Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Projets d'amoureux lorsqu'on est poly ?

Engagement
#
Profil

yayo

le lundi 26 novembre 2018 à 07h04

Bonjour tout le monde :-)

J’espère que vous allez bien !

Une question me taraude… : que considérez-vous être des projets d’amoureux ? de couple ? lorsqu’on est polyamoureux…

Merci :-)

Belle journée à vous !

#

plongeur (invité)

le lundi 26 novembre 2018 à 08h04

Bonjour
Je m'y lance!
Nous : couple 'fusionnel' de longue date.
Nos expériences polyamoureuses : une relation amoureuse 'en solo' (cette partenaire est restée amie avec nous - elle et moi ne sont plus amants) + deux relations à trois (en V autour de ma partenaire).
Notre 'projet' (plutôt 'espoir', mais sans aucune pression - nous allons très bien en couple déjà) : être accueillant à la possibilité d'une profonde relation à trois* avec toutes les configurations d'amour entre nous les bienvenues.
*avec un autre homme probablement, car ma partenaire ne se sent pas 'bi' - moi non plus mais je me sens capable d'aimer un homme et de découvrir les sensualités possibles...
*****
Peut-être nous semblons être un peu classique, proche à des modèles mono-fidèles,
mais c'est notre polyamour à nous. ☺

#
Profil

bonheur

le lundi 26 novembre 2018 à 09h56

yayo
Une question me taraude… : que considérez-vous être des projets d’amoureux ? de couple ? lorsqu’on est polyamoureux…

Tout dépend ce que l'on considère comme projet. Pour moi, se retrouver pour aller boire un café est de l'ordre du projet... puisque l'on projette de faire quelque chose ensemble.

D'ailleurs, on peut faire des projets avec des amis, de la famille...

Ceci dit, jusqu'à présent, je n'ai eu de "projets de vie" qu'avec mon amoureux principal. Enfants, maison, voitures, meubles, compte bancaire... commun. Parce que pour moi, projet = faire ensemble, se projeter ensemble.

En matière de relation secondaire, j'ai pu faire quelques projets de court terme. Des week-end (et faire des activités ensemble) ; quelques jours de vacances ensemble (idem) mais ça c'est arrêté là.

Le fait est que je n'est jamais eu de relations secondaires suffisamment impliquées pour vraiment réaliser des projets plus impactant. Car je crois que derrière la réalisation d'un projet, il y a l'envie et la faculté à réaliser ensemble. Et ça, ça dépend des deux personnes (ou plus) à se donner la peine d'arriver à construire suffisamment pour aboutir à la réalisation.

#
Profil

TrioBulle

le lundi 26 novembre 2018 à 12h54

Vaste question... Je suis comme Bonheur, aller boire un café ensemble, un restau, une randonnée, ce sont aussi des projets "amoureux" si on les fait avec son amoureux.

En ce qui me concerne, j'ai un couple de base, mariage, enfants, maison et boulot en commun. Avec mon amoureux notre premier "projet" si on peut dire, ça a été l'aide que j'ai pu lui apporter pour la frappe et la mise en page d'un livre de mémoire sur sa famille. D'une part c'était très agréable de travailler ensemble et d'autre part ça m'a permis de mieux connaître ses origine. Sinon, on a des projets de vacances/voyage ensemble. On a déjà pu passer une semaine ensemble en début d'année et on part loin pour 2 semaine en janvier prochain.

Mon "projet" à plus long terme serait de pouvoir vivre vraiment avec mes 2 amours, quelques jours avec mon mari et 1 jour ou 2 par semaine avec mon amoureux. Ils n'étaient pas très chaud au départ, mais quand mon dernier fils ne sera plus à la maison, cela sera sûrement possible.

#
Profil

bonheur

le lundi 26 novembre 2018 à 13h03

Beau projet, la frappe de ce mémoire familial... et oui, c'est découvrir l'autre d'une façon à la fois belle et à la fois originale :)

#
Profil

bonheur

le lundi 26 novembre 2018 à 13h07

Perso, je crois que me projeter dans une vie avec plusieurs amoureux pourrait se faire (ce serait chouette) qu'à condition que je sois en relation pérenne (disons 10 ans au moins) et satisfaisante pour mes amours. Là oui, j'envisagerai peut-être plus de commun et du projet sur du plus long terme... d'autant que comme TrioBulle, une fois que tous les garçons auront leur propre toit, j'aurai des chambres de libre à la maison et donc des espaces individuels en plus des espaces communs appropriés à vivre à plusieurs.

En gros, remplacer les enfants (bon jeunes adultes dans notre cas) par d'autres personnes que l'on aime ou apprécie. Pourquoi pas ? Ce n'est pas pour tout de suite en tout cas !

#
Profil

yayo

le lundi 26 novembre 2018 à 21h36

Merci à toutes et tous pour vos réponses que je lis avec intérêt :-)

Je vous posais cette question parce qu'il me semble difficile d'être avec une personne depuis des années et d'ouvrir son couple tout en laissant la place à d'autres amours qui ont aussi besoin d'une place importante. Leur ouvrir cette place c'est peut-être aussi enlever beaucoup au couple existant auparavant. Et ça peut-être tellement légitime d'avoir besoin d'une place et de se sentir important aux yeux de l'autre. Mais quid des projets et rêves anciens et des nouvelles envies de projets à deux, chacun de son côté, à plusieurs ?
Cela dans un contexte de trentenaire sans enfant où la question de fonder une famille se pose tout de même mais... que cela semble difficile, tellement difficile...

Et tellement de commentaires du type "il ne peut pas y avoir de construction" dans de telles relations, "il ne peut y avoir de projet sérieux au long terme". Alors oui, tout inventer, une vie d'amour à inventer... Pas facile quand même hein ;-)

Bref... vive l'amour ;-) ;-)
Belle soirée à vous !

#
Profil

calinou696

le lundi 26 novembre 2018 à 23h09

Le seul projet (à long terme) qu'on peut essayer de faire en couple c'est une famille.
Même une passion commune, un projet professionnel etc est généralement voué à s'arrêter un jour ou l'autre.

Parce que les promesses en amour ca ne vaut pas grand chose.

#
Profil

artichaut

le lundi 26 novembre 2018 à 23h55

…euh moi j'ai l'impression de faire des "projets" (même si ce terme est particulièrement polysémique …ou vide de sens, au choix) avec tout le monde (et bien plus qu'un café ou un restau…)

être en relation (amicale, amoureuse, peu importe) avec quelqu'un.e, pour moi, c'est faire des choses ensembles, avoir envie d'en faire d'autres, se projeter à en faire encore d'autres, construire (politiquement même) ce monde dans lequel on vit, construire déjà la relation en train de se vivre et à venir, et ainsi de suite

sinon, si c'est juste papillonner (ou "consommer de la relation" ?), et j'ai envie de dire "à quoi bon ?"

…enfin, sans doute qu'il y a plein de façon de faire, et que c'est à chacun.e de trouver la sienne…

#
Profil

IrisBubulle

le mardi 27 novembre 2018 à 02h43

Pour moi les projets sont toujours un peu une sorte de créatures de "schrödinger", parce qu'ils existent...sans exister.

Dans le sens que j'en fait avec tout le monde avec qui j'ai des relations à des niveau plus ou moins élevé d'implication, mais plus que d'en faire, j'en ai besoin. J'ai besoin de fixer des buts communs, de prévoir des choses. Parce que ça contribue aussi à me motiver, à vouloir continuer, à m'inspirer. Une vie sans projets, pour moi c'est un peu la mort, je ne vois pas d’intérêts.

Par contre, je garde en tête, en permanence, que ce que l'on projette, est éphémère et peut très bien s'écrouler ou s'annuler du jour au lendemain. Personnellement, ça m'aide à garder mon calme, à prendre le temps, à ne pas me sur-investir dans les projets commun.

De mon côté, sur le long terme j'aimerais vivre avec les personnes que j'aime, et que l'on puisse avoir un chez nous. Sur le court terme...ne serait-ce que de découvrir mes amoureuses et de profiter de tout les petits moments avec elle...c'est déjà un sacré projet pour moi ! J'aimerais bien que nous puissions refaire des sorties avec des ami.e.x, ça aussi ça me plairait beaucoup.

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

#
Profil

artichaut

le mardi 27 novembre 2018 à 10h05

oui je partage aussi ce point de vue :
prévoir des choses / garder en tête que c'est éphémère

et cela, sans cesse, dans un court-terme/long-terme paradoxal

#
Profil

Aina

le mardi 27 novembre 2018 à 10h20

Pour nous les «  projets » sont en train de se casser la g... car incompatibles entre eux. Elle, projet bébé. Lui et moi pas du tout. Du coup, nécessité de prendre des décisions et c’est pas facile pour eux de dire «  on s’aime mais il vaut mieux arrêter pour ouvrir la place à une relation où le projet enfant pourra se réaliser » et pour moi de me sentir un frein à ce projet et du coup à leur amour.
C’est aussi le deuil du projet «  vivre à trois » et je ne sais pas trop quoi en penser. Ça me rend triste car il y a bcp d’amour et de respect entre nous trois, mais le projet bébé implique des engagements sur le long terme que ni lui ni moi ne souhaitons prendre dans nos situations actuelles.
Je distingue donc les projets peu impliquants des projets ayant des répercussions sur le long terme. Ces derniers amènent parfois à prendre des décisions MALGRÉ l’amour qui peut nous unir...

#

Intermittent (invité)

le mardi 27 novembre 2018 à 17h05

C'est bien là que je trouve que le polyamour trouve ses limites, quand il est entamé alors qu'aucun des protagonistes n'a d'enfant et que l'un en veut.

Assumer des enfants est un engagement de toute une vie, et ça continue à engager les parents après leur départ malgré que ce soit moins impliquant.

Et je considère que le polyamour est, malgré ce que je lis parfois ici, beaucoup moins engageant que la monogamie.

Quand le couple s'ouvre au polyamour après la naissance des enfants, l'autre difficulté éventuelle, c'est que le parent poly-acceptant peut parfois considérer que le polyamoureux conserve sa relation avec lui uniquement pour des raisons liées aux enfants et à leur gestion logistique (et financière) plutôt que pour la relation elle-même.

#
Profil

bonheur

le mardi 27 novembre 2018 à 17h05

@Aina : ne peut-elle pas avoir cet enfant avec un partenaire autre ?

Renseigne toi sur la co-parentalité. Elle pourrait vivre une semaine sur deux avec vous (pendant que bébé est chez papa) et une semaine "chez elle" avec son enfant. Ainsi elle serait mère tout en étant intégrée à votre projet de vie commune à 3 sans enfant. Facilement réalisable non ?

#
Profil

bonheur

le mardi 27 novembre 2018 à 17h09

Tu sais intermittent, il y a des parents mono qui ne vivent plus ensemble ET des parents poly qui ne vivent plus ensemble ET des co-parents qui n'envisagent pas leurs enfants commun avec un vie commune (garde alternée prévue à la base). Sincèrement, avoir des enfants ensemble est-ce une garantie à quoi que ce soit ?

#
Profil

Aina

le mardi 27 novembre 2018 à 20h58

@bonheur
Elle est amoureuse d’un seul homme, elle n’est pas poly du tout. Elle me voudrait pour co-maman, mais soyons un tout petit peu matures, cette histoire est beaucoup trop jeune pour parler ainsi!!!!! Enfin c’est mon avis...

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

#
Profil

TrioBulle

le mardi 27 novembre 2018 à 22h01

Je vois qu'il y a plein de choses différentes dans les "projets" !

J'essaie de reprendre les choses dans l'ordre où je les ai lues.

@bonheur, mon idéal ne serait pas de remplir les chambres des enfants d'amoureux, mais de partager mon temps entre mes 2 amoureux. Mais j'aime bien ton idée aussi.

@yayo, qu'est-ce qu'on appelle un projet sérieux ? Et pourquoi il ne pourrait pas y avoir de construction ? Je pense, et j'espère, que je n'enlève rien à mon mari quand je passe du temps avec mon amoureux. C'est sûr que pour le voyage de 2 semaines que l'on va faire, je vais le laisser tout seul... Mais ce voyage, j'aurais pu le faire aussi avec une amie. Je suis quelqu'un d'indépendant et mon époux a peu de temps libre.

@calinou696, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. On peut projeter autre chose qu'une famille. J'en connais peu, mais je connais tout de même des couples, qui n'ont pas d'enfants et qui sont ensemble depuis... 40 ans ! Et puis quand bien même on projette de fonder une famille, rien ne dit qu'on restera ensemble ! Donc on peut faire plein de projets de vie avec son ou ses amoureux, certains perdureront et d'autres s'arrêteront.

@intermittent, je ne suis pas sûre que le poly amour trouve ses limites quand les protagonistes n'ont pas d'enfants. Tout est à inventer !

Pour moi il y a 30 ans, effectivement, mon projet était de me marier, d'avoir des enfants, de construire une maison... hyper classique. Je l'ai fait. Et si c'était à refaire, je ne sais pas ce que je ferais.

Ce que je sais, c'est que mes projets avec mon amoureux sont importants aussi, même s'ils sont totalement différents. On est grands-parents tous les deux et il nous est arrivé de passer une journée au parc d'attraction avec nos petits-enfants, pour moi c'était une super journée. On a une relation "cachée" donc ce n'est pas hyper facile à vivre. Pour l'entourage on est bons amis. C'est le choix de mes amoureux, pas tout à fait le mien.

Bref, toutes les situations sont différentes et on peut faire des projets différents avec chacun. Aina, je comprends que la situation soit difficile pour vous mais tu dis que la relation est jeune, cela peut changer, non ?

#
Profil

TrioBulle

le mardi 27 novembre 2018 à 22h01

J

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

#

Intermittent (invité)

le mercredi 28 novembre 2018 à 08h58

Citation :
"@intermittent, je ne suis pas sûre que le poly amour trouve ses limites quand les protagonistes n'ont pas d'enfants. Tout est à inventer ! "

Ce que j'ai écrit :
"qu'aucun des protagonistes n'a d'enfant et que l'un en veut. "

Ce n'est pas pareil.

Qu'on le veuille ou non, l'arrivée d'un enfant structure la vie d'un couple, qu'on soit mono ou poly.
Ça diminue le temps disponible pour les relations et donc à tendance à ramener le temps passé avec la première relation à du temps "parental".

Dans les relations monogames, les différentiels de libido entre homme et femme apparaissent souvent après la naissance des enfants.

D'ailleurs, les relations multiples sont souvent mises en sommeil pendant cette période de la petite enfance.

#
Profil

yayo

le mercredi 28 novembre 2018 à 12h30

Tout cela est vraiment interessant. Merci pour vos témoignages, ça me permet d'avancer dans mes réflexions.

@TrioBulle, il m'est difficile de te répondre. C'est en fait mon amoureux qui m'a dit que pour lui le poly amour enlève tout projet, toute construction possible. Je vous ai posé cette question pour savoir si vous étiez du même avis.

De mon côté, je dois bien me rendre à l'évidence que nos projets de départ de couple mono ont effectivement changé mais surtout ils ne sont plus pr certain. Et je pense notamment aux enfants. Faire une croix dessus est douloureux pour lui j'ai l'impression. De mon côté je ne sais plus si j'en veux ou non.. Pour lui ce type de projet ne peut permettre à d'autres amours de trouver une place d'autant plus ci ceux ci aimeraient avoir des enfants mais que nos relations ne le permettent pas... Et je pense que ce côté là n'est pas faux.

Néanmoins, je suis pour ma part persuadée qu'il y a énormément de projets possible.. Avec ce que je lis ici je vais tenter de lui montrer d'autres choses et l'inviter à voir les projets en cours et à se projeter à nouveau. Il faut dire que ca fait deux ans qu'il bloque tout projet ou toute projection entre nous... Notre ouverture a été très difficile, notre couple s'en remet à peine.
Aussi nous habitions ensemble depuis des années et il m'a demandé que nous vivions séparément il y a un an de ça. Le quotidien n'est donc plus du tout le même. On ne se voit plus autant, on partage beaucoup moins les petits moments du quotidien et les projets qui peuvent parfois en découler... D'autant que nous savons très très bien vivre ensemble.

Voilà le pourquoi de ce fil de discussion au delà de la curiosité d'apprendre encore sur la vie ! :-)
Encore merci pour vos réponses / témoignages ;-)

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion