Polyamoureux et vierge - Polyamour.info

Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

Polyamoureux et vierge

Sexualités
#
Profil

FilthyKnight

le dimanche 13 mai 2018 à 19h19

Donc voilà, je rédige ce post principalement pour moi en fait, pour savoir ou j'en suis dans ma vie, mais j'aimerais bien aussi recevoir des conseils extérieurs, des informations, ou peut-être des encouragements, et donc bon...
Je vous explique la situation, je suis un jeune d'environ une vingtaine d'année, poly depuis environ un an. Enfin disons que je me suis découvert poly, (au fond je pense que tout le monde l'est en un sens, et que les gens se restreignent juste par égo ou pour des raisons de pression sociétales, mais on peut ne pas être d'accord avec moi)... Enfin bref, le fait est que j'ai eu une vie amoureuse un peu compliquée qui m'a amené a réfléchir sur moi même et a réaliser que oui, je suis et je veux pouvoir aimer plusieurs personne en même temps.
Je suis actuellement en relation avec une fille poly aussi qui est vraiment super.
Le fait est que je suis vierge, et que j'ai un désir très profond de faire ma première fois avec une fille qui le soit aussi et ce n'est pas son cas.
Je prend quelques lignes pour insister sur le fait que ceci est un désir personnel et profond, et que je ne veut absolument pas qu'il soit remis en question de quelque manière que ce soit. Les gens qui ne respecteront pas ma demande se verront mordre par un moi en colère. J'ai souvent dans ma vie fait de mon mieux et sacrifié mes désirs personnels pour les autres, et pour une fois que j'ai un désir qui me tiens vraiment à coeur et que je veut réaliser, je tiens à le garder. Alors évitez moi votre psychologie de comptoir ou je ne sais pas quoi si vous voulez en discuter, passez simplement votre chemin.
Je reprends, et excusez moi pour la petite pique d'aggréssivité mais ça me tient vraiment à coeur :3
Donc, bon, le problème dans tout ça c'est que, j'ai l'impression que la plupart des gens deviennent poly après plusieurs expériences, qu'il faut pas mal de recul pour en arriver à ces conclusions sur l'amour et que du coup je suis dans une situation un peu pathologique. Comment est-ce que je vais bien faire pour trouver une fille dans la même situation que moi, qui plus est dont je tomberais amoureux ?

Rencontrer des gens polys est déjà suffisament difficille, alors là...

En plus de ça, la plupart des gens il me semblent on une vision de l'amour assez différente de la mienne. Rien que mon amoureuse actuelle ne voie le sexe que comme quelquechose de "cool", et les gens comme ça, j'en croise des tas, ils ont tous déjà eu des relations sexuelles évidemment, mais beaucoup n'ont pas vécu de "magie" comme celle que je recherche dans ma première fois; pour moi le sexe a une valeur hautement "symbolique", c'est un peu une preuve de "confiance ultime" que je fais à l'autre, et j'aimerais bien en recevoir une retour, même si c'est possiblement égoiste. :)

Il y a aussi la question de l'expếrience, j'ai envie que ma première fois soit stupide. J'ai envie de faire des erreurs, j'ai envie de m'amuser avec une personne que j'aime, que ce soit un peu akward, et pas que l'autre prenne les choses en main et basta. J'ai aussi remarqué que beaucoup de gens qui avaient eu plusieurs relations avait tendance à banaliser l'acte, à faire ça vite fait, et c'est exactement ce que je ne veut pas. En fait j'ai même la tendance à vraiment ne pas apprécier les personnes qui font tourner leur vie autour du sexe. Franchement quand je regarde la société (je te vise cinéma français) j'ai vraiment l'impression que la plupart des vies des gens tourne autour du sexe, et ça m'enrage parce que je ne trouve pas ça intéressant, que je n'ai pas envie de discuter avec les autres de leurs vies personelles. Pourtant attention je ne suis pas assexuel ou quoi que ce soit, je suis tout a fait très sexuel x)

Il faut ajouter à cela que je suis non croyant, et même hautement x)
La plupart des gens dont j'entends parler qui conservent leur virginité le font par croyance religieuse, personellement j'aimerais bien une personne qui le fasse par croyance personelle et non par peur d'une divinité. Bon, après je doute qu'il y ait des croyants poly mais justement avec eux c'est même pas possible d'envisager une transition depuis la monogamie x)

J'avoue que je ne sais pas quoi faire... J'ai toujours été du style à "laisser faire" mes relations amoureuses, j'entends par là que si je rencontre une personne qui me plait et avec qui je m'entends bien les choses peuvent évoluer et voilà ... :)
Donc je me dis que peut-être je devrais continuer... Peut-être que je rencontrerais une fille mono avec la même vision de l'amour que moi ? Mais alors qu'est ce que je devrais faire ? J'aime aussi mon amoureuse, je ne veut pas la laisser... Est-ce que vous connaissez des moyens de montrer aux monos que le polyamour c'est bien ? :') Le fait est que je suis un peu une quiche réthoriquement parlant, même si je suis très logique ça ne convainc souvent pas les gens...
Il y aussi le fait que je vieillis, et j'ai tendance à préférer les demoiselles de mon âge, sauf que à 20 ans on est déjà vachement au dessus de l'age médian de la virginité, donc j'ai grosso modo moins d'une chance sur deux à chaque rencontre, et plus le temps passe plus ça diminue... Bon après moins d'une chance sur deux ça peut quand même être une loi géométrique de paramètre 1/3 ce qui ferait que je n'aurait qu'environs 3 rencontres a faire mais j'en doute XD

Bon, je n'aime pas trop donner d'info sur moi, mais je vais quand même dire une info importante, je vis dans un endroit qui est très lgbt friendly (si si ça existe :3). Bon, je suis un mâle hétéro, cis et blanc, et pas d'accord sur tout les points avec eux, (à commencer par leur nom) mais le fait est que je suis polyamoureux et que c'est apparemment inclus dans leur portée d'action, vous pensez que ça serait bien d'aller les voirs? :0

Bon, en tout cas voilà... ^_^
Vous avez des conseils ? Merci d'avance si oui...

tldr; Je suis poly, vierge, et je ne sais pas quoi faire pour rencontrer une amoureuse qui le soit aussi. Et je le veut malgré le fait que ce ne soit pas rationnel, et rien ne me fera changer d'avis... Même et surtout la phrase "Il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis" :P

Pfiou, ça fait du bien de l'écrire, ce texte me semble beaucoup moins clair que ce que je voulais et est très mal rédigé mais j'ai fait de mon mieux XD
Je reviendrais l'éditer de temps en temps pour éclaircir et raffiner ma réfléxion sur moi même, et ceux en prenant en compte vos commentaires :)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

LostButAlone

le dimanche 13 mai 2018 à 20h13

J'ai l'impression de lire plein de contradictions et je ne vois pas trop ton problème (pour moi ce que tu présentes est très loin d'être un problème à résoudre).

#
Profil

bonheur

le dimanche 13 mai 2018 à 20h20

Coucou FK,

J'adore ton récit et ton rapport à la sexualité :-) .

Ma première nuit d'amour c'est passée sans sexe et elle m'a laissé un souvenir indélébile. J'ai lu aussi un autre post de toi. Pour moi aussi, tout ne tourne pas autour du sexe. Je suis polyaffective et le revendique. En ce qui me concerne, aimer et sexualité ne rime pas nécessairement. L'amour est à vie, il vient s'ancrer en moi et oui, la vie sépare des gens qui s'aiment (les aléas ou les incompatibilités qui se révèlent entre les personnes).

Je ne suis pas non plus asexuelle, bien que j'ai une compréhension pour ces personnes, un attendrissement.

J'ai découvert mon corps et le désir en solo relativement jeune. J'ai depuis connu des expériences intéressantes et variées, principalement avant d'être mariée. J'ai eu tellement plus de "partenaires" amoureux que de "partenaires" sexuels et concilié les deux, également. Je peux affectivement passer d'un homme à un autre mais je ne peux pas le vivre sexuellement... je suis ainsi :-D .

J'aime l'érotisme, la sensualité, en dehors du sexe et de l'amour. L'exhibition également est venu pimenter ma vie, en dehors du sexe.

J'ai conscience d'être peu commune. L'essentiel est que tu sois tel que tu le désires. Par contre, le vécu (je vais avoir 50 ans cette année) m'ont appris que plus on attendait d'un moment particulier, plus on serait déçu. Le moment que tu désires vivre sera unique par définition. Le considérer peut être comme un début, et non comme un aboutissement.

J'aime beaucoup ta philosophie (+) .

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

bonheur

le dimanche 13 mai 2018 à 20h23

Hey LBA. Je ne pense pas que FK indique l'existence d'un problème. Je lis plus son post comme un état assumé et revendiqué. J'ai peut être tort...

#
Profil

FilthyKnight

le dimanche 13 mai 2018 à 21h09

Merci bonheur ça me touche beaucoup ! J'avoue être à un moment un peu bas dans ma vie et recevoir du soutien comme ça, ça me fait vraiment plaisir :)

LostButAlone
J'ai l'impression de lire plein de contradictions et je ne vois pas trop ton problème (pour moi ce que tu présentes est très loin d'être un problème à résoudre).

LostButAlone, je t'avoue que justement, pour une fois dans ma vie j'ai décidé de ne pas raisonner de manière logique et de plutôt laisser faire mes sentiments. Cependant tout cartésien que je suis, j'avoue que je suis très curieux de savoir quelles contradictions tu as relevé dans ce que j'ai dit, peut-être que certaines sont très pertinentes, donc je t'invite sur le coup à bien vouloir me les dires :) (Je relève mon avertissement de morsure rien que pour toi, mais c'est exceptionnel ok ? XD)

#
Profil

LostButAlone

le dimanche 13 mai 2018 à 23h53

Bien sûr, par exemple " J'ai aussi remarqué que beaucoup de gens qui avaient eu plusieurs relations avait tendance à banaliser l'acte, à faire ça vite fait, et c'est exactement ce que je ne veut pas. En fait j'ai même la tendance à vraiment ne pas apprécier les personnes qui font tourner leur vie autour du sexe. "
Tu n'aimes pas ceux qui banalisent l'acte mais tu n'aimes pas non plus ceux qui y accordent trop d'importance. J'ai sans doute tout simplement pas compris, dans ce cas, désolé.

Autrement, pour le "laisser faire les sentiments", mon avis est qu'il faut arrêter d'opposer raison et sentiments, les deux vont de pairs. Le but selon moi est tout simplement d'arriver à une rationalité des sentiments.

#
Profil

FilthyKnight

le dimanche 13 mai 2018 à 23h59

Alors en fait les gens qui "banalisent le sexe" dont je parle on tendance à justement faire tourner leur vie autour de ça, un mode de vie un peu hédoniste tu vois ? :)

Je suis d'accord sur le principe et c'est ce que je fait partout, sauf pour une fois ou j'ai envie de me faire plaisir :')

Merci pour tes retours !

#
Profil

artichaut

le lundi 14 mai 2018 à 02h44

Bonjour FilthyKnight.

Moi aussi, je trouve ça très intéressant ton témoignage.

Par contre pas sûr d'être d'accord avec ça

FilthyKnight
les gens qui "banalisent le sexe" dont je parle on tendance à justement faire tourner leur vie autour de ça, un mode de vie un peu hédoniste tu vois ?

Ça me semble des très grandes généralités caricaturales (même si ok, je connais pas les gens dont tu parles). On peut être pro-sex ou hédoniste et ne pas du tout banaliser le sexe (ni l'amour d'ailleurs).
Le même genre de "grandes généralités caricaturales" qu'on entend sur les polys, les asex, les abstinents, les vierges…

Moi ce que j'entends dans tes apparentes contradictions, c'est une volonté de réappropriation de ces questions, une volonté de ne pas se laisser dicter par la société, notre façon intimement personnelle d'envisager notre sexualité ou nos liens affectifs. Une volonté d'y (re)donner de l'importance, à la manière dont on veut lui donner. Bienvenue dans le monde poly !

Je te suggère les articles de Brigitte Vasallo (par ex sur https://nonmonogamie.wordpress.com ) ou ses vidéos (par ex celle-ci avec sous-titres-fr), et les brochures d'infokiosques.net. Ça devrait te parler.

Et pour répondre à tes interrogations initiales je dirais
- oui être poly ne va pas t'aider à trouver la partenaire que tu cherches, car je crains malheureusement qu'une personne cherchant ce que tu cherches, à bien plus de chance d'être refroidie qu'emballée, par le fait que tu ai déjà une amoureuse… (bon après, tu peux tenter okcupid et y expliciter très clairement ta démarche, comme tu l'as fait ici)
- oui j'aurais tendance à dire que ça serait bien d'aller voir le milieu lgbt+ (c'est des gens généralement bienveillants et accueillants), si t'as la chance de pourvoir aller à une discut' poly dans ce milieu, fonces, ça ne peut être que bien !

Mais oui, tu va trouver ce que tu cherche ! Il y a beaucoup plus de vierges de 20 ans qu'on ne le crois généralement.
Et puis, si je puis me permettre, j'ai l'impression que ce que tu cherches, ce n'est pas une Vierge (ne soit pas trop puriste !) mais une personne inexpérimentée (gentiment "stupide") comme toi, vierge non pas "sexuellement" parlant, mais vierge dans le sens de pas encore (ou déjà) pourrie par la société sur le terrain du sexe, avec une capacité à écrire sa propre histoire charnelle et affective depuis rien.

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 14 mai 2018 à 10h03

Personnellement, je suis très "sexe". Sans y exclure toute forme de sentiments (même plutôt l'inverse, je n'aime pas le sexe pour le sexe). Et, à mes yeux, tu te fais beaucoup d'illusions, et te base sur un bon paquet de préjugés. On est tous apte à tracer notre voie, nul besoin de rentrer dans les stéréotypes. Mais... tu ne veux pas qu'on en discute, donc soit.

Non, ce que je relèverai c'est que ta quête me paraît assez difficile à résoudre. Pas impossible, mais très difficile. Et que si tu ne la résous pas, tu te retires un pan entier de ta vie.
Un peu comme si je disais : Mon premier boulot sera payé tant. Si on me propose un boulot payé moins, même s'il a l'air vachement bien, je refuse. Je peux me retrouver au chômage toute ma vie avec ce genre de raisonnements. Toi, tu peux mourir vierge avec le tien.

Après, il est la question des moyens qu'on se donne pour arriver à nos fins. Si je décide d'avoir un premier boulot payé tant, j'ai des manières d'y arriver : Recherche active et effrénée, étude des profils d'emploi qui payent bien même des personnes sans expériences, mentir sur mon CV, etc...
Donc, moi, je te demanderai plutôt de mettre en avant les moyens que tu mets en action pour arriver à tes fins. Si maintenant, tes moyens d'action sont : Je veux rencontrer une fille vierge pour ma première fois et ce sans me bouger le cul plus que ça, ben je te file ce lien là : www.liberation.fr/planete/2017/04/10/une-agence-al...
Voila. Bon, j'espère que ton papa est riche :)

Non, plus sérieusement, je serai toi, je me poserai sévèrement la question des chances d'échec. Parce que réaliser un fantasme (appelons un chat un chat), soit, je comprends complètement. Mais y mettre sur la balance un pan entier de sa vie... c'est pas très sain.

#
Profil

bonheur

le lundi 14 mai 2018 à 11h56

Moi, je comprend FK. Lorsque j'indiquai que j'étais poly on m'associait toujours (et grrr) à du polycul.

FK, chaque individu est unique.Le constat que j'ai fait, c'est que les personnes comme toi et moi (et faut pas croire, nous ne sommes pas identiques) sont minoritaires, donc incomprises.

Je ne suis, par exemple, pas visuelle du tout. Je ressens mais je n'attache pas vraiment d'intérêt à ce que je vois. D'ailleurs je regarde rarement une personne dans son intégralité. Je vois un sourire, je vois un regard, je vois une silhouette, une attitude. J'entends également : un voix, un rire, un éternuement caractéristique. Les standards physiques ne me concernent pas. J'aime avec mon ressenti ce qu'autrui dégage et non avec mes yeux et ma libido. D'ailleurs celle-ci s'active difficilement. Curieusement, j'aime les corps (féminins comme masculins) en mouvement.

Concernant l'expérience, je suis nuancée. On peut être comme moi et avoir eu des partenaires (j'intègre mon mari, le seul partenaire depuis 1986) qui aiment la recherche de la nouveauté et ne s'enferment pas dans la banalité. Nous avons découvert tellement ensemble :-) (+) .

Tu peux vivre des nuits d'amour sans coït. Ce sera merveilleux également.

Je ne trouve pas que ta volonté relève d'un fantasme. Mais oui, la déception peut être au rdv, car tu ne te laisses aucun droit à l'erreur. Tu met cet instant sur un pied d'estalle, c'est à cela qu'il faut faire attention. Dans la vie il y a l'imaginaire et sa beauté absolue et il y a la réalité. Après, la réalité dépasse parfois la fiction, ça je peux le confirmer.

En conclusion, vis ta vie !

#
Profil

bidibidibidi

le lundi 14 mai 2018 à 15h11

bonheur
Je ne trouve pas que ta volonté relève d'un fantasme.

"J'ai envie de coucher avec une nana vierge" n'est pas un fantasme sexuel ? Faut m'expliquer ce que c'est. D'ailleurs, la suite de ton paragraphe est précisément ce qu'on dirait à quelqu'un qui fait une fixette sur un fantasme.
Personnellement, pour en avoir réalisé et vu réalisé quelques uns, les fantasmes sexuels, quand ils sont réels, sont jamais décevants. Par contre, dans le cas présent, je pense que le fantasme prend un peu trop pied dans la réalité. Réaliser ses rêves, c'est cool, mais faut quand même avoir conscience que ce sont des rêves et que donc tous ne se réalisent pas.

#
Profil

bonheur

le lundi 14 mai 2018 à 21h17

Chacun-e perçoit un même récit à sa façon. Un fantasme, n'est-ce pas une volonté fréquente (fantasme sur les femmes rousses, par exemple) et constante. Ici, il n'est question que d'une seule fois.

Egalement la réalité réserve des instants que l'on n'aurait pas imaginer, que l'on n'aurait même pas osé imaginer.

Moi aussi, j'ai projeté ma première fois, mon premier ressenti de pénétration vaginale (ce fut à l'inverse, avec une personne que je n'aimais pas) et je l'ai "réalisé" suivant mes envies. Ca avait été calculé et ce fut très bien comme ça.

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 15 mai 2018 à 09h13

Je suis pas d'accord avec ton premier paragraphe, mais par contre je le suis avec les deux suivants.
Non, un fantasme, c'est plus souvent un truc qu'on ne fait qu'une fois : Fantasmer sur un plan à trois, sur une expérience BDSM, même fantasmer sur les rousses ne reste valable tant qu'on a pas connu de rousse.

Je suis totalement d'accord sur le fait que, plutôt que de courir après la réalisation de ses fantasmes, il vaut mieux les saisir au bond. La réalité réserve beaucoup de surprises.

De même, comme toi, j'encourage FilthyKnight a "calculer" son fantasme. En gros, s'il veut vraiment que sa première fois soit faite dans ces conditions là, alors qu'il se bouge les fesses pour l'organiser plutôt qu'à espérer que ça lui tombe tout cru dans le bec.

#
Profil

gdf

le mardi 15 mai 2018 à 13h52

FilthyKnight
ils ont tous déjà eu des relations sexuelles évidemment, mais beaucoup n'ont pas vécu de "magie" comme celle que je recherche dans ma première fois; pour moi le sexe a une valeur hautement "symbolique", c'est un peu une preuve de "confiance ultime" que je fais à l'autre, et j'aimerais bien en recevoir une retour, même si c'est possiblement égoiste. :)

Cette "magie" de la première fois, ça me fait penser à cet
article lu récemment.
C'est en anglais, le titre est "la plupart des relations commencent avec du sexe pas terrible".
À chaque nouvelle relation, il y a une première fois. Des fois c'est magique. Des fois non. Mais ça dépend plus de plein de paramètres. Et je dirais que ma première première fois n'était pas la plus magique, pourtant elle était aussi sa première fois. Comme quoi...

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 15 mai 2018 à 14h44

gdf
Cette "magie" de la première fois, ça me fait penser à cet

article lu récemment.

C'est en anglais, le titre est "la plupart des relations commencent avec du sexe pas terrible".

À chaque nouvelle relation, il y a une première fois. Des fois c'est magique. Des fois non. Mais ça dépend plus de plein de paramètres. Et je dirais que ma première première fois n'était pas la plus magique, pourtant elle était aussi sa première fois. Comme quoi...

Oui, mais là, tu triches. Parce que oui, la toute première fois est décevante pour à peu prêt tout le monde. Et plus on a d'expérience, et plus le sexe est profond et intense. Ce qui est juste totalement logique, avec l'expérience vient la qualité. Mais FilthyKnight ne veut pas qu'on remette en cause la légitimité de sa recherche :)

#
Profil

gdf

le mardi 15 mai 2018 à 15h29

Ah mais je remets pas en question la légitimité, je partage juste mon expérience personnelle ;)

#
Profil

bonheur

le mardi 15 mai 2018 à 21h38

bidi...
Parce que oui, la toute première fois est décevante pour à peu prêt tout le monde

Pour ma part, j'étais jeune (pas majeur), mais pas naïve. Je ne croyais pas à cet instant magique de la première fois. Je voyais plutôt cela comme un mauvais moment à passer afin d'en vivre d'autres heureux ensuite. Ainsi, je n'ai pas voulu d'une personne que j'aimais d'amour. Un ami, plus âgé que moi (de plusieurs années) et expérimenter. Un homme avec lequel je chahutais souvent et être serré contre lui était agréable. A la fois doux et à la fois suffisamment forgé (pas le bon mot, je n'en trouve pas d'autres) pour ne pas tergiverser. Je l'ai laissé faire et on n'en n'a ensuite plus jamais reparlé : c'était fait, point.

Après, chacun doit réaliser cet instant suivant son inspiration et c'est en ce sens que je perçois l'envie, le désir de FK mais pour moi (et je dis bien pour moi), ça ne relève que de cela.

#
Profil

Acajou

le mercredi 16 mai 2018 à 00h49

Ma 1e fois c'était en gang bang dans un club libertin. J'avais 19 ans (aujourd'hui 31). Je ne suis pas arrivé à jouir, malgré la durée, mais elle a pris son pied comme pas permis. Il y avait une dizaine de mecs autour qui regardaient.

#
Profil

calinou696

le mercredi 16 mai 2018 à 08h15

Elle simulait.

;)

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 16 mai 2018 à 09h56

Moi, j'ai eu une panne en plein milieu :-D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion