Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Un petit bonjour de chez les bibi :-) [bisexualité]

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 24 mars 2014 à 09h02

Le-prince-charmant
il y a un café bi chaque mois ici à Genève : association360.ch/groupe-bi/

Merci pour l'info ! (même si je ne suis pas de Genève)
360 comme le magazine du même nom (360°) ?

Comment sont considérés les personnes bis ou bi-friendly, dans les milieux lesbiens & gays ?

Y a-t-il des passerelles, des échanges, des événements communs (festival de films LGBT...) de temps en temps, des espaces de forums partagés, ou bien est-ce un peu cloisonné (du genre ' si tu es bi c'est que tu n'as pas encore choisi ton camp, my friend ' ) ?

A Toulouse il y a un espace dédié à la culture LGBT, centre public (au coeur de l'Espace des diversités, créé par la ville), 38 rue d'aubuisson, mais je ne connais pas encore trop leurs activités pour le moment. On y trouve quelques informations sous forme de flyers, des salles à réserver pour des réunions/rencontres & conférences, avant d'aller plus loin en contactant directement, les structures locales fans d'arc-en-ciel (+) .

Si parmi vous des personnes voudraient co-organiser un p'tit café-bi et*ou poly, par exemple en avril ou mai/juin 2014 dans le sud-ouest / à Toulouse, et*ou faire le lien avec davantage de personnes LGBT et/ou polys (curieuses/curieux, friendly...) , faites-moi signe (ici + par mess@ge perso par exemple), que l'on voit si l'on peut faire cela ensemble un jour prochain, même à 4 ou 5, d'accord ? j'ai croisé à plusieurs reprises des personnes plutôt polys et bis, même si on n'en a pas parlé dès notre première discussion, c'est venu parfois plus tard.

>> Et si vous avez des films, dvds, documentaires, contacts, ou chansons & ressources bi-friendly, je suis preneur (+) , merci !

Bon printemps à vous, and Let it Bi !

#
Profil

Junon

le lundi 24 mars 2014 à 15h20

Lulutine, pour une fois je trouve la définition Wikipédia pas mal:

"Un bisexuel est attiré sexuellement autant par un homme qu'une femme.

Un pansexuel est attiré sexuellement autant par un homme, une femme, un transgenre, un transsexuel, hermaphrodite, etc. De manière simplifiée, la pansexualité désigne la capacité d'aimer quelqu'un sans considération pour son genre ou son sexe"

Pour moi, c'est le fait de ne pas faire du genre (supposé ou réel) et du sexe de l'autre un critère d'attirance, tout simplement.

#
Profil

LuLutine

le lundi 24 mars 2014 à 19h34

Heu oui Junon, entre bi et pan, je connais bien la différence !

Je voulais savoir quelle différence tu faisais entre :
bi et bi-curieuse ?

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 24 mars 2014 à 21h52

LuLutine
Heu oui Junon, entre bi et pan, je connais bien la différence !

Je voulais savoir quelle différence tu faisais entre :
bi et bi-curieuse ?

> Est-ce que la définition de bi-curieuse serait proche de bi-friendly ?

( bi-friendly à mes yeux signifie : assez voire très sympathisant à l'égard de cette ouverture sentimentale et*ou sexuelle, ayant un regard bienveillant à son égard, et croyant en sa possibilité pour les autres -et peut-être pour soi dans un futur pour l'instant non connu- , ouvert-e d'esprit & curieuse à l'égard des cafés & forums sur les questions bisexuelles, mais pas pratiquant
... + ayant peut-être passé le test de Vieznick avec un résultat plutôt bi-friendly ;) )

#
Profil

Biscuit

le lundi 24 mars 2014 à 22h17

Oui ça c'est bi-friendly, je confirme cette définition. Bi-curieux(se) se dit plutot d'une personne supposée hétéro (ou homo) mais très tenté(e) par une expérience homosexuelle (ou hétérosexelle, si homo). Parfois c'est juste un fantasme, parfois on le réalise, mais on peut aussi ne pas vraiment se sentir bi, bien qu'ayant pris du plaisir dans sa réalisation (même si à mon avis on l'est quand même mais c'est pas la question). Et donc dans ce cas on parlera d'hétéro bi-curieux(se) : personne qui a une sexualité très majoritairement hétéro, mais qui ne dit pas non à l'idée d'une expérience homosexuelle de temps en temps ou du moins en fantasme.

#
Profil

Junon

le mardi 25 mars 2014 à 13h23

Ah pardon LuLutine, j'ai lu de travers. Donc pour moi la différence est dans la pratique: en tant que bi curieuse, je m'interrogeais sur la possibilité d'avoir des relations amoureuses avec des femmes. En tant que bi, je le sais ;)

#
Profil

LuLutine

le mardi 25 mars 2014 à 21h02

Junon
en tant que bi curieuse, je m'interrogeais sur la possibilité d'avoir des relations amoureuses avec des femmes.

Donc quelqu'un qui conçoit que ça puisse lui arriver un jour (d'éprouver une attirance pour le sexe qui ne l'attire a priori pas) mais qui ne "s'interroge" pas particulièrement n'est pas bi-curieux ?

#
Profil

bohwaz

le mardi 25 mars 2014 à 21h19

Coucou Biscuit !

Je suis honoré de ta présence ici et en même temps je tiens à saluer la ténacité et le boulot abattus pour bisexualite.info.

Sans me définir comme bi (ni comme quoi que ce soit d'autre d'ailleurs) je dirais que ce qui nous rapproche c'est de pouvoir dire : on n'est pas obligé de choisir entre deux choses, on peut avoir les deux en même temps (ou les trois etc.). Dans le cadre de la bisexualité c'est pouvoir dire qu'on ne doit pas nous obliger à choisir entre préférer les hommes ou les femmes, et dans le cadre du polyamour/relation livre on ne doit pas nous obliger à choisir entre préférer telle relation ou telle autre. Il existe un troisième choix, qui n'est pas une absence de choix, un immobilisme ou un refus de s'engager mais bien un choix : c'est de choisir d'aimer les deux !

Et pour moi c'est une des choses les plus importantes et les plus précieuses qui nous rapprochent et qui me font me sentir bien plus proche des bis et notamment dans leurs démarches politiques et associatives, car j'ai trop souvent entendu des hétéros, des lesbiennes ou des gays dire que les bis sont simplement des "gays/lesbiennes qui ne le savent pas encore", ce que je trouve oh combien insultant et réducteur. Et de ce fait d'avoir à se battre pour se faire comprendre et accepter autant des hétéros que des « allié-e-s » gays/lesbiennes me touche particulièrement et est pour moi l'une des causes de mes problèmes avec les mouvements LGBT qui sont trop souvent biphobes (ou transphobes), mais aussi poly-phobes (je sais pas si ça se dit).

Bref je suis content que tu vienne nous faire un coucou et je te fait un bisou pour la peine et à bientôt j'espère ! <3

#
Profil

ScottBuckley

le mardi 25 mars 2014 à 22h10

bohwaz
et dans le cadre du polyamour/relation livre

Une relation livre, c'est quand on est overbooké.e par ses amours ? ;)
( désolé Bohwaz, je te taquine ^_^ )

Et pour moi c'est une des choses les plus importantes et les plus précieuses qui nous rapprochent et qui me font me sentir bien plus proche des bis et notamment dans leurs démarches politiques et associatives, car j'ai trop souvent entendu des hétéros, des lesbiennes ou des gays dire que les bis sont simplement des "gays/lesbiennes qui ne le savent pas encore", ce que je trouve oh combien insultant et réducteur.

Oui, tout à fait, et je ressens le même sentiment quand certaines personnes déclarent à une femme ou un homme polys :
" Oh, si tu es poly c'est parce que tu n'as pas encore trouvé le bon " . (sic)

Si ce genre de personnes savait à quel point c'est insultant d'entendre ça, et regardait un peu de quoi sont encombrés entre autres les commissariats + tribunaux (adultères, violences conjugales, fort % de divorces, qui va garder les enfants ce week-end ? ...), on entendrait moins ce genre de phrases stupides digne d'un walt disney ( comme s'il suffisait de trouver "LE Bon" ) .

Ou alors c'est une espèce de phrase pseudo-talisman / méthode coué assez vaine ( " moi j'ai trouvé le bon il va pas me tromper ", à se répéter tous les jours), pour espérer conjurer le grand risque de voir son/sa partenaire désirer aussi quelqu'un d'autre + aller voir ailleurs ?

Et de ce fait d'avoir à se battre pour se faire comprendre et accepter autant des hétéros que des «  allié-e-s » gays/lesbiennes me touche particulièrement et est pour moi l'une des causes de mes problèmes avec les mouvements LGBT qui sont trop souvent biphobes (ou transphobes), mais aussi poly-phobes (je sais pas si ça se dit).

C'est vrai que quand on regarde la visibilité du mouvement LGBT, j'ai l'impression que ce sont surtout les lettres L + G qui sont mises en avant (en tout cas d'extérieur c'est l'image que j'ai) .

Aujourd'hui c'est même presque tendance de dire qu'on a des ami-es gays/lesbiennes ( la réac' frigide barjot en profite d'ailleurs pour se faire passer pour une "fille/copine à pédés" pour faire passer ses messages, espérant ainsi déjouer les critiques ) .

Un nombre grandissant de films & séries ont leur personnage gay, c'est presque devenu un " must " (sans compter les séries dont presque tous les personnages sont homos : Queer as folk, The L Word...) . Et certes c'est un progrès me semble-t-il, d'un point de vue culturel, les homos et les blacks notamment sont mieux traités que dans les années 1950 ( et heureusement, ouf ! )

Par contre des rencontres & cafés-Bis, et des personnages bis et*ou polys, dans les films & séries, ça ne court pas les rues, a priori...
Pourquoi ? est-ce le milieu du cinéma/ des scénaristes/ producteurs qui est comme ça ?

Et pourtant je suis sûr que de très bons scénarios pourraient naître d'une telle trame de relations plurielles et*ou bisexuelles, pour montrer cette belle dualité qui est en nous, à découvrir & assumer, ce yin & yang, ce désir d'aimer femmes et/ou hommes ...

A quand une + grande visi-BI-lité des mouvements bis & polys, dans l'espace public, dans les gay prides/marches des fiertés, dans les réalisations culturelles & ailleurs ?

#
Profil

Junon

le mardi 25 mars 2014 à 22h38

LuLutine, pour moi oui. Mais je pense que plein de gens le ressentiront autrement...de toute façon ce qui prime pour moi, c'est la façon dont un-e autre se définit, pas ce que moi j'en comprends ou ce que j'ai expérimenté ;)

#
Profil

LuLutine

le mardi 25 mars 2014 à 22h54

Junon
LuLutine, pour moi oui. Mais je pense que plein de gens le ressentiront autrement...de toute façon ce qui prime pour moi, c'est la façon dont un-e autre se définit, pas ce que moi j'en comprends ou ce que j'ai expérimenté ;)

Oui oui, mais comme tu l'as utilisé pour te définir, ça m'intéressait justement de savoir ce que tu mettais derrière cette expression. C'est bien le sens de ton message qui m'importait, plus que les mots.

#
Profil

Biscuit

le mercredi 26 mars 2014 à 15h27

Merci bohwaz pour ton message. Je partage complètement ton analyse sur la place des bi dans le monde actuel. Ton constat me semble très juste, hélas.
Et effectivement, bi et poly ont pas mal de points communs. Alors moi qui suis les deux... :-D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion