Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Consolation

Engagement
#
Profil

Phoenix

le dimanche 07 septembre 2014 à 12h57

J'ai une question : vous arrive-t-il de consoler un amoureux de ce qu'une autre le fait souffrir (on peut inverser les genres, bien entendu) ?
Quel effet cela vous fait-il?
Cela vous paraît-il souhaitable (pas que l'autre soit malheureux, que ce soit vous qui le consoliez) ?
Merci de vos avis, cas vécus ou réflexions théoriques...

#

(compte clôturé)

le dimanche 07 septembre 2014 à 14h32

Expérience inverse pour ma part, me faire consoler par l'un de tristesses ressenties ailleurs : j'ai trouvé que c'était là l'un des plus cadeaux d'amour que je puisse recevoir. <3

#
Profil

MagentadeMars

le dimanche 07 septembre 2014 à 14h57

Oui, mais c'est délicat... il y a une tentation à critiquer l'autre, dès fois même une invitation à y faire. Alors que finalement, critiquer l'amant de son amoureuse et de critiquer son goût, il vaut mieux pas...

#
Profil

bodhicitta

le dimanche 07 septembre 2014 à 15h02

Quel effet cela vous fait-il ?
Des fois ça m'agace un peu parce que Mme fait de la peine à mon chéri ! pfff elle devrait me chérir d'avantage! bon une fois que cette pensée est passée à travers mon esprit, je continue de l'écouter, l’incite à m'en parler méme. rien que le fait de pouvoir l'exprimer lui fait du bien (si on se retrouve ici c'est pour ça aussi (+) merci tout le monde!) et j'essaye de trouver des solutions ou de lui montrer une autre façon de voir (de prendre) les choses, plus apaisée.
Je me garde bien de tomber dans le jugement de Mme dans mes propos

Je l'incite car quand par moment il me dit:
"ho j'vais arrêter de te parler de ça, ça doit te faire chier"
J'lui réponds que:
" non ça ne m'embéte pas, ça fait parti de ta vie j'suis donc heureuse que tu partages ça avec moi. Pour m'aider à te connaitre, te comprendre c'est méme important que tu me dises ce qui te trotte dans la téte"

Cela vous paraît-il souhaitable (pas que l'autre soit malheureux, que ce soit vous qui le consoliez) ?
souhaitable j'en sais rien mais à mon sens si j'ai un chéri c'est qu'il est chéri par moi donc si je peut le réconforter, le consoler, je le ferai et quelle qu'en soit la raison.

J'avais oublié, mon ours chéri (pourtant pas vraiment dispo) m'a écouté, donné son avis lorsque j'étais tracassée, par une autre relation, et ça quelques fois oui. Si je suis tracassée il veut savoir pourquoi.
Je ne pense pas qu'il est mauvais de parlé de ses autres relations comme ça je peux vérifier qu'il le prend tjs aussi bien (au passage).

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bodhicitta

le dimanche 07 septembre 2014 à 15h44

MagentedeMars
critiquer l'amant de son amoureuse c'est un peu critiquer son goût, il vaut mieux pas...

:-D (+)
C'est pourquoi

bodhicitta
Je me garde bien de tomber dans le jugement de Mme dans mes propos

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

MagentadeMars

le dimanche 07 septembre 2014 à 16h11

Tiens, tu ne pourrais pas corriger mes boulets de grammaire en passant ? :-D

#
Profil

bouquetfleuri

le dimanche 07 septembre 2014 à 19h50

Si mon amoureuse est triste, j'ai toujours envie de l'aider à surmonter sa peine. Et si elle me le demande ou me le permet, je fais tout mon possible pour l'accompagner.

Quel que soit le deuil à faire.

Mais cela s'inscrit dans un dialogue habituel, celui qui nous aide à encore mieux nous connaître

#

(compte clôturé)

le dimanche 07 septembre 2014 à 21h37

Tout pareil que Bodhicitta :-)

Pour moi c'est essentiel de pouvoir être là pour l'autre s'il en a besoin.

#
Profil

Phoenix

le dimanche 07 septembre 2014 à 22h15

Merci à tous, vos témoignages m'aident.:-)

#
Profil

Chupapink

le lundi 08 septembre 2014 à 00h44

Si les relations sont plutôt détendues, il me semble normal d'avoir une épaule et une oreille vers qui se tourner quand on a quelques soucis. Comme le dit Bodhicitta, un chéri ou une chérie, on n'a pas envie de le/la voir triste, donc on fait tout ce qu'on peut pour apaiser ce qui ne va pas.
Mon chéri, quand ça va pas avec son amoureuse (c'est le cas en ce moment), il passe plus souvent me voir. Je vois bien qu'il y a quelque chose qui ne va pas, parce qu'il hésite. Et des fois il sort un truc, du genre : elle m'a dit .....
Perso, pour l'instant, j'ai encore tendance à critiquer et aussi à lui dire de s'imposer un peu plus dans ses désirs, mais je reste là pour lui et s'il a besoin d'un câlin pour se sentir mieux et bien je suis là.
J'ai encore envie d'être présente pour l'aider ou le soutenir dans sa vie, comme je l'ai toujours fait depuis 14ans. C'est comme ça quand on aime, et puis j'ai l'impression qu'il en a aussi besoin (de sentir que je suis là pour lui).

C'est toujours rassurant de savoir qu'on a quelqu'un vers qui se tourner pour être consoler.

Par contre, est-ce qu'il faut se tourner vers un/une autre de ses amoureux/ses quand il y a des désagréments avec un/une des autres ?

#
Profil

ScottBuckley

le mardi 09 septembre 2014 à 18h24

.... Victor Hugo définit la mélancolie comme ' le bonheur d'être triste ' , et je partage cette approche.

Dans les relations non-exclusives, la tristesse, les éloignements, les solitudes, des ruptures, ou des changements de rythmes et de saisons (chers à Françoise Simpère <3 ) sont des choses que nous devons apprendre à vivre,

... car peut-être en vivrons nous plus qu'une personne monoamoureuse dont les relations seraient (au conditionnel) + longues et sans ruptures fréquentes.

En tout cas, s'il m'arrive d'être triste de voir une chérie aller mal (et de ne parfois pas pouvoir l'aider + pour le moment, à distance), ou d'en voir une être un peu trop loin,
.... je me console en me disant que c'est une chance formidable que de pouvoir vivre nos relations ainsi, en 2014, ouvertes, plurielles, librement consenties, avec bien moins de domination masculine, moins de jalousie, moins de peurs, avec des femmes bien + épanouies et + libres <3 qu'il y a un siècle (en 1914 par exemple) .

Et donc malgré ces moments de blues ou tristesse + profonde, je regarde la vie autrement, je reprends mon inspiration à pleins poumons,
et j'éprouve de l'empathie pour mes autres ami-es et relations qui vivent ces mêmes écartements de coeurs non-exclusifs .

.... Comme un sentiment intérieur de mélanpoly ^_^ .

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mardi 09 septembre 2014 à 22h46

Toujours content de consoler ma chérie/mes chéries quand je peux. Effectivement il ne s'agit pas de rentrer dans des critiques de leurs autres amours, mais plus simplement de leur faire voir autre chose, apporter de la gaieté, de la tendresse, de la chaleur... bref tout ce que je peux vouloir leur apporter de toutes façons.
Et puis juste une oreille attentive parfois, c'est tout ce dont on a besoin.

#
Profil

LittleJohn

le mercredi 10 septembre 2014 à 11h45

Et parfois on a besoin de s'entendre dire ce qu'on a pas envie de penser soi-même, de se faire secouer les puces, de se faire bousculer par quelqu'un qu'on aime et à qui on n'en voudra pas.

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 10 septembre 2014 à 11h53

LittleJohn
Et parfois on a besoin de s'entendre dire ce qu'on a pas envie de penser soi-même, de se faire secouer les puces, de se faire bousculer par quelqu'un qu'on aime et à qui on n'en voudra pas.

(+)

#
Profil

Strega

le mercredi 10 septembre 2014 à 13h04

Il me paraît normal d'être là pour un(e) ami(e) comme pour un amoureux qui traverse une mauvaise passe, a besoin de réconfort et d'écoute. Peu me chaut la raison.
Après, oui, il est délicat lorsque la cause du chagrin est liée à une autre relation amoureuse d'un amoureux de ne pas interférer. L'écoute bienveillante et une attitude consistant à être le moins jugeant possible me paraissent encore plus incontournables dans ces cas-là.
J'ai remarqué que ces situations permettent aussi souvent de mieux comprendre comment fonctionne la personne qu'on aime et de se rapprocher d'elle (et pas parce qu'on se ligue contre une troisième hein).

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 10 septembre 2014 à 13h10

Phoenix
J'ai une question : vous arrive-t-il de consoler un amoureux de ce qu'une autre le fait souffrir (on peut inverser les genres, bien entendu) ?

Quel effet cela vous fait-il ?

Cela vous paraît-il souhaitable (pas que l'autre soit malheureux, que ce soit vous qui le consoliez) ?

Merci de vos avis, cas vécus ou réflexions théoriques...

Oui cela m’arrive, et même cela m’est arrivé souvent avec mes amoureux.

Consoler cela peut se faire en parlant ou en écrivant, mais aussi en silence avec beaucoup de tendresse et beaucoup de câlins.

Je ne souhaiterai jamais, quand je suis dans une relation « d’amour » avec mon amoureux, n’être qu’une amante, ou que la mère de ses enfants, ou que son amoureuse. Et j’en passe des étiquettes ! :-/

Je souhaite pouvoir « être » celle avec qui « tout » peut se dire si l’envie est là, et avec qui « tout » peut se partager si besoin était , être plus encore que « sa meilleure amie » ou « sa meilleure confidente »

Je veux tout, et plus encore ! hahahaha :-D

Plus sérieusement, si j’aspire à ce que l’amour soit au centre de ma vie c’est bien parce que, et uniquement parce que, la confiance qui est le ciment et le tuteur de mes relations amoureuses avec moi, et entre elles, me permet de le croire possible !

Pour moi tout peut donc se dire et tout peut donc se vivre dans une relation d’amour.

Savoir que cela m’est possible MAIS pas obligatoire.

Savoir pour moi que cet autre que j’aime et à qui je confie « mes doutes ou mes chagrins » dans une autre relation sera là et fera l’effort de ne pas me juger et saura être discret…

Savoir à ce moment précis qu’il est là, juste là, et rien que pour moi na !

Et inversement moi pour cette personne.

Ce n’est pas le meilleur ça ?

Bon c’est vrai que c’est du boulot, mais ça vaut le coup de s’y atteler ! (+)

Tu demandes quel effet ça fait :-D et bien moi ça me fait rudement du bien et ça rajoute à mon épanouissement et à tous mes autres bonheurs au pluriel ! <3

#

(compte clôturé)

le mercredi 10 septembre 2014 à 14h03

Lili-Lutine
Je souhaite pouvoir « être » celle avec qui « tout » peut se dire si l’envie est là, et avec qui « tout » peut se partager si besoin était [...].

(+) +1

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion