Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

POLYPERPLEXE ... peut-être une occasion ratée

Témoignage
#
Profil

oscarp

le lundi 17 septembre 2018 à 21h04

Il faut tout d'abord que je remonte un peu dans le temps, avant la relation amoureuse un peu compliquée que je vis à présent.
Je ne sais pas si le terme "polyamour" existait à l'époque (c'était il y a 35 ans) mais je pense qu'il m'aurait bien défini à l'époque.
Je n'étais pas libertin mais bien "fidèle sans exclusivité".

Et puis j'ai rencontré la femme qui m'accompagne aujourd'hui et j'ai basculé, un peu par force mais avec grand bonheur, dans le monoamour.
Elle ne concevait la relation amoureuse que comme exclusive et je l'étais tellement, amoureux d'elle, que j'ai bien voulu suivre ses pas.
Nous avons vécu 30 ans sans vrai nuage et je dois avouer que ma monogamie me convenait très bien, ou à tout le moins ne me pesait pas.

Et puis, il y a 2 ans, ma femme est devenue en quelques mois de plus en plus distante, jusqu'à ce que l'évidence s'affirme ... elle avait un amant.
J'écris volontairement AMANT et pas AMOUREUX parce qu'il s'agissait bien de ça.
Et autant j'étais entré dans la monogamie sans difficulté autant je n'ai absolument pas supporté cette situation.
Elle a tenté de me convaincre qu'elle avait ressenti un manque d'affection et d'attention de ma part et qu'elle était allé chercher ailleurs, sans vraiment le vouloir.
Et je n'ai PAS pu entendre ce discours ... car même si avec le temps mon attention se faisait parfois moins forte mon amour est resté aussi fort et je le lui ai toujours exprimé.
Dans la mesure où elle avait toujours défendu l'exclusivité et la fidélité je me suis réellement senti trompé.
Je lui ai proposé et même imposé de choisir entre lui et moi, sans envisager qu'elle puisse continuer dans le dialogue une relation initiée dans le mensonge.
Elle décidé de rester avec moi et m'affirmant que malgré son comportement des mois précédents elle m'aimait toujours autant.
Et peu à peu notre relation a retrouvé ses belles couleurs et même, si j'ose dire, des couleurs aussi fortes qu'au tout début, comme si le risque de basculer nous avait réveillés et "rebootés".

Mais ... je me demande de plus en plus souvent si j'ai bien fait de lui demander de mettre fin à sa relation.
Même si j'ai retrouvé ma confiance en elle, il reste toujours une petite inquiétude qui fait que parfois je l'observe en me demande si ...ou quand ...
Et je me dis que j'aurais peut-être du accepter que sa liaison continue mais en lui demandant de la faire évoluer vers la transparence et la vérité.
En ce qui me concerne je lui ai d'ailleurs promis "que je ne lui promettais plus la fidélité ni l'exclusivité ... uniquement l'honnêteté et l'absence de mensonge".

Ai-je raté une opportunité de passer d'une monogamie "qu'elle m'avait imposée" (même si je n'en ai jamais vraiment souffert) à un polyamour "que je lui aurait proposé".
J'ai souvent envie d'aborder avec elle le sujet, en lui expliquant pourquoi sa liaison, commencée dans le mensonge, ne pouvait pas continuer mais pourquoi, également, elle pourrait si elle en ressent le besoin aimer d'autres hommes ou femmes.
Mais bien qu'elle ai été "infidèle" je ne suis pas certain qu'elle puisse vivre un polyamour.

Ai-je bien fait ou me suis-je fourvoyé ?
Ai-je une chance de l'amener à vivre ça ?
Dois-je lui "mettre le marché en main" ?
Je me sens aujourd'hui "libéré de ma promesse de fidélité " (et, j'insiste, je le lui ai dit) et je sais que si je fait une belle rencontre je ne refuserai pas la relation amoureuse, mais j'appréhende sa réaction lorsque je lui annoncerai "je ne vais pas te tromper car je te dis la vérité mais j'aime une autre personne, sans cesser de t'aimer toi".

Ne vous interdisez pas de partager vos avis, conseils et expériences
Bonne soirée.

#
Profil

dragonphoenix

le lundi 17 septembre 2018 à 22h31

Je n'ai pas de réponse à t'apporter, je ne suis d'ailleurs pas ^sure qu'il y en aie une, mais je tenais à te dire que je trouve ton témoignage très beau. Tout l'amour que tu ressens pour elle transparait totalement dans tes propos, c'est magnifique.

#
Profil

oscarp

le mardi 18 septembre 2018 à 11h42

dragonphoenix
Je n'ai pas de réponse à t'apporter, je ne suis d'ailleurs pas ^sure qu'il y en aie une, mais je tenais à te dire que je trouve ton témoignage très beau. Tout l'amour que tu ressens pour elle transparait totalement dans tes propos, c'est magnifique.

Beau ?.. je ne sais pas, mais en tout cas honnête.
C'est peut-être bizarre mais même lorsque j'étais dans "le reproche et la rancœur" lorsque je la regardais je me sentais toujours aussi amoureux.
Et ce que, au final, je regrette vraiment dans cette "péripétie" c'est qu'elle a écorné la confiance que j'avais en elle.
J'aurais mille fois préféré qu'elle me dise "finalement j'ai envie de quelqu'un d'autre" plutôt que de vivre ça dans le secret et le mensonge.
Autant j'ai vécu sa demande d'exclusivité sans aucune difficulté (et pourtant j'ai été attiré par d'autres personnes) autant j'aurais vraiment aimé qu'elle assume en toute clarté le changement qui s'est produit en elle et qu'elle m'en parle.
Mais peut-être que le secret et la notion d'interdit qui l'accompagne faisaient-ils partie intégrante du besoin qu'elle a ressenti.
Toujours est-il que je ne sais plus trop sur quel pied danser et si je dois aborder ou pas le thème de la non-exclusivité.
Je pense que je ferai ça "à l'inspiration".

#

Intermittent (invité)

le mardi 18 septembre 2018 à 13h48

Ce ne serai pas la première fois qu'une femme refuse à son conjoint ce qu'elle s'autorise elle-même ...

Si elle avait évoqué avec toi la possibilité de rencontrer quelqu'un d'autre, implicitement elle aurait été obligée de t'autoriser à faire de même, vu que cela était ton souhait de départ.

C'est peut-être pour cette raison qu'elle est passée par la case "Adultère".

Je ne serai pas surpris qu'elle soit beaucoup plus jalouse que toi dans cette affaire.
D’ailleurs ce que tu lui reproches, ce n'est pas la relation extra-conjugale en elle-même, mais l'absence de transparence.

Je pense qu'il va falloir renégocier clairement le contrat mais je ne suis pas sûr qu'elle soit d'accord ....

#
Profil

bonheur

le mardi 18 septembre 2018 à 14h19

La femme exclusive qui trompe. Tout comme l'homme exclusif qui trompe.

Moi je trouve, oscarp, que tu as été gentil et conciliant. Je crois que j'aurai été plus radicale que toi et que j'aurai fait mes valises. Là, ça ne reflète que mon tempérament.

Tu ne vas tout de même pas te culpabiliser ?

J'aurai tendance à dire, si elle ne veut pas te parler de sa vie en dehors de votre couple, devenez un couple libre. Vous vous priverez toutefois du dialogue et de ce minimum de transparence, souvent cher aux poly.

Après, si un couple mono-poly peut vivre heureux ; un couple libre-poly le peut peut-être également. Pourquoi pas ?

#
Profil

Merlyn

le mercredi 19 septembre 2018 à 10h13

Intermittent
Ce ne serai pas la première fois qu'une femme refuse à son conjoint ce qu'elle s'autorise elle-même

tout le monde trompe. donc pas de cliché sexiste merci :)

#
Profil

oscarp

le jeudi 20 septembre 2018 à 14h48

bonheur
La femme exclusive qui trompe. Tout comme l'homme exclusif qui trompe.

Moi je trouve, oscarp, que tu as été gentil et conciliant. Je crois que j'aurai été plus radicale que toi et que j'aurai fait mes valises. Là, ça ne reflète que mon tempérament.

Tu ne vas tout de même pas te culpabiliser ?

J'aurai tendance à dire, si elle ne veut pas te parler de sa vie en dehors de votre couple, devenez un couple libre. Vous vous priverez toutefois du dialogue et de ce minimum de transparence, souvent cher aux poly.

Après, si un couple mono-poly peut vivre heureux ; un couple libre-poly le peut peut-être également. Pourquoi pas ?

Gentil est un bien grand mot ... ça a été tout de même sacrément houleux et je ne lui ai pas "gentiment" demandé de choisir.
C'était plutôt "tu choisis ou je te quitte point barre".

Quand à culpabiliser c'est NON !!! je ne culpabilise absolument pas.
Si je me pose la question "ai-je bien fait de lui demander de choisir" c'est dans le sens où j'aurais pu dire "OK puisque tu n'es plus exclusive je ne le serai plus moi non plus".
J'ai l'impression d'avoir raté l'occasion d'opérer une ouverture.

Libre-poly ... pourquoi pas, mais ça demande au moins à celle/celui qui "ne raconte pas" de ne pas mentir.
Je peux parfaitement vivre le fait qu'elle me dise "je rentrerai tard parce que je ois quelqu'un/une" sans donner plus de précision mais pas question de m'entendre dire "j'ai une réunion qui va se terminer tard".

En tout cas merci à vous tous.
Pour le moment elle semble à nouveau heureuse et épanouie dans notre relation mono donc je verrai comment ça évolue.
Je vais tout de même tenter de la sonder un peu pour voir comment elle se positionne par rapport à l'idée du polyamour ... car effectivement, malgré son pas de côté (c'est beaucoup plus joli qu'adultère tout de même) elle a toujours été jalouse.

#
Profil

bonheur

le jeudi 20 septembre 2018 à 15h27

oscarp
Libre-poly ... pourquoi pas, mais ça demande au moins à celle/celui qui "ne raconte pas" de ne pas mentir.
Je peux parfaitement vivre le fait qu'elle me dise "je rentrerai tard parce que je ois quelqu'un/une" sans donner plus de précision mais pas question de m'entendre dire "j'ai une réunion qui va se terminer tard".

C'est tout à fait ce que je voulais exprimer. Plus de mensonges et une expression à l'autre qui convient à soi-même.

Moi, je pense que c'est tout à fait viable.

Contre le passé... il n'y a rien à faire !

Bel avenir :-D (+)

#
Profil

trioberlue

le jeudi 20 septembre 2018 à 21h44

Moi, je crois que l’occasion, c’est maintenant. Et pas quand c’est arrivé.
Parce que c’est maintenant que tu y penses ;-).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion