Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mais de quelle couleur est ce sentiment ?

#
Profil

LuLutine

le jeudi 29 mai 2014 à 13h56

gcd68
une autre femme qui compte bcp pour lui mais qui, ayant un peu plus de 10 ans de plus que lui, le considère comme "un fils".

Dans certaines de mes relations, je suis bien contente que les personnes ne me considèrent pas comme "une fille"... ^^ ;)

gcd68
il est célibataire et ses parents pensent qu'il l'est par défaut et qu'il est obligatoirement malheureux puisqu'il vit seul. :-( .

Et oui, on a encore du boulot à faire sur le conditionnement social : couple = bonheur, célibat = malheur, absurde quand on se rend compte que pour certains c'est même exactement le contraire ! A ce propos, je viens de discuter un bon moment avec une personne très chère à mon coeur qui m'expliquait justement l'importance pour elle d'avoir des moments de solitude et surtout, d'habiter seule.
Je me retrouve aussi pas mal dans ce constat ; actuellement j'habite seule, je vivrais bien avec une ou plusieurs personnes (cela dépend avec qui bien sûr), mais il est primordial pour moi d'avoir un assez grand (assez grand comment, je sais pas exactement) espace de solitude.
Un espace physique donc (géographique), mais un espace dans le temps aussi, des moments ou périodes où je suis seule.

Vivre collée en permanence à une ou plusieurs personnes ? Quand je pense que c'était plus ou moins mon idéal à vingt ans...mais je n'avais pas réfléchi, et je ne l'avais jamais vraiment vécu !

#

(compte clôturé)

le jeudi 29 mai 2014 à 14h05

Oui, pour lui le bonheur réside dans une vie de célibataire, sauf qu'il est seul (ce qui lui convient bien) quand il le désire et s'ouvre au reste du monde suivant son souhait. Autant, je peux l'aimer, autant je ne vivrais pas avec lui. Il est maniaque, pointilleux... ce qui ne me conviendrait pas du tout, mais alors pas du tout. Dans notre cas, l'amour est là, c'est évident, mais une vie commune foutrait tout en l'air, ce serait prise de tête en permanence, non, non, non et grand bien nous fasse de l'avoir compris, oui, oui, oui (+)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion