Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment gérer l'avarice d'un partenaire polyamoureux en catimini?

Besoin d'aide
#
Profil

sandyana

le samedi 17 octobre 2020 à 20h04

Bonsoir;

J'espère que vous allez bien.

Je suis une femme en relation de couple libre et à distance avec un homme depuis 3 ans et demi, nos rencontres sont peu fréquentes. La relation est calme voire sans problèmes, avec un déficit énorme de communication.

J'ai décelé au bout de 6 mois de relation que mon partenaire était un polyamoureux tout en le dissimulant et en prônant une relation d'amour libre, de libertinage aussi. Je ne lui ai rien dit à l'époque comme la relation était nouvelle et il y avait encore la flamme en son apogée. Il me laissait libre de fréquenter d'autres hommes dans le cadre de libertinage. Hormis que je n'ai pas réussi à apprécier ces relations avec d'autres hommes ni trouver des partenaires qui me correspondaient. En revanche, il réussissait largement ses relations amoureuses tout en les cachant à ses partenaires sans jamais exprimer ses propensions au polyamour ou à l'anarchie relationnelle ( je ne sais pas quel mode de couple adopte-il au juste ).

Après 3 années et demi, j'ai constaté après avoir investigué sur ses autres relations qu'il me traitait avec tant d'avarice par rapport à ses autres amoureuses notamment une qui est également ancienne que moi. Sachant que cet homme est très aisé. Il m'offrait très peu de cadeaux et s'il fait le geste, il choisit des articles de valeur dérisoire. Pareil pour nos rencontres et sorties, il m'invite rarement à aller manger et s'il le fait, il me prend à des endroits qui ne sont pas à la hauteur de son statut et de ses moyens ( des enseignes de fast food ) tandis qu'il invite son autre amoureuse aux institutions hôtelières de luxe, les restaurants fastueux sans parler de cadeaux onéreux, de voyages en amoureux. Sachant que c'est constamment moi qui se déplace pour lui.

Le comble est que j'ai perdu mon emploi et j'ai eu une maladie brusque qui est chronique, il n'a jamais pris la peine de me demander comment je me débrouillais en ces circonstances ni me proposer juste une aide emblématique. Comme si rien ne m'était advenu ! Même s'il vit dans la prospérité financière compte tenu de son statut. Je ne lui ai jamais demandé quoi que ce soit, je me débrouille toujours seule.

Même la relation amoureuse et nos rencontres sont devenues fades sans goût, je viens récemment de le voir et après ces retrouvailles il a pris soudainement ses distances, je n'ai eu aucun commentaire sur la rencontre comme s'il ne m'a pas vu, et bien évidemment il a agit avec tant d'avarice comme d'habitude.

Avec le recul des années passées, j'ai pu apprivoiser ma jalousie, j'ai pu accepter son polyamour même s'il n'était pas lucide et le cachait, or je commence à me poser des questions si c'est vraiment normal de me traiter de la sorte ? Pourquoi toute cette avarice UNIQUEMENT avec moi, Il est bien entendu libre de se comporter comme bon lui semble, sauf que je trouve parfois qu'il me manque de considération par rapport aux autres amoureuses, qu'il ne me soutient pas pour autant et ne m'aime tout simplement pas et il me garde pourtant sous le coude sans mettre un terme à la relation si vraiment il ne souhaite plus continuer. J'ai également cherché d'autres hommes puisqu'il me laisse libre de fréquenter qui je veux, or je n'ai pas réussi à trouver l'amour.

Ma question est comment gérer l'avarice d'un homme, trouvez-vous normaux ses comportements ?

Message modifié par son auteur il y a 4 jours.

#
Profil

dragonphoenix

le samedi 17 octobre 2020 à 21h47

Alors ton post m'inspire 2 réponses :

1. il n'est pas polyamoureux, juste menteur. La base même du polyamour, c'est l'honnêteté. Je ne vois aucune honnêteté dans ce que tu décris.

2. désolée si je suis très crue, mais il n'est pas avare (sinon il le serait avec tout le monde) ; il en a juste rien à foutre de toi. Son comportement, ça ne s'appelle pas de l'avarice mais clairement du je-m'en-foutisme. Après, c'est à toi de juger si ce que t'apporte ta relation compense les frustrations et le manque de considération. Mais de ce que tu en dis, ça n'a pas l'air d'être le cas.

En tout cas, bon courage avec cet homme qui m'a l'air d'être un beau sagouin...

#
Profil

Lenah

le dimanche 18 octobre 2020 à 06h44

Bonjour, j'ai effectivement l'impression que celui que tu appelles ton compagnon n'est qu'un muffle qui te garde sous le coude.
Ceci dit, sur le principe, je ne pense pas que ce soit à l'homme de faire des cadeaux ou de payer systématiquement des restaurants à la femme, quels que soient ses revenus. Je veux dire par là que pour moi, cela peut arriver que l'un.e ou l'autre partenaire invite l'un.e ou l'autre, mais il n'y a aucun dû lié au genre. il faut sortir selon moi de cette vision hyper stéréotypée des relations amoureuses qui conduit beaucoup de femmes à se forcer à faire l'amour, parce qu'il y a eu ce qui pourrait s'apparenter à une transaction implicite, et donne l'impression à certains hommes qu'ils sont les maître de la relation parce qu'ils ont payé.

#
Profil

artichaut

le dimanche 18 octobre 2020 à 10h47

sandyana
un partenaire polyamoureux en catimini

(je ne réagis qu'au titre)
ne serait-ce point ce qu'on appelle un petit oxymore ?

(et quand à moi, ma phrase serait une litote)

#
Profil

sandyana

le dimanche 18 octobre 2020 à 16h25

@dragonphoenix

Merci énormément d'avoir pris la peine de lire mon histoire et d'en interagir.

Si l'on perçoit d'un prisme de lucidité et d'objectivité, vos propos décrivent voire analysent exactement les raisons de son comportement.

Sincèrement, à l'heure actuelle après tout ce temps écoulé, la relation ne compense point mes frustrations cumulées ( elle le compensait aux prémices ), néanmoins, elle ne m'apporte plus grand chose ( émotionnellement et sexuellement parlant ) puisque monsieur ne m'accorde plus d'importance, ni du temps, ne fournit pas d'efforts que cela soit virtuellement ou durant les rencontres concrètes en particulier après la dernière récente sortie. J'ignore même la raison de sa prise de distance et froideur.

J'ai l'impression qu'il n'est plus intéressé et voudrait mettre un terme or elle n'a pas la vaillance de le faire. Il me met de côté et se focalise sur ses autres relations amoureuses les plus privilégiées.

Quant à moi, je gîte dans l’ambiguïté, le mal être, et les aléas de la vie dont il ne m'en soutient nullement.

#
Profil

sandyana

le dimanche 18 octobre 2020 à 16h30

@Lenah

Je vous remercie de ces élucidations.

Effectivement, j'abonde plus au moins dans ton sens concernant cette perception stéréotypée.
Je faisais également des gestes de générosité avec lui, il ne fut pas le seul à m'inviter. Je suis consciente que je ne lui dois rien.

Hormis que, lorsque je me suis mise à investiguer et à aller plus loin, j'ai trouvé que ces comportements d'avarice étaient uniquement avec moi. Cela m'a touché. Je me suis sentie dévalorisée.

#
Profil

sandyana

le dimanche 18 octobre 2020 à 16h31

@artichaut

Oh que oui vous avez bel et bien raison :-D

#
Profil

dragonphoenix

le dimanche 18 octobre 2020 à 17h13

@ Lenah : 100% d'accord sur la vision stéréotypée des relations.
Après, je n'ai pas relevé cet aspect-là parce que l'important me semblait surtout être le fait que ce monsieur traite ses relations de manière très inégales.
De plus, je pense (ça n'engage que moi) que, si les invitations ne doivent pas dépendre du genre de la personne, elles doivent cependant tenir de la situation sociale et des revenus de chacun.
Typiquement, dans une relation où l'un a des revenus plus que confortables tandis que l'autre peine à payer son loyer ou, pire, ses frais médicaux, il me parait normal que celui qui est le plus à l'aise mette aussi plus la main à la poche. Et qu'il n y' aie pas d'attentes du genre "je l'ai invité dans un 4 étoiles, alors qu'il/elle ne m'a invité qu'au McDo". Il faut tenir compte des possibilités de chacun.
Et inversement, j'ai un peu l'impression que ce monsieur se comporte en mode "elle n'a pas de moyens financiers, alors un McDo ça sera bien suffisant". Je peux comprendre qu'on ne souhaite pas forcément "étaler" ses revenus devant qqun, même de très proche, pour ne pas créer de complexes chez cette personne, mais par contre je trouve ça inacceptable quand c'est fait par mépris ou par condescendance. Et là, honnêtement, c'est vraiment la sensation que j'ai en lisant ce post.

Cela, additionné à l'absence d'honnêteté et à l'absence d'intérêt qu'il semble montrer (ne pas prendre des nouvelles de qqun qui est malade quand on est proche de cette personne, c'est quand même le summum du non-intérêt...), ça prouve le manque total de respect de cet homme.

Message modifié par son auteur il y a 4 jours.

#
Profil

sandyana

le dimanche 18 octobre 2020 à 18h53

@dragonphoenix

C'est le constat que j'ai également eu, "cette femme n'est pas à la hauteur, elle n'a pas le même statut social que moi " par conséquent un McDo sera largement suffisant", parfois on se voit chez lui sans rien manger, il amène des petites viennoiseries ou des friandises au moment du déjeuner !!!! Le meilleur plat dont j'ai pu manger fut un sandwich du fast food :-D Sachant que je parcours des kilomètres pour lui rendre visite. C'est dégradant pour lui compte tenu de son statut. Je trouve que c'est méprisant à mon endroit :-( mais bon...

Paradoxalement, quand j'ai cherché à propos de l'une de ses amoureuses principales, cette fille n'est pas autant aisée que lui également, et il l'invite pourtant au 5 étoiles, lui offre des cadeaux exorbitants, mais il y a un point à signaler, ils se rencontrent fréquemment par rapport à moi, leur relation ne fut pas à distance et elle l'est devenue plus tard en raison des engagements et déménagements professionnels de chacun d'eux.

À vrai dire, l'épreuve de maladie qui m'était révélatrice quand il s'en foutait, il a démontré un soutien émotionnel au début je le nie pas, mais jamais financier, puis ensuite au fil des jours, il l'a prise comme quelque chose de normale. En addition à sa froideur, c'est justement cela qui m'a ulcéré.

Message modifié par son auteur il y a 4 jours.

#
Profil

Caoline

le lundi 19 octobre 2020 à 06h53

@sandyana
Nous exposer la même situation tous les 6 mois /discussion/-cmw-/Comment-se-comporter-avec-un-par... sans rien retenir des réponses puisque tu continues à le nommer polyamoureux... ne changera rien à ta situation. Il me semble que c'est d'un accompagnement psychologique dont tu as besoin pour te sortir de cette situation toxique.
A moins que tu ne sois juste un troll, c'est une éventualité que je n'exlue pas !

#
Profil

sandyana

le lundi 19 octobre 2020 à 18h41

@Caoline

Tout d'abord on ne tutoie pas des personnes que l'on ne connait pas.

Comme vous m'avez tutoyé je ferai pareil.

Tu n'es pas censée voire obligée de venir lire ni interagir à mes sujets postés sur ce site, si cela t'importune tu puis tout simplement t'abstenir de lire le sujet.

Je suis libre de publier étant donné que ma publication respecte la charte de discussion.

Je n'ai pas publié la même interrogation à titre d'infos.

Je dénomme ce partenaire "polyamoureux" car c'est le seul vocable PROCHE du parangon de couple qu'il adopte, je ne lui ai pas trouvé une autre dénomination idoine à sa situation amoureuse.

Le seul point que j'ai trouvé judicieux de ta part est la proposition d'accompagnement psychologique.

À bon entendeur...

#

Oufy (invité)

le lundi 19 octobre 2020 à 21h01

Modérez svp!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion