Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Aimer plusieurs personnes "à la fois" c'est possible?

Médias
#
Profil

saranrj12

le jeudi 07 octobre 2010 à 14h08

Bonjour à Tous,
Je prépare une série de Documentaire sur Nrj12 sur l'Amour et l'Amitié...

- Je souhaiterais rencontrer des personnes :
- Amoureux de 2 personnes à la fois et pourquoi pas qui vivent sous le même toit
- Je recherche également des personnes qui aiment leur meilleurs ami (e)s
- Des couples qui entretiennent des liens affectifs avec leur ex

Consciente que nous journalistes nous vous sollicitons à tout bout de champs, ma volonté est de rencontrer des personnes qui souhaitent faire partager leurs expériences, je ne parle pas d'échangisme mais d'un mode de fonctionnement...et cela qui m'intéresse; Comprendre comment il est possible d'aimer plusieurs personnes sans souffrir et faire souffrir

J'attends vos commentaires, vous pouvez me contacter par tel au 01 56 33 53 00
Bien à vous, Sara

#

(compte clôturé)

le jeudi 07 octobre 2010 à 21h53

Je pense qu'on peut aimer plusieurs personnes à la fois, quand on n'est pas possessif, quand on aime le partage. Par contre, question souffrance, c'est une autre affaire, car dans ce genre d'affaire, on peut essayer de limiter ses propres souffrances, mais on ne peut pas toujours ressentir ce que l'autre ressent, surtout s'il ou si elle n'en parle pas.
Je crois qu'aimer plusieurs personnes à la fois, c'est plus constructeur d'être, moins de passion destructrice, plutôt des passions momentanées vivifiantes, une sérénité tranquille.

#
Profil

titane

le vendredi 08 octobre 2010 à 10h04

Je partage cette xpérience aussi...

je ne crois pas qu'il y ait plus de souffrance dans le poly ou multi que dans le mono... la souffrance surgit dans le "mal aimer" pas dans le multi...

ce genre de "recherche" serait donc vaine et pas plus intéressante que celle de savoir pourquoi et comment on "aime mal"... mono ou poly... rien d'extraordinaire à apprendre dans le multi de ce côté là!

Quant à la formule "faire souffrir"... elle me fait toujours sourire... je préfère la formule "se faire souffrir"... c'est notre jalousie, notre possessivité, nos doutes, nos croyances, nos crispations qui nous font souffrir, pas le comportement et la liberté de l'autre... là non plus rien de neuf dans le multi...

bref

#
Profil

saranrj12

le vendredi 08 octobre 2010 à 15h56

Merci pour vos commentaires...."Se faire souffrir" hé oui c'est mon vrai problème....Alors comment lutter? comment vivre une situation comme celle-ci en faisant la part des choses, je vous avoue, j en suis incapable. Je suis exclusive!!!
Bon je réalise quand même un reportage sur l'amour...seriez vous intéressés....Oui je sais je ne perd pas le nord. Ma ligne directe (du bureau):-) 01 78 94 89 04
Sara

#

(compte clôturé)

le vendredi 08 octobre 2010 à 21h14

vous n' avez jamais entendu parler du lacher prise????

Alors apprenez a lacher prise et vous souffrirez certainement moins...

#
Profil

titane

le samedi 09 octobre 2010 à 07h18

Sara... Exclusive... Réfléchis bien d'où vient ce "besoin" et tu verras que ce n'est pas un état... Et qu'ethyquement et surtout amoureusement ça ne tient pas la route... Que tu te sabotes et sabotes ta relation amoureuse dans son essence même.

Si tu veux en parler davantage hors de ton reportage... Tu peux toujours envoyer un message perso...

Tu as une belle opportunité de t'interresser à toi.... Et à ta façon d'aimer. Beau voyage !

#
Profil

saranrj12

le lundi 11 octobre 2010 à 12h40

le fameux "Lacher prise" et on fait comment?

#
Profil

titane

le lundi 11 octobre 2010 à 15h21

une réponse facile: le lâcher-prise est un processus intime entre soi et soi... seule toi peut répondre à cette question.

la première étape serait de regarder avec sincérité et honnêteté ton "exclusivité" et les mécanismes ou motivations qui la nourrissent... les regarder en face afin de voir si c'est vraiment comme cela que tu veux être aimée toi et donc aimer à ton tour...

Et si tu réalises que oui, en effet, l'exclusivité n'a pas grand chose de "bon" si c'est en réaction à mes peurs, doutes et manque d'esime de moi et de l'autre, alors il faut "en douceur" te mettre en situation de validation de tes peurs, doutes et estime... sont-elles vraiment fondées, raisonnables, souhaitées et réelles?

te mettre volontairement dans des ituations "à risque" et voir si c'est ta peur qui te pilote ou si tu peux la maîtriser et peu à peu redécouvrir ta confiance en toi et en l'autre

#
Profil

saranrj12

le lundi 11 octobre 2010 à 16h35

ça devient compliqué :-) Oui tout cela est Vrai, mais se sentir en danger, ne plus contrôler avoir peur de perdre la personne. C'est bon aussi. l'idée d'appartenir a une seule et unique personne
me fait rêver. <3

#
Profil

Goffio

le lundi 11 octobre 2010 à 16h43

saranrj12
ça devient compliqué :-) Oui tout cela est Vrai, mais se sentir en danger, ne plus contrôler avoir peur de perdre la personne. C'est bon aussi. l'idée d'appartenir a une seule et unique personne
me fait rêver. <3

Si tu pouvais simplement comptabilier par toi-même, le nombre d'antagonismes dans ton style d'expression de la vie amoureuse, alors peut-être pourrais-tu envisager de percevoir ton rêve : comme étant un montage d'illusions, depuis le fin-fond de ton enfance ?

#
Profil

titane

le lundi 11 octobre 2010 à 17h58

saranrj12
ça devient compliqué :-) Oui tout cela est Vrai, mais se sentir en danger, ne plus contrôler avoir peur de perdre la personne. C'est bon aussi. l'idée d'appartenir a une seule et unique personne
me fait rêver. <3

Rêve ? Illusion? Crispation?... "appartenir"... vraiment? quel est le sens caché de ce mot éthiquement incorrect?... cherches-tu à être rassurée? ne voudrais-tu aller au delà de tes peurs? de ton manque de confiance? de ton manque d'estime de soi?

Aimer et être aimée sans y voir de "risque"... par simple confiance?

Ce n'est pas ça ton vrai rêve?

#
Profil

saranrj12

le lundi 11 octobre 2010 à 18h51

non mais attendez, y a que des hommes qui me répondent là!!! non mais je vais vous faire peur. MOI je veux un homme, un seul et si vous saviez à quel point je suis jalouse en plus:-/ qu est ce qui est le plus difficile?
Aimez plusieurs personnes à la fois ou Réussir a Aimez une seule personne? et je veux des réponses de femmes!
Sinon, je rappelle que je suis journaliste pour NRJ12 et recherche des personnes qui souhaiteraient témoigne sur "être Polyamoureux"

#
Profil

Goffio

le lundi 11 octobre 2010 à 19h04

Aïe ! Ca sent le parti pris, comme quoi il est impossible d'aimer plusieurs personnes à la fois...
Bah, c'est normal... Le polyamour, c'est comme ce fil de discussion : une secte de machos, ou de polygames, non ?

:-)

#
Profil

Clown_Triste

le lundi 11 octobre 2010 à 19h11

@SaraNRJ12

Bonjour Sara,

Note que tu as quand même eu droit à une intervention de Charlotte (la première à te répondre) ainsi que de Madeline59. C'est un bon début. D'ailleurs, je me demande s'il n'y a pas une majorité de femmes sur le forum, en fait. Parmi les personnes qui y participent le plus, en tout cas.

Par ailleurs, même si ce sont des hommes qui te répondent, je pense que tu pourras trouver dans leurs interventions une occasion de te poser des questions sur l'origine de tes sentiments, de tes réactions en matière d'amour (ou d'histoire sentimentales).
Par exemple, tu nous écris ici : "si vous saviez à quel point je suis jalouse :-/"
Je trouve intéressant ton smiley final car il indique que cette jalousie ne te convient pas et que donc tu envisages peut-être la possibilité de travailler dessus pour la transformer.
Beaucoup de polyamoureux et polyamoureuses ont aussi des traits de caractères particuliers mais, à l'inverse peut-être d'une majorité de gens, ils ne considèrent pas forcément qu'ils "sont comme ça et puis c'est tout". C'est un mode de relation aux autres qui incite (oblige ?) à beaucoup réfléchir sur soi et qui peut souvent nous tirer vers le haut, nous aider à nous débarrasser de certaines casseroles émotionnelles.

Je n'ai pas de réponse définitive à ta question finale... mais par chance je suis un homme donc, ça va, visiblement ma réponse n'est pas attendue ;)
Cela dépend beaucoup de la définition que l'on de l'acte d'aimer... et de ce que l'autre attend en amour (eh oui, la réussite ne dépend pas que de soi).
L'un des avantages des amours plurielles est de rendre plus simple d'aimer chaque personne d'une manière différente, sans mettre une énorme pression sur soi et sur l'autre pour combler tous nos besoins amoureux respectifs. L'un des désavantages est qu'il faut morceler le temps disponible entre diverses amours et que cela peut créer des frustrations (car quand on aime quelqu'un, on a souvent envie de profiter souvent de sa présence).

Par ailleurs, je serai curieux de voir le résultat de ton travail journalistique dans le cadre de la politique éditoriale d'une chaine comme NRJ12. Bon courage à toi !

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 11 octobre 2010 à 19h34

Bonsoir Sara,

Je suis en train d'apprendre ce que c'est le polyamour, parce que si j'observe ce que pratique une femme de ma connaissance, cela ne correspond pas tout à fait à la définition, puisque ses amoureux sont souvent très loin et par exemple le deuxième sait du premier, mais le premier pas du deuxième, donc on serait dans la tromperie, mais il y a tout de même cette relation intime profonde à laquelle il était fait référence dans les FAQ et qui ne supporte pas d'être détruite.

Et pour la phrase que tu as écrite ci-dessus "l'idée d'appartenir à une seule et unique personne me fait rêver", c'est la pire hantise pour moi. Rien que le mot "appartenir" me glace, je n'appartiens à personne, je suis née libre et je veux le rester. Il n'y a que les esclaves qui sont des possessions, réduits au rang d'objets. Serais-tu dans une sorte de romantisme quelque peu "maladif". Je ne dis pas cela pour te blesser, mais pour comprendre. Je crois que la jalousie est dangereuse pour le bonheur, elle peut aller jusqu'à l'obsession et au meurtre. Je n'ai jamais entendu que l'amour partagé pouvait tuer.

Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi les gens sont jaloux. Je trouve cela très fatiguant de devoir surveiller constamment son/sa partenaire pour éviter qu'elle/qu'il ne rencontre/fréquente quelqu'un d'autre. Et on ne peut l'éviter, faut-il alors suivre l'autre au travail, dans le bus, dans la rue, dans la salle d'attente du médecin? Ce serait l'horreur, non? Et si les gens ne restent avec quelqu'un (comme dit dans les FAQ) que jusqu'à ce qu'ils aient trouvé quelqu'un de mieux, pourquoi tant se fatiguer et passer à côté de la vie? Je crois en effet que tu gagnerais beaucoup à travailler la confiance en toi, tes capacités et la construction d'une carrière de vie de femme libre.

Bonne chance
Charlotte

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

titane

le lundi 11 octobre 2010 à 20h01

nous ne sommes pas là pour juger... mais pour offrir une opportunité de penser et de vivre autrement l'amour...

Dans poly, multi, il y AUSSI mono... si c'est par vrai choix et non par dépis..., par peur...

Ta jalousie est une belle opportunité! de te découvrir et de te dé-couvrir de tes couches égotiques qui sabottent la propre capacité d'aimer et d'être aimée... aimer un seul homme est très bien si c'est aimer sans entraver l'autre, si c'est s'ouvrir à être aimée non pas comme on le voudrait mais comme l'autre le souhaiterait... un ou plusieurs ça ne change rien... tu peux très bien être ouverte à l'amour multiple tout en aimant qu'un seul homme...

Accepter d'aimer au pluriel offre d'autres opportunités, d'autres possibilités... afin d'aimer sans se crisper...

#
Profil

Siestacorta

le lundi 11 octobre 2010 à 20h25

hé, les gens... elle demande des témoignage sur nous, pas qu'on lui parle de ce qu'elle vit elle.
Et tu as peur, et c'est du dépit, et qu'est-cey que t'en sais si t'as pas essayé... Vous lui tenez le même discours qu'on nous tient à nous sur la monogamie.
C'est marrant quand on vient nous chercher des noises, mais là c'est pas le cas.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Clown_Triste

le lundi 11 octobre 2010 à 20h32

D'un autre côté, une journaliste qui s'approche en osant nous parlant aussi d'elle et de sa vision de la chose amoureuse, ça mérite d'être salué. Cela donne la sensation d'un dialogue possible avec un être humain plutôt qu'avec un odieux sbire des médias qui fera rien qu'à déformer nos paroles, non ?
Elle en a dans le ciboulot, SaraNRJ12 ;)

C.T.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 11 octobre 2010 à 21h05

Vrai, c'est plus exposé, et sentir la capacité d'écoute d'un journaliste fait toujours plaisir... Mais un raz-de-marée de réponses prosélytes ne serait pas représentatif.

#

(compte clôturé)

le lundi 11 octobre 2010 à 21h08

"être aimée non pas comme on le voudrait mais comme l'autre le souhaiterait", ça c'est du pur Titane selon ma toute jeune expérience. Si je suis aimée tel que je le voudrais, c'est parce que c'est un besoin qui est couvert qui me fait me sentir bien. Tandis que si je suis aimée comme l'autre le souhaiterait, je sers d'alibi pour l'autre, c'est l'autre qui va se sentir bien, mais pas nécessairement moi. Pour qu'il y ait de l'amour, il faut donc qu'il y ait un équilibre entre être aimée comme je le voudrais et être aimée comme l'autre le souhaiterait. Du moins c'est ma façon de voir les choses.
Et pour préciser, je ne jugeais pas Sara, chacun a le droit d'être ce qu'il est. Je donnais mon point de vue qui est certes à l'opposé de celui de Sara, mais ce que nous voulons toutes les deux, c'est être heureuses, non? Et il n'y a pas qu'un seul moyen d'y arriver.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion