Polyamour.info

Didix

Didix

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Trio impossible ?

Profil

Didix

le jeudi 29 janvier 2015 à 20h42

C'est tout ? Ce soir je me sentirais bien avec cette amie d'enfance... Tenter le changement que le temps a grippé et un peu fait disparaître.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Trio impossible ?

Profil

Didix

le jeudi 29 janvier 2015 à 18h31

Bonsoir, je suis en couple depuis fort longtemps et je viens de renouer le contact avec une amie d'enfance que j'ai redécouvert très belle et épanouie... Nous avons passé un moment ensemble et je craque, je me vois avec elle... Seulement l'aventure avec ma femme n'a pas que des inconvénients, cette personne ayant par ailleurs beaucoup de qualité. Bref, les deux se complèteraient à merveille mais le polyamour leur est inconnu et je suis certain que cela ne rentrerait pas dans leur mentalité (l'une quoi que attentive me l'a dit l'autre me l'a indirectement fait comprendre). Histoire morte née, impossible ? Et si la question du choix s'imposait à moi, que faire ?

Voir dans le contexte

Discussion : Culpabilité

Profil

Didix

le dimanche 02 mars 2014 à 21h46

Bon, merci pour vos riches réponses. Cela fait beaucoup et je ne suis pas sûr d'avoir compris l'allusion à Jules César, mais enfin ce n'est pas grave. Pour répondre à lu lutine, je dirais que ma compagne historique m'a déjà donné son aval, si chose dire, en termes de poly. En effet, en pleine crise conjugale, un jour où j'avais rencontré quelqu'un, elle n'a pas pu faire autrement que de constater que cela avait décuplé ma part affective à son égard. Cela m'avait ressourcé, remis sur les rails. Je me sentais bien et tout le monde en profitait. Mais depuis, nous sommes redevenus monos parce que la personne rencontrée n'est pas restée (sortie de divorce avec fort penchant pour la liberté). Depuis je pêche. J'ai perdu de mon optimiste. Pourquoi ? D'abord tout simplement parce que je ne trouve pas de tierce personne suffisamment ouverte et mûr pour "jouer à trois" et en ressentir tous les avantages. Mais aussi parce que je doute de ma prédisposition à être poly (d'où ma culpabilité sans doute). Alors en ce moment c'est le nomansland affectif. Doute/peur, culpabilité/égoïsme, dans quel état j'erre ?

Voir dans le contexte

Discussion : Culpabilité

Profil

Didix

le vendredi 28 février 2014 à 04h43

Bonjour,
Je vais essayer d'être bref. Je suis en couple mais irrésistiblement attiré par les autres femmes... J'aime échanger avec elles (communiquer), j'aime la relation de charme qui peut parfois naître de cette échange, parfois même entretenir avec elles une communication "affeçtueuse" sur internet ou par sms... Mais voilà, je suis incapable d'aller plus loin. Et même ce que je viens de décrire ne se fait pas sans culpabilité et doute. Serais-je un véritable mono ou plutôt un poly pressurisé par une culture normée hyper présente. Une fois, j'avoue, ma soif d'ouverture s'est concrétisée mais alors que je me sentais bien entre cette personne nouvelle et ma compagne habituelle j'étais sans cesse ramené à la notion de faute, de déviance salle et potentiellement douloureuse pour l'autre ("la régulière")... Et vlan, encore la culpabilité. Comment faites vous ? Et si pour être poly il fallait être blindé question égoïsme ?... Paradoxalement, et si le poly ne convenait pas aux êtres trop attentifs, trop sentimentaux ou fleur bleu ?
Merci pour vos éclairages.

Voir dans le contexte

Discussion : Parano ?

Profil

Didix

le mardi 04 février 2014 à 09h46

Jose, qu'entends-tu par "donner de l'espace" ?
Je suis très à l'écoute de mon affectif, quand je me sens bien avec qqn j'ai tendance à embrayer alors que parfois l'autre est juste en mode "faire connaissance, sans plus". C'est un défaut que j'ai du mal à corriger. Je prends mon cas pour une généralité... Ceci étant nos échanges m'ont amené à lui faire comprendre qu'elle me plaisait. On s'est même vu, mais elle a freiné en me disant qu'elle était avec qqn avec qui ça allait mieux depuis qqs temps. "Deux ans plus tôt je te disais oui" m'a-t-elle avoue. Notre 2ème rdv l'a mise en stress et elle l'a annulé. Depuis on se survole toujours à mon initiative par @... Je crois que je ne devrais pas insister. Pourtant bod tu as raison elle m'a aussi dit que je ne la dérangeais pas et que sinon elle me l'aurait dit... Bref, le petit jeu de la torture !

Voir dans le contexte

Discussion : Parano ?

Profil

Didix

le mardi 04 février 2014 à 07h14

Bonjour, je suis en couple depuis longtemps avec des hauts et des bas, mais "ça" tient.
Il y a quelque temps j'ai fait la rencontre d'une jeune femme charmante. C'était en tout bien tout honneur dans une soirée calme (discussion, échanges divers...).
Nous sommes invités sur réseau sociaux et avons entamé une discussion disons plus personnelle...
Elle est en couple aussi, avec plus de hauts que de bas...
Du coup je m'interroge : il m'a semblé qu'il se passait qqch entre nous, mais je n'en suis plus sûr. J'ai l'impression que c'est moi qui la sollicite beaucoup par des messages et qu'elle se sent "obligée" d'y répondre, par politesse, etc. Comme elle est beaucoup dans le relationnel avec son travail, je pense qu'il y a une petite déformation professionnelle.
Pourtant ces messages sont charmant comme sont contact !
Ça m'agace, qu'en pensez-vous ?

Voir dans le contexte

Discussion : Le suis-je vraiment ?

Profil

Didix

le mercredi 19 décembre 2012 à 22h11

Tu as raison...
Et bien en fait pour le moment avec des hauts et des bas j'en suis à intégrer le "truc" pour moi. Quant à ma femme, j'avoue qu'elle est discrète, ne réagit pas trop. Est ce parceque je ne suis pas assez clair ? Sans doute. À moins qu'elle veuille attendre de voir ou de savoir plus concret...

Voir dans le contexte

Discussion : Le suis-je vraiment ?

Profil

Didix

le mercredi 19 décembre 2012 à 09h21

Salut à tous,
Beaucoup de choses précieuses.
Je crois que cela passe tellement bien avec ma "maîtresse" qu'elle pourrait comprendre une situation poly en fait. Son coup de calgon de notre dernière rencontre dans ce le lieu commun était dû à une forte envie d'être avec moi... Mais elle a reconnu depuis que sa vie seule était aussi importante.
Reste ma femme que je dois amener en douceur vers une situation de partage...
Mais comme vous dites cela dépendra aussi de mon envie d'être sincère et claire avec moi-même. Je ne dois pas en être loin car l'autre matin je me suis levé avec une force étrange et l'envie de gagner chaque jour en vérité et en sérénité vers le polyamour. J'ai attaqué la journée en disant à ma femme que cela ne pouvait plus durer, que je n'étais plus en accord avec moi-même et que du tout cela gâcher notre relation. A suivre donc.

Voir dans le contexte

Discussion : Le suis-je vraiment ?

Profil

Didix

le dimanche 16 décembre 2012 à 22h33

Lulutine, qu'elle est ta situation ?
Sinon, je crois que si ma femme rencontrait qqn je la laisserai faire. Mais ça ne doit pas être facile...
Il y a un post concret sur ce que l"on ressent ?

Voir dans le contexte

Discussion : Le suis-je vraiment ?

Profil

Didix

le dimanche 16 décembre 2012 à 18h39

Bexi, merci.
Je suis gemeau et cela n'aide pas à la prise de décision...
Bref, tu as balayé toutes les alternatives qui semble se dessiner.
Cet après midi j'ai essayé de reparler du poly à ma femme : elle continue à comprendre que cela puisse exister, ne juge pas en mal mais m'oppose que cela ne peut exister que dans l'équilibre, s'il n'y en a pas un lésé. Et c'est ce rôle qu'elle ne veut pas jouer. Elle a peur de la solitude je pense. J'aimerai pouvoir la rassurer mais je ne sais pourquoi je n'ai pas l'inspiration. La crainte de lui tendre un piège involontairement ? En effet, parfois je me dis que si je passe plus de temps avec ma "maîtresse" je risque de basculer de son côté, en monogame.
Cela pause donc en effet la question de mes sentiments pour ma femme. Avant de parler de solution poly peut être sommes nous à la base ds une impasse affective... Dur !

Voir dans le contexte

Discussion : Le suis-je vraiment ?

Profil

Didix

le dimanche 16 décembre 2012 à 09h06

Super aussi ton éclairage Judith.
Il se trouve qu'hier je suis sorti boire un verre avec ma femme et qu'il y avait ma rencontre... Elles ne se connaissen'y pas et j'ai préféré ne pas faite celui qui les présente... Cependant j'avais abordé les risques avec ma rencontre qui à l'air plutôt ouverte et patiente. Elle m'avait promis d'être discrète et respectueuse.
Cependant (bis), sitôt rentré chez moi, nous avons échangé qqs textos pessimistes : il semble que la situation l'ai déstabiliseé et qu'elle ait eu envie de partir avec moi; qu'elle enviait ma femme... Et que du coup si c'était pour jouer les seconds rôles elle n'était plus très chaude... (je suis dans le détail volontairement pour avoir des réponses concrètes, désolé).

Donc ce matin, tempête dans un crâne !
Toute la nuit j'ai voulu tout dire à ma femme, la rassurer et avec les deux organiser un véritable planning et une charte de bonne conduite...

Ah, dire ou ne pas diré, telle est vraiment la question, d'autant qu'"en temps normal je ne sais pas mentir. J'ai été conçu honnête. D'où ma souffrance à cacher tout ça.

Merci encore pour votre aide.

Voir dans le contexte

Discussion : Le suis-je vraiment ?

Profil

Didix

le dimanche 16 décembre 2012 à 00h23

Je cache ma personnalité sur ce sujet car j'ai le sentiment que je vais perdre ma femme.

Voir dans le contexte

Discussion : Le suis-je vraiment ?

Profil

Didix

le samedi 15 décembre 2012 à 13h19

Goldmund, tes paroles sont justes et me font du bien.
Je vais voir tout ça dès que j'aurai un peu de temps à m'accorder.
Pour le couple, je parlais en effet de mon expérience : par amour pour ma femme j'ai tu ma personnalité et ne lui ai montré que celle qui pouvait nous être "utile" à tous les deux sachant qu'en réalité je suis plus celui que je suis aujourd'hui que celui que j'étais hier avec elle ;-).

Voir dans le contexte

Discussion : Le suis-je vraiment ?

Profil

Didix

le samedi 15 décembre 2012 à 08h10

Merci pour vos réponses rapides et pardon pour mon retard, je suis débordé de travail en plus de tout "ça".
J'ai déjà abordé le polyamour avec ma femme et je crois qu'elle a compris (sans se renseigner sur la question pour autant). Est-ce pour me rassurer ? M'apaiser ? Je ne sais pas où elle se situe par rapport à cela, sincèrement. Toujours est-il que depuis que notre couple a connu, il y a quelques années, un creux très creux, je tiens à demeurer celui qui s'est retrouvé : quelqu'un d'ouvert sur les autres qui ne veut pas se cacher de peur de faire des rencontres. Car le couple à ceci de pernicieux qu'il "oblige" les personnalité à se taire pour se mettre à disposition du couple. Mais cela je ne le souhaite plus.
Ce que je voudrais c'est partager sans culpabilité une soirée (une nuit ?) avec la seconde personne, boire un verre sans craindre les regards, sans que cela ne rejaillisse (ragots...) en négatif sur ma femme.
Maintenant, ne sachant pas la sincérité de ma femme sur le polyamour, j'ai peur aussi que cela ne le fasse pas du tout pour elle et que notre couple explose. Or, se couple fait aussi partie de mon histoire et je ne veux pas en sortir...
Alors oui, pour l'instant c'est plus du domaine de l'adultère classique... tant que je n'ai pas trouvé le code pour ouvrir les portes du polyamour à tout le monde.
En attendant, je suis un peu absent quand maintenu en exclusivité monogame...
Bref, perdant-perdant X 3.
Bien à vous,

Voir dans le contexte

Discussion : Le suis-je vraiment ?

Profil

Didix

le jeudi 13 décembre 2012 à 16h01

J'ai perdu un peu la foi, si je peux dire.
Avant j''aurai tenté de défendre cette relation auprès de ma femme tout en lui rendant de l'énergie affective. Mais aujourd'hui je ne sais pas... Je crois que ma seconde relation accepterait (divorcée pas envie dit-elle de retour à l'exclusivité monogame) mais la femme de mes enfants pas sûr. Et comment s'organiser ?

Voir dans le contexte

Discussion : Le suis-je vraiment ?

Profil

Didix

le jeudi 13 décembre 2012 à 15h22

Bonjour,
Je viens de faire la connaissance d'une femme qui me plaît beaucoup. Je suis en couple depuis vingt ans (2 enfants)... J'arrive à voir cette seconde personne par à coup... Mais je ne parviens pas à aller plus loin dans le polyamour (auquel je croyais). J' ai l'impression que ce n'est pas possible. Que ce ne sera pas accepté. Et puis même que concrètement ce ne sera pas materialisable. Du coup je vivote tout...

Voir dans le contexte

Discussion : Comment gérer les débuts difficiles?

Profil

Didix

le jeudi 14 juin 2012 à 11h26

Chère RF, je me suis permis de poster sur ta discussion car je trouvais que ton expérience ressemblait à ce que j'avais vécu. Loin de moi l'idée de vampiriser ton sujet. Popol me rappelant à l'ordre sur ma manière de formuler le Polyamour vu par un mono qui cherche à s'autonomiser, je vais donc, comme il nous y invite, te rendre la parole. Bon courage pour la suite. Je garderai en tout cas un oeil attentif aux réponses concrètes que l'on saura t'apporter car cela pourra toujours m'être utile. A toi Popol, je conseille d'écrire un livre. Je suis éditeur et si tu parvenais à alléger voir à arrondir les angles de ton approche tu pourrais trouver un public sans te le mettre à dos. Ici je pensais comme d'autre trouver des réponses simples pas des taillages de short en règle. Pas des leçons de pensée, à moins que tu n'aies le projet de réglementer, de codifier, cette dernière (ce qui peut être louable, voire utile).

Voir dans le contexte

Discussion : Comment gérer les débuts difficiles?

Profil

Didix

le jeudi 14 juin 2012 à 08h40

Non pas dramatique cher Popol, juste réel. La notion de polyamour est nouvelle et ne commence à gagner du terrain qu'aujourd'hui, à la faveur des échecs mono passés et de l'évolution d'une société de plus en plus ouverte. Je veux bien retirer l'utilisation de "bons" (note les guillemets, hier soir je ne trouvais rien d'autre) pour la remplacer par "qui fonctionnent" ou "qui ont moins de scrupules" ou "qui osent sans culpabilité excessive"... Maintenant, ton "cons de monos" est tout aussi déplacé si l'on va par là. "Cons" n'apporte rien. Je suis sur ce forum aussi pour "apprendre" (ça va ?).

Voir dans le contexte

Discussion : Comment gérer les débuts difficiles?

Profil

Didix

le mercredi 13 juin 2012 à 22h26

Oui, la chute me conforte dans l'idée que le couple mono ultra (j'entends par ultra, qui développe son fonctionnement à deux uniquement en pensant faire durer la passion) est inconvertible en couple poly. Cela demande une remise en question et une révolution trop importante à laquelle les individualité ne peuvent (ne savent, en fait) se soumettre. J'ai vécu la même expérience que Rouge Framboise. J'étais celui qui en couple a rencontré qqn, mais le mécanisme vers le polyamour n'a jamais pu se mettre en route convenablement. Il faut que la "victime" mono soit consentante, ce qui confine au masochisme... Les "bons" poly sont ceux qui ont su rester jeune dans leur tête et indépendant, qui n'ont pas vendu leur âme au diable du couple "à la vie à la mort".

Voir dans le contexte

Discussion : Statu quo dans mon couple

Profil

Didix

le mercredi 13 juin 2012 à 22h17

Ce que je souhaite ?
Continuer à me développer intérieurement et à me trouver dans n'importe quel domaine sans culpabiliser. Ensuite, sur le plan affectif, je crois que mon couple est tombé bien bas et je ne suis pas certain qu'il se relèvera. Il semble que ma compagne ait moins de ressources, d'envie de sauver quoi que ce soit. Et cette attitude me déçois, du coup je suis sur la fuite en avant. Initialement pour relancer notre fonctionnement ET être en phase avec mes aspirations. Mais des soirs comme ce soir (soupe à la grimace) je suis sceptique.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion