Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Amour et trahison. Help

Engagement
#

Stefi (invité)

le jeudi 05 décembre 2019 à 18h24

Bonjour,
Je vous écris une nouvelle fois car j’ai besoin d’y voir plus clair et de ne plus tourner en boucle dans mon cœur et dans ma tête.
Je vais vous faire un looong résumé de ma situation et peut-être trouverais-je des gens bienveillants pour m’aider à ne pas plus être dans ce clair obscur.

Je suis avec mon compagnon depuis 5 ans et suis actuellement enceinte de lui.

Notre histoire a commencé comme un plan cul, très sympa et au fil du temps notre relation a évolué.
Aujourd’hui nous vivons ensemble depuis environ 1 an et demi.

Dès le départ, nous avons échangé au sujet des relations libre qui dans le discours s’apparentaient à une forme de libertinage. On peut coucher mais c’est tout.
Dès le départ également, et c’est ce qui m’a plus chez lui, il a proposé un fonctionnement sur le :on peut tout se dire. Tout. C’est ce que j’ai fait et ce qu’il a +ou- fait, j’y reviendrai plus tard.

Quelque temps après le début de notre relation, nous avons parlé d’une de ses ex.
C’était une collègue de travail avec qui il a entretenu une liaison et relation et qui c’était terminé.
Il l’a decruvait comme une personne douce, adorable, pleine de don d’elle même et pour qui il avait beaucoup d’affection. D’autant qu’elle avait vécu des choses dramatiques qui avaient un temps mis sa santé mentale en difficulté.
Donc je suis au courant de cette relation qu’il décrit comme platonique et solidaire. Et surtout, par téléphone. Il me dit qu’ils ne se voyaient pas ou si peu.
Bref dans le cadre de mon travail et sans que cette personne ne sache qui je suis pour mon compagnon, cette femme s’est livré en ma presence. Elle parlait d’un ami qui était très présent pour elle et qui la soutenait dans ces difficultés.
Et je fais le lien avec son lieu d’habitation a elle et l’endroit où mon ami va s’en faite tresser.
Au pied du mur, il me dit que c’est Bien elle qui le coiffe chaque semaine mais qu’il n’y a rien entre eux. Qu’ils ne se font pas l’amour et qu’ils ne sont pas ensemble.
Soit, j’avale la pilule. C’est la première fois que la confiance que je lui porte commence à être grignotée. C’était il y a 2 ans.
Le temps passe, je suis informée qu’ils se voient, qu’il y a beaucoup d’affection entre eux mais toujours pas de sexe.
Ok moi ça me va.

En parallèle, l’année dernière, il rencontre une collègue de travail avec qui il y a un lien particulier.
La jalousie commence à s´installer car on sort du cadre que nous nous étions fixés : que du sexe. Hors la c’était d’autre chose dont il était question.
Leur flirte se faisait via messages, j’étais au courant mais lui, niait que leurs échanges étaient du flirt. D’où un sentiment de jalousie, de peur de perdre mon chéri pour cette femme que je trouvais mille fois mieux que moi et crainte qu’il ne respecte plus le deal de départ. Le on se dit tout.
Bref, je lui en parle et il stoppe avec elle cette relation qui était trop pour moi à ce moment là.

En août, je suis hors du département, il me demande ce que j’en pense si il part en week-end avec la première femme dont je parlais. Ce qui sous entend qu’ils vont sûrement faire l’amour.
Un week-end n’engage à rien, il me parle de sexe, me dit qu’il l’aime beaucoup mais qu’il n’est pas amoureux et que voilà. Bref pour moi ok. Ça passe.

A son retour, monsieur s’emballe. Ils ont parlé de l’éventualité qu’il puisse nous avoir comme amante/femme/maîtresse dans sa vie et elle est d’accord.
Et là je pete un plomb. D’où il lui en parle avant de m’en parler? C’est quoi ce délire,...
Bref les choses s’apaisent, et je lui dit au cours d’une conversation que si il est un jour amené à s’envoyer en l’air avec elle, il me le dit après.

Du coup, monsieur prévoit 4 nuits le mois dernier avec elle. Des semaines avant, le voyant planifier ce week-end, je lui demande avec qui il va là bas.
Tout seul tout seul tout seul.
Faux, il est partie avec elle, je le découvre quelques heures après son départ. A son retour, il me dit que c’est le deal qu’on avait convenu, qu’il me dise après.

Soit! J’avale encore la pilule. Au cours d’une conversation, j’apprends qu’elle est très peinée par ma réaction. (J’ai appelé à leur gîte en demandant à parler à elle. Je voulais lui déballer tout ce qu’elle ne savait pas. Que je vivais avec lui depuis 2 ans, qu’on se voyait depuis 5 et que j’était enceinte. Mais au dernier moment, je ńai pas pu. Je me suis présentée comme S, la copine de A et est-ce que je pouvais lui parler à lui. Fin de notre échange.
Du coup mon compagnon me dit qu’elle pense que j’ai voulu lui faire du mal ,...
Du coup, quelque temps après je lui écris une lettre en lui expliquant tout ça été j’y glisse mon numéro de téléphone. Mon compagnon lui donne la lette et elle m’appelle.
Nous nous donnons rdv et parlons.
La j’apprends qu’ils n’ont jamais cessé de se voir. Qu’il y a eu des ruptures mais que ça fait 11 ans qu’ils se fréquentent. Je lui dit pour ma grossesse, pas pour les 5 ans et l’ancien commune, elle est bouleversée, je suis bouleversée de la voir dans cet état. J’ai le sentiment de devoir payer pour lui avoir fait du mal.

Rentrée à la maison discussion, interrogation. J’emet la possibilité qu’ils puissent continuer à se voir.
Elle me rappelle le lendemain pour savoir si je suis d’accord qu’ils continuent à se voir, au moins jusqu’à février. J’ai pas le cœur de lui refuser et j’accepte.

J’en suis la.

De son côté il me dit pour toutes mes découvertes, je comptais t’en parler, je comptais t’en parler. Il me dit aussi qu’il voulait, avec son temps amener tout ça de manière diplomatique de façon à n’en faite souffrir personne. Qu’en aucun cas il ne souhaite faire une famille avec elle. Qu’il souhaite qu’elle continue à être dans sa vie et que moi aussi.

Je fais beaucoup de lectures sur le poly amour depuis que j’a découvert ce site. Je vois des choses belles et d’autres moins.
Je voudrais retirer cette boule dans mon ventre dans mon cœur depuis que j’ai dit oui. Je voudrais pouvoir parvenir à le combler sans souffrance.
Mais une partie de moi trouve injuste de faire des efforts sur ces non dits. J’ai peur pour nous et j’ai peur pour moi.
Je voudrais revenir sur ma parole et dire non. Finalement je veux pas. Mais j’ai pas essayé déjà 1 et de 2 j’ai pas envie de les séparer.

Suis perdue dans mes émotions .

J’ai fait un foutu roman. Désolée.

#

Stefi (invité)

le jeudi 05 décembre 2019 à 20h14

Rebonjour.
Je pense qu’en réfléchissant, je voudrais avoir des témoignages d’acceptants. Je lis beaucoup sur les choses en cours mais qu’en est-il des questions qui se posaient il y a 1 an, 2 ans ou plus.
Je sais que chaque situation est différente mais comment avez réussi ou pas votre relation poly amoureuse?

Car je viens de lire quelques post d’homme partit. Il dit quelque choses que je pense tout bas. Suis je en droit d’imposer une relation mono à mon compagnon, mon amour ? Mais serais-je capable de transcender mes affects pour en faire quelque chose de beau?

Voilà. Donc mesdames messieurs, je serais intéressée de savoir où vous en êtes aujourd’hui.

#
Profil

Ellea

le jeudi 05 décembre 2019 à 20h55

Bonsoir, Stefi ce n'est pas moi qui peux t'aider en ce moment... j'avance et je recule dans ma polyacceptation, et tu le sais bien suite à nos conversations de la semaine dernière, mais je suis de très près tes conversations car je cherche les même clefs que toi..
Bien amicalement

#

Lena Harrison (invité)

le jeudi 05 décembre 2019 à 22h09

Attention aussi, sous prétexte qu'on ne doit rien imposer à personne ( en l'occurence à lui) , de te laisser tout imposer à toi et de te mettre dans une situation de maltraitance. Il y a deux longs articles sur la maltraitance émotionnelle dans le polyamour qui sont en train d'être traduits sur un fil voisin. Ce que tu décris est en effet très loin de l'éthique du polyamour. Ça ressemble plus à des mensonges qu'on essaie de faire passer sous le prétexte fallacieux de protéger l'autre. Drapeau rouge pour moi.

#

Stefi (invité)

le vendredi 13 décembre 2019 à 00h15

En effet, c’est un peu la vision des choses que j’ai en ce moment. J’aimerais pourtant essayer de les voir autrement j’avoue.
J’aimerais bien avoir d’autres avis sur tout ça.
Merci pour vos retours.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion