Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Demain matin dans "Service Public : Polyamour, amour toujours ?" sur France Inter

Médias
#
Profil

ZaZ

le mercredi 12 octobre 2011 à 20h07

Bonjour, demain matin à 10h l'émission Service Public fera une émission sur le Polyamour

Le programme de la radio :
www.franceinter.fr/programmes

#
Profil

tentacara

le mercredi 12 octobre 2011 à 22h45

En plateau, Guilain, Maïa Mazaurette et une itw de J. Attali et un petit reportage sur mes amours et moi.

#
Profil

bohwaz

le mercredi 12 octobre 2011 à 22h48

Maia Mazaurette celle qui flingue le polyamour à chaque occasion sur son blog ?

Bravo beau choix d'intervenant...

#
Profil

tentacara

le mercredi 12 octobre 2011 à 23h13

Elle est chroniqueuse dans l'émission.

#

(compte clôturé)

le mercredi 12 octobre 2011 à 23h30

Message modéré pour la raison suivante : Troll.

#
Profil

bohwaz

le jeudi 13 octobre 2011 à 00h36

tentacara
Elle est chroniqueuse dans l'émission.

Ah ceci explique cela. Espérons qu'elle sera plus censée que sur son blog.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 13 octobre 2011 à 01h02

eulren
oui : pour qu'une discussion ait un intérêt, on préfère parfois prendre des gens qui ne sont pas d'accord entre eux à la base. Une lubie ridicule de journalistes.

Eulren est un chieur (compliment), Bohwaz est pas un ange (compliment aussi), mais franchement, ça, j'aime bien.
Même si j'aimerai beaucoup que les journalistes en tiennent compte plus souvent, aussi. Parce que ya les voix unanîmes, c'est toujours flippant, mais les faux désaccords qui zappent une question fondamentale, c'est chiant aussi :
ex "pour de faux":
- A est pour la fidélité ou rien
- B pour le droit au pardon de l'infidélité

mais pas de C pour dire que l'engagement à la fidélité n'est pas obligatoire au départ.

Ou :
- A mange de la junk food
- B ne jure que par le bio
pas de C pour expliquer ce que veut dire "locavore".

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

bohwaz

le jeudi 13 octobre 2011 à 01h18

Hormis l'attaque personnelle de @eulren¹, je suis d'accord oui c'est bien la contradiction, mais lisez un peu ce que dis Mazaurette sur son blog sur le sujet, c'est pas de la critique c'est du démontage en règle, sans raison. Dans le même genre que si moi je disais "j'ai essayé l'exclusivité, c'était pourri et horrible, du coup je proclame que l'exclusivité est une arnaque", c'est légèrement abusif.

Je vous remet dans le bain :
- www.sexactu.com/2010/05/14/vrac-86-et-polylose-sen...
- www.sexactu.com/2011/02/11/vendredi-cest-vocabular...

Le sujet a déjà été abordé ici-même (ne cherchez pas, j'avais déjà le même avis sur ses prises de position) : /discussion/-iX-/Polyamour-sur-sexactucom/

Pour finir, ce qu'elle dis de l'émission sur son blog : "demain de 10h à 11h, je suis sur France Inter pour torturer des adeptes de polyamour, et à 10h45 c'est l'heure de ma chronique".

¹ Contre qui je n'ai rien à reprocher d'ailleurs, mais si lui/elle a qq chose à me reprocher, ma boîte mail est toute ouverte :)

#
Profil

patrice-86

le jeudi 13 octobre 2011 à 11h18

"c'est du démontage en règle, sans raison"

Depuis quand un démontage a-t-il besoin de "raison" ? Mazaurette n'y "croit pas", c'est tout ! S'il fallait laisser la parole uniquement à ceux qui développent leurs idées avec mesure, pondération, sans a priori, sans "croyance aveuglante"... il n'y en a pas beaucoup qui aurait le "droit" de parler :-)

Ceci dit, je trouve cette émission moins bonne que la précédente de France Inter ("ça vous dérange", sur l'infidélité, début juillet) et nettement en dessous de France 2 (tout une histoire). On sent ici l'envie de surfer sur une "mode" et de cultiver la polémique plutôt que de traiter un sujet de fond avec rigueur.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 13 octobre 2011 à 11h37

Et, encore, revient l'idée que si l'on propose un modèle alternatif, c'est forcément qu'on veut l'imposer comme modèle unique et qu'on est forcément contre les autres modèles. Épuisant...

#
Profil

patrice-86

le jeudi 13 octobre 2011 à 12h04

Chaque fois qu'un "choix" est alimenté par un faisceau de croyance, il ne peut être que "totalitaire". Toute proposition alternative est alors perçu comme l'expression d'une "contre-croyance", donc elle-même totalitaire ! Ce qui, malheureusement, n'est pas toujours faux, tant il ne suffit pas d'être ici et maintenant le "minoritaire persécuté" pour se garantir de ne pas être ailleurs ou plus tard le "majoritaire persécuteur".
C'est pourquoi le doute, le relativisme, la pluralité des valeurs et des modes de vie, en un mot, la "laïcité"... ont tant de mal a se faire une place dans un monde manichéen où si tu n'es pas "avec moi" c'est que tu es "contre moi".

#
Profil

Junon

le jeudi 13 octobre 2011 à 12h07

Le discours de Maïa est très représentatif de celui d'une bonne partie des libertins et c'est bien dommage: très ouverts et généreux de leurs orifices, beaucoup moins de leur conception de l'amour

Et puis franchement, l''"amour fusionnel" qu'elle défend, je n'en voudrais pour rien au monde!

#

RIP... (invité)

le jeudi 13 octobre 2011 à 12h11

Pour ce que j'ai entendu de l'émission, cela me semblait correct. Par contre, ce qui me fait sourire, c'est la critique comme quoi le polyamour se présente comme une nouvelle norme faisant passer toute personne n'y adhérant pas pour des dinosaures. Il y a effectivement une nouvelle norme qui légitime la vie sexuelle, pas si nouvelle que cela : le consentement. Celle-ci remplace le statut marital qui autrefois légitimait la vie sexuelle. De ce point de vue, le polyamour n'est pas une norme, mais un mode relation affective et érotique qui peut être considéré comme légitime au regard de cette norme, tout comme l'homosexualité, mais aussi la monogamie qui a conservé sa légitimité dans ce changement de norme exception faite de l'exclusivité du statut de seul mode de relation pouvant prétendre à la légitimité. Là, effectivement, si Mazaurette n'a pas compris cela, je comprends qu'elle se sente prise pour un dinosaure bien que cela ne la renvoie pas à l'aire préhistorique, mais seulement quelques générations en arrière. Stylistiquement, j'apprécie, mais sur le coup, c'est tout ce qui donne consistance à son propos qui, certes, a raison de mettre en avant les risques de pression d'un nouveau conformisme, mais cèdent pour leur part à la pression du conformisme ambiant.

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 13 octobre 2011 à 12h51

Pour ceux qui voudraient écouter l'émission : www.franceinter.fr/player/reecouter?play=186711

#
Profil

bohwaz

le jeudi 13 octobre 2011 à 14h05

#
Profil

bohwaz

le jeudi 13 octobre 2011 à 15h24

Quelques notes sur le vif :

Psychanalyste : « tout enfermer dans un seul mot qui contiendrait tous les possibles (...) un seul mot ne peut tout contenir »

Maia : « j'ai l'impression que quand on parle de polyamour on peut être amoureux de plusieurs personnes à la fois (...) Pourquoi renoncer à l'amour fusionnel qui est quand même LA chose la plus extraordinaire ? Les scientifiques disent que c'est comme être drogué, comme... »

Présentateur : « On est allés retrouver l'homme qui a forgé le premier le terme de polyamour, cet homme c'est Jacques Attali. » (faux, mais ça n'a pas dérangé Attali d'accepter cette définition.)

(interview express par téléphone d'Attali)

Guilain parle un peu de jalousie.

Interview de Meta, Aurélien et Thomas, plutôt intéressante :)

Présentateur : « On appelait ça avant de la polyandrie, on appelle ça maintenant du polyamour. »

Psychanalyste : « Je tique un peu dès qu'on théorise un peu, qu'on cadre les lois du polyamour. (...) Très souvent on a une espèce de dérive comme ça où on nous explique que c'est LE bon système. (...) Ce que nous on constate en psychanalyse, c'est que plus il y a de liberté, plus on veut la normer avec des systèmes. Et le polyamour peut devenir un des systèmes. On est très libres, donc voilà comment il faut être libre. (...) »

Témoignage d'un auditeur, Patrice : « la manière de le vivre en province quand on a 50 ans n'est pas la même qu'à Paris à 30 ans. »

Psychanalyste : « Ce que je vous dirais c'est que tout est possible : on peut aimer simultanément plusieurs personnes, on peut n'aimer qu'une personne, on peut aussi ne jamais aimer de toute sa vie. Car c'est aussi aujourd'hui un peu l'injonction : on DOIT aimer. Et bien non parfois on ne chavire pas dans la relation amoureuse. Je dirais que c'est compliqué la relation à l'autre, c'est compliqué l'amour. Mais en même temps ça nous intéresse. Donc on navigue entre des envies, des libertés possibles, des choix différents. Envie d'expérimenter d'autres choses, mais en même temps envie de se ranger dans qq chose qui nous assure que comme ça, ça fonctionne bien et comme ça on sait faire. »

Présentateur : « Guilain, est-ce que finalement le polyamour - vous avez 29 ans - ce n'est pas juste une parenthèse où au final se fixer dans une monogamie triste et finalement banale ? »

Guilain : « Je ne pense pas que la monogamie soit forcément triste et banale. »

Maia : « Cette histoire d'aimer plusieurs personnes, y'a quand même des recherches scientifiques qui ont été faites pour dire qu'en fait on peut pas aimer plusieurs personnes. (...) Il y a plusieurs études qui montrent que quand on est amoureux, on devient aveugle aux autres autour de nous. (...) Quand on entends les polyamoureux parler, on a l'impression d'être un espèce de dinosaure qui vit sur une autre planète... »

Guilain : « Je suis d'accord qu'il y a beaucoup de gens qui parlent des amours pluriels en disant que les gens qui sont dans l'exclusivité amoureuse sont forcément des crétins. »

(Bla bla sur Œdipe, adultère, piquant et bordels.)

(Témoignage d'une auditrice dont le père a eu deux compagnes sans l'expliquer et qui a refilé ses enfants aux tantes/oncles.)

(Fin de l'émission.)

#
Profil

tentacara

le jeudi 13 octobre 2011 à 16h11

Bon résumé :)
Je précise que l'itw d'Attali a été préenregistrée et montée, il ne savait donc pas comment on le lancerait.

#
Profil

bohwaz

le jeudi 13 octobre 2011 à 17h06

Oui je me suis demandé s'il avait entendu cette question du journaliste ou une autre... C'est un peu cavalier si la question n'était pas la même.

#
Profil

Prunelle

le jeudi 13 octobre 2011 à 20h31

Bravo encore de montrer qu'il existe d' autres facons de se réaliser et d' autres bonheurs possibles ! :)
Maintenant tant qu'une personne n' est pas arrivée par ses propres expériences au polyamour, c' est difficile pour elle de le comprendre ,elle seule peut faire l'éventuel cheminement ..^^

#

(compte clôturé)

le vendredi 14 octobre 2011 à 01h08

bohwaz
Hormis l'attaque personnelle de @eulren¹,
¹ Contre qui je n'ai rien à reprocher d'ailleurs, mais si lui/elle a qq chose à me reprocher, ma boîte mail est toute ouverte :)

Il n'y avait ni ton nom ni ta fonction dans mon message, donc si c’est une attaque personnelle, c'est que tu as des raisons de te sentir visé. Tu me permettras un franc doute sur ton absence d'animosité : tu peux me trouver un message que tu n'as pas supprimé dans une discussion où nous sommes tous les deux? Si tu y arrives, moi je te trouverai tous les autres (que je garde afin d'éviter tes accusations scandaleuses).
Tu es parti directement en me saquant et en m'insultant, et depuis tu t'enfonces, malgré les autres posteurs qui t'avertissent sur le fait que tu sors de ton rôle en abusant de ton droit de modération pour couper court.
Alors le petit smiley gentil et hypocrite pour dire que le mec que tu censures systématiquement tu ne lui en veux pas vu que tu es gentil, tu te le gardes.
Et quand tu seras capable de discuter, je t'enverrai un message.

En l'occurence sur le sujet, le message que tu as censuré disait un truc très sensé, c'est que quand on choisit ses interlocuteurs et ses adversaires, il n'y a pas de débat, juste une conversation polie avec 0,1% d'audimat. Donc dire que "l'adversaire" est méchante et que par conséquent c'est un mauvais choix me semble logique sous ta plume mais absurde d'un point de vue journalistique.

top chrono.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion