Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Questionnement sur la transition amour libre VS polyamour

Bases
#
Profil

happygones

le mardi 28 juillet 2020 à 23h40

Bonjour,

après avoir écumé les débats de ce site et apprécié les retours pertinents et investis de ses membres, je me lance à vous exposer mon "problème".
j'imagine que le mot problème n'est peut être pas le terme le plus adapté... en tout cas c’est la question qui me travaille en ce moment...

en bref le contexte : j'ai 37 ans, j'ai une fille de 5 ans en garde alternée, j'ai des excellents rapports avec sa mère.
(couple parentales persistants, dirons nous, avec couple affectif éteint de façon sereine). excusez les termes psychanalytiques que je ne maitrise pas mais je pense que vos comprendrez l’idée.
La maman est avec un autre conjoint depuis 2/3 ans complètement intégré dans la vie de notre fille. Ce Monsieur a également des enfants qui s'entendent bien avec notre fille.
J'ai pour ma part une relation à distance ( pays étranger ) depuis 2/3 ans avec une Mme. , . Je la voit +/- tout les 2 mois ( hors covid grrrr....) et ma fille est tout à fait au courant de cela. Nous allons ensemble dans son pays tout les ans pendant l'été. Tout va bien de ce côté là.
Je me permets juste de m’épancher un peu sur le contexte, car il a du sens pour moi vis à vis des mes aspirations polyamoureuse.

Ma relation actuelle avec Mme peut se résumer brièvement ainsi :

relation à distance mais relation primaire :
connaissance de nos famille respective / investissement de Mme auprès de ma fille sur anniversaire / noêl / petite attention etc....Mme ne veut pas d’enfants, ( elle n’en a pas). C'est une réelle posture de longue date de sa part.

Relation libre : nos règles actuelles sont les suivantes :
Nous sommes en couples mais nous acceptons mutuellement le fait que l'autre puisse avoir une aventure d'un soir. La règle étant de ne pas en parler à l'autre sauf si cette aventure amenait un rapport affectif pouvant remette en question ou questionner notre couple.
Cela fait 2 ans que nous construisons notre couples ainsi.

La ou je me questionne (et pense avoir dépassé les règles) :

j'ai couché il y a 2 ans avec une femme que je connaissais de longue date en mode copine lycée( depuis 15 ans environs), qui a divorcé et qui, au fil du temps, s'est tournée de plus en plus vers des notions de polyamour et de non appropriation ( pour faire court).
Ces "rencontres" avec elle o,t été reconduit 1 fois, 2 fois, 3 fois etc....
cela reste de l'ordre du très épisodiques ( on va se voir disons grand max 2/3.x fois par ans) mais si je souhaite être honnête, cela ne revête plus d'une aventure "d'un soir".

Cette personne ( au delà du sexe) m’apporte beaucoup dans mes réflexions personnelles. Nous ne sommes pas amoureux ( au sens phase NRE etc....du terme) mais tenons l'un à l'autre. Nous pouvons tout à fait ne pas nous appeler pendant 6 mois, sans avoir aucun engagement à l'égard de l'autre tout en sachant mutuellement que lorsque nous nous reverrons ( lors d'une fête en générale) nous finirons l'un avec l'autre.
Et si tel ne serait pas la cas, cela nécessiterai discussion préalable. Ceci, je pense, est notre contrat implicite.

pour revenir au sujet de ce post, la question est la suivante :

je suis en couple avec une femme que j'aime

je discute polyamour avec elle. Elle est assez ouverte
sur les idées libertine mais moins sur la question poly.

Dans les faits je ne pratiques pas du tout du polyamour,
en dérogeant les règles établies.

Mais je souhaiterais avoir des billes pour changer cela

Merci

Message modifié par son auteur il y a 12 jours.

#
Profil

artichaut

le vendredi 31 juillet 2020 à 17h11

happygones
après avoir écumé les débats de ce site et apprécié les retours pertinents et investis de ses membres, je me lance à vous exposer mon "problème".

Tu fais bien.
Par contre ton texte est bourré de détails. J'espère qu'il est anonymisé, ou que tout le monde est ok que tu publie ça ici, car là les gens pourraient grave se reconnaître.

happygones
Relation libre : nos règles actuelles sont les suivantes :
Nous sommes en couples mais nous acceptons mutuellement le fait que l'autre puisse avoir une aventure d'un soir. La règle étant de ne pas en parler à l'autre sauf si cette aventure amenait un rapport affectif pouvant remette en question ou questionner notre couple.

La "règle de ne pas en parler" oui, peut faire partie de ce qu'on peut appeler "relation libre". Pour moi cette règle est un peu tjs vouée à l'échec et me semble le signe de jalousie/blessure pas tout à fait assumées (cachées sous le tapis).
Surtout avec la suite de la phrase "…pouvant remette en question ou questionner notre couple".
On sent la peur du "rapport affectif" gros comme une maison.
Et si la naissance d'un nouveau rapport affectif était source de bonheur et non source de problèmes ?
Ce monde est décidément bien étrange. Le bonheur de l'un semblant obligatoirement signifier le malheur de l'autre.

Pour moi c'est pas le nouveau "rapport affectif" qui remet en question le couple et devient source de problème, c'est bien qu'à la base, il y a un problème. Du coup si de base le terrain est miné, quelque soit ce qu'on y mettra, ça risque fort d'exploser.

happygones
Ceci, je pense, est notre contrat implicite.

…contrat implicite… hum, je sais qu'on utilise cette expression, mais en vrai, est-ce que ça existe un contrat implicite ?
J'aurais tendance à y voir une contradiction, …a fortiori en polyamour.
Si y'a bien un endroit ou les contrats relationnels sont censés être explicites, c'est bien en polyamour. Donc pour moi, si elle pratique le polyamour, c'est qu'il n'y a pas de contrat du tout entre vous. Et tu risque de tomber des nues, le jour où ce que tu décris arrivera.
Là aussi le terrain me semble miné.
Ne t'inventerais-tu pas un implicite pour te rassurer ?

Déso, j'ai répondu à côté de la question posée.

#
Profil

artichaut

le vendredi 31 juillet 2020 à 17h15

Mais je réponds à côté, car j'ai le sentiment que tu viens nous demander "comment déminer le terrain de ma voisine ?" alors que ton terrain a toi semble tout aussi miné.

Ne serais t-il pas +judicieux de commencer en travaillant à déminer ton propre terrain ?

#
Profil

happygones

le vendredi 31 juillet 2020 à 18h37

Merci artichaut pour tes réponses qui (forcément) en appel d'autres et me font bouger de ma zone de confort..!
Je tiens à m'excuser, car je n'arrive pas à faire des copies d'écrans comme vous.... (autre point de progression avec les rapports affectifs...!)

Pour les questions de détails, je me suis un peu emballé peut être dans ce paragraphe il est vrai..
La personne ( appelons là la voisine) que je fréquente de temps en temps est ok pour cette publication oui.
Quand à Mme B. je me suis permis quelques modifs de détails.

ARTICHAUT:

"Et si la naissance d'un nouveau rapport affectif était source de bonheur et non source de problèmes ? Ce monde est décidément bien étrange. Le bonheur de l'un semblant obligatoirement signifier le malheur de l'autre. "

Je te rejoint complétement la dessus en théorie. Je peux avoir des peurs car je n'ai jamais vécu de relation poly à proprement parlé. L'histoire du couple libre avec mensonge par omission mutuelle peut cacher une certaine insécurité. Ok. Cela s'est construit comme un point de départ je dirais, pour une liberté qu'on s’accordent mutuellement. C'est plutôt moi pour le coup qui souhaiterai faire évoluer notre " couple libre par omission" en.... qqch avec moins d’omission justement! Car oui, je sens bien que ce type de rapport est bancal. Il peut convenir à un plan soirée d'une nuit mais je trouve pour ma part qu'on en entrevoit assez vite les limites. Et puis pour être honnête, les plans d'un soir m’intéresse assez peu. Du coup la question qui m’embête ( peut être que c'est mon terrain miné à moi ...?) c'est que je n'arrive pas à cloisonner relation sexuelle et affective. j'enfonce un peu des portes ouvertes sorry mais L'amour c'est pas un bouton ON/OFF. Du coup même quand je rencontre qnn et reste complètement dans les règles établies dans mon couple, j'ai l'impression de commettre un adultère.
C'est peu être par là que je devrais commencer...

Quand au contrat implicite avec la voisine, pour le coup je pense qu'il n'est pas si implicite que ça. En tout cas cette relation basé sur de l'échange ( dés le départ) me fait avancer. On ne pose pas les mots relations poly entre nous car on est pas dans une réelle relation. Mais les rapports sont sains et nous permettent mutuellement de travailler des questions de jalousie/appropriation etc... sans être confronté à la souffrance que cela peut induire si cela s’effectuait dans une relation primaire ( hypothèse/projection personnelle cqfd).
J'entrevois maintenant les bienfaits de ce qui se dit sur ce forum. L'honnêteté "officialisé" au départ d'une relation est bien, bien plus facile à développer qu'une honnêteté qu'on chercherai à développer une fois la relation ( même libre) installée.

Enfin,je te rejoint sur le fait de devoir déminer mes propres terrains en 1er lieu....
Notre relation à distance avec Mme ne facilite pas, je trouve, les nombreux échanges de tout les jours nécessaires pour faire avancer notre couple dans ce schéma là. Quand on se voit c'est pour 4/5 jours et pas toujours le gout de lancer des débats qui peuvent risquer de miner un peu la rencontre.( bien que cela soit nécessaire). En fait c'est une réaction un peu con mais j'ai toujours le sentiment de devoir me justifier quand je parle de mes aspirations de relation poly. ( Car c'est moi qui amène le sujet dans notre couple). C'est là ou la notion de couple libre avec omission devient complexe à gérer car j'aimerai sincèrement qu'on puisse se parler BEAUCOUP plus librement de nos sentiments ou expériences perso respectifs qui, j'en suis convaincu, font avancer notre couple.

Bon promis la prochaine fois j’essaie de synthétiser un peu plus mes posts...;-)

merci en tout cas, c'est encore mieux qu'une séance chez le psy ;-)

#
Profil

artichaut

le vendredi 31 juillet 2020 à 18h51

happygones
Je tiens à m'excuser, car je n'arrive pas à faire des copies d'écrans comme vous....

si jamais… tout est expliqué

#
Profil

happygones

le vendredi 31 juillet 2020 à 18h56

ok promis les prochaines fois je capture à donf !!

#
Profil

artichaut

le vendredi 31 juillet 2020 à 19h04

happygones
J'entrevois maintenant les bienfaits de ce qui se dit sur ce forum. L'honnêteté "officialisé" au départ d'une relation est bien, bien plus facile à développer qu'une honnêteté qu'on chercherai à développer une fois la relation ( même libre) installée.

C'est tout à fait ça l'idée !
Comme pour le reste, quand il y a communication (sans forcément placée sous l'angle de débats/revendications… pouvant en effet à coup sûr risquer de miner la rencontre) les choses deviennent +explicites, +facilement consentie, +facilement comprises, etc.

Comment en discutant chercher non pas à convaincre l'autre et réclamer, mais raconter ce que l'on est, et chercher sincèrement à le rendre compatible avec le bonheur de l'autre ?

Travailler à +de bonheur ensemble (donc déjà faire exister ce bonheur). L'autre sera forcément +enclin·e à vouloir le tien.

Le truc c'est que l'honnêteté "officialisé" au début ça peut faire mal (presque au début tu as tout à perdre, et pas grand'chose à y gagner… sinon l'estime de toi-même), car de fait ce monde là ne fonctionne pas comme ça, donc ça peut créer de la frustration, et moins de relations là où justement tu en voudrais +, mais perso, je ne vois pas d'autres solutions que d'en passer par là.

#
Profil

happygones

le vendredi 31 juillet 2020 à 20h04

raconter ce que l'on est sans attendre quelque chose
oui j'aime bien cette idée. Pas si courant dans nos discussions sérieuses de couples en fait.

mais c'est aussi se livrer avec les risques et frustrations que cela comporte dans les nouvelles rencontres comme tu le dis. J'avais moins réfléchit la question du polyamour sous cette angle là.

Message modifié par son auteur il y a 12 jours.

#
Profil

happygones

le vendredi 31 juillet 2020 à 20h04

#
Profil

happygones

le vendredi 31 juillet 2020 à 20h06

Message modifié par son auteur il y a 12 jours.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion