Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Ca devient international, ce truc...

Médias
#

(compte clôturé)

le mardi 15 février 2011 à 00h15

Ce n'est pas une discussion, juste le lien d'une émission à laquelle j'ai participé aujourd'hui sur Radio France Internationale, en citant évidemment ce site!
www.rfi.fr/emission/20110214-peut-on-aimer-plusieu...

#
Profil

bohwaz

le mardi 15 février 2011 à 09h04

Assez intéressant dans l'ensemble, merci :) Quelques extraits :

Le journaliste : « Peut-on être amoureux de plusieurs personnes, enfin vraiment amoureux ? »

La psychologue : « Le fantasme, le royaume de l'amour unique et exclusif, cet espèce d'imaginaire, cet espèce d'idéal d'un amour pour toujours. »

Le psychiatre : « Je vois absolument pas en quoi la confiance a une place dans le couple aujourd'hui, quand on regarde les statistiques ou un couple sur deux se sépare dans les trois ou quatre ans. »

La psychologue : « La confiance aveugle on sait qu'elle est infantile et combien elle coûte cher. »

Le journaliste (décidément bien engagé dans son point de vue) : « Est-ce que le polyamour c'est pas une sorte d'autorisation assumée d'adultère ? »

La psychologue : « La société nous envoie des messages très paradoxaux. J'ai l'impression que la société est en train de ramener tout le monde à la maison. Tout le monde à la famille, valeur famille, et madame à la maison pour faire des enfants et préserver un nid douillet. Tout en laissant quand même une espèce d'aura de sexualité, mais ça va du côté du libertinage, des jeux, de la perversion... Je n'ai pas l'impression que la société accepte beaucoup la liberté sexuelle comme la présente Françoise Simpère, une liberté de désir chez quelqu'un qui assume quand même ses responsabilités. (...) Quelquefois j'ai presque l'impression que c'est l'image du XIXè siècle : une famille sanctuarisée et plein de petites libertés autorisées, sous le couvert, qui apparaissent dans les pubs et les magazines féminins. »

Le psychiatre : « Les normes actuelles sont assez écrasantes. »

Françoise Simpère : « Le pluri-amour c'est quelque chose de gratuit sur le plan économique, alors qu'on préfère vous envoyer dans les clubs libertins, les soirées libertines, les sex shops, parce que ça ça fait marcher l'économie, alors que le pluri-amour c'est gratuit. »

#
Profil

Liza

le samedi 19 février 2011 à 21h41

Oui, intéressant.

Bon, le journaliste débarque, finalement il pose les questions que l'auditeur lambda qui ne s'est jamais intéressé au sujet pourrait soulever. C'est logique.

Par contre, la remarque du psychiatre sur la confiance dans le couple m'a interpellée, moi aussi. Globalement, sa position très peu argumentée était étonnante, je trouve - tant qu'à aller faire un débat sur le polyamour, autant préparer au moins un semblant de raisonnement construit...

Et un salut à Françoise qui, dans un de ses domaines de prédilection, a su valoriser son temps de parole limité, malgré sa position - habituelle - d'out-sider de la morale.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion