Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Culpabilité

#
Profil

KittyN

le dimanche 02 mars 2014 à 03h44

sans vouloir changer de sujet, lol.
Caius Julius ne fut jamais empereur, du moins au sens actuel du terme.
Mais ses ambitions ont effectivement fait peur à la noblesse et au Sénat, surtout avec son affaire en Egypte.
Rome voyait ses territoires s' aggrandir décennie après décennie, mais le système de gestion territorial ne convenait plus aux situations socio économiques engendrées. Cesar est rentré immensément riche de ses victoires et son armée lui était plus fidèle à lui qu'au Sénat, mais Rome n'avait pas le choix, on avait vu que la révolution ratée des Gracques n'était en fait que la pointe de l'iceberg, les classes moyennes et pauvres étaient devenues plus nombreuses que l'aristocratie et il fallait bien loget et nourrir tout le monde. Un tel phénomène a d'ailleurs aussi conduit à la révolution militaire de Marius.
En clair, Cesar avait les moyens de ses conquêtes et, avec lui, Rome en entier, quitter l'Italie et rayonner en Europe était enfin devenu possible et peu risqué. Mais politiquement parlant, Cesar avait mal entrevu que le Sénat avait également des moyens d'opposition encore très puissants avec l'aristocratie. C'est la raison pour laquelle une fois couronné, Auguste a fait comme s' il ménageait le Sénat, alors qu'une majorité des sénateurs lui était acquis.
A cet égard, on constate que le système impérial romain était différent de celui des Chinois des Han.

hihihi, Cesar était-il polyamoureux ? lol

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 02 mars 2014 à 17h04

Ce que je voulais par là, c'est que l'ostracisme peut réussir à certains. c'était un clin d'oeil humoristique et à ma connaissance César fut obligé de quitter Rome (traduire par il n'avait plus le droit d'y mettre les pieds) et à regagner sa notoriété (et encore plus) grâce à sa propagande (manuscrit "la guerre des Gaules").

#
Profil

Didix

le dimanche 02 mars 2014 à 21h46

Bon, merci pour vos riches réponses. Cela fait beaucoup et je ne suis pas sûr d'avoir compris l'allusion à Jules César, mais enfin ce n'est pas grave. Pour répondre à lu lutine, je dirais que ma compagne historique m'a déjà donné son aval, si chose dire, en termes de poly. En effet, en pleine crise conjugale, un jour où j'avais rencontré quelqu'un, elle n'a pas pu faire autrement que de constater que cela avait décuplé ma part affective à son égard. Cela m'avait ressourcé, remis sur les rails. Je me sentais bien et tout le monde en profitait. Mais depuis, nous sommes redevenus monos parce que la personne rencontrée n'est pas restée (sortie de divorce avec fort penchant pour la liberté). Depuis je pêche. J'ai perdu de mon optimiste. Pourquoi ? D'abord tout simplement parce que je ne trouve pas de tierce personne suffisamment ouverte et mûr pour "jouer à trois" et en ressentir tous les avantages. Mais aussi parce que je doute de ma prédisposition à être poly (d'où ma culpabilité sans doute). Alors en ce moment c'est le nomansland affectif. Doute/peur, culpabilité/égoïsme, dans quel état j'erre ?

#
Profil

LuLutine

le dimanche 02 mars 2014 à 22h18

Dans quelle étagère, moi aussi ça m'arrive de me le demander. C'est humain.

As-tu déjà participé à un café poly ? Discuter "en vrai", c'est pas du tout pareil...rencontrer des poly "comme toi", ça n'a rien à voir avec parler sur un forum...

Il serait peut-être temps si tu ne l'as pas encore fait ? Si tu habites trop loin d'un prochain événement, et que tu ne peux te déplacer, pourquoi ne pas regarder sur la carte des membres s'il y a des poly pas trop loin de chez toi ? Tu peux proposer un événement et leur envoyer un mp...

Si tu peux te déplacer, il y a toujours la solution de se déplacer jusqu'au café le plus proche (et si tu as besoin d'hébergement, je suis sûre qu'un des participants/organisateur pourra t'aider à trouver une solution).

#
Profil

KittyN

le lundi 03 mars 2014 à 09h47

@didix

c'est ce que je hais dans l'héritage judeochretien en Occident: la notion de culpabilité vis à vis de la vie sentimentale/sexuelle hors mariage/couple.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion