Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Séjour et Week-end Polyrencontres à la grange (3 semaines). Temps fort : WE du 2-3 et du 9-10 Aout

#
Profil

Anarchamory

le lundi 06 janvier 2014 à 21h46

GreenPixie
Par contre, j'ai entendu dire en juillet 2013 (si ce n'est pas déjà fait ?) que le gouvernement voulait réglementer le "crowdfunding" pour n'autoriser que les (très) grosses structures à pouvoir en proposer, donc à suivre...

Et ils se disent socialistes... :/ Enfin, je veux dire, le réglementarisme à tout crin, c'est assez tendance chez eux. Mais en principe, c'est supposé servir à éviter la concentration des capitaux dans quelques mains (tu parles...). Là, je ne vois pas du tout l'intérêt, quelque soit la manière dont on prend le problème, de vouloir interdire quelque chose qui permettrait aux moins fortunés de se prendre en mains par eux-mêmes, en comptant sur la solidarité des gens (la vraie, celle qui vient spontanément du bas, non celle qui est imposée par le haut), sauf si le but du jeu ce n'est pas, finalement, d'aider les pauvres à s'autonomiser, mais les maintenir dans un état de dépendance à l'égard du système...

#
Profil

lolita86

le lundi 06 janvier 2014 à 22h40

Eric_50
Mais si ça marche, puisque tu a coché du 1 au 12 Aout

Ben, on ne peux pas forcer les gens à venir mais elles seront au courant de l'événement, ne t'inquiète pas, et comme tu viens de loin, elles feront peut-être un effort plus important que d'hab pour relever le défi.

Pour le dialogue de sourdes, c'était une blague, et ne t'inquiète pas pour la présence des gars, ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un... bon, je ne vais pas faire toutes les blagues nulles, hein, j'en laisse un peu aux autres

Eric, ta vanne est nulle, je confirme. Puisque le dialogue entre sourds n'est pas interdit dans un groupe de polyamoureux que je sache? :-P

#
Profil

lolita86

le lundi 06 janvier 2014 à 22h43

Geraldin-e
Déjà sur les rails pour l'été !, cool. Merci Eric pour cet enthousiasme.

Pour la communication sans paroles, je dessine aussi, on fera des dessinsignes :-)

Je vais donc m'inscrire (+)

;) super !

#
Profil

lolita86

le lundi 06 janvier 2014 à 22h44

GreenPixie
Bonsoir,

@ lolita86 :
Avec plaisir ! Et on fera connaissance avec toi et ton compagnon à ce moment-là, du moins Si j'ai bien des congés, et si nos dates de présence coïncident (je parle au conditionnel, c'est plus prudent, c'est dans + de 6 mois !) .

Et précision : je ne suis pas "auteur de Bd" (même si je le souhaiterai fort), mais là je m'y essaye et m'y attelle (uniquement sur mon temps libre de week-end), pour la première fois, et c'est trrrrès long (mais passionnant !) comme activité, même si je regrette de ne pas pouvoir y consacrer plus de temps pour le moment, cela avance donc trrrès lentement, mais sûrement. J'espère être en mesure de présenter à certain-es d'entre vous des extraits ou crayonnés ou une planche quand ce sera possible...

@ aux autres :
Question : pourquoi quelqu'un a rempli 6 mois à l'avance et à ma place (et sans message ni demande de mon avis préalable) le sondage doodle en indiquant "3 semaines de présence" ? je n'ai jamais dit cela, et je ne trouve pas cela très correct ni pratique, et comme ce n'est Pas moi qui l'ait rempli, je ne peux pas le modifier :-( (perte d'autonomie) ...

Et il n'est - hélas - pas question pour moi de venir 3 semaines (3 fois hélas), d'ailleurs à l'heure qu'il est je ne sais encore rien de mes éventuels congés ou activités de cet été 2014 : venir la 1ère semaine d'août 2014 reste donc avant tout un souhait, mais hélas en aucun cas une assurance.

> Donc si vous vous reconnaissez, merci de tout effacer dans la case correspondant à mon pseudo, et je répondrai moi-même prochainement aux dates.

L'autonomie, c'est mieux de la laisser à chacun-e, je pense, sinon on s'y perd.

Merci bien pour l'organisation de ce futur événement en tout cas ! (+)


Message modifié par son auteur hier à 0h.

d'accord "presque " auteur de BD ;-)

#
Profil

Deneb

le lundi 06 janvier 2014 à 22h51

Metazet
... sauf si le but du jeu ce n'est pas, finalement, d'aider les pauvres à s'autonomiser, mais les maintenir dans un état de dépendance à l'égard du système...

oui, il y a de ça !

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Junon

le lundi 06 janvier 2014 à 23h11

Bon, je serai présente du 7 au 11 août et ça me botterait bien d'animer des ateliers/discussion sur l'éjaculation féminine, le genre, le cinéma etc. Si d'autres sont tentés, dites le moi...

#
Profil

PolyEric

le lundi 06 janvier 2014 à 23h15

A propos des 5000 € environ (je précise que c'est pour le traitement des eaux usées lorsqu'il y a beaucoup de monde).

Le sujet m'intéresse tout particulièrement, mais le hic dans cette histoire reste de trouver des gens prêts à donner. Trouver 1000 personnes qui donnent 5 euros n'est pas si facile.

En plus, je préfèrerais que ce soit des polyamoureux pour des raisons d'indépendance. Je ne veux pas que la grange soit détournée pour d'autres utilisations que les rencontres ou la vie en communauté polyamoureuse. J'ai déjà tendue une ou deux fois la perche ici, mais aucune réponse, et même aucune question. Donc j'ai continué seul.

Mais ça peut venir au fur et à mesure que vous expérimentez le truc (et moi aussi d'ailleurs). J'ai l'espoir qu'un jour certains d'entre vous, s'impliquent avec moi dans le projet.

En fait c'est déjà commencé puisque l'année dernière, certains ont travaillés spontanément beaucoup plus que ce que je leur ai rendu en hébergement (rudimentaire) et en repas. C'est un bon début. En compensation, ces personnes sont invités à venir gratuitement chez moi en dehors des événements, mais j'aurais voulu une compensation plus officielle, pour que personne ne soit lésé.

Et c'est là que je voudrais expliquer mon point de vue. D'abord, il n'y a pas besoin d'une organisation externe pour donner de l'argent. On peut très bien créer une société entre copains et chacun investit ce qu'il peut, ce qu'il veut, etc. Si ça vous intéresse, je la crée pour cet été, je sais faire, ya pas de soucis là dessus, on a besoin de personne.

Ensuite, je voudrais préciser ici ma notion d'investissement. Je l'entend sans notion de bénéfice distribué, certes, mais également sans perte pour les investisseurs. Autrement dit, j'entend l'investissement comme un achat que l'on va pouvoir utiliser à l'infini. Bref, pas de dividendes, mais quand-même une marge, en permanence réintégrée dans la société pour compenser l'usure. Pour reprendre l'exemple, si on achète une chaise, elle sera probablement morte dans 10 ans, mais si pendant dix ans, on a fait payer les entrées pour accumuler le prix d'une chaise, il suffira que la société en rachète une dans dix ans, et ainsi de suite tous les dix ans, sans jamais re-demander aux gens d'investir. Autrement dit, c'est celui qui s'assoit sur la chaise qui paye un petit bout de la chaise à chaque fois. Celui qui a payé la chaise la première fois détient un capital qui ne rapporte rien mais qui est inusable. Donc il ne s'appauvrit pas, et peut revendre sa part à quelqu'un d'autre, sans bénéfice, mais également sans perte personnelle. Enfin, si il trouve quelqu'un qui investit dans un projet qui ne rapportera rien, donc forcément un polyamoureux qui sera content d'apporter sa contribution à son tour dans l'édifice.

Pour faire celà, il faut que la structure soit commerciale, type banale SAS par exemple. Les sociétés civiles engagent trop les investisseurs par exemple lrosqu'il faut refaire le toit, tout le monde doit donner, alors que dans une société commerciale, on n'est jamais obligé de donner plus que ce que l'on a décidé de donner. C'est très important comme nuance.

Je peux vous créer une société commerciale en une semaine chrono en main. Il suffit d'indiquer dans les statuts que cette structure est choisie pour faire des économies liées à la collectivisation, et pour "mémoriser" la répartition du capital entre les investisseurs pour leur permettre de revendre leurs parts sans plus valu et sans moins valu, et non pas pour distribuer des bénéfices ou faire de la plus value. Il suffit alors de verrouiller les statuts en exigeant l'hunnanimité pour les modifier. Ainsi, la société n'aura pas le droit de distribuer des bénéfices, quand bien même les dirigeants souhaiteraient en faire, et ils devront essayer en permanence de ne pas créer de plus value et de ne pas créer de moins value non plus. C'est tout un metier, il y a un risque de perdre de l'argent, mais cela peut être géré comme ça.

Par contre, ça ne peut pas être un appel publique à l'épargne sur le présent site par exemple. Je ne peux pas clamer sur les toits "achetez des actions de la grange", même en avertissant qu'il y a un risque de tout perdre. Je n'ai pas le droit, c'est la loi qui est comme ça. Cela doit forcément être une création entre personnes qui se connaissent bien, à cause des risques de tout perdre (la loi cherche à protéger les petits épargnants naïfs contre les rois du fric).

La loi dont vous parlez existe déjà depuis belle lurette, mais elle est un peu bafouée par ces sites internet qui font appel aux pseudo investissements publiques appelés pudiquement dons (qu'on récupère avec un bénéfice à la fin parfois). Cette technique est hors la loi, en fait, pour les petites structures peu fiables, car les épargnants risquent de tout perdre. C'est juste une tolérance liée au fait que les gens qui donnent, assument le fait qu'ils ne retrouveront pas leur argent, sauf coup de chance. Normalement, seule les sociétés d'une certaine taille, ont le droit de faire ça, et dans un cadre très strict, donc c'est disons toléré, et si je comprend bien, pas pour longtemps.

Concernant, l'association, j'ai failli en monter une l'année dernière, mais le projet à capoter pour des raisons qui n'ont rien à voir avec la choucroute. Par contre, association OUI, mais seulement pour les dépenses de fonctionnement. Je ne donnerai jamais une partie de ma grange si chèrement acquise à une association qui peut dilapider le truc en deux temps trois mouvements. Par contre, ce serait une bonne idée pour une société de capitaux dont je deviendrais en échange associé comme les autres, quitte à ne jamais percevoir de bénéfice, mais en gardant mon capital, pour pouvoir revendre mes parts (la sueur de mon front sans bénéfice) un jour si j'ai besoin de retrouver mon argent, par exemple pour manger si je n'ai plus de travail.

Il y a aussi un hic avec la banque parce que j'ai encore 17 ans de crédit sur le dos, donc elle n'est pas tout à fait à moi, cette grange, ni tout à fait à la banque, c'est un subtile mélange qu'il faut manier avec précaution. Vous imaginez bien que je ne souhaite pas payer un crédit pour payer quelque chose que d'autres peuvent dilapider. Il faut rester raisonnable.

D'ailleurs, en parlant de banque, il y a aussi la possibilité pour chaque associé d'emprunter pour souscrire, et il y a aussi la possibilité que la société crée puisse emprunter.

Il y a aussi des réductions d'impôts intéressantes pour les personnes physiques (vous et moi) lorsque l'on souscrit dans une société commerciale.

Bref, ce n'est pas l'endroit pour parler de ça. Le bon endroit, c'est à la grange, entre personnes qui se connaissent et qui ont envie de s'approprier le projet, et qui comprennent l'enjeu, les risques, etc, etc.

Pour le polyamour, et seulement pour le polyamour, en ce qui me concerne.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 07 janvier 2014 à 00h01

Junon
Bon, je serai présente du 7 au 11 août et ça me botterait bien d'animer des ateliers/discussion sur l'éjaculation féminine,

S'il y a un volet travaux pratiques, pourquoi pas ;)

le genre, le cinéma etc. Si d'autres sont tentés, dites le moi...

Ça peut m'intéresser, mais j'ai malheureusement une culture cinématographique très lacunaire. Néanmoins, pourquoi pas des projections de film suivies d'un débat ?

#
Profil

PolyEric

le mardi 07 janvier 2014 à 00h05

Euh là, bonjour les droits d'auteur. J'ai pas envie d'avoir des ennuis, moi.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 07 janvier 2014 à 00h11

Eric,

Je ne vois pas trop pourquoi s'interdire de verser des dividendes, de faire du bénéfice et de la plus-value, si ces derniers sont vus, non pas comme un but en soi, mais comme un moyen pour servir notre cause polyamoureuse... Mais j'avoue que je maîtrise mal les arcanes du droit positif...

#
Profil

PolyEric

le mardi 07 janvier 2014 à 00h13

Ben oui, et c'est ça le hic. Comment fais tu pour que la distribution de bénéfice ne soit pas un but en soi, autrement qu'en l'interdisant ?

En quoi un dividende ou une plus value, permet de servir une cause qu'elle qu'elle soit ?

Si on investit pour servir la cause, pas besoin de faire du bénef. Et si on investit pour le bénef, pas besoin de cause. Et c'est ainsi que les justes causes ont disparues du monde capitaliste. Il n'y a plus qu'une seule cause, faire du rendement.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 07 janvier 2014 à 00h15

Eric_50
Euh là, bonjour les droits d'auteur. J'ai pas envie d'avoir des ennuis, moi.

Ah, oui, bien vu. En plus j'ai fait de la documentation, j'aurais dû y penser. M'enfin certains films sont tombés dans le domaine public. Peut-être que d'autres peuvent être visionnées moyennant le paiement d'une licence (que l'on pourrait mutualiser entre tous les intéressés ?). Enfin, ne peut-on pas aussi considérer que nous sommes une grande famille, et que, dès lors, ces œuvres seraient vues au sein du cercle familial ? :)

#
Profil

PolyEric

le mardi 07 janvier 2014 à 00h17

Pour ce qui est de la licence, il faut se renseigner et trouver des volontaire pour payer leur place de cinéma à la grange. Mais pour la grande famille, pas la peine de chercher, d'autres ont essayés, ils ont eu des problèmes. :-)

A titre indicatif, la SACEM et son acolyte, juste pour la musique d'une soirée, que j'ai payé pour vous, c'est minimum 100€.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 07 janvier 2014 à 00h18

Eric_50
Ben oui, et c'est ça le hic. Comment fais tu pour que la distribution de bénéfice ne soit pas un but en soi, autrement qu'en l'interdisant ?

En le demandant bien gentiment, et en signant un engagement contractuel à utiliser les bénéfices en question pour servir la cause "poly", non ? ^^

Eric_50
En quoi un dividende ou une plus value, permet de servir une cause qu'elle qu'elle soit ?

Ben, exemple : je reçois 500 € de dividende, et j'en fais don à l'"association pour la défense des gentils polyamoureux" :P

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

PolyEric

le mardi 07 janvier 2014 à 00h21

Tu dis la même chose que moi, en fait. Les distribuer pour les réintégrer ou ne pas les distribuer, c'est kif kif, non ?

Il suffit de dépenser le surplus de bénéfice (ce qui m'étonnerait franchement) à l'intérieur de la société, en faisant une réduction exceptionnelle sur le prix de la location de la salle à l'association par exemple en fin d'année pour ajuster le benef sur zéro.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Anarchamory

le mardi 07 janvier 2014 à 00h27

Eric_50
Tu dis la même chose que moi, en fait. Les distribuer pour les réintégrer ou ne pas les distribuer, c'est kif kif, non ?

Euh, oui, je dois bien l'admettre ;)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LuLutine

le mardi 07 janvier 2014 à 00h29

GreenPixie
Par contre, j'ai entendu dire en juillet 2013 (si ce n'est pas déjà fait ?) que le gouvernement voulait réglementer le "crowdfunding" pour n'autoriser que les (très) grosses structures à pouvoir en proposer, donc à suivre...

Tssss....pourquoi je ne suis même pas étonnée...

Pffff... ! :\

MetaZet
sauf si le but du jeu ce n'est pas, finalement, d'aider les pauvres à s'autonomiser, mais les maintenir dans un état de dépendance à l'égard du système...

:\

Sans blague.

Eric_50
Trouver 1000 personnes qui donnent 5 euros n'est pas si facile.

Oui, mais 50 qui donnent 100, ou 100 qui donnent 50, ça se fait déjà un peu plus.
Regarde Lutine, le film : 181 personnes ont donné au total plus de 10 000 euros.

Et puis, tu as dit que tu n'avais "pas encore" ces 5000 euros. J'en ai déduit (peut-être à tort ?) que tu comptais les avoir un jour...
Donc, t'es pas obligé de demander les 5000. Tu peux essayer de faire un appel à la solidarité pour "seulement" 2000 ou 3000 euros...si tu sais obtenir le reste autrement (économies perso...)

Bref c'est une idée en l'air hein, j'ai pas fait d'étude de faisabilité là comme ça...

Sinon, cet été on va sur les marchés vendre des trucs pour récolter des sous :P ? Reste à trouver quoi ! (Pas sûre que les marques-pages polyamour.info partent très vite chez monsieur-tout-le-monde !) ^^ :P :D

Eric_50
D'abord, il n'y a pas besoin d'une organisation externe pour donner de l'argent. On peut très bien créer une société entre copains et chacun investit ce qu'il peut, ce qu'il veut, etc.

Oui bien sûr !

Compris pour ce que tu dis ensuite.
C'est sûr que faire du crowdfunding implique en général une contrepartie pour les participants...pas forcément tous dans l'esprit poly (tiens, je serais quand même curieuse de savoir combien de "non-poly" ont financé Lutine, et combien il en reste si on exclut en plus la famille et les proches d'Isa...elle doit le savoir !).

#
Profil

Junon

le mardi 07 janvier 2014 à 00h31

En ce qui concerne les projections, la SACEM ne peut rien percevoir sur une proj publique non payante pour un film tombé dans le domaine public ;)

#
Profil

Junon

le mardi 07 janvier 2014 à 00h33

De toutes façons, c'est l'ALPA qui gère ça et ça ne concerne qui les films encore concernés par le droit de projection (qui n'a rien à voir avec les licences SACEM qui concernent, elles la musique). Par contre, faire payer la proj est une très mauvaise idée puisque tu n'es pas un exploitant ciné, même occasionnel ;)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Junon

le mardi 07 janvier 2014 à 00h35

Ou sinon, il suffit d'acquérir les droits de proj auprès d'un fournisseur...mais là ça douille, il faut compter entre 200 et 500 euros pour une proj de fiction ...
On peut par contre projeter des docs avec les droits pour vraiment pas cher (de 15 à 30 euros) par le biais de la BPI ou du CNC.

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion