Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Des limites ingérables

#
Profil

Juliejonquille

le dimanche 04 décembre 2016 à 21h06

bonheur
Ce qui convient à certain-e-s, est destructeur pour d'autres. Prendre une décision a à mon sens un caractère définitif à s'y tenir (ou alors la décision a été mal prise)

Oui, et mon couple d'avant est mort, ce que je redoutais plus que tout. Mais ce n'est pas la fin de tout et c'est une découverte pour moi.

J'espère qu'on comprend bien que ce n'est pas ce que je souhaite à quiconque.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

bonheur

le dimanche 04 décembre 2016 à 22h00

Pour reconstruire, il faut déconstruire. Chacun-e sa méthode.

Je crois que l'on peut souhaiter à quiconque la reconstruction, sachant qu'il faut auparavant en passer par la déconstruction, période souvent désagréable. Dans un couple, surtout avec un passé important, la démarche me semble opportune si elle se fait ensemble (côte à côte). J'aime le terme de réinventer, il me semble parlant, car en fait, on ne connait pas le point d'arrivée, on part pour le hasard et tout est à créer. Quand en plus, la tierce personne respecte cela voir s'intègre dans cette dynamique, je trouve cela merveilleux.

C'est en tout cas ma vision de l'évolution d'un couple traditionnel vers un couple où l'un, voir les deux, s'épanouissent dans le polyamour (affection et/ou sexuel)

#
Profil

bonheur

le dimanche 04 décembre 2016 à 22h05

Pour rebondir sur la mort dont fait état Juliejonquille, lorsque j'ai annoncé à mon mari l'amour que je ressentais pour un autre homme, il m'a dit que j'avais cassé quelque chose en lui. Ce fut certainement son instant de mort. Le mien, je pense l'avoir vécu un peu avant, lors de la prise de conscience de cet état de fait et surtout de la raison brutale et inattendue qui m'y a conduit.

La peur, la douleur intérieure. Il faut croire que parfois c'est nécessaire de s'y confronté pour avancer. Cette mort peut donner place à une renaissance et heureusement

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 décembre 2016 à 22h23

Juliejonquille
Oui, et mon couple d'avant est mort, ce que je redoutais plus que tout. Mais ce n'est pas la fin de tout et c'est une découverte pour moi.

J'espère qu'on comprend bien que ce n'est pas ce que je souhaite à quiconque.


Message modifié par son auteur il y a une heure.

On comprend très bien. En tout cas, moi, j'ai très bien compris. Et j'ai trouvé ton histoire pleine de tendresse ;), malgré tout.

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 décembre 2016 à 22h30

J'ai bien peu posté jusque là, et j'ai eu tort. Ce site m'apporte beaucoup, vraiment, en plus du fait que j'y ai rencontré une belle personne.
Chacun apporte sa différence, sa philosophie, les échanges sont constructifs et sans aucun jugement. Quel plaisir !
Merci à tous, ça m'aide à réfléchir.

Je ne tromperai pas mon mari. Je l'aime trop. Je vais tacher de voir sa position comme son ressenti plutôt que comme une interdiction de disposer de mon corps, car ce n'est pas comme ça qu'il doit voir les choses.
Je vais continuer ces jeux qui nous ont menés là où nous sommes aujourd'hui tous les 2 mon mari et moi, tous les 2 mon lutin et moi, eux 2, nous 3. Continuer nos discussions. Parce que, en 6 mois, l'évolution est immense.
Me servir de vos réponses et réflexions.
Je vais faire en sorte qu'il lise FS, parce qu'il m'a dit qu'il le ferait, mais qu'il ne l'a toujours pas fait.
Et nous laisser du temps, encore.

#
Profil

gdf

le dimanche 04 décembre 2016 à 22h38

@Enora, le temps est essentiel. L'ouverture au polyamour est un changement complet de logiciel mental. Pour mon couple, ça a pris 5 ans entre la première discussion et la mise en application. 6 mois, c'est très court.

#

(compte clôturé)

le dimanche 04 décembre 2016 à 22h48

gdf
@Enora, le temps est essentiel. L'ouverture au polyamour est un changement complet de logiciel mental. Pour mon couple, ça a pris 5 ans entre la première discussion et la mise en application. 6 mois, c'est très court.

Ah en effet, je suis pas une grande patiente !
Bon nous, on avait déjà parlé de PA plus d'une fois, sans savoir que ça portait ce nom. Mon mari m'a toujours connue avec cette philosophie, mon envie d'avoir plusieurs amours.
Mais ce n'était jamais vraiment arrivé.
Quand on s'est rencontrés (à 18 ans), il y avait un autre homme dans ma vie, avec qui on flirtait et c'est tout. Mon mari n'a jamais été dérangé par ça.
Et puis j'ai toujours vanté les mérites de ce genre de vie.
Mais, de fait, la mise en application est très récente.
Le meilleur ami (le lutin) est plus surpris que mon mari, au final !! Il est tombé de sa chaise que son pote accepte de partager sa femme ... J'ai assisté à quelques échanges de sms entre eux très émouvants.
Je suis plus sereine ce soir. Plus patiente.
Après tout, avec le temps, peut être ?
Faudrait qu'il trouve une lutine, il comprendrait !! :)

#

Je sais pas (invité)

le lundi 05 décembre 2016 à 00h01

Hello poly ! Polyamoureux en pratique depuis peu. croyant depuis toujours. Ne nous rendons pas la vie plus compliquée ? Plus libre oui mais est-elle plus simple ?

#
Profil

bonheur

le lundi 05 décembre 2016 à 12h28

Aucun poly, enfin je crois, ne dira que sa vie est simple. L'amour impact l'individu au plus profond de lui. Le polyamour oblige à une découverte beaucoup plus poussée de soi et oblige également les tierces personnes concernées à cette démarche.

Plus libre ? Si on parle de la liberté intérieure, alors oui, nous sommes plus libre, car au moins on s'exprime librement, et sur des sujets que beaucoup ne veulent même pas abordé. Plus libre dans les actes... on s'ocrtoye autant que possible, dans la concertation et le respect. L'histoire de ce fil de discussion en est un parfait exemple.

Plus simple ? Par nature, l'amour est compliqué, puisqu'il est l'interaction émotionnelle, affective, sentimentale de deux personnes distinctes et donc différentes. Une relation amoureuse a pour challenge d'accepter l'autre tel qu'il est (et donc avec ses limites), avec ses points de similitude et ses points de différences, avec ses capacités d'évolution également. Une relation amoureuse est un perpétuel équilibre à maintenir, un lien à entretenir, à enrichir. Déjà ainsi, ce n'est pas simple, alors une situation de polyamour !!!

Pour avoir la liberté et la simplicité, mieux vaut ne s'aimer que soi... et encore, même ainsi, on finirait par ne pas être tout seul dans sa tête. On ne se connait, je pense, jamais réellement (autrui est un excellent révélateur).

#

KodQuabob (invité)

le lundi 05 décembre 2016 à 14h34

«  Et sous couvert de transparence et de respect, mon corps lui appartient plus que jamais. »

C'est ton amoureux, pas ton proprio.

#
Profil

homme_partit

le mardi 06 décembre 2016 à 19h02

Bonsoir.

Enora
Je vais tacher de voir sa position comme son ressenti plutôt que comme une interdiction de disposer de mon corps, car ce n'est pas comme ça qu'il doit voir les choses.

Le dialogue étant installé, ton mari a fixé ses limites mais ne s'est pas approprié ton corps pour autant. Ses limites font suite à une communication et il s'est placé de la sorte.

Maintenant, tu es seule propriétaire de ton corps et si tu voulais coucher avec ton autre amour, rien ne t'en empêche, si ce n'est une décision qui t'appartient également.

#

(compte clôturé)

le mardi 06 décembre 2016 à 23h01

homme_partit
Bonsoir.

Le dialogue étant installé, ton mari a fixé ses limites mais ne s'est pas approprié ton corps pour autant. Ses limites font suite à une communication et il s'est placé de la sorte.

Maintenant, tu es seule propriétaire de ton corps et si tu voulais coucher avec ton autre amour, rien ne t'en empêche, si ce n'est une décision qui t'appartient également.

J'aime bien ta façon de voir et j'en étais arrivée la, de fait.
À suivre donc ...
Nous discuterons encore mon homme et moi. Et qui sait ?

#
Profil

bonheur

le mercredi 07 décembre 2016 à 13h12

Homme_partit reprend exactement ce que je voulais exprimer. De toute façon, personne ne peut nous "interdire" quoi que ce soit, à par nous.

Il ne faut pas confondre autoritarisme et consensus.

#

Bagheera_ (invité)

le jeudi 08 décembre 2016 à 08h55

@bonheur
Sauf que si tu relis le premier poste, il n y a pas consensus
Il y a un contrat qui est bloqué en mode peur et frustration et ce n'est pas du tout la même chose, sauf si ton intention est de tordre le sens des mots pour les arranger à ta sauce..

#

(compte clôturé)

le jeudi 08 décembre 2016 à 11h04

Bagheera_
@bonheur
Sauf que si tu relis le premier poste, il n y a pas consensus
Il y a un contrat qui est bloqué en mode peur et frustration et ce n'est pas du tout la même chose, sauf si ton intention est de tordre le sens des mots pour les arranger à ta sauce..

De fait, il n'y a pas consensus, mais un respect par moi de son ressenti à lui (ses limites, et non une appropriation de mon corps), que je vivais mal au moment où j'ai posté, que je vivais bien hier, moins bien aujourd'hui, etc ...
Donc un respect du contrat bloqué, en attendant un déblocage, peut être ...

#

(compte clôturé)

le jeudi 08 décembre 2016 à 13h18

@Enora
peut-être y-a-t-il une reflexion à mener sur le contrat lui-même. Le contrat est censé être un moyen (temporaire) de rassurer les partenaires impliqués en attendant que le système le plus vieux et le plus efficace inventé dans toute l'histoire des relations humaines prenne le relais: la CONFIANCE.
Plus le contrat va enfler, prospérer, prévoir les cas, les sous-cas, les exceptions , les exceptions aux exceptions, bref, devenir une usine à créer des peurs nouvelles, du besoin de contrôle et de transparence, moins l'intimité et à la sérénité pourront s'épanouir sur leur terrain naturel.
Vive la confiance bio, mort aux pesticides contractuels!
;-)

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 08 décembre 2016 à 15h31

Bagheera
@Enora
peut-être y-a-t-il une reflexion à mener sur le contrat lui-même. Le contrat est censé être un moyen (temporaire) de rassurer les partenaires impliqués en attendant que le système le plus vieux et le plus efficace inventé dans toute l'histoire des relations humaines prenne le relais: la CONFIANCE.
Plus le contrat va enfler, prospérer, prévoir les cas, les sous-cas, les exceptions , les exceptions aux exceptions, bref, devenir une usine à créer des peurs nouvelles, du besoin de contrôle et de transparence, moins l'intimité et à la sérénité pourront s'épanouir sur leur terrain naturel.
Vive la confiance bio, mort aux pesticides contractuels!
;-)


Message modifié par son auteur il y a une heure.

Mais je suis bien d'accord !!!
Comment proposes tu de faire avancer la réflexion sur le contrat au point d'arriver au contrat parfait à savoir liberté confiance ?
C'est finalement toute ma question, peut être maladroitement posée ...

#

Polygonale (invité)

le jeudi 08 décembre 2016 à 16h50

Enora : Envisage tu que cette limite de ton mari soit insurmontable ? Qu'il puisse être au maximum du supportable ?

#

(compte clôturé)

le jeudi 08 décembre 2016 à 17h05

Vous n’en êtes plus à la phase théorique, vous savez certaines choses :
Tu n’es pas faite pour la poly affectivité adolescente
Je ne suis pas sure que ton mari et ton amant n’y laissent pas des plumes aussi .
Donc les scénarios sont une fois ce constat discuté et partagé :
-De continuer comme ça jusqu’à la dramatisation du sexe à la folie et au pourrissement des relations
-de faire le deuil de la phase théorique/juridique pour entrer dans la réalité, le concret sans trop projeter à l’avance (il ne reste plus qu’à faire tomber la ceinture de chasteté, c'est la partie agréable) et à chacun de prendre ses responsabilités après.
Ce sera peut-être un deuil à faire pour ton mari, peut-etre peut-être... plein d’autres choses et je l’espère pour vous tous de la légèreté de la joie sans produits phytosanitaires… toutes choses amendables à trois au fil de l’eau .

#
Profil

bonheur

le vendredi 09 décembre 2016 à 11h33

A Enora. Si tu désires continuer cette discussion avec moi, je le ferai désormais volontiers en messages privés :-D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion