Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Des adresses polys en France, un carnet d'adresses en ligne ?

Culture
#
Profil

ScottBuckley

le lundi 07 janvier 2013 à 17h00

Bonjour à toutes & tous !

Que diriez-vous d'échanger ensemble nos adresses polyfriendlys préférées, ici sur ce forum ? De les classer par villes et régions ? Ainsi quand on voyage on sait où se retrouver, où passer du bon temps, dans des lieux conviviaux partageant nos valeurs ouvertes ...

Ces adresses pourraient être des lieux polyfriendlys, par exemple :

- le joli café coloré gayfriendly " L'Imprévu " (rue quincampoix, proche centre pompidoo ;) )

- la librairie Violette & Co (rue charonne, Paris 11ème), féministe, gay friendly, avec des livres sur le polyamour et autres documents, DVDs,

- la librairie Le Bal des ardents (rue neuve, 69001 Lyon), qui avant fut une librairie La musardine, maintenant c'est plutôt large dans les thèmes et elle est bien grande en espace et ouvertures : avant-garde, queer, LGBT, surréalisme, punk, érotisme & Co. + une belle entrée en forme d'arcade livresque !

- L'espace de documentation Le Point G sur le genre et le féminisme et LGBT (à la Biblio Municipale de la part dieu, à Lyon, en face de la gare sncf) .

- des cafés dans lesquels un coin ou une salle un peu plus intime permet se retrouver à 2, 5 ou 10 ou + pour parler polyamours, lors d'un café-poly, sans que la table d'à côté écoute tout et nous jette des regards étranges ...

Qu'en pensez-vous ? Des adresses à partager ?

A bientôt de vous lire !

Green pixie

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

ScottBuckley

le mercredi 09 janvier 2013 à 18h20

... Et alors, ça ne vous intéresse pas que l'on partage ces adresses ensemble ?

Qu'en pensez-vous de cette proposition de mettre en commun nos belles adresses de lieux friendly en régions de France ?

Vous voulez d'autres exemples d'adresses, ou bien ?

#
Profil

bouquetfleuri

le mercredi 09 janvier 2013 à 19h14

si si, ça nous intéresse... (enfin moi ça m'intéresse).

Ce ne sont pas tellement les adresses de lieux de rencontres qui m'importent, mais plutôt la construction d'un réseau d'amis.
Je trouve qu'il y a parmi les polyamoureux, beaucoup de gens que j'aimerais pouvoir fréquenter en dehors des discussions axées sur les joies et les peines du polyamour, les non recettes et les incompatibilités.
Et j'aimerais bien disposer de contacts, pour écrire, rencontrer, partager un repas avec des personnes que j'aurais du mal à trouver dans la rue. Les petits groupes me siéent mieux que les rassemblements.

Deux adresses :

L'Impromptu Kafé 7 Place Colbert 69001 Lyon 04 78 28 43 51
L'Antre Autre 11 rue Terme 69001 Lyon 04 72 07 89 96

où l'on s'est déjà retrouvé à parler entre poly

#
Profil

bohwaz

le jeudi 10 janvier 2013 à 02h19

Je te suggère de proposer un article, ça peut être une bonne idée d'avoir ça en permanence sur le site.

#
Profil

Boucledoux

le mercredi 16 janvier 2013 à 06h24

J'ai raté un café poly à la Mutinerie ????? putain, faut vite que je sorte de mon ermitage.... :'(

#
Profil

ScottBuckley

le jeudi 17 janvier 2013 à 21h43

Boucledoux
J'ai raté un café poly à la Mutinerie ???? ? putain, faut vite que je sorte de mon ermitage.... :'(

Oui, enfin je ne sais pas comment a circulé l'info ; pour ma part je l'ai su en passant à Paris, et en voyant l'info (trop tard) sur le programme de la Mutinerie (rue st martin, 75003 Paris), programme de décembre 2012 (pas l'espace de coworking "mutinerie", du même nom, l'autre : le café et lieu féministe).

Par contre je ne sais plus si c'était plutôt un "café polyfriendly" , ou plutôt un débat de style " pour ou contre les amours plurielles ".

J'aime bien les débats, mais le seul problème est que dans une culture où la monogamie est déjà sur-représentée et dominante, c'est dur d'entendre, parfois une énième fois, les arguments pro-monogamie (qui parfois ne tiennent pas trop la route : "stabilité", "reproductif" , "permettant l'éveil et l'équilibre de l'enfant avec un papa + une maman" uniques...).

Et les médias sont parfois les spécialistes en invitations d'experts et de personnes aux modes de vie radicalement opposés (aux deux extrêmes, genre "éclairés à la bougie" Vs "fans de nucléaire"), ce qui n'enrichit pas toujours la belle qualité possible d'un bon débat pas caricatural.

Ces débats restent cependant essentiels, notamment pour remettre en cause les vérités acquises de chacun-e sur ses ressentis, les idées, clichés éventuels vis-à-vis de la vie des autres pas comme nous ( " les monos sont comme ci ", " les polys sont comme ça..." ).

* Faire un article sur ce site (et non pas une "discussion"), avec carnet d'adresses polyfriendlys ? Pourquoi pas, et je voudrais bien y participer (quand je peux), du moins si ça reste participatif, et enrichissable par chacun-e d'entre nous, avec auteur-es multiples ...

Est-ce possible sous cette forme ?

#
Profil

Evavita

le jeudi 17 janvier 2013 à 23h54

A la demande de LiliLutine (voir ce fil de discussion /discussion/-BT-/rencontre-poly-interregionale/ ) je me suis rendue à la Mutinerie où j'ai pu rencontrer et discuter avec la gérante du bar et les deux organisatrices des ateliers poly qui ont lieux là bas. J'ai aimé échanger avec elles, c'est vraiment un endroit agréable pour passer une soirée.

Elles n'en sont encore qu'au commencement et donc leurs position sur le sujet pourrait changer mais c'est volontairement qu'elles ne se sont pas rapprochées de polyamour.info pour nous faire part de l'existence de leurs propres réunions poly. Elles m'ont expliquées qu''elle faisaient ça à part dans le but de créer un espace "protégé" où les queer, trans, lesbiennes et bi poly puissent se retrouver sans la présence d'hommes de manière général (y compris les gay) et de femmes "hétéronormées".
Je sais que ça peut paraître froid, voir discriminant mais j'ai compris leurs raisons et c'est pour ça que je poste ceci ce soir.

Il est évident que peu importe qui vous êtes, vous ne vous ferez pas virer à coup de pieds au c.. de La Mutinerie mais si vous souhaitez respecter la volonté des organisatrices, homme (peu importe l'orientation sexuelle) et femme hétéronormées, si vous souhaitez parler polyamour, il y a toujours les événements de polyamour.info pour ça ` (pour l'instant).
Je suis invitée à me rendre au prochain atelier poly qui aura lieux là bas. Pour celles qui voudraient se joindre à moi, vous pouvez m'envoyer un mp et je vous donnerai les détails de l'événement.

@ GreenPixie : J'espère qu'une fois la structure des ateliers faite, nous pourrons parfois organiser des événements commun avec elles de temps en temps. Dans le but de voir ceci se réaliser, j'aimerais vraiment éviter qu'il y ai plein de "couple hétéro-poly" qui débarquent en disant qu'ils ont trouvé l'endroit grâce à polyamour.info. J'ai un peu peur que certaines personnes lisent les fils de discussions en diagonale et rate mon commentaire. Vois-tu un inconvénient à modifier tes propres commentaires concernant La Mutinerie de manière à ce que la "politique" des lieux soit clairement explicite?

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 21 janvier 2013 à 17h17

"Je sais que ça peut paraître froid, voir discriminant mais j'ai compris leurs raisons et c'est pour ça que je poste ceci ce soir."

Heu...

Ben tu vas m'expliquer parce que moi je ne comprends pas.

Je suis bi, je suis une femme, je vis avec un homme.
Donc si je suis la logique de leur démarche jusqu'au bout, non seulement mon mec, qui est féministe, poly, et politiquement impliqué, ne peut pas venir rencontrer ces personnes pour apprendre d'elles, mais moi, qui suis mère de famile et qui fréquente régulièrement dans ma life des teubs et pas seulement des chattes (désolée mais à un moment faut arrêter de tourner autour du pot) je peux pas non plus ?

C'est quoi, une femme hétéronormée ? Aimer les teubs c'est politiquement malsain ??? Avoir voulu à un moment pondre un gniard c'est s'être définitivement grillée ???

Et dans ce cas on peut savoir ce que les femmes bi ont comme possibilité, comme permission plutôt dans leur schéma aberrant ?????????

La lutte féministe à laquelle je participe activement, hé oui, a beaucoup gagné ces dernières années à intégrer les hommes. Et la ségrégation, ce n'est pas le rapport de force. Se battre, oui ; se cloisonner, c'est ça que je trouve dangereux et malsain.

Et je suppose que dans la foulée on devrait aussi organiser des cafés polys en interdisant l'entrée aux monos - et puis tiens, on devrait tous se fréquenter entre nous, ça gagnerait du temps.

En tout cas merci de m'avoir indiqué un lieu où je n'ai pas le droit d'aller, ça fait toujours plaisir. Groumph.

#
Profil

ScottBuckley

le mercredi 23 janvier 2013 à 00h50

Evavita

@ GreenPixie :
Vois-tu un inconvénient à modifier tes propres commentaires concernant La Mutinerie de manière à ce que la "politique" des lieux soit clairement explicite ?

Hola Evavita,
Pas de souci, je comprends ; dans un monde trop normé (mais pas pour autant "normal") bourré de règles hypocrites, on a parfois besoin de lieux où on se sent libre d'être différent-e, et où l'on fixe d'autres règles ; j'espère que l'ouverture restera quand même possible ...
par contre, en attendant que ce soit plus clair, j'ai retiré l'adresse et le nom de ce lieu dans le message d'origine : je les avais indiqués pour aider à les faire connaître comme lieu ami de causes colorées arc-en-ciel, mais je ne veux surtout pas leur faire de tort.
* Tu me ferais signe par mp quand il y aura du nouveau pour ce lieu (débats, soirées précisions sur leur 'politique' ...) ? Si oui merci !
( car je ne visite pas chaque page de ce forum tous les jours ;) )

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 23 janvier 2013 à 10h39

J’ai eu beaucoup de mal pour trouver un endroit à Paris pour le 8 février qui accepte de recevoir un groupe qui va discuter polyamour un vendredi soir, le Bubble bar a refusé :-/ . D’autres comme la Mutinerie ne le souhaitent pas pour l’instant :-/ … Bref j’ai réservé au café Le bon pécheur 9 rue des Prêcheurs 75001 sur le conseil d’un Parisien que j’ai rencontré lors d’un we poly, je n’ai pas précisé que c’était une rencontre poly … Nous aurons la salle à l’étage rien que pour nous, l'escalier est un peu caché derrière le comptoir. On peut boire un verre sans manger , je ne crois pas possible d’emmener de quoi se restaurer , le copain Parisien me dit que les tarifs sont corrects et qu’il se souvient d’avoir payé 6€ un excellent tiramisu (+) , et c’est un gourmet ! Je vous dirais bientôt comment c’était et si le lieu mérite d’être inscrit dans notre carnet d’adresse .

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LittleJohn

le mercredi 23 janvier 2013 à 14h43

+1 Janis !

Donc, avoir une bite me disqualifie pour venir parler de polyamour à la Mutinerie ? Chouette !
(et qu'on ne vienne pas me dire "comme ça, tu sais ce que c'est d'être discriminé par le sexe, espèce de dominant qui s'ignore mais qui en profite bien quand-même...")

Je n'ai rien contre le "entre nous" s'il n'est pas synonyme de "fermé aux autres".

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 23 janvier 2013 à 15h09

Dans l'absolu, je trouve pas de problèmes à ce que des lieux communautaires préfèrent le rester. Le reste de la société ne reçoit pas forcément bien l'identité d'une communauté, qu'elle ait envie d'avoir un lieu où elle peut appliquer ses règles à elle, ça me semble bien, si on s'enferme pas.

Mais :
- je dois pas être le seul à penser qu'il peut y avoir un aspect antimec un peu gênant derrière, l'ambiance féminisme radical américain des 80's... Bon. Ca c'est pas grave, je serai pas d'accord avec elles, tant pis, chacun s'en remettra.

- même sans angélisme, le polyamour devrait en général conduire à une certaine ouverture, non ? C'est une pratique amoureuse où on apprécie pas mal l'altérité, le paradoxe est un peu étonnant.

- enfin en pratique, je vois pas bien comment des bisexuelles poly, public probable de la Mutinerie, concernées ou aimant une concernée, vont faire pour entrer dans un débat "représentatif" dans ce cadre-là.
J'ai déjà souvent entendu dire que les bis étaient un peu considérés avec un certain "soupçon"... Et que lesbiennes et gays pouvaient parfois se rentrer joyeusement dans le lard. Ce serait pas une conséquence de ça, leur réu pour poly-lesbi-only ?

Bon, je résume : je comprend bien pourquoi leur rencontre peut être organisée comme ça, mais ça a tendance à montrer que c'est pas gagné, l'extension du domaine de la polylutte...

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Boucledoux

le mercredi 23 janvier 2013 à 19h40

en très rapide, l’évènement tel qu'il est indiqué sur le site de la mutinerie n'est pas "poly-lesbi-only" mais une réunion en non-mixité lesbiennes-femmes-trans. (comprendre le - comme un et, inclusif).

Je n'ai aucune idée de qui organise mais en tout cas, comme militant féministe, je pense que la non-mixité est à certains moments un outil utile voire indispensable et - particulièrement comme mec- c'est un besoin que je ne peux que trouver respectable. C'est à chaque fois un choix compliqué et discutable mais qui est difficilement en tout cas discutable de l'extérieur. D'ailleurs si, comme nous sommes un certain nombre à le penser, les questions poly devraient se connecter aux questions féministes, c'est une question qui se posera à un moment ou un autre et y être fermé sur un mode viscéral ne me parait pas un bon point de départ...

Par contre, ce qui me semblerait très très très dommage c'est qu'il n'y ait pas à un moment une connexion qui se fasse entre ce qui commence là bas et ce qui se passe ici alors que nous sommes quand même ici un certain nombre, mecs, meufs ou trucs plus compliqués ailleurs ou entre les deux à réfléchir et travailler sur les questions poly-queer-féministes et leurs intrications et connexion diverses... (oui, c'est aussi un message subliminal aux organisatrices si elles nous lisent ;) )

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 23 janvier 2013 à 20h13

Boucledoux
. D'ailleurs si, comme nous sommes un certain nombre à le penser, les questions poly devraient se connecter aux questions féministes, c'est une question qui se posera à un moment ou un autre et y être fermé sur un mode viscéral ne me parait pas un bon point de départ...

Oh, je crois pas que les gens d'ici soient fermés aux questions féministes, hein.
Pour reprendre la question du fil sur poly/lgbt, je pense que ça fait partie de la question poly, assez fortement puisque, au fond - au fond, ça fait la distinction avec la polygynie "traditionnelle" et les pratiques sexiste de don juans... Ca en fait partie, et on aimerait que le poly fasse partie du féminisme, aussi. Emancipation sociale et émancipation sentimentale, main dans la main, youplala....

Ca en fait partie, donc, sans que ce soit le sens principal de notre recherche.
Je dis ça, moi, je dis pas grand chose.

#
Profil

Boucledoux

le mercredi 23 janvier 2013 à 20h17

Siestacorta
Oh, je crois pas que les gens d'ici soient fermés aux questions féministes, hein.

mmmh... j'explicite le sens de ma phrase : je voulais dire

"D'ailleurs si, comme nous sommes un certain nombre à le penser, les questions poly devraient se connecter aux questions féministes, la question d'espaces de discussions en non-mixité est une question qui se posera à un moment ou un autre et y être fermé sur un mode viscéral ne me parait pas un bon point de départ...

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 23 janvier 2013 à 20h25

Ben oui mais là ça va quand même au-delà de la simple non-mixité... Puisque les "femmes hétéronormées" (j'aime pas du tout cette expression) sont exclues - et que ça exclut de fait les femmes hétéros mais aussi les femmes bi. Ce qui commence à faire quand même beaucoup de monde à mes yeux.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 23 janvier 2013 à 20h29

Ca m'intéresserait pas trop d'évoquer le sujet entre couilles, pour partir que de mon cas...
Après, si c'est un besoin pour les unes ou les autres, je vais pas venir hurler sur les gens qu'ils sont fous de faire ça, bien sûr.

Bon, maintenant, en répondant, j'ai quand même réfléchi que "du point de vue de la mutinerie", donc quand même probablement militant, des réus où on se positionne sont assez logiques.
Je me suis déjà fait des réunions sur la précarité sans jamais avoir été à la rue, on peut avoir besoin de se déterminer...

#
Profil

Evavita

le jeudi 24 janvier 2013 à 00h44

J'avais décidé de répondre demain parce que je suis claquée mais voir ainsi Janis s'emballer me force à répondre immédiatement avant que ses affirmations virent à la généralité.

Définition du wiktionnaire :
"hétéronormé masculin 1. Relatif à l’hétéronormisme. 2. Qui considère l’hétérosexualité comme l'unique norme à suivre, ou comme une orientation sexuelle supérieure aux autres (allosexualité, bisexualité...). 3. Qui suit les valeurs ou les codes hétérosexuels dominants dans la société. Tu feras la cuisine, a dit Nathan avec le plus grand sérieux, et Lili a répondu : Ah non c'est trop vieux-jeu ça, c'est carrément hétéronormé, non, j'irai au café lire le journal."

Donc non, les femmes bis ou les hétéros ne sont pas exclue. J'ai moi même demandé ce soir là, ce qu'elles entendaient par hétéronormé et d'après ce que je comprend, c'est avant tout une question de comment on se défini soit même.
Comme je l'avais précisée plus haut, elles m'ont chaleureusement invitée à passer à leurs atelier poly. Et chose que je n'avais pas ressentie le besoin de préciser, mais faut croire que c'est nécessaire : la queue ça me connaît!

Ceci étant dit, je vais dodo ce qui me permettra d'avoir un discours plus détaillé (et certainement plus diplomate) demain.

Bonne nuit

#
Profil

bohwaz

le jeudi 24 janvier 2013 à 02h35

Dans un sujet à part je me demande pourquoi il n'y a jamais d'événement non-mixte réservés aux hommes ? Sommes-nous présumés être liés par une solidarité masculine magique qui ferait que nous n'aurions aucune nécessité de parler entre nous ? Même (et surtout ?) d'un point de vue féministe avoir des discussions non mixtes me semble intéressant. Mais est-ce que l'on considère en général que la société est tellement axée sur les hommes que ce n'est pas nécessaire ? Que tous les événements mixtes seraient de fait accaparés par les hommes au détriment des femmes ?

(Ceci n'est pas complètement un troll mais une vraie question.)

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 janvier 2013 à 08h15

Alors déjà chère Evavita, je te jure que ta réponse pouvait attendre quelques heures de sommeil, il n'y avait vraiment aucune raison de te dépêcher à ce point. Les nénettes de la Mutinerie sont certainement de taille à supporter qu'une parfaite inconnue vienne râler à leur propos sur un forum sans qu'on vole à leur rescousse immédiatement toute affaire cessante - et le sommeil c'est bien plus important.

Merci pour la définition, mais tu vas rire : ça ne me satisfait pas. Parce que l'hétéronorme je connais, merci bien, c'est un peu difficile d'échapper au concept quand on milite actuellement. Il a plus ou moins commencé à remplacer la notion de "sexisme" qui était considérée comme imprécise sous l'effet du mouvement queer à partir du milieu des années 90.

Ce qi me chiffonne là-dedans c'est que c'est la première fois que je le lis appliqué à des PERSONNES. Ni à des situations ni à des sociétés ni à des rapports de force. Et je suis désolée mais c'est choquant.
Une personne ne se réduit pas à ses pratiques sexuelles, ça c'est ok pour tout le monde j'espère ; mais elle ne se réduit pas non plus au rapport de force dans lequel elle est inscrite - la plupart du temps à son corps défendant d'ailleurs, et sans en avoir aucunement conscience.

Pour prendre une comparaison volontairement provocante c'est un peu comme si tu me disais qu'il y a un groupe d'action anti-esclavagisme qui refusait d'accueillir pour débattre les personnes esclavagisées. Ou un groupe de travail sur la prostitution qui refusait les personnes prostituées (oups, pardon, ça C'EST la norme...)

Tu vois mon souci ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion