Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Monoamour.info : contre-défense et illustrations du monoAmour

#
Profil

calinou696

le dimanche 06 septembre 2015 à 09h39

Nurja
Entre avoir des yeux qui piquent et le prendre pour une agression, il me semble qu'il y a un monde.

Pour le reste, en tant que polyamoureuse (et en tant qu'être humain), une de mes valeurs centrales est de laisser le choix de leur vie à chaque être sentient.

Le voile, qu'il soit intégral ou pas est parfois imposé par d'autres, c'est vrai et c'est regrettable. Il peut également être un choix venant de la femme qui le porte. Choix aussi libre (ou aussi peu libre) que le choix de l'épilation, des talons, des soutiens...

Etre non exclusive ne veut pas dire être disponible pour tous les hommes qui en auraient envie, mais avoir la possibilité de dire oui ou de dire non, de choisir.

Le terme "agression" est un peu fort c'est sûr.
Mais il faut rester honnête qd même savoir reconnaitre qu'on ne peut pas mettre dans la même catégorie un mari qui "impose" une mini-jupe, et un mari qui impose le voile intégral... non?
Surtout en ces temps de Daesh, ca rajoute encore un côté provocateur à mon sentiment, d'arborer un symbole (quelque part) d'une barbarie actuelle. Chacun doit être libre, mais on ne vit pas tout seul.. et certaines prises de liberté (comme la tenue vestimentaire) ont un impact sur la liberté des autres. Sans être une aggression physique, le voile integral peut être blessant pour les autres (pour ceux qui ont vu la photo du petit de 4 ans échoué sur la plage par exemple).

#
Profil

bonheur

le dimanche 06 septembre 2015 à 09h51

On s'aperçoit que l'on est en période d'élections proches et de psychoses sécuritaires... ça marche bien. Les médias sont friands quant à entretenir ce climat (et les politiques aussi)
Je ne vois pas vraiment ce que la tournure de cette discussion vient faire sur ce site. Ca vire presque aux propos racistes et au non respect des libertés individuelles.
Ceux qui veulent militer, il y a des partis politiques et des associations pour les autres qui veulent agir.

#

Rueblanche (invité)

le dimanche 06 septembre 2015 à 11h27

Je nepasse pas souvent sur cesite mais je tiens a laisser un message sur ce fil pour dire que :
1) je suis 100% d'accord avec Nurja
2) j'en ai marre de tout ceux qui veulent controler le corps et la vie des femmes en leur imposant une tenue vestimentaire quelle quelle soit, et comment gerer leur sexualite, etc. Beaucoup se croient autorises a donner leur avis sur ce que je porte, sous pretexte que je suis une femme : foutez-nous la paix, bordel, ca ne vous regarde pas.

#
Profil

Nurja

le dimanche 06 septembre 2015 à 14h20

calinou696
Le terme "agression" est un peu fort c'est sûr.
Mais il faut rester honnête qd même savoir reconnaitre qu'on ne peut pas mettre dans la même catégorie un mari qui "impose" une mini-jupe, et un mari qui impose le voile intégral... non?

Je ne sais pas pourquoi il y a des guillements à un impose et pas à l'autre.
Pourquoi l'un serait-il pire que l'autre ? Personnellement, je n'apprécierai pas plus une injonction dans un sens qu'une injonction dans l'autre sens. Je les ressens comme également violentes.
Je connais également des personnes qui se sentent mal à l'aise avec des personnes peu vêtues. Leur malaise a-t-il moins de valeur que la malaise de certains quant au voile intégral ?

Pour moi, on n'est pas dans "presque des propos racistes", on est tout à fait dans des propos racistes.

Pour le reste, les femmes ne vous demandent pas (que vous soyez homme ou que vous soyez femme) votre avis sur la façon dont elles s'habillent.
Merci Rueblanche de le redire.

Je suis un peu rassurée de voir que je ne suis pas la seule à être choquée par certains propos.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

calinou696

le dimanche 06 septembre 2015 à 14h51

Je ne vois pas bien ce que vient faire le racisme dans notre histoire de voile : on peut très bien être blanche et européenne et porter le voile. A traiter tout le monde de racistes, il faut p-e que tu te poses des questions sur tes propres opinions.
Un retour sur le sujet initial serait le bienvenu.

#
Profil

Nurja

le dimanche 06 septembre 2015 à 15h14

Si tu préfères le terme "islamophobie", ça marche pour moi.
Sinon, je n'ai traité personne, je parle de manière de parler qui sont racistes.


Un retour sur le sujet initial serait le bienvenu.

Je suis d'accord avec cela.

#
Profil

Apsophos

le dimanche 06 septembre 2015 à 15h33

Siestacorta
Putaingue, comment j'aimerais être cap' d'avoir cette oreille-là

Pas d'oreille, pas de bière bouteille.

#

(compte clôturé)

le dimanche 06 septembre 2015 à 15h38

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 06 septembre 2015 à 22h22

Si le polyamour doit forcement s'accompagner de tout ce parcours de de-construction, besoin d'exemplarité, anarcho-féminismes à souhaits et tetratrichotomies comparées, moi aussi je me sens de dire:

“ Oh non, le polyamour j’ai déjà essayé, ça n’a pas marché pour moi et c’est trop compliqué ! ”

Je retiens juste le concept que:
1) "si on est en couple et on sort avec quelqu'un d'autre, c'est pas si grave que ça"
2) Quand ça arrive, on se débrouille,

et pour le reste, je reviens à ma vie de couple qui ressemble à une page de pub signée Walt Disney ou Hollywood.

ça serait peut-être plus bourgeois et moins révolutionnaire, mais c'est sûrement plus simple.

#
Profil

LuLutine

le lundi 07 septembre 2015 à 02h32

Rien
Je retiens juste le concept que:
1) "si on est en couple et on sort avec quelqu'un d'autre, c'est pas si grave que ça"
2) Quand ça arrive, on se débrouille,

et pour le reste, je reviens à ma vie de couple qui ressemble à une page de pub signée Walt Disney ou Hollywood.

ça serait peut-être plus bourgeois et moins révolutionnaire, mais c'est sûrement plus simple.

Plus simple ?

Pour toi, oui.

Pas forcément pour d'autres !

A chacun sa simplicité ! :)

#
Profil

Phoenix

le lundi 07 septembre 2015 à 07h00

" On est bien placés sur ce forum pour employer ce genre de formule et soutenir le message sous-jacent. Enfin surtout moi mais je dis tout haut ce que beaucoup pensent tout bas."

Plus plus plus

Je suis aussi d'accord avec Nurja

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

calinou696

le mardi 08 septembre 2015 à 10h28

Rien
Si le polyamour doit forcement s'accompagner de tout ce parcours de de-construction, besoin d'exemplarité, anarcho-féminismes à souhaits et tetratrichotomies comparées, moi aussi je me sens de dire:

Je retiens juste le concept que:

1) "si on est en couple et on sort avec quelqu'un d'autre, c'est pas si grave que ça"

2) Quand ça arrive, on se débrouille,

et pour le reste, je reviens à ma vie de couple qui ressemble à une page de pub signée Walt Disney ou Hollywood.

ça serait peut-être plus bourgeois et moins révolutionnaire, mais c'est sûrement plus simple.

J'ai un peu le même sentiment que toi. ( et qd on voit la pub "t'as pas de quoi payer ton loyer, ben tu payes pas et tu squat", ca fait vraiment anarcho-collectivisme).

Et c'est sûr que le monoamour est beaucoup plus simple, à l'image du premier post de ce fil, on a shéma prémaché ( et qui ne fonctionne pas si bien que ca..).
Toute la difficulté du polyamour, c'est que chacun doit trouver la voie, la facon de faire, qui lui convient. (d'où les nombreuses questions de chacun, où d'ailleurs chaque réponse a apporter est délicate. Alors que dans le monoamour c'est simple, c'est soit tu fais avec, soit c'est la séparation).
Et même si le polyamour peut ne pas "marcher", on a au moins le mérite d'essayer !

#

(compte clôturé)

le mardi 08 septembre 2015 à 14h46

calinou696
Toute la difficulté du polyamour, c'est que chacun doit trouver la voie, la facon de faire, qui lui convient. (d'où les nombreuses questions de chacun, où d'ailleurs chaque réponse a apporter est délicate. Alors que dans le monoamour c'est simple, c'est soit tu fais avec, soit c'est la séparation).

pour l'instant le polyamour est difficile parce qu'il y a très peu de cas concrets: dès qu'il y aura assez d'exemples, les gens iront chercher des solutions pré-mâchées, sans trop se prendre la tête à discuter et à se questionner.

#
Profil

calinou696

le mardi 08 septembre 2015 à 15h32

Pour moi, chaque relation (amoureuse ou non) est unique. Donc je pense impossible qu'il y ait un jour du prémaché. C'est bien la faiblesse du couple mono, c'est une solution qui peut convenir pour certains (j'ai des exemples autour de moi) mais pour la plupart(?) non. En tout cas les stats montrent qu'on (avec enfants) se sépare de + en +. Au temps de nos grands parents, un divorce était exceptionnel.

#
Profil

Leolu

le mardi 08 septembre 2015 à 18h55

calinou696
Pour moi, chaque relation (amoureuse ou non) est unique.

C'est un discours que j'ai de plus en plus de mal à entendre, ça.
Parce que oui, c'est évident, et surtout lorsqu'on essaie "d'inventer" notre propre façon de vivre l'amour, forcément, chaque relation est unique. Parce que chaque assortiment est unique, Chaque période de notre vie est unique. Nous et notre vie sommes uniques...
MAIS
Il y a quand même des "familles", dans ces façons d'aimer, des ressemblances, des similitudes... La preuve : on s'enrichit de ce que d'autres ont vécus, on se reconnaît dans les témoignages, on a plus d'affinités pour certains récits, certaines situations qui nous sont plus proches et familières...
ET A CONTRARIO
on observe avec surprise et un peu de scepticisme certains comportements et réactions qu'on ne comprend décidément pas (pourtant ce sont aussi des polyamoureux !), on lit des témoignages de personnes qui plus plus intuitives ou plus réfléchies que nous, on peut même les vexer en leur expliquant notre point de vue alors même qu'on se croyait proches... Donc oui, bien sûr que rien n'est jamais totalement pareil.
Et Donc, au lieu de fuir ces particularismes, il me semblerait plus utile de les cerner et de s'en servir de base pour les dialogues et comparaisons.

calinou696
je pense impossible qu'il y ait un jour du prémaché. C'est bien la faiblesse du couple mono

Là, par contre, je suis d'accord. C'est un peu comme ces régimes et républiques dits "démocratiques" mais qui n'admettent qu'un seul parti politique.
Le monoamour est un besoin fort et persistent de notre espèce, MAIS même s'il était ultra-majoritaire et devait le rester, il ne devrait pas être le seul. Un standard, c'est une famille de pensée autour duquel un groupe s'est formé, volontairement et par affinités, PAS une norme obligatoire et exclusive qui interdit toute autre forme de philosophie.
C'est parfois même dans cette distinction, lorsqu'elle est possible, qu'on peut redécouvrir des arguments plausibles pour justifier une façon de vivre plutôt qu'une autre. Et le monoamour, lorsqu'il est bien compris et bien vécu, a d'excellents arguments à opposer !

#
Profil

LuLutine

le jeudi 10 septembre 2015 à 01h48

calinou696
c'est sûr que le monoamour est beaucoup plus simple

Ca dépend pour qui !

Merci de ne pas généraliser abusivement !

#
Profil

bonheur

le jeudi 10 septembre 2015 à 08h38

Pourquoi vouloir s'intégrer dans un moule ? Pourquoi vouloir développer un concept comme s'il y avait un "mode d'emploi" ?

Se simplifier c'est se formater... alors moi je préfère une vie compliquée, mais dans laquelle je suis heureuse. Il est là l'important (à mes yeux, personne n'est obligé d'être d'accord)

#
Profil

calinou696

le jeudi 10 septembre 2015 à 09h01

LuLutine
Ca dépend pour qui !

Merci de ne pas généraliser abusivement !

On peut quand même faire une généralité sur un mode de fonctionnement qui est largement utilisé de nos jours?
Je m'explique.
Le monoamour est beaucoup plus simple dans son principe. Soit on reste ensemble au quotidien, soit on se quitte et on ne se voit plus jamais. C'est à peu près ca, pour la plupart des couples.
Après, dans le monoamour rester ensemble malgré qu'il n'y ait plus de sentiments, ca peut devenir très compliqué... (mais alors ce n'est plus du monoamour).

Dans le polyamour, chaque relation est à inventer, structurer, planifier ca necessite de discuter, débattre, voir négocier, etc les bases du "contrat" sont beaucoup plus compliquées, et ce, entre chaque protagoniste.
Non?

#
Profil

bonheur

le jeudi 10 septembre 2015 à 09h13

Le monoamour nécessite également de dialoguer car une vie n'est pas figée. Dans le monoamour, il y a aussi à réinventer constamment sinon c'est l'ennui et le désamour. Il y a aussi à débattre et à négocier et les bases du "contrat", même si elles n'impliquent que deux personnes, sont également en perpétuelle mouvance. Une relation monoamoureuse qui se résume à "je rentre à la maison, chacun à son rôle et tout est bien structuré et doit le rester ainsi" me laisse un peu dubitative quant à sa trop grande prévisibilité. On peut faire preuve de constance, dans ces choix notamment, sans vouloir tout simplifier au point de s'enliser dans une routine infernale qui endort.

Ma relation primaire est plus ou moins mono, puisque mon conjoint a fait ce choix et que de mon côté, je fais en sorte que ma relation secondaire ne vient pas parasiter ma vie de couple (ou alors, nous sommes tous ensemble dans une acceptation générale et dans un choix consenti réellement).

Je crois que vouloir simplifier au maximum l'amour n'est pas forcément judicieux. Là encore, ce n'est que mon opinion et mon exemple en particulier. Chacun doit vivre suivant ce qui lui convient.

#
Profil

calinou696

le jeudi 10 septembre 2015 à 09h26

Réinventer l'amour dans un couple monoamoureux pour ne pas tomber dans la routine lassante, tout les couples monoamoureux y sont confrontés un jour où l'autre.
Et c'est un vrai problème. Certains couples font une thérapie, d'autres relancent leur sexualité avec des accessoires, d'autres refont des enfants, euh, franchement je sèche.
J'espère que c'est bien possible (apparement tu y arrives) mais perso j'ai beaucoup de mal, et d'après les stats, et mon expérience en ecoutant autour de moi, très peu de gens y arrivent...
Dialoguer ? Pour ma part, à part mettre des mots sur une situation qui s'est usé, et faire du mal à ma compagne, ca n'a pas servi à grand chose..
A la limite ce qui a relancé un peu notre couple, c'est que je m'interesse au polyamour..

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion