Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Rompre avec les préjugés sur les couples mono

Bases
#
Profil

wotan

le dimanche 18 décembre 2011 à 19h20

Bonjour,
Régulièrement, il m'arrive de discuter avec des ami(e)s en 'couple mono' qui s'affichent comme 'un couple modèle' d'après les stéréotypes de notre société. Peu à peu nous nous dévoilons et il m'arrive de découvrir des petits secrets de famille. Ici, un couple libertin, là un couple dont la sexualité s'est éteinte...ils font chambre à part maintenant, ou encore un couple où l'un au moins des deux a un amant ou maitresse... Le tout dans le secret le plus absolu. Bref autant de situations différentes et impensables à priori. Ne faudrait-il pas rompre nous aussi avec ces clichés ? Pourquoi ne pas discuter en partant du principe que nous sommes tous poly. Cela pourrait créer des situations et discussions cocasses.
"Dis-moi Cédric, cela te dirai de passer un week-end en montagne avec ta maitresse dont tu m'as caché l'existence ?"
"Tu sais, Armelle, nous avons tous plusieurs amoureux. Tu ne m'as jamais présenté ton amant. Je vous invite tous les 2 au restaurant, oki ?"
"Comment Charles ? Tu a un 'contrat d'exclusivité' avec ta femme ? Je ne l'aurais jamais pensé !"
Je suis d'humeur espiègle ce soir... Au plaisir de vous lire.

#

Popol (invité)

le dimanche 18 décembre 2011 à 19h57

Heu... J'aimerais d'abord nuancer quelque chose: on parle d'avoir des préjugés sur les couples monos, c'est-à-dire de dire qu'ils ont "tout faux", très grosso modo, en tant que couples fidèles et croyant à la monogamie?

Ou on parle de cesser de croire qu'ils se posent comme modèle?

Je trouve aussi cavalier de partir du principe qu'on est tous polys, que le contraire.

Et en fait, je trouve souvent qu'on se la pète, comme polyamoureux ^^

Alors rompre avec les préjugés sur les couples polys aussi, ce serait d'actualité.

#
Profil

eolemuse

le dimanche 18 décembre 2011 à 21h02

mais on peut s'amuser justement à se demander ce que donnerait une société où la norme serait le poly et les monos des "bêtes" curieuses?

Ce site dans cet univers parallèle serait-il un forum de défense des droits des monos à être fusionnels?

Science fiction :D

#

Popol (invité)

le dimanche 18 décembre 2011 à 21h30

La question de retourner le problème de l'acceptation a été abordé quelquefois ici. Après, quoi de neuf, docteur?

Quel dommage de se gausser des habitudes des autres,en quoi sont-elles moins bonnes que les nôtres (encore que "les nôtre" soit un vaste chapitre, chacun ayant les siennes propres.

Au point que je connais des polys fusionnels, et des monos fissionnels...

Moi je propose de rompre avec les préjugés tout court, le préjugé menant au jugement, et le jugement au rejet, parfois par la moquerie. C'est même pas de l'humour, car l'humour, c'est quand tout le monde rigole, pas seulement ceux qui prétendent en faire.

#
Profil

eolemuse

le dimanche 18 décembre 2011 à 22h41

sujet intéressant l'humour! ce n'est pas tout le monde qui apprécie l'humour noir à l'anglaise par exemple...

et quand tout le monde rigole, pense pareil ou applaudit en même temps sur la même chose ça s'appelle de la pensée unique voire une dictature

cela même dont nous ne sommes pas des adeptes fervents à priori dans le coin malgré nos différences :-(

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

Popol (invité)

le dimanche 18 décembre 2011 à 22h52

Il y a quand même une sacrée différence entre cultiver ses individualités et dénigrer quiconque ne pense pas comme nous.

Ne pas confondre, sinon, c'est la porte ouverte à l'ostracisme pour cause de "tu n'es pas moi".

C'est limite orgueilleux - par contre je défends la fierté d'être soi, unique. L'orgueil, c'est autre chose, c'est un mécanisme de défense quand on manque d'estime de soi au point d'avoir besoin de dénigrer autrui en pensant ainsi se mettre à niveau.

#
Profil

eolemuse

le dimanche 18 décembre 2011 à 22h55

mais justement...pour quoi ne pas donner le mauvais rôle de la "norme" au poly? pas du tout pour se gausser du mono ou autre...plus pour explorer le différentiel et se gausser de "nous mêmes"! (je pensais à l'image des "poly lâchés dans les rues comme des hordes" sur le sujet concernant la difficulté à en trouver dans le quotidien)

car c'est là que commence l'humour...la capacité de rire de soi

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

Popol (invité)

le dimanche 18 décembre 2011 à 23h03

Alors comme ça, oui, en annonçant la couleur de l'auto-dérision. Mais ça me paraissait mal barré, parti comme c'était.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion