il n'y parait.

VJSP44
Mon souhait aussi est de rencontrer des personne honnête et franche.
Mais difficile de faire des rencontre actuellement.
Une rencontre poly devait etre organisé sur Nantes mais peut d'infos et de motivés.
Et puis si je sors avec des amis, ils connaissent tous mon statut "marié " mais pas celui de notre couple "poly".

Je dirais libère toi ! Libère toi de ton mariage, explique que tu as réinventé ton couple. Et puis, on est en été, alors les rencontres poly sont rares, on a notre vie. Ca reprendra en septembre. Egalement, voyage (si tu en as la possibilité). Il y a des évènement ailleurs qu'à Nantes.

bonheur
Je crains que les personnes qui le fréquente ne vivent pas sur la même planète. L'adultère (quoi d'autres) convient à des personnes qui aiment ça, justement...

Je souhaite que tu rencontres des personnes honnêtes, franches et tout ce qui caractérise le polyamour, mais ça me parait délicat.

Qu'ai-je indiqué d'autres qu'une réalité ?

Même si un poly rencontre une personne adultère par ce biais et que l'amour se présente... sincèrement !

Et puis, pour avoir lu VJSP44, sincèrement, est-ce une forme de lien qui lui conviendrait ?

Que l'on arrête de me tomber dessus à chaque fois que l'adultère est abordé ici. J'ai fait la démarche de me pencher sur la question et sur ce que c'est, bien que je ne l'ai jamais vécu. Oui, ça va à l'encontre de tout ce que je pourrais vivre. Et alors ? Ca fait de moi quelqu'un qui n'y comprend rien ?

Je réagi comme tout le monde, avec ma personnalité et mon vécu. Par contre, je préfère encourager le polyamour en exposant que ce n'est pas simple mais sain pour de nombreuses personnes, plutôt que d'encourager quelqu'un à s'efforcer de s'épanouir dans une forme de lien qui lui sera dans l'avenir préjudiciable.

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour et amour véritable

Profil

bonheur

le mardi 14 août 2018 à 19h11

100% pour l'amour naturel, celui qui justement a fait que je sois sortie du moule et du cadre, par amour, sans confrontation avec l'amour. L'amour authentique, celui que je ressens et qui m'anime avec toute la certitude qui accompagne mes émotions, mes chamboulements, mes perturbations... et surtout dans l'abandon (qui est différent de se perdre) en signe "d'engagements" dans le nous, ce lien qui ne m'emprisonne pas, mais me révèle, m'épanouis, dans tous les regards, dans tous les mots, dans tous les bras accueillants, dans toutes les caresses, dans tous les sourires, dans l'accomplissement de tous mes instants de bonheur... qui n'enlève rien à autrui, en soi. Croire en l'effet boule de neige de l'amour qui amplifie l'amour <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3

Ne pas mélanger dogme, mentalités et les difficultés de déconstruire pour réinventer, avec la notion d'amour, je veux dire aimer émotionnellement et sentimentalement. Intérieurement. Le polyamour n'est pas pour tout le monde. Les polyacceptants ne le sont pas tous à 100%, mais les poly respectent et n'obligent à rien et surtout pas à se rendre malheureux pour autrui. Les poly que je connais souhaitent toujours laisser le libre arbitre, même en aimant, je dirai surtout par amour. N'est-ce pas justement un pré-requis, comme l'honnêteté et la sincérité, comme la transparence minimale si l'on exclus un jardin secret opportun.

Voir dans le contexte

Discussion : Site de rencontre pour polyamoureux

Profil

bonheur

le mardi 14 août 2018 à 17h40

Je crains que les personnes qui le fréquente ne vivent pas sur la même planète. L'adultère (quoi d'autres) convient à des personnes qui aiment ça, justement...

Je souhaite que tu rencontres des personnes honnêtes, franches et tout ce qui caractérise le polyamour, mais ça me parait délicat.

Voir dans le contexte

Discussion : Et si c'était bientôt la fin

Profil

bonheur

le lundi 13 août 2018 à 14h29

L'amour a besoin d'intimité et le terme isolé prend ici tout son sens. Ne rien faire d'autre que de ce centrer sur soi et en plus entouré des personnes qui nous sont chères. N'avoir qu'à offrir et recevoir (+)

A eux désormais de faire en sorte de réinventer leur lien et de le resouder. Etre l'élément "conservateur" (comme un enfant par exemple) ne doit pas être le seul moteur. Heureuse qu'ils "fassent des efforts" l'un comme l'autre.

Oui, à suivre en espérant un bel avenir commun ! Bravo !

Voir dans le contexte

Discussion : Je lui en ai parlé... et ça l’a brisé

Profil

bonheur

le samedi 11 août 2018 à 16h26

Je rejoins, en ce qui me concerne, Trioberlue.

Renoncer à l'amour, ça arrive, y compris aux poly de longues dates et qui s'assument ainsi. Par contre, renoncer à soi, à ce qui forge notre bonheur... Autant je peux être en situation de non poly (pas dans le coeur, dans le vécu) parce que ça se trouve ainsi, autant je ne peux renoncer définitivement à être qui je suis, sans mourir intérieurement, ou au moins sans me faner pitoyablement.

Après, rester vivante et épanouie sans amours plurielles, je dis bravo ! Moi j'en suis incapable.

Il faut, comme l'indique Trioberlue, et ça me fait penser au livres "amours" de Jacques Attali, croire que le polyamour sera dans quelques décennies un univers commun et on se demandera comment nos "vieux" faisaient avant (je ferai partie de ceux-là, ou alors je ne le verrai pas de mon vivant). Il faut contribuer à cela quand on y arrive.

Voir dans le contexte

Discussion : Et si c'était bientôt la fin

Profil

bonheur

le vendredi 10 août 2018 à 15h15

N'ayons pas peur du mot. Une rupture, une séparation (ou des), c'est faire un deuil. Le deuil d'une personne vivante, ce qui rend encore plus compliqué le sentiment d'injustice. Toutefois, le "travail" d'avenir est le même.

Certaines personnes veulent absolument tourner la page. Moi je sais que non. Au contraire, je conserve, en particulier mes souvenirs et la beauté des moments vécus. Je sais que c'est du passé et que la vie est impermanence. Je gratifie également ces personnes, de ce qu'elles m'ont offert.

"trop tard". Oui, éviter d'en arriver à la rancune. Ce n'est pas facile, car on espère... et du coup on franchi la ligne de la colère et de la rancune. On se dit que ça pourrait être autrement. Les réalités alternatives ne sont que de l'ordre des hypothèses d'espérance. Si l'espoir fait vivre, il ne faut pas non plus croire à ces autres réalités qui n'existent que dans notre imaginaire. Il faut être réaliste et éviter le tiraillement entre les deux. Il ne faut pas croire d'une façon démesurée à ses rêves, même si ceux-ci font du bien parfois.

Voir dans le contexte

Discussion : Appel à témoignages: Polyamour impliquant 4 personnes ou +

Profil

bonheur

le jeudi 09 août 2018 à 17h29

Un questionnaire. Je veux bien essayer.

Pour les écrits, surtout longs, je suis plutôt dans une démarche scripturale et non structurale. C'est peut-être la raison qui fait que je suis à "contre-courant" dans la démarche.

Voir dans le contexte

Discussion : Appel à témoignages: Polyamour impliquant 4 personnes ou +

Profil

bonheur

le mercredi 08 août 2018 à 08h25

Je n'ai rien à ajouter au message de Zgrub.

Pour répondre à Indira précisément. Début juillet, j'accueillais un "je t'aime" inespéré et je faisais en sorte d'établir avec cet homme un lien poly... je l'ai présenté à ma famille (mon mari et mes deux garçons qui vivent encore à la maison - jeunes adultes). Aujourd'hui, il a disparu, me laissant en plus avec ses emmerdes (enfin les conséquences de celles-ci) à gérer. Etant donné ce qu'il a fait, je ne sais pas si je peux continuer à me dire en "relation" avec lui. C'est un homme que j'aime et que j'aimerai toujours, mais ses actes font, que je vais certainement "abandonné" ce lien... pour ma propre sauvegarde personnelle. Je me protège.

Donc je suis polyaffective et actuellement, en dehors de mon mari, c'est soit 0 quand je lui en veux, soit 1 dans les moments où je me dis que ça va aller.

Egalement, écrire sur du vécu, il faut vraiment rencontrer les personnes, "vivre" avec elles ou du moins passer du temps avec elles (ou en correspondances intensives). Comprendre leur psychologie, en faire un portrait fidèle, ainsi que de l'environnement, des proches, le lieu de vie... nous sommes un tout, pas que poly.

Pourquoi ne pas faire un recueil de nouvelles ?

Dans tous les cas, il faudra y consacrer beaucoup de temps, de compréhension, d'énergie... c'est ça un travail d'écrivain. Moi, je préfère résumé ma polyaffectivité à des tranches de vie.

Message modifié par son auteur il y a 9 jours.

Voir dans le contexte

Discussion : Partage et demande de conseils

Profil

bonheur

le mardi 07 août 2018 à 21h47

J'ai le double de ton âge, et promis, des appels à l'aide comme le tien, je veux bien en lire plus souvent. Vis est le conseil le plus adéquate. Merci pour ce baume au coeur que de lire du merveilleux, et oui, refuse de te laisser définir, trouve ta propre définition :-D (+)

Au plaisir de continuer à te lire, y compris tes conneries, je suis certaine d'y survivre (hihihi !!!)

Voir dans le contexte

Discussion : Appel à témoignages: Polyamour impliquant 4 personnes ou +

Profil

bonheur

le mardi 07 août 2018 à 21h37

L'idée, bien que je comprenne la motivation personnelle, me parait sympa. Après le 1 + 3... ça réduit. Et puis, en évolution, les personnes parfois se succèdent, parfois se "superposent, parfois se connaissent, parfois pas. Rien n'est figé dans une vie de poly.

Voir dans le contexte

Discussion : Mon conjoint est-il polyamoureux ?

Profil

bonheur

le mardi 07 août 2018 à 21h31

Bonjour Surimimi,

Si tu lis la rubrique poly quoi ? et la définition (aussi si tu désires faire un tour ici : www.amours.pl), tu comprendras que le polyamour ne consiste pas en une simple formule mathématique : A aime B ; A aime C ; A aime D... donc A est poly. Tu prononces toi-même le mot adultère et insiste sur le côté très caché de tout ça.

Et puis, amour, quel sens chaque acteur de cette situation lui attribue-t-il ?

Je ne sais que te dire, mais je crois que l'adultère convient à ton compagnon. Tu le dis d'ailleurs, il a le goût de l'interdit, de la transgression. Si c'est un moteur pour lui...

Lire peut-être Maryse Vaillant "les hommes, l'amour, la fidélité", elle explique cela très bien.

Message modifié par son auteur il y a 9 jours.

Voir dans le contexte

Discussion : Pas le moral du tout :-(

Profil

bonheur

le mardi 07 août 2018 à 10h38

Bonjour Zgrub,

Je n'ai rien à ajouter à tes propos (tu m'épates (+) ). Et oui, tomber amoureux-se OU palier à un manque ou un différent au sein du couple en laissant supposer à une tierce personne qu'elle est aimée alors qu'elle ne fait que répondre à un besoin qui ne la concerne pas. Je tique aussi.

Yayabelle, fait toi belle si tu en ressens le besoin, ouvre toi au monde ET si l'amour te sourit, alors avise. Rendre la pareille n'est pas un remède.

Voir dans le contexte

Discussion : Je lui en ai parlé... et ça l’a brisé

Profil

bonheur

le mardi 07 août 2018 à 10h29

Elsie
Je suis bien d’accord. Mais quel message je vais lui renvoyer si je me mets à lire des livres qui expliquent comment gérer tel ou tel aspect du polyamour si je lui ai assuré que j’y avais renoncé ? C’est comme si un poly se mettait à lire un ouvrage expliquant comment trouver le bonheur dans une relation mono je pense... Ça susciterait forcément l’incompréhension de l’autre j’imagine

Je viens de tout relire. Je rebondi seulement maintenant sur cette phrase.

L'amour est un sujet à part entière. Qu'il se vive dans une optique mono comme dans une optique poly, l'amour est omniprésent. Lire un livre sur l'amour (mono, puisqu'il est généralement abordé ainsi dans notre société) n'est pas incompatible avec le polyamour. Je peux recommander un grand nombre d'auteurs qui ont écrit sur l'amour et pas nécessairement le polyamour. Ce qu'en disent les auteurs sont tout à fait valable et pertinent.

On peut lire Guy Corneau, Yvon Dallaire, Marc Dannam, Isabelle Filliozat, Daniel Goleman, Alon Gratch, Alain Héril Sahra Mostrel, Jacques Salomé, Yves Alexandre Thalmann (qui n'a pas écrit QUE sur le polyamour, mais aussi sur l'amour), Saverio Tomasella...

Voir dans le contexte

Discussion : Appel à témoignages: Polyamour impliquant 4 personnes ou +

Profil

bonheur

le mardi 07 août 2018 à 09h51

Bonjour Indira,

En complément : c'est quoi pour toi le polyamour ?

Si c'est juste pour faire quelque chose sur un thème "à la mode", je répond très peu pour moi...
Si c'est dans un objectif de faire évoluer les mentalités, je répond c'est à voir.

Contradiction, il est question de relations à 4 dans le titre et à plus de 2 dans l'annonce...

Sincèrement tout ça n'est pas clair !

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion