Polyamour.info

bria71

bria71

Chalon sur Saône (France)

Participation aux discussions

Discussion : Question pour les hommes

Profil

bria71

le mardi 26 juin 2012 à 14h49

Bonjour Juliette

Comme les autres il me semble que "qui cherche des preuves, révèle son manque d'amour propre".

Maintenant faut relativiser un peu. Au risque de passer pour un macho, la femme il est vrai à une certaine propention à réclamer des preuves plus qu'un homme ne le demande naturellement. Sa nature la pousse à être rassurée sur son avenir et comme notre société martel à fond sur le système monogame ça deviendrai presque une recherche entêtante tant notre image de nous-même est construite sur l'aspect matériel du bonheur. Donc delà des preuves matérielles d'états d'âme qui ne sont pas matérialisables ...

Ces "preuves", ne sont pas forcément des attentions spécifiques, mais une attitude générale. Déjà simplement faire vivre la relation par des échanges réguliers (et la régularité peut aller de tous les jours à 1 fois par mois, par trimestre, ... et en plus ça varie dans le temps !) Ca prend la forme : de coups de fil, SMS, rencontre, faire un ciné, partie de jambes en l'air, passé 1 heure dans les bras l'un de l'autre, ballade, ..... La meilleure preuve étant encore le fait qu'un partenaire à plaisir à retrouver l'autre, sans contrainte, sans attente.
Ou tout simplement montrer à l'autre qu'il existe et qu'il est respecté.

Ok ça vient pas du jour au lendemain, ça demande un peu de travail sur soi, pour déblayer les poussières encroutantes de l'amour instinctif. Mais on y arrive, tout simplement parce d'autres y sont parvenus.

Voir dans le contexte

Discussion : Présentation et problème :)

Profil

bria71

le mardi 12 juin 2012 à 20h26

Si tu en es arrivé à vouloir utiliser une forme d'hypnose, ça devient profondément incohérent avec une recherche de tendresse/sensualité/sexualité. Là pour le coup la femme devient un objet.
Donc je te propose la chose suivante :
Un placement lucratif qui ne te coûtera que 150€ auprès d'une dame au plaisir tarifé. Soit, tes bourses seront sollicités mais cet investissement d'apportera une telle sérénité psychique. Envisage le comme une oeuvre caritative pour ta santé mentale.

Au fait çà t'apporte quoi de discuter ici ?

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Peut-on passer de la monogamie au polyamour ?

Profil

bria71

le lundi 11 juin 2012 à 09h57

Bonjour Jeanne,

Polyamour n'est qu'un mot pour essayer de désigner une attitude et une façon de vivre nos relations affectives et sexuelles.

Pour faire simple, comme le dit Popol, en rien ne te sent obligée d'être poly.
Le fait que tu acceptes et comprennes les besoins de ta compagne, tu es déjà dans une attitude poly. Dans le sens où par amour pour elle tu acceptes qu'elle prenne cette liberté. Que par amour pour elle, tu souhaites d'abord qu'elle évite de souffrir dans une relation monogame qui de temps en temps "l'oppresse" elle. Mais pas toi.
L'Amour à mon sens c'est Liberté. Quoi de plus beau que de voir un oiseau libre, et revenir te voir parce qu'il est en a envie.
Ton attitude est belle. Ne te torpille la tête à devoir à tout prix agir comme elle, alors que visiblement tu n'en as ni l'envie, ni l'attitude.

De vivre cela, càd rester "mono" et accepter la liberté de l'autre, avec relative séreinité est aussi une attitude de force morale. Ca veut dire que tu t'es trouvée.
Et puis comme rien n'est figé dans le temps, laisse à la Vie la possibilité de te surprendre.

Réjouis toi de la voir s'épanouir. Je sais c'est simple à dire, mais dans ton mot on sent clairement qu'il n'y a pas de noeuds à concevoir et vivre la liberté de ta partenaire.
Donc pour le reste débranche.

Il existe des monogames épanouis parce que c'est leur "voie". Le mode de vie qui les comble et les fait le plus évoluer. Et qui sont prêt aussi à pardonner à leur partenaire leurs écarts éventuels, parce qu'ils ont trouvé et compris l'autre dimension du mot Aimer.
Tu en est proche.

Les autres questions qui te viennent sont légitimes. Et grand bien te fasse d'y trouver réponse. Mais ne culpabilise pas à ne pas te sentir attiré par la "vie Poly". Ces questions sont juste là pour te découvrir. Et seulement pour ça. Rien d'autre...

Voir dans le contexte

Discussion : Présentation et problème :)

Profil

bria71

le dimanche 10 juin 2012 à 18h12

Chouette moi aussi je finirai en enfer....!!!
Ca promet de chauds et éternels tourments outrageux !!!.....
Vivement la quille !

Voir dans le contexte

Discussion : Présentation et problème :)

Profil

bria71

le dimanche 10 juin 2012 à 17h53

Bonjour Le "Mari"

Je pense qu'à ton niveau il te faut penser à toi et sortir de cette phase de déprime. Ca va t'aider y voir plus clair et surtout permettre de te reconstruire. Pour cela il faut passer à des actes concrets. Et en 1er lieu s'occuper du corps. Ca passe par quelques compléments alimentaires, et une petite réforme de l'hygiène de vie
Voilà ce que tu pourrais envisager
1) Te procurer du PMH (Plasma Marin Hypertonic) en parapharmacie et/ou boutique bio. A raison de 3 ampoules par jours pdt 3 sem.
Pourquoi ? : les phases de dépression sont grandes consommatrices de sels minéraux. Et ce manque agit sur le psychisme en diminuant nos résistances mentales et nos défenses immunitaires. Le fait de ressasser continuellement le problème et de mal, ou peu, se nourrir entretient continuellement le mal-être. Donc déjà redonner à la machine de quoi se renforcer. Sinon tu sombres, devient facilement influençable et on s'enlise dans l'inaction.
Attention toutefois si tu as de l'hypertension, le PMH est très salé.

2) Cure de plantes en gélules
Dans ton cas 3 types de plantes te conviendraient :
Passiflore : contre angoisse, colère, et désespoir. 1 à 2 gélules matin, midi et soir
Millepertuis : anti-dépresseur naturel sans accoutumances (attention si déjà problème cardio-vasculaire et ne t'expose pas au soleil. Sinon ça perturbe aussi le cycle menstruel, mais là je crois que tu es tranquille de ce côté là !). 1 comprimé matin et soir.
Ballote : lutte contre l'anxiété généralisée, attaque de panique. 1 comprimé matin et soir

Le tout pdt 1 mois, puis un 2nd si nécessaire.

3) Faire de l'activité physique régulière et si possible sans être seul (je ne parle pas de partie de jambes en l'air). 2h par semaine mini
Plusieurs raisons à cela.
Le fait de transpirer, faire travailler le cœur et la respiration, obligera l'énergie à bouger. La transpiration éliminera tes toxines, l'énergie ainsi mise en mouvement sortira de toi, au lieu de stagner et te détruire de l'intérieur. En plus cela te fera penser à autre chose.

4) Ballades en forêt. Impératif toutes les semaines
Ca te changera les idées. Profites-en pour apprendre à reconnaitre les Arbres et les Plantes. Ca t'occupera l'esprit et tu te sentiras riche d'une connaissance vivante et d'une curiosité régulièrement renouvelée.

5) Par rapport à ta compagne :
Laisse là vivre sa passion amoureuse. De toute façon à ce stade, elle vit la phase dite "de folie hormonale". Donc oui, elle brûle d'envie de le revoir, donc oui un coup elle t'aime quand tu as mal, et un coup elle t'aime plus quand ton mal-être lui refreine ses envies de le voir.
Mais ceci n'est pas de l'amour, c'est de la pulsion instinctive. Dit encore autrement c'est une réaction totalement automatique chez l'humain (homme et femme confondu). Rassure toi ça passe avec le temps. Et en général plus ça monte vite et haut, plus ça descend vite et rapidement. N'oublie pas cette phrase : "j'ai souffert autant que j'y ai cru"
Comprend aussi qu'elle en a besoin. Et accepte qu'à ce stade tu ne contrôles rien ! Car essayer de la raisonner devient très compliqué dans le sens où il faut se battre contre des instincts, càd son inconscient. Autant demander à agent de la force publique de t'amener les croissants au lit le matin !
Néanmoins tu peux lui rappeler qu'elle a au moins des devoirs envers toi et vos enfants. Lui demander où sont ces priorités et comment cela va se traduire en actes concrêts : quel jour elle est absente, de quelle heure à quelle heure. Bref la cadrer mais aussi te cadrer car ça marche dans les 2 sens ! Cela aura le mérite en plus de lui montrer que tu acceptes ce qu'elle vie, mais pas n'importe comment. Et en plus tu seras dans ton rôle d'homme en faisant ainsi.
2ème avantage, il semble que pour toi la famille soit ta raison de vivre. Ainsi tu préserves cet équilibre car tu le sentiras moins vaciller. Sensation de contrôle.

6) Tes prises de conscience :
Ok t'es pas un fin dragueur. Mais comme tout, ça s'apprend !
Question : que rechercherais-tu avec une autre femme ? Je vais être un peu rentre dedans et avec des mots sans détour.
Du sexe, de la tendresse, de la sensualité, quelqu'un qui t'écoute ? Du réconfort auprès d'une femme qui t'aime "vraiment".
Ou encore "copier" ta compagne pour ne pas être dévalorisé à ces yeux ? Bref devoir être poly par "obligation"

Je reviens sur ton besoin de tout connaitre de sa relation intime à elle. Ca c'est normal ! Jusque là tu réagis à 100% comme il faut. Même moi je leur pose régulièrement la question. Leur technique, leur taille, leur façon de faire, leur style. Bref des trucs de mecs de base, que les femmes ne comprennent pas pourquoi on y accorde tant d'importance.
Sur le fait qu'elle veuille pratiquer des positions/situations encore jamais faite avec toi, c'est aussi normal ! N'oublie pas que tu es d'abord et avant-tout, le père de ses enfants. Et notre moralité Judéo-Catholique nous interdit de faire des choses trop cochonnes avec le géniteur ou la génitrice (Eh oui ça marche dans les 2 sens). Mon Dieu ! On pourrait finir en enfer !
Jusque là rien d'alarmant. Elle t'a choisi pour tes qualités de père et pour une sécurité affective et matérielle (pas dans les sens de vénal, mais dans le sens de la stabiliser émotionnellement et de pourvoir à l'éducation des enfants). Mais pas en priorité pour tes qualités d'amant. Désolé d'être brutal sur ce point.
Attention : ce sont là CES CRITERES à ELLE au bout de 5 années (je crois) de vie commune avec toi. Mais sûrement pas ceux de ta concierge ou de ta voisine de palier. Donc ne généralise pas à partir d'un cas particulier. Ta concierge pourra te trouver totalement fougueux et débridé à souhait, et elle te dirait : "Ouais bin avec mon mari, ça dure 30's et encore il faut qu'il regarde un match de foot en même temps !"

Pour l'instant le mieux que tu es à faire :
1) c'est d'une part de poser la question si le Polyamour est vraiment fait pour toi, ou si c'est seulement l'idée qui te plait, histoire de cultiver une certaine forme d'ouverture d'esprit vis-à-vis des autres.

2) Te concentrer à développer ton cercle d'ami(e)s, des activités à toi. Si tu as à te faire aider ou accompagner, c'est sans ta compagne, car cela ne regarde que toi et ainsi tu en tireras tous les bénéfices. Car si elle t'aide, tu vas être "encore comme l'enfant qui veut plaire à sa maman". Le simple fait que tu lui en parles tu seras dans l'attente de sa réponse et des ses réactions. Alors SEUL avec un copain si possible pour discuter et te mettre le pied à l'étrier.
3) Et laisser passer sa folie amoureuse. Ca se tassera naturellement avec le temps.

Bon j'arrête là ça commence à faire bcp.
A Plus

Voir dans le contexte

Discussion : Présentation et problème :)

Profil

bria71

le vendredi 08 juin 2012 à 10h41

Bonjour Shebam

En fait ton mari se retrouve face à lui-même. Tu as pris position et il se rends compte que ce n'est pas si facile de trouver une autre. Comme bcp il s'est fait submerger par la vie de famille et à oublier de cultiver la séduction, des activités à lui, un cercle de relation à lui.
Il est vrai qu'il semble plus simple à une femme de trouver un homme que l'inverse.
Question : que recherche en fait ton mari ? Une autre partenaire sexuelle ? ou vraiment vivre une autre relation avec un lien affectif ?

Ce que je ressens, mais je peux me tromper, il y a une forme de dépendance affective envers toi. Comme il est d'une nature timide, il doit sentir plus ou moins consciemment que c'est ne pas simple de trouver une autre personne. T'ayant trouver cela à combler, ou plutot masquer cette "peur" ou plus exactement cette "limitation". Et maintenant elle ressurgit
Que représentes-tu pour lui ? Comment se sont déroulées ces autres relations avant toi ? Quel rapport entretien-t-il avec sa Mère ?
S'il trouve une personne avec laquelle il tombe amoureux, comment va-t-il gérer votre relation ? Est-il conscient du raz-de-marée hormonale qui pourrait le submerger en découvrant une autre partenaire avec les 1er rapports sexuels ? Saura-t-il faire la différence entre désir-pulsion et véritable lien affectif ?
Et de ton côté : Est-tu prête toi-même à le vivre ? Pourquoi as-tu choisi une personne de nature plutôt timide ? Cherchais-tu un bon père de famille ou bien un amant insatiable avec le risque qu'il aille voir ailleurs ?

Je sais, que de questions, mais forcément être poly c'est aussi tout ça. C'est se confronter à soi, dépoussiérer les codes sociaux, éducatifs, culturels, religieux. que l'on nous a imprimés depuis tant d'année. C'est rechercher ce qui nous anime profondément. c'est faire émerger de nous les envie de pouvoir cacher sur l'autre, les besoins de notre égo, mais aussi s'ouvrir à une vraie notion d'Amour-Liberté. Et non plus Amour-Possessif. Et forcément ça coute, car il s'agit d'un Amour conscient, construit, raisonné, véritablement humain, et non plus celui de nos hormones, instinctifs, inconscients, incontrôlé.

Je comprends que son mal-être à lui te donne envie de vouloir l'aider. Je dirai comme "Tentacara" lui présenter une copine ne ferait qu'accentuer et mettre sa difficulté à trouver une femme en avant. Et en aucun cas le rassurer lui-même sur sa capacité à séduire.
Il se sentirait encore plus dépendant de toi.

Tu peux le rassurer, càd montrer que tu restes présentes pour lui et votre famille, car il semble que pour lui se soit le socle de votre relation. Que l'enthousiasme de ta nouvelle relation puisse rejaillir sur votre couple sans qu'il sente te perdre. "Etre amoureux" donne des ailes, partage cette énergie avec lui.
Peut-être que de ton côté, espacer dans un 1er temps les rencontres avec ton amoureux. Pas d'office le voir tous les 2 à 3 jours (même si l'envie est brülante) , mais plutôt toutes les 2 semaines. Si tu tiens à ton mari, tu dois aussi t'adapter à ce qu'il est capable de vivre. Ne le fait-on pas avec des enfants ? On ne parle pas de la même façon à un enfant de 3 ans, qu'à celui de 10.

Courage tu es sur la bonne voie.

Voir dans le contexte

Discussion : WE en bourgogne en Juin chez moi

Profil

bria71

le mercredi 06 juin 2012 à 22h13

Ok j'amènerai le nécessaire pour le shiatsu.
A bientôt

Voir dans le contexte

Discussion : WE en bourgogne en Juin chez moi

Profil

bria71

le mercredi 06 juin 2012 à 19h07

Pour info je suis la personne qui accompagnait Melzen avant quelle ne se décommande. Donc un peu praticien de Shiatsu aussi...

Voir dans le contexte

Discussion : WE en bourgogne en Juin chez moi

Profil

bria71

le mercredi 06 juin 2012 à 19h02

Bonsoir

Petit nouveau sur le site, cette évènement sera l'occasion de faire plus amples connaissance avec vous et échanger nos expériences.

Pour l'organisateur :
Eric_49 je serai présent Samedi 23 vers 18h00, je rentrerai le soir même n'habitant pas très loin.

Question pratique : y-a-t-il quoique soit d'utile à apporter ?

A bientôt

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion