Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

[Podcast] Épisode 1 : Polyamour, déconstruire le couple exclusif sur JetFM dimanche 25 octobre 2020

Médias
#
Profil

Lili-Lutine

le dimanche 25 octobre 2020 à 21h18

Épisode 1 : Polyamour, déconstruire le couple exclusif

Présenté et réalisé par Suzan Hamoud

"Découpler, le couple sous toutes ses coutures.

Qui est donc cette entité bicéphale, ce monstre hybride, qui compose sans embarras le socle de notre société occidentale. Celui que l’on a tous, ou presque, connu au moins une fois. Celui où l’on a tous, ou presque, échoué au moins une fois. Que sait-on de cette entité hermétique, qui incube pendant des années dans ce milieu très fermé qu’est le foyer. Que sait-on à part les quelques idées que l’on tire de nos expériences personnelles et celles que nos proches veulent bien laisser transparaitre des leurs. Découpler veut nous ouvrir les portes des ménages. Sans filtres, laisser parler le couple que l’on connaît moins bien, celui que l’on n’ébruite pas, celui que l’on évite par peur ou par ignorance, et le laisser nous interroger par sa différence.

Épisode 1 : Polyamour, déconstruire le couple exclusif

"On a appris qu’il existait une seule et bonne manière de former une relation. En l’occurrence par le mariage hétérosexuel monogame jusqu’à ce que la mort nous sépare. On nous serine que la monogamie est « normale » et « naturelle » et que si nos désirs ne s’inscrivent pas dans cette logique, on est immoral, dérangé, malade, pervers et contre nature. Pourtant un grand nombre de gens sentent que quelque chose cloche dans cette représentation. Mais pour exhumer et déconstruire un concept encore faut-il en avoir conscience. Or l’idéal du couple-monogame-à-perpuité est si profondément enraciné dans notre culture qu’il en devient invisible. En fait nous agissons conformément à des croyances sans même savoir que nous y adhérons. Elles sont devenues la base de nos valeurs, de nos désirs, de nos mythes, de nos attentes... Nous ne les remarquons plus jusqu’à ce qu’elles nous fassent trébucher. La salope éthique, Chapitre 2 Mythes et réalité, Janet Hardy et Dossie Easton

Cela fait maintenant plusieurs années que le polyamour s’attarde à la périphérie de mon couple. Il se montre et se cache, glisse, danse, pour s’en aller à nouveau. Et pour cause, j’ai encore tant de mal, même en réalisant cette émission, à mettre des mots sur lui. Sur moi. Sur nous. Comme le disent Céline Robinet et David Le Guillermic dans la préface de La salope éthique, pour expliquer le polyamour, il faut prendre en compte les postulats inébranlables sur lequel il repose : consentement et consensualité, introspection lucide, limites personnelles claires et précises, respect de ces limites ainsi que de celles d’autrui, communication honnête, désir de garantir le bien-être de l’ensemble des partenaires et fidélité dans le respect des engagements pris. Mes difficultés proviennent probablement de l’ampleur de la déconstruction à laquelle le polyamour appelle, celle d’un modèle de couple ancré si profondément en moi, que je n’ai probablement même pas conscience de la plupart des façons dont j’y adhère, celle qui rend finalement le sujet si délicat, et qui fait parfois si mal. En faisant cette émission, j’ai été saisie, touchée, ébranlée. Polycurieux, polyindécis, solopolys, polyanarchiques, ils m’ont parlé de leurs débuts. Avec une grande vulnérabilité, ils m’ont confié leurs questionnements et leurs difficultés. Ils m’ont aussi inspirée. Par leurs témoignages, ils m’ont ouvert un champ des possibles."

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion