Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La première nuit

Communauté
#
Profil

Cmoi31

le mardi 30 novembre 2021 à 23h09

Bonjour à tous,

Cela va peut être vous sembler mal placée comme question mais même si ma chérie a déjà été amené à passer des moments intimes et/ou tendre avec ses amoureux, elle n'avait jamais passé une nuit sans moi.

Je sais que ça peut sembler être puéril mais depuis toute ces années de vie mono, c'est important pour moi de la regarder s'endormir et qu'elle soit la première image que je vois en me réveillant.

Je sais que ce rituel entretient cette dépendance affective mais c'est quelque chose qui est très important pour moi depuis une nuit de dispute il y a 10 ans ou j'ai cru la perdre.

Bref, la question :
Comment avez vous vu vécu la première nuit ou votre conjoint.e était avec un.e autre ?

Je sais que je ne serais pas capable de dormir cette nuit là et même si j'ai confiance en elle, j'aurais toujours cette boule au ventre qu'elle revienne vers moi parce-que le temps est écoulé plutôt que par envie de me retrouver ...

Bonne soirée à tous et à toutes

#
Profil

BunnyG

le mercredi 01 décembre 2021 à 00h22

Je dois dire que je suis assez curieux de lire les réponses parce que je suis confronté à la même situation. La première nuit de mon amoureuse et de son nouvel amoureux approche à grand pas et je ne sais pas comment gérer ça. J'ai trouvé de quoi m'occuper la soirée qui précède mais je ne sais pas comment je vais vivre cette nuit. Ce sera la première fois que je dormirai seul depuis des années, j'ai l'impression que je ne serai jamais prêt pour ça.

#

Geraaldine (invité)

le mercredi 01 décembre 2021 à 11h01

Votre compagne est elle au courant de cette angoisse qui vous anime concernant cette 1ère nuit avec un autre?
Car il faut en parler avant afin de limiter les risques et conséquences de l'après.
Les risques d'un passage en force, les conséquences de souffrances multiples.
Cette 1ère nuit n'est pas un acte anodin, il faut réellement la préparer.

#
Profil

Topper

le mercredi 01 décembre 2021 à 11h51

Bonjour, j'ai moi-même beaucoup de dépendance affective, je n'ai jamais aimé dormir seul, et je suis de base très jaloux (même si de ce côté là, j'ai fait beaucoup de progrès). C'est pas le sujet, mais c'est pour donner une idée du tableau par rapport à mon témoignage.

En ce qui me concerne, j'ai toujours préféré les rencontres où elle y passe la nuit et rentre le lendemain. Ce n'est même pas comparable. Je m'explique...

Ma dépendance affective fait que lorsque je suis seul, je n'ai goût à rien. Je n'arrive pas à me fixer sur une activité qui me semble sans intérêt si elle n'est pas partagée. Je fais des choses machinalement pour m'occuper. Mais quand la maison est propre et rangée, je tourne en rond.

Le fait qu'une rencontre ne soit qu'en journée ou en soirée, je reste dans l'attente de son retour. Cela amplifie grandement mon incapacité à vivre pour moi. Cette attente est très difficile à vivre et alimente les angoisses. En plus, d'expérience, il y a beaucoup plus de variabilité sur le retour en journée ou en soirée/nuit. Cette incertitude est quelque chose de plus à gérer.

Lorsque je sais qu'elle ne rentre que le lendemain, il n'y a plus à vivre dans cette attente et cette incertitude de son retour. Je sais qu'elle rentre le lendemain, peu importe ce qu'elle fait, ce qu'il se passe, je ne peux rien y faire. Cela libère l'esprit. Je sais que j'ai un laps de temps définit pour moi. C'est à moi de m'efforcer de l'occuper au mieux.

C'est quelque chose de pas évident mais sur lequel il est possible de travailler. Il est possible de réfléchir à un programme pour ta soirée : des choses qui peuvent te vider la tête, que tu n'as pas l'habitude de faire parce qu'elle n'apprécie pas, des activités qui se font seul. Chose que nous avons mis en place avec ma compagne justement pour avancer là dessus, est de se prévoir une soirée par semaine que l'on passe séparément. On reste à la maison, mais on s'occupe chacun de notre côté.

Par rapport à la symbolique que l'on peut donner au fait de "dormir ensemble". Le fait qu'elle passe la nuit ailleurs, ce n'est pas ça qui va tout changer dans ses relations extérieures. Cela apporte une chose pour elle qui est de ne pas vivre sa rencontre avec un tic-tac auquel elle doit être attentive constamment. Elle peut vivre sa soirée avec plus de légèreté en sachant qu'elle ne rentre que le lendemain.

#
Profil

PolyPasLeChoix

le mercredi 01 décembre 2021 à 13h12

Bonjour,
Tout d'abord en 10 ans vous avez bien du avoir des occasions où l'un ou l'autre s'absentait pour raison familiale ou professionnel. Comment as-tu vécu ces moments ? Pourquoi cette première nuit devrait être différente ?
A toi de profiter de cet espace de liberté pour faire quelque chose que tu aimes, qui te fais du bien, que tu ne ferais pas avec elle.
La première nuit où j'ai vécu ca, il y a 2 ans, une fois les enfants couchés, la maison rangée j'ai été prendre un bain avec de la musique et un bouquin. J'aimais faire ça ado et ça faisait des années que je ne l'avais pas fait.
Je ne dis pas que j'ai passé une bonne soirée mais au moins essayé de penser à autre chose. La nuit a été hachée mais dormir aide quand même.
Avec le temps, les autres nuits se sont passées de mieux en mieux et la retrouver le lendemain heureuse de rentrer à la maison, de se blottir dans mes bras a aider aussi.

#
Profil

Cmoi31

le jeudi 02 décembre 2021 à 12h03

Bonjour à tous,

Un grand merci pour vos retours d'expérience et vos conseils qui m'offre un certain refuge même si ma soirée risque d'être assez différente.

Cette soirée c'est plus ou moins moi qui l'ai "déclenché". Je mets des guillemets car au final c'est une conséquence d'un long cheminement. Je m'explique.

Si vous avez lu mon premier post vous savez déjà que lorsque j'ai rencontré mon épouse elle vivait plusieurs histoires en parallèle. Lorsque nous nous sommes vraiment mis en couple j'ai eu besoin qu'elle ne s'engage qu'avec moi et par amour c'est ce qu'elle a fait... Cela fait bientôt 10 ans à présent ...

Durant cette période je n'ai jamais pu la voir aussi heureuse et comblée que lorsque je l'ai connu malgré un mariage et l'arrivée de notre petit bout, après tout je ne suis qu'un homme, je ne suis pas toujours disponible et je suis pas non plus en capacité a répondre à tous ses besoins 24/24... Et puis est arrivé un jour de discussion ou j'ai compris son besoin de retrouver cette liberté ou elle pourrait vivre autre chose dans les bras d'un autre, s'abandonner physiquement et sentimentalement sans sentir le poids de la famille, être libre. Et cette fois ci par amour c'est moi qui est accepté...

Aujourd'hui celle fait plus d'un mois qu'elle fréquente un homme, mais tout ça n'était que du flirt et le bonheur des premiers instants est reparti, il en fallait puis, toujours plus pour qu'elle se retrouve ... D'une heure a une demie journée, à une journée, et la à une nuit, qui sera ce soir ...

Accepté par amour ne veut pas dire le vivre bien, chaque seconde devient de plus en plus longue et j'ai insisté pour que cette première nuit se fasse alors que je serai aussi présent. Pas avec eux bien sûr mais dans la maison. J'avais besoin de voir son bonheur et de me dire que mon mal être en valait la peine pour qu'elle soit celle que j'avais connu ... J'avais aussi besoin de lui parler a lui, de voir qui il est ... Tant de questions auxquelles je n'avais pas de réponse ...

La seule date où tous les agendas correspondait était donc ce jeudi soir, 2 décembre ... Il repartira demain a 16h d'ici là, ils auront l'étage et moi le RDC avec notre petit ...

En 10 ans nous n'avons jamais été séparé une seule nuit, que ce soit pour les déplacements pro ou même durant l'accouchement. Ce sera la première fois ...

Je ferai de mon mieux pour vivre a travers elle son bonheur et pour le reste on verra bien ...

Encore merci de votre attention et je vous donnerai bientôt mon retour d'expérience ...

#
Profil

Topper

le vendredi 03 décembre 2021 à 07h40

Comment s'est passée ta soirée/nuit ?

#
Profil

Cmoi31

le vendredi 03 décembre 2021 à 08h22

Bonjour à tous,

Ça a été et c'est toujours à la fois simple et compliqué ... Ils sont toujours ensemble et en ce moment même je les entends faire l'amour comme durant une grande partie de la nuit.

Simple car au final le temps s'écoule toujours à la même vitesse, je sais qu'il y aura une fin et entendre son bonheur même de loin me fait dire qu'elle avait des attentes auxquelles je ne pouvais pas répondre (plus répondre ?). Au final j'ai très peu dormi, j'ai travaillé pour gagner du temps sur ma journée et ainsi pouvoir la retrouver plus vite quand son amant devra partir à 16h.

Compliqué car j'étais déchiré de me dire qu'elle était dans les bras d'un autre alors qu'elle me manquait et me manque encore terriblement. Je me suis senti seul, abandonné comme si une partie de moi était morte cette nuit et que je n'y pouvais rien, pire, que je l'avais regardé mourir sans rien faire ...

Ce matin c'est un peu comme au lendemain d'un deuil. Des ruines sur lesquelles je vais devoir reconstruire de nouvelles bases. Tout sera différent ... En mieux ? En moins bien? ... Je le saurais quand je l'aurais enfin retrouvé.

Au final, tout est fait et pourtant tout reste à faire ...

Il me reste à espérer que tout cela, ces peurs, ce sentiment de perte et de manque, cette impression d'être "insuffisant" mais aussi son bonheur, son plaisir, cette folie redonne à notre couple cet élan, cette force et ce désir qui s'est etiolé avec les années ...

Qui vivra verra comme dit l'adage.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

bonheur

le vendredi 03 décembre 2021 à 09h02

Cmoi31
Ce matin c'est un peu comme au lendemain d'un deuil. Des ruines sur lesquelles je vais devoir reconstruire de nouvelles bases. Tout sera différent ... En mieux ? En moins bien? ... Je le saurais quand je l'aurais enfin retrouvé.

Au final, tout est fait et pourtant tout reste à faire ...

Réponse ici. J'ai toujours dit que mon chéri de vie avait fait son deuil de la monogamie.

/discussion/-cga-/Le-Deuil/

#
Profil

Topper

le vendredi 03 décembre 2021 à 09h56

Le choix que tu as fait d'être témoin de tout ça me parait extrêmement violent à vivre. Ce n'est pas étonnant que tu sois accablé aujourd'hui.

Il ne faut pas voir les choses comme des ruines. Votre couple existe toujours.

Il y a une page qui se tourne, mais cela signifie aussi d'autres pages que vous pouvez écrire ensemble. Je te souhaite de trouver un apaisement dans vos retrouvailles et que vous puissiez trouver un équilibre dans lequel tu ne t'oublieras pas dans une abnégation totale.

#
Profil

PolyPasLeChoix

le vendredi 03 décembre 2021 à 12h24

Je me faisais la même réflexion, rencontrer l'amoureux de ta femme pour l'humaniser et finalement te rendre compte que, s'il n'est pas toi, il reste un homme avec ses qualités et ses défauts est une chose. L'accueillir chez vous et être spectateur de leur amour est de l'ordre du voyeurisme, à la limite du candaulisme c'est très violent surtout pour un début.
Personnellement il est convenu que les rencontres se font en lieu neutre. Je n'accepterai pas que ma femme reçoive son amoureux à la maison et je ne me vois pas débarquer chez mon amoureuse non plus - surtout que son mari n'est pas au courant.

Tu vas devoir apprendre à lâcher prise et lui laisser plus d'espace.

#
Profil

Cmoi31

le vendredi 03 décembre 2021 à 15h54

Re,

Et oui @PolyPasLeChoix je vais devoir apprendre à lâcher prise car au final c'est sa liberté d'aimer et d'être aimé, un besoin viscérale contre lequel tout l'amour du monde (et j'en ai essayé des choses) ne peut rien.

Par contre je ne suis pas d'accord sur les termes voyeurisme ou candaulisme, je ne les ai pas vu faire quoi que ce soit. En ma présence ils se comportaient comme de simples amis.
Après, c'est vrai que je les ai entendu même si nous étions opposé dans des lieux opposés de la maison et chacun sur un étage différent mais ce n'était pas voulu, juste que la force de leurs "échanges" a rempli la maison ...

Mais humaniser cet homme était pour moi important, presque vital, et j'avais vraiment besoin de ça pour me dire que tout ça était bien réel. J'en avais besoin pour déconstruire mon modèle de vie et aussi pour me tester, savoir si je pouvais encaisser ça ... Pour commencer mon deuil comme on a besoin de voir le défunt une dernière fois pour réussir à travailler sur soi.

J'ai tant a faire, combattre la jalousie, réduire cette dépendance affective et émotionnelle, oublier ce sentiment d'appartenance ...

Mais je l'aime et par amour je le ferai puisque c'est le chemin qu'elle a choisi. Et puis, grâce à vous tous, je sais que je peux m'appuyer sur une communauté et je n'hésiterai pas chaque fois que j'en aurais besoin.

Prenez soin de vous.

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

#
Profil

cactus

le vendredi 03 décembre 2021 à 17h37

Hello,

Cmoi31
Mais je l'aime et par amour je le ferai puisque c'est le chemin qu'elle a choisi.

Non, il faut que tu le fasses pour toi en premier lieu. Ce que je perçois de tes messages, c'est une forte dépendance affective, qui n'est saine ni pour toi, ni pour les êtres vers lesquels ton amour se tourne car c'est une source de souffrance d'une part, et c'est un poids beaucoup trop lourd à porter d'autre part (typiquement le genre de poids qui me fait fuir perso).

Cette dépendance affective, elle n'est ni souhaitable, ni belle, ni romantique, ni un cadeau. Pour personne.

(Je m'excuse par avance si mes propos te choquent)

#
Profil

BunnyG

le vendredi 03 décembre 2021 à 20h45

J'ai effectivement aussi l'impression que tu t'es exposé inutilement à plus de douleur que nécessaire. J'avais lu un témoignage d'une personne qui aime bien rencontrer les nouvelles personnes dans la vie de sa femme, mais ça se passe dans un café où ils boivent un verre tous les trois, et bien souvent après avoir rencontré le nouvel amoureux de sa femme, il part et laisse les deux tourtereaux profiter de leur moment à tous les deux.

L'important dans la rencontre de l'autre, c'est de se rassurer, de voir qu'il est humain, et que la personne qu'on aime est heureuse avec lui. Pas de se confronter frontalement avec ce qui fait du mal en se disant qu'on fait ça pour elle. C'est important de prendre soin de toi et de tes sentiments, sinon la souffrance t'empêchera de t'épanouir dans cette relation. Ta femme t'aime, elle ne veut pas te faire souffrir, elle veut juste aimer cette personne en plus de toi. C'est donc primordial de savoir poser tes limites, t'exprimer quand ça ne va pas, et ne pas prendre sur toi jusqu'à ce que ça explose et que la relation que tu as avec ta femme en pâtisse.

Tu as bien dit de toi-même que tu les as entendu faire l'amour, je pense que ce n'est pas anodin, ça a dû te faire énormément souffrir, et c'est normal, si ça m'arrivait je ne serais pas bien non plus. Mais ce n'est pas une obligation d'être dans la même maison qu'eux quand ils font l'amour. Inviter l'amoureux à la maison pour le rencontrer et l'humaniser, oui, mais devenir "victime" de leur amour, non. Prends soin de toi, c'est seulement comme ça que tu pourras prendre soin de ta femme.

#
Profil

Coeurdenuage

le vendredi 03 décembre 2021 à 21h24

Je suis d'accord avec cactus
Je trouve très dur tout ce que tu sembles t'imposer de vivre par amour. C'est sur l'amour c'est pas toujours simple et rose mais j'ai l'impression à te lire que tu fais tous dans l'abnégation, l'oubli de toi, de qui tu es.
Comme si la seule chose qui te caractérisait était d'aimer ta femme.
Désolé si c'est un peu cash

#

ErenJ (invité)

le samedi 04 décembre 2021 à 21h16

Mon dieu comment peut on en arrivé là par amour ? Enfin par dépendance surtout ...

Souffrir autant juste pour espérer que l'autre reste, et pour votre compagne, comment peut elle accepter que son amour souffre autant de la situation.

Pour la soirée commune, c'est un manque de respect totale de faire l'amour bruyamment a tel point de l'entendre de l'autre côté de la maison sur un étage différent. Et en plus le faire une grande partie de la nuit alors que ça ne doit jamais vous arriver, c'est encore plus malvenue.

Voyeur et candauliste peut être pas mais masochiste sûrement, on dirait que tu veux te faire du mal ? Pour quels raisons ? Jouer les martyrs par amour pour lui prouver ton amour ? Ou alors atteindre le point de rupture pour que ta souffrance surpasse ton amour pour elle et que tu sois capable de la quitter ou de dire stop ?

#
Profil

lau93

le dimanche 05 décembre 2021 à 23h22

Bonsoir @Cmoi31, j'espère que tu t'es remis de cette épreuve que tu t'es infligé? Je trouve que pour débuter c'est une façon très trash mais peut-être avais tu besoin de cet électrochoc pour aller au bout de tes émotions? A moins de vouloir mettre en place une relation à trois il faut peut-être lui laisser de l'espace pour vivre cet autre amour et te laisser de l'espace pour vivre et comprendre de ton côté ce changement dans votre histoire. Bon courage pour ton chemin. Je t'ai écris en MP toujours ok pour echanger
Bonne Nuit
L

#
Profil

AnaBu

le mardi 07 décembre 2021 à 13h05

Beaucoup de chose on été dite, pourquoi subir tout ça ?

Quand ce fut ma première nuit seule avec mes enfants, en fait c'était même un week end... Je me doutais bien que ce n'était pas pour jouer aux cartes, c'était même sur... Je savais ce qui aller se passer donc pourquoi ce mettre à veiller toute la nuit ?

J'ai décider de m'approprier ce week-end là pour moi, comme s'il était parti faire du camping. De mon côté j'ai fait de très belles activités avec mes enfants, un petit dessin animé pour les plus grands... Pleins d'histoires après avoir emménagé un coin de la maison et on a fait une sorte de soirée pijama et on a tous dormi ensemble.

Je pense que ruminer ne sers à rien et ne nous aide pas, il faut voir ça comme une chance de faire un truc sympa, quelque chose qu'on ne peut profiter de faire que seul.

#
Profil

08ynoN

le mardi 07 décembre 2021 à 17h09

Je trouve tout ça tellement violent. D'un côté je me dis que tu as déjà vécu le "pire" en une fois, maintenant le reste ne te paraitra plus aussi difficile.
A mes yeux, tu as été très dur envers toi même.
Si cela doit se reproduire, je te conseille vivement de te préparer un programme, quelque chose que tu aimes, soit avec ton enfant, soit seul si tu peux le faire garder mais pense à toi. Il faut que tu arrives à voir l'opportunité pour toi, plutôt que l'obligation pour ta femme, c'est important si tu veux vivre heureux.

Force à toi en tout cas.

#
Profil

Pandanslesdents

le mercredi 08 décembre 2021 à 06h02

Cmoi31
Re,

Et oui @PolyPasLeChoix je vais devoir apprendre à lâcher prise car au final c'est sa liberté d'aimer et d'être aimé, un besoin viscérale contre lequel tout l'amour du monde (et j'en ai essayé des choses) ne peut rien.

Par contre je ne suis pas d'accord sur les termes voyeurisme ou candaulisme, je ne les ai pas vu faire quoi que ce soit. En ma présence ils se comportaient comme de simples amis.
Après, c'est vrai que je les ai entendu même si nous étions opposé dans des lieux opposés de la maison et chacun sur un étage différent mais ce n'était pas voulu, juste que la force de leurs "échanges" a rempli la maison ...

Mais humaniser cet homme était pour moi important, presque vital, et j'avais vraiment besoin de ça pour me dire que tout ça était bien réel. J'en avais besoin pour déconstruire mon modèle de vie et aussi pour me tester, savoir si je pouvais encaisser ça ... Pour commencer mon deuil comme on a besoin de voir le défunt une dernière fois pour réussir à travailler sur soi.

J'ai tant a faire, combattre la jalousie, réduire cette dépendance affective et émotionnelle, oublier ce sentiment d'appartenance ...

Mais je l'aime et par amour je le ferai puisque c'est le chemin qu'elle a choisi. Et puis, grâce à vous tous, je sais que je peux m'appuyer sur une communauté et je n'hésiterai pas chaque fois que j'en aurais besoin.

Prenez soin de vous.




Message modifié par son auteur il y a 5 jours.

Hello !

Je me posais la question... Car tout le monde parle de "vous" mais... Eux ? Comment cela s'est-il passé pour eux, pour accepter de se voir dans la même maison ?

Savez-vous dans quel état d'esprit cela s'est passé pour eux ?
En avez-vous discuté avant ou après ?

Certains disent que vous vous êtes infligé une peine ou un stress inutile mais je ne le pense pas. Les "premières fois" sont toujours stressantes, ça secoue, puis on fait un post-mortem et on en tire les conclusions.
Pour moi, vous avez pris la bonne décision. Aimer quelqu'un ce n'est pas souffrir mais penser à l'autre avant de penser à soi.
Après, vous le supportez ou pas, mais le savoir tôt est mieux que tard.

Cela m'a rappelé la première fois de ma chérie avec la sienne. Je me suis senti tout bizarre mais ma confiance était totalement acquise (à ma chérie) et j'avais déjà vu celle avec laquelle elle allait passer la nuit, avant qu'elles se découvrent une attirance mutuelle, et qui avait toute ma sympathie également.
Cela ne s'était pas passé chez nous mais chez sa chérie, en revanche.

J'ai l'impression que l'issue fut positive pour vous deux, me trompé-je ?

PDLD

Message modifié par son auteur il y a 5 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion