Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Découverte du polyamour

Bases
#
Profil

Kaichan

le samedi 18 février 2017 à 15h38

Bonjour à tous,

Je vais essayer d'être aussi claire et concise que possible dans ma présentation.
J'ai pas la trentaine, je suis mariée et j'ai trois enfants (de 6 à 2 ans). Je suis mariée depuis 5 ans, et en couple avec ce même homme depuis 10 ans. Sexuellement, amoureusement, je n'ai connu que lui.

Nous sommes toujours très amoureux, mais notre quotidien prend l'eau, pour diverses raisons. Nous avons donc décidé de divorcer, de prendre chacun notre appartement, d'avoir la garde alternée des enfants.

Première prise de conscience : on a qu'à divorcer, et continuer de s'aimer. La séparation est inéluctable, le quotidien nous rend bien trop malheureux. Mais qu'est-ce qu'on s'aime ! Alors on a décidé de s'aimer, en secret. De se retrouver le soir, après le coucher des enfants. De prendre de temps en temps une baby sitter, et de se voir. Nous sommes donc au clair là-dessus, et contre toute attente, nous vivons très bien notre prochain divorce. Nous venons d'entamer les démarches, l'administratif est lourdingue, mais ça va aller.

Deuxième prise de conscience : oui mais et si je rencontrais quelqu'un ? et s'il rencontrait quelqu'un ? Nous sommes d'accord là dessus : honnêteté avant tout. Mon problème (qui n'en est pas vraiment un me direz-vous) : si je rencontre quelqu'un et que je tombe sous le charme d'une autre personne, je ne veux pas pour autant mettre un terme à notre relation. 10 ans de complicité, un tel amour, non jamais je n'y renoncerai.

Troisième prise de conscience : j'ai découvert le mot "polyamour" au boulot. L'histoire est longue mais le résultat est là. Je suis inscrite ici après avoir lu de nombreux posts, et je crois me reconnaître en lisant vos posts. J'ai l'impression que je suis capable de dupliquer mes sentiments amoureux de façon exponentielle. J'ai envie de convoler vers d'autres relations sans pour autant de séparer de mon amoureux actuel/historique.

Notez que toute cette prise de conscience a eu lieu en une semaine. C'est court, mais ça n'en est pas moins certain. Cela fait aussi quelques temps que j'ai pris conscience de ma bisexualité et que je l'assume à voix haute, en dehors de mon couple et de toute notion de fantasme.

Voilà, je souhaitais passer par la case présentations avant tout. Je trouve de nombreuses réponses à mes interrogations à travers les différents sujets et articles, alors merci à vous d'animer cette communauté :) A bientôt !

PS : J'ai parlé avec lui de polyamour hier soir. Il n'a pas exprimé clairement être contre. Il n'a pas non plus clairement dit être pour. J'étais tellement persuadée qu'il se braquerait et trouverai ça impossible que j'en suis déjà très contente. Je pense que comme moi il es troublé par l'idée de me "partager" mais séduit par l'idée d'enfin assumer la possibilité d'aimer plusieurs personnes en même temps...

#

Rose claire (invité)

le samedi 18 février 2017 à 18h51

Votre couple fragilisé, votre mari pas trop enthousiaste, beaucoup de théorie, beaucoup d'incertitude.

Il apparaît que votre couple survit mais dans une sorte d'instabilité. Le poly risque de fausser vos bases communes.

Votre séparation n'en est pas une mais vous permet une liberté que le mariage interdisait.
Seulement, il faut se rendre à l'évidence qu' additionner les relations n'est pas facile si l'autre ne le désire pas autant que le premier.

D'ailleurs, le post de dragonne est un parfait exemple d'un poly amour qui au final à fait beaucoup de dégâts dans les résultats escomptés.

#
Profil

Scarlett

le samedi 18 février 2017 à 21h08

Bonjour Kaichan,
Je trouve ton histoire très intéressante, merci de la partager ici. Pour moi vous faîtes preuve d'une ouverture d'esprit et d'une inventivité hors norme. À mon sens vous n'êtes plus fragile et vous devenez forts. Bravo!
Votre démarche: privilégier le dialogue, penser avant d'agir, surmonter la routine... J'adore et je trouve ça très éthique et sain.
Mais oui, c'est sûr ça va très vite et d'expérience de passer d'un mode à un autre à deux prend plus de temps et nécessitera peut-être de nombreuses discussions théoriques avant passage à l'acte mais également et sûrement de nombreuses mises au point après passage à l'acte.
Dans mon cas, cela fait 5 ans que nous avons passé le cap. Nous étions théoriquement sur la même longueur d'onde depuis longtemps mais cela n'a pas été aussi simple que je le croyais.
On y a laissé quelques plumes mais en fin de compte, j'ai vécu et vis encore plein de belles aventures.
Je vous souhaite plein de bonheurs et d'aventures! :)

#
Profil

Kaichan

le samedi 18 février 2017 à 21h31

J'ai bien conscience que ça peut paraitre étrange, que tout cela prenne sa place comme cela.

Au premier abord, je me suis dit qu'en expliquant à mon mari que je souhaitais continuer de le fréquenter après notre divorce, je me cherchais des excuses, pour me sentir moins coupable que de divorcer. Puis finalement, j'ai eu l'occasion de parler de cela avec différentes personnes de confiance, et cela m'a conforté dans mon choix. La norme veut que l'on s'aime, on fonde une famille, puis on vit en semble pour toujours. Je vis de nombreuses remises en questions sur différents sujets depuis bientôt deux ans, qui m'ont toutes amenées à la même conclusion : pourquoi s'inquiéter des normes, si être en dehors de ces normes nous rend plus heureux que de s'y conformer ? Alors j'ai changé pas mal de (petites) choses dans ma vie, et j'ai commencé à assumer ma différence. Mon mari a compris tout ces changements, il en a vécu certains avec moi, d'autres non, mais toujours avec beaucoup de bienveillance.

Cette "illumination" au sujet du polyamour est quant à elle très récente, et il est vrai que cela me fait beaucoup réfléchir. Nos bases communes ont tellement évolué en dix ans, mais notre situation n'a jamais été aussi solide justement. Cette décision de divorcer, qui était mon initiative mais que nous prenons finalement ensemble, est une des plus sereine que nous ayons pris depuis très longtemps. Concernant le fait "d'additionner" les relations, j'ai conscience que ce peut être très déstabilisant. Et j'ai conscience aussi que passer de la théorie à la pratique est un énorme cap à passer.

Je souhaite justement que l'on arrive à s'assurer que ce n'est pas juste "une passade" ou "une excuse" pour découvrir de nouvelles choses ou de nouvelles personnes. C'est un choix assumé que d'en parler, à nous de trouver notre équilibre. Mais pour ma part, dans la vision que j'ai du poly, il est quasi impossible de passer à l'acte tant que nous vivons encore sous le même toit. Notre couple va de l'avant, les changements à venir nous permettront déjà d'y voir plus clair je pense.

Merci pour vos réponses en tout cas !

#

Rose claire (invité)

le samedi 18 février 2017 à 22h25

La norme reste ce que l'on souhaite vivre et non faire les choses par obligation. Mais je crois qu'avant tout, le respect de l'autre reste la priorité.

#
Profil

Kaichan

le samedi 18 février 2017 à 22h49

Tout à fait Rose Claire, c'est exactement mon point de vue ! Bienveillance et respect, toujours !

#
Profil

Kaichan

le dimanche 26 février 2017 à 21h44

Bonsoir à tous !

Un peu de nouvelles, rapidement : mon futur ex mari s'est posé, et m'a posé, des tas de questions au sujet du polyamour.

Nous avons eu quelques temps difficiles car il a fait un énorme blocage sur le fait que je rencontre d'autres personnes.

Finalement après avoir discuté des heures, il a admis qu'il se sentait près à s'ouvrir a de nouvelles rencontres, et a me permettre de rencontrer d'autres personnes, a condition que l'on soit toujours honnêtes. La base finalement, était ce qui l'inquiétait.

Pour le moment, nous ne sommes pas divorcés, nous sommes occupés à déconstruire de façon positive notre couple, à le "transformer". Cela porte ses fruits doucement mais sûrement !

#
Profil

homme_partit

le mardi 28 février 2017 à 13h36

Bonjour.

Kaichan
Pour le moment, nous ne sommes pas divorcés, nous sommes occupés à déconstruire de façon positive notre couple, à le "transformer". Cela porte ses fruits doucement mais sûrement !

Je tenais juste à relever que le fait du polyamour est, à la base, ton envie. Cela engendre donc une différence entre vous deux dans le sens où il est acquis pour toi et non pour lui.
La dialogue n'est que théorique et même si ton mari a tendance à accepter, tu as toujours un temps d'avance sur lui.

Je voudrais donc te mettre en garde sur ce déséquilibre qui, présent dès l'annonce du poly, demande une attention soutenue et une progression adaptée.

Bonne continuation.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion