Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La logique du tiers-exclu

#
Profil

oO0

le dimanche 12 avril 2009 à 01h36

...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

ericalaplage

le dimanche 12 avril 2009 à 05h12

Exercice de traduction: la concurrence d'un tiers amène la jalousie.le tiers-exclu préserve de la jalousie les relations monogames. D'un autre côté la jalousie amène la logique d'exclusion: le tiers est vu comme la menace de perdre l'affection. Et de conclure: la jalousie ne résulterait pas du tiers mais résulterait de son but d'exclusion.

Mélange d'idées, contradictions, paradoxe de l'oeuf et la poule...
exclusion entraine non-concurrence entraine non-jalousie ou bien concurrence entraine jalousie entraine exclusion?

C'est un faut débat, l'exclusion n'a pas de sens sans l'existence préalable de la concurrence.
Nouveau sur ce forum, je dénonce cette propension à la masturbation faussement intellectuelle. Sur le fond comme sur la forme, il serait bon d'organiser sa pensée et de gagner en concision.

#
Profil

Sorelle

le dimanche 12 avril 2009 à 11h06

Le tiers ou le tiers exclu (Imaginé, ou réel ), dans tous
les cas, c'est une entité bien présente et qui même exclue
n ' a d'existence que de faire avancer le Shmil..lili...blick.
Jalousie ou pas, une troisième personne permet la vision
d'un nouvel angle de vue. C'est cela qui compte.
Vive l' Empêcheur de tourner en rond.

#
Profil

ericalaplage

le dimanche 12 avril 2009 à 15h59

@Sorelle, merci pour ton invitation à apporter un autre point de vue, je vais tenter une explication que j'espère pertinente sur la nécessaire exclusion du tiers par analogie avec le fonctionnement d'un système informatique.

En informatique, l'élaboration d'un système doit répondre à la gestion d'applications concurrentes. Le système est rendu viable grâce a une logique de prévention.
On peut distinguer la prévention statique et la prévention dynamique:

la prévention statique fixe des règles immuables.
quelque soit le niveau de concurrence auquel le système est confronté, on applique la règle.
Le système se prémunit ainsi d'atteindre ses limites, dès que la règle est observée,.les concurrents qui seraient en attente sont exclus.
Avantage: on satisfait toujours entièrement l'un des concurrents.
inconvénient: on peut se trouver très loin de nos limites et risquer d'être insuffisamment satisfait.

Cette solution est simple et compréhensible par le plus grand nombre même si elle s'éloigne d'un optimum.

la prévention dynamique d'un système consiste à évaluer les besoins des concurrents par rapport à ses limites,
Le système va alors calculer la meilleure réponse qu'il peut donner pour l'ensemble des concurrents.
Ceci implique que les besoins concurrents restent proches de leur demande initiale, sans quoi, le système ne pourra plus satisfaire tous les concurrents. Pour éviter l'écroulement du système, on retournerait alors à l'exclusion.

La prévention dynamique semble globalement plus satisfaisante
mais n'empêche pas l'exclusion. Ce n'est qu'une amélioration de la prévention statique.

#
Profil

Sorelle

le dimanche 12 avril 2009 à 18h41

Pouvez vous recommencer Éric en prenant des exemples
de la vie de tous les jours, des exemples simples et
pragmatiques.
Je n'ai pas une formation d' informaticienne et je crois que
je suis passée à côté de l'essentiel de ce que vous voulez
démontrer. Dommage pour moi car j'aimerai comprendre.

#
Profil

ericalaplage

le dimanche 12 avril 2009 à 20h01

En clair, si on veut faire le parallèle sur le sujet de la monogamie et du polyamour, la monogamie correspondrait au modèle de prévention statique, qui évite de se poser des questions puisqu'on applique mécaniquement la règle de l'exclusion, simple et sans danger. Le polyamour correspondrait à de la prévention dynamique, on satisfait au mieux ses partenaires mais chacun doit quand même rester plus ou moins à sa place sinon des déséquilibres sont inévitables. Malgré tout l'amour qu'on peut avoir, on ne peut se multiplier à volonté. Face à une concurrence qui deviendrait trop importante, on utilise à nouveau l'exclusion.

#
Profil

Sorelle

le dimanche 12 avril 2009 à 21h26

Bien, mais ça c'est pour le modèle Polyamoureux français
qui fait " à sa sauce " le Modèle Polyamoureux américain.
Ce dernier laisse à tout moment la possibilité aux
Polyamoureux de vivre ensemble. Ils peuvent aussi ne vivre
qu' occasionnellement ensemble mais la porte est ouverte.
Les Relations sont Ouvertes.
Bien sûre, il s'agit d'une ouverture adaptable selon les
circonstances.
En fait, chacun est libre et "s'emporte" avec lui où qu'il
aille et on peut rester seul (e) si tel est notre désir.
Exemple : Je veux voir X, si X est avec Y.
Y ne m'empêchera pas de voir X.
Si X et Y ont décidés de passer la soirée ensemble à 2.
Soit je dîne avec X et j'en profite pour passer un moment
aussi avec Y que j'aime aussi.
Soit je passe les embrasser , discuter un peu et je repars.
etc ...ça reste toujours ouvert.
Pour ce qui est du dédoublement : On peut faire l'amour
à 2 , à 3, à 4 c'est comme on veut.
On peut attendre aussi le lendemain ou le surlendemain
( à moins qu'il y ait le Feu).
Je ne suis pas frustrée puisque rien ne m'empêche de voir X.
Voyez vous, les polyamoureux ont un certain savoir Vivre.
En France, c'est plus compliqué.
Soit c'est des polyamoureux ( multi-monogames ) où tout le
monde n' est pas toujours au courant et là il faut un agenda
à cause du 2 + 2 etc.
Soit c'est des polyamoureux qui peuvent aimer plusieurs
personnes en même temps (pas forcément physiquement)
et là, il n'y a pas besoin d'agenda.
Je fais partie du 2ème cas.
Bonsoir.

#
Profil

oO0

le dimanche 12 avril 2009 à 23h52

...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

oO0

le lundi 13 avril 2009 à 01h35

...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Sorelle

le lundi 13 avril 2009 à 11h19

Il y a tout de même ces deux distinctions.
Et comme le mot l'indique, c'est bien distinct.
Nous en avons longuement débattu déjà.
Et rien n'est à prendre en dépréciation.
Mais que cela n'empêche pas de Voir que
le Polyamour a une historicité.
Après, ce n'est qu'adaptabilité.
Je vous cite : je savais déjà : je suis incapable
d'apprendre le sens du plaisir.
Vraiment Sam, le plaisir ça se prend, ça s'ap-prend
pas. Même lorsque le plaisir est mental, je ne suis
pas sûre que ça s'apprenne.
À redéfinir. Nous y reviendons plus tard.
Bonne journée.

#
Profil

wonderwoman

le vendredi 28 août 2009 à 12h08

"Le coeur a ses raisons que la raison ignore !" (Pascal, philosophe des lumières.)

Je suis désolée Sam mais Pascal, philosophe des Lumières? Parle-t-on du même Pascal janséniste? Etrange...

#

(compte clôturé)

le vendredi 28 août 2009 à 12h40

Pourquoi, étrange?

#
Profil

Junon

le vendredi 28 août 2009 à 20h25

J'image que Sam évoquait l'influence de Pascal (mort en 1662 , bien avant le début des Lumières, donc) sur les penseurs qui lui succédèrent?

#
Profil

LuLutine

le vendredi 28 août 2009 à 20h31

Junon
J'image que Sam évoquait l'influence de Pascal (mort en 1662 , bien avant le début des Lumières, donc) sur les penseurs qui lui succédèrent?

Ca doit être ça...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion