Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mon deuxième amoureux est tombé amoureux d'une mono.

#
Profil

Junon

le lundi 20 juin 2011 à 18h09

Euh Ladymarlene, ce n'est pas du tout ce que j'ai voulu dire. Je suis celle qui a été le moteur du polyamour dans notre trouple, qui a prôné cette liberté, qui l'a affichée face aux autres, etc, etc...jamais lui n'a été le chantre du concept.

#
Profil

tattoo

le mercredi 22 juin 2011 à 22h40

J'ai rencontré un homme, et je pensais qu'il avait la même définition de la vie, j'ai vécu de bons moments avec lui... aujourd'hui il me quitte pour une femme et il est près à tous les sacrifices pour elle. Je ne le reconnais plus. Je trouve qu'il est extrêmement pathétique aussi. Avoir pitié pour un homme, c'est pas de l'amour, moi aussi je commence a ne plus l'aimer...

Je suis partie quelques jours chez un ami que j'avais pas vu depuis longtemps. Ca m'a fait un bien fou.
J'ai pu redormir et j'ai retrouvé l'appétit (j'avais perdu 3 kg, je ne suis déjà pas grosse).
J'ai recommencé a regarder les hommes et j'ai fait une rencontre.
Un homme qui ressemble a mon ami perdu, les mêmes yeux la même carrure et il a la même définition de la vie, c'est a dire un homme libre et la même passion commune. J'ai d'abord été très troublée et ça m'a fait mal, mais à force de lui parler, il y a eu feeling.
Nous avons juste échangé nos facebook et même si il habite loin, j'espère simplement avoir un nouvel ami.
J'ai l'impression qu'il a pris sa place, même si c'est platonique.
Je peux continuer a partager avec lui les choses que je ne pourrais plus partager avec mon ami perdu.
Ca me console beaucoup.

#
Profil

ladymarlene

le jeudi 23 juin 2011 à 07h21

@ prince lutin : tu veux que je te fasse rire et qu'en même temps je te montre que le poids de la famille, c'est pas de la blague ?

Je veux quitter mon boulot (mal payé et pas très passionnant) pour monter un projet d'entreprise avec une amie. Eh bien crois moi si tu veux, aller démarcher des mécènes et des aides financières me fait bien moins peur que de l'annoncer à ma mère....

#
Profil

ladymarlene

le jeudi 23 juin 2011 à 07h23

@junon, je ne parlais pas de toi, c'était plutôt une réflexion d'ordre général...disons que les théoriciens me font de plus en plus rire....
@tatoo : fais attention de ne pas avoir trouvé un "pansement"....et de ne pas trop projetter ! (venant de celle qui projette comme une malade, c'est comique, j'en ai conscience.)

#
Profil

tattoo

le jeudi 23 juin 2011 à 10h11

Non, ne t'inquiète pas pour moi... J'ai aucun projet avec cette nouvelle personne, disons que je laisse faire la vie... C'est juste que j'ai epprouvé de l'attirance pour quelqu'un d'autre et ça m'a fait comprendre que je suis denouveau ouverte aux rencontres. Maintenant je suis sur que je connaitrai d'autres amours.

#
Profil

prince_lutin

le jeudi 23 juin 2011 à 11h19

ladymarlene
@ prince lutin : tu veux que je te fasse rire et qu'en même temps je te montre que le poids de la famille, c'est pas de la blague ? Je veux quitter mon boulot (mal payé et pas très passionnant) pour monter un projet d'entreprise avec une amie. Eh bien crois moi si tu veux, aller démarcher des mécènes et des aides financières me fait bien moins peur que de l'annoncer à ma mère....

+1

je me sens moins seul :)

#
Profil

eolemuse

le jeudi 23 juin 2011 à 19h36

vivre heureux vivre caché paraît il <3

#
Profil

tattoo

le jeudi 23 juin 2011 à 20h25

eolemuse
vivre heureux vivre caché paraît il <3

ça je ne suis pas d'accord, enfin je veux dire que chaqu'un fait ce qu'il veut.
Je suis très honnête et je ne conçois pas avoir des amis qui ignore qui je suis totalement.
Mon ami n'a jamais été caché, et tant pis pour ceux qui étaient choqués.
Beaucoup on cru que c'était une passade, mais avec le temps il était devenu "l'ami de la famille".
Bref, un ami parmi les autres, sauf qu'il était plus proche.
Si je vivais cacher, cela voudrait dire que j'ai honte de ressentir ce que je ressents.
Rappelez-vous, dans le temps les homosexuels vivaient cachés, maintenant c'est devenu banale de les voir, le polyamour ne sera jamais banalisé si on ne le montre pas.

#
Profil

eolemuse

le vendredi 24 juin 2011 à 00h00

tout dépend où on se place et de quoi on parle...quand c'est possible on est entièrement d'accord avec toi et on l'encourage ...vive la sincérité! le polyamour est justement (normalement) une totale sincérité ! ;-)

mais là on parlait de la famille en réponse au post de ladymarlene...papa et maman/ grand papa et grand maman qui pour caricaturer à l'extrême vont à la messe tous les jours par ex et feraient une attaque en entendant le mot "divorce" (ça existe encore même si ce sont des articles en fin de stock dans le milieu ultra urbain ou "moderne"...pourvu qu'ils le restent) ...

et à paris londres NY ou berlin on peut se fondre dans la masse et la différence en le criant haut et fort désormais là où jusqu'en 1981 on risquait la prison ferme pour certaines choses devenues banales effectivement...

mais encore de nos jours en rase campagne française ou américaine vivre ouvertement son homosexualité ou sa différence, c'est intenable selon les coins ...ou encore au maghreb/afrique/moyen orient/asie où pour parler de vécu nombre de nos amis "homos" pour certains risquent la mort et ont du se marrier, faire des enfants pour paradoxalement échapper au poids social/familial ...

alors là oui...vivre heureux, vivre caché ne "nous" déplaise...parfois il vaut mieux une omission à des crises ouvertes et fatales car le respect de la différence passe aussi étrangement par la compréhension et le contournement de la bêtise avant d'arriver à modifier les mentalités sur 30 ans/50 ans...un siècle et plus?

les amis c'est une chose car on les choisit souvent..beaucoup de familles sont relativement ouvertes aussi...mais la société dans son ensemble c'est une toute autre histoire selon où on est né et où on vit, sa culture d'origine

....ceci reste valable même dans des pays dits très "libéraux"...rien n'est jamais acquis...d'ailleurs dernièrement l'homophobie reprend du poil de la bête un peu partout en occident sans que cela s'explique :-(

l'histoire est un éternel va et vient....faut juste savoir où on met les pieds et quand .... à rome faire comme les romains (ils étaient monogames officiellement et poly amoureux ouvertement sans aucune hypocrisie...d'ailleurs notre société est encore dans la pratique plus catholique "romaine" que judéo chrétienne :D)

#
Profil

ladymarlene

le vendredi 24 juin 2011 à 07h39

Et puis il y a autre chose : rendre les autres malheureux. Ce n'est pas évident du tout d'accepter les meurs hors norme de nos proches. Donc, peut être que pour éviter à maman de ne plus dormir la nuit, à papa de faire un infarctus, le silence est la meilleure solution...Et les amis, on a beau les choisir, c'est un leurre (et croyez en une experte qui s'est souvent collé des maux somatiques à cause d'amis qui n'avaient pas la même opinion qu'elle,) de penser qu'ils seront toujours d'accord avec nous.
Un exemple extrème : si vous aviez un ou une amie très cher, très proche qui a toujours été là pour vous, qui vous a aidé, dépanné, tendu les mouchoirs, soigné vos gueules de bois, tenu vos cheveux quand vous vomissiez qui vous annonçait qu'il ou elle vote Marine aux prochaines élections....Vous feriez quoi ?
Ce n'est pas une question rhétorique, je n'en sais rien non plus.
Sans compter qu'il est probable que maman ou papa soient attachés à votre compagnon officiel et se fassent du souci pour lui.....
@ prince lutin : oui, tu n'es pas seul et il y a gros à parier que nous ne soyons pas les seuls à préférer affronter un patron hystérique que le regard de maman !!!!
(au passage, quand l'autre homme a voulu démissionner de sa boite, il est allé le dire à sa direction, mais m'a envoyé sa collègue pour me l'annoncer....je suis plus effrayante que la direction d'une multi nationale !)

#
Profil

LuLutine

le vendredi 24 juin 2011 à 19h01

ladymarlene
je suis plus effrayante que la direction d'une multi nationale !

C'est le genre de phrase qu'il est toujours rigolo de se dire ;)

#
Profil

ladymarlene

le lundi 27 juin 2011 à 23h59

@ lulutine : crois moi, ça m'a beaucoup amusé même tristement ! Et ça m'amuse encore beaucoup !

#
Profil

zina

le jeudi 30 juin 2011 à 07h58

-

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

ladymarlene

le jeudi 30 juin 2011 à 13h03

Le laisser tranquille ? Cette formule m'ennuie toujours un peu....on dirait qu'on les harcèle nuit et jour ! :-)
Désolée pour l'humour noir mais j'ai tellement entendu cette formule.
Enfin, zina, ne nie pas tes sentiments. S'ils sont toujours là, ne focalise pas dessus mais laisse les vivre.

#

(compte clôturé)

le jeudi 30 juin 2011 à 18h08

Ben ça dépend... Si quelqu'un te signifie clairement qu'il a besoin de mettre du champ entre toi et lui, le fait de vouloir maintenir le lien peut être vécu comme du harcèlement. S'effacer ce n'est pas nier ses sentiments, c'est prendre acte de ce qu'ils ne concernent plus qu'une seule personne : nous-meme.
Moi c'est comme cela que je l'entends ; et oui, ça fait mal, mais parfois il le faut.

#
Profil

tattoo

le jeudi 30 juin 2011 à 23h20

Lors du relation traditionnelle, quand l'un a une relation avec un autre, c'est qu'il n'a plus rien a partager avec la précédente... la relation était fini.
Nous on avait encore tellement de chose encore a partager... c'est les principe d'exclusivité qui pousse a "choisir".
C'est vraiment terrible d'être laissée tombée alors que notre relation n'est pas arrivé à son terme.
Moi aussi j'ai vraiment très mal, je déprime totalemant et en plus je m'en prend a mon mari. Je le fais souffrir en lui repprochant de ne pas m'apporter ce que lui m'apportait et il fait des efforts le pauvre.
Comme si j'avais une certain équilibre avec les deux.
Je n'ai plus de désir et je m'accroche à mon travail.
J'espère que cette période de souffrance va s'atténuer parceque je sais pas combien de temps mon mari va supporter ma déprime.

#
Profil

tattoo

le mardi 23 août 2011 à 20h37

salut, je reviens pour vous dire des nouvelles.
Mon ami m'a de nouveau contacté, hier.
D'abord par texto, ou j'ai pu lui dire ce que je pensais de la possessivité...
Puis il a insité pour que nous allions boire un verre... et j'y suis allée.
Au debut c'était froid, il m'a exposé ses problèmes de divorse, voiture, puis "elle"...
Elle est vraiment très possessive et il n'est pas si heureux apparamment.
Il ne peut pas sortir, avoir des simples copines, même pas avoir un facebook...
Mais je lui ai dit que c'était son choix...
Je me dis qu'il doit beaucoup l'aimer pour accepter ça, ou alors il est très possessif aussi et se satisfait d'avoir une fille que pour lui...
Aujourd'hui, il a passé la journée avec nous avec ses enfants.
J'ai retrouvé mon ami, même si c'est platonique et je suis très heureuse.
Malheureusement il est reparti dans le mensonge avec sa nouvelle femme, comme avec l'ancienne.
Pour moi, cela ne change rien, sauf qu'a mon avis, celle ci sera plus maligne...
Et même si on ne fait rien, les sentiments sont toujours là...

#
Profil

ladymarlene

le vendredi 26 août 2011 à 09h32

Un peu comme moi, les sentiments sont toujours là, je l'aime toujours.....pfffff !

#
Profil

Frameset

le vendredi 02 septembre 2011 à 13h42

Bonjour

Je suis nouveau sur ce site et j'ai devouvert les valeurs du polyamour grace à une émission diffusée sur France inter en aout dernier. Cela faisait longtemps que je cherchais à mettre des mots sur des sentiments qui me semblaient confus mais qui m'habitent depuis longtemps. Je ne suis pas jaloux....je ne sais pas ce que c'est....cela m'est etranger....pour moi la decouverte des autres est une richesse et un pas vers une vraie liberté qui va de pairs avec l'ouverture d'esprit. Le reste n'est qu'aliénation et un frein pour l'emancipation des une et des autres.

Difficile de faire partager ces idées .....les chemins sont nombreux et menent vers de nombreux endroits ....tout ca pour dire que la tolerance est de mise et que si beaucoup ne partagent pas mes idées et bien il nous faut aussi l'accepter....

#
Profil

tattoo

le jeudi 08 septembre 2011 à 15h58

bonjour à tous, je me dois de vous donner des nouvelles.
Nous nous sommes encore revu, mais j'ai senti que les choses allaient déraper.
Alors j'ai pris les devant et comme c'est quelqu'un qui a besoin de "cadre", j'ai écrit 5 rêgles de bonne conduite:
I _ Je n’appartiens a personne.
Je ne peux donc être partagée, car les sentiments ne se divisent pas, ils se multiplient.
C’est le temps qui se partage en fonction du travail, de la famille, des relations…

II _ Je laisse libre.
Chacun fait ce qu’il veut de sa vie.

III _ Faire le bonheur de l’autre.
Etre attentif aux ressentiments de l’autre en répondant aux attentes pour le combler et ne pas frustrer.

IV _ Ne pas sous estimer l’importance de la relation qui est unique, incomparable, et ne peut donc pas être remplacé

V _ Etre honnête, faire confiance et discuter pour exprimer ses ressentiments pour donner les règles suivante si il faut.

J'ai découvert qu'en 18 mois il n'avait pas compris grand chose car j'ai du lui expliquer.
Nous avons donc repris notre relation sur de bonne base, mais quelque chose ne me rend pas heureuse malgrès tous.
La peur de le perdre est toujours là.
Il est toujours avec elle, pas que cela me gène qu'il soit avec une autre, mais qu'il soit avec ce genre de personne oui.
Il ne peut pas avoir de facebook, il ne peut pas avoir de copines, pas de fille dans son répertoire, ne peut pas parler au filles, et il reçois 50 textos par jours pour ne rien dire.
Elle veut qu'il pense toujours a elle et qu'a elle.
Sa situation me ramène a mon passé, au temps ou moi aussi j'étais avec quelqu'un de possessif et j'ai vécu 10 ans avec lui...combien de temps tiendra-t-il lui?

Demain il s'en va pour la rejoindre dans un autre département, elle va avoir son poste de travail et il est prévu il la rejoins par la suite.

Mon mari dit qu'il va se brouiller avec elle, mais moi j'ai pas envie d'espérer pour ne pas etre deçu si cela n'arrive pas. Je suis sur qu'il doit beaucoup l'aimer pour accepter tout ce qu'il accepte... il lui trouve des excuses pour être comme ça.

Enfin bref, j'ai un peu les boules car j'ai peur de ne plus le voir a cause de la distance...
J'ai seulement l'avantage d'habiter près de ses enfants, donc je sais qu'il viendra les voir, mais je sais pas si il trouvera un moment pour moi...

Je viens de lui envoyer un texto ou je lui disais que j'étais désolée de ne pas avoir été assez clair avec lui. que j'étais trop timide et si j'avais pu lui parler, j'aurais vu qu'il n'avait pas compris certaines choses avant qu'il soit trop tard. Je lui ai dit "bonne vacances" et je lui ai demandé des nouvelles de là bas.
J'espère que cela va le toucher.

Je pense sincèrement que si j'avais su être plus clair avec lui, il ne se serait pas intéressé à ce genre de personne, car moi même je les fuis.
Il peut-être besoin de cette expérience pour avancer dans la vie...
Comme moi...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion