Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Desemparée

#
Profil

LuLutine

le samedi 02 juillet 2011 à 13h38

chouk
bref aujourd 'hui j'ai fini par lui dire que nous étions entre adultes et que trés sincérement je ne pouvais plus faire ma vie en fonction d'elle mais que je devais aussi penser un peu à moi...
est ce égoiste que de dire cela ?

Non, je ne pense pas que ce soit égoïste.
En revanche, je trouve que ce serait égoïste de sa part de te demander d'agir en fonction d'elle !

Donc non, je n'ai pas le sentiment que ce soit toi l'éventuelle égoïste dans tout ça !

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 13h50

oui regarder celui qu'on aime, foncer droit dans le mur m'est impossible, j'ai la sensation d'être égoiste en ne l'aidant pas à retrouver le calme intérieur...
mon Autre affirme clairement qu'ils ont un pb bien antérieur à mon arrivée dans sa vie..il a tjrs exprimé principalement à l'écrit qu'elle a lu sans son accord, qui il était et ce qu'il cherchait ou voulait vivre..elle n'imaginait pas que ses écrits étaient une vérité et a fait comme ci rien de cela ne pouvait arriver...
effectivement mon couple "premier" ne sort pas intact de tout cela notamment parce que j'ai bien du mal à être heureuse et épanouie lorsque je sais ce qui se passe de l'autre côté..je me culpabilise énormément..en tout cas merci beaucoup de ton écrit janis qui m'apporte beaucoup

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 13h57

pour te répondre LuLutine....elle m'a demandée d'agir sans penser à elle et de vivre librement mais lorsque nous le faisons , elle ne le supporte pas..lorsque je lui dis que je suis d'accord de suivre son conseil et de ne plus agir en fonction d'elle, elle me répond que pour l'instant il faut lui laisser le temps d'accepter et bien vivre cette situation..par exemple, si je lui demande si je peux éventuellement penser à un lieu qui n'appartiendrait qu'à lui et moi sans que personne d'autre n'ait accès elle me répond qu'elle comprend ma demande mais que pour l'instant c'est trop tot...que je dois laisser le temps au temps...mon interrogation réside dans le fait de savoir si effectivement le temps peut permettre une réelle acceptation ou si plutot si dans le fond ce n'est pas plutot une façon de reculer le problème dans l'espoir que ça ne se produise jamais....

#
Profil

LuLutine

le samedi 02 juillet 2011 à 13h58

chouk
j'ai la sensation d'être égoiste en ne l'aidant pas à retrouver le calme intérieur...[...].je me culpabilise énormément..

Tu n'es pas responsable de la vie des autres, et tu n'as pas à te culpabiliser.
Peut-être que ce qui les aiderait, c'est comme le disent d'autres, de les laisser se débrouiller tous seuls.
Sa femme demande ton aide, mais il semblerait que ça ne lui soit pas si profitable que ça, alors....si tu (vous) essayais (essayiez) autre chose ?

Je suis d'accord sur le fait que le problème est entre eux, c'est donc à eux de le régler. Toi, tu te retrouves juste au milieu de la bagarre, et tu reçois les coups perdus. Du moins, c'est l'impression que je commence à avoir.

Devant une bagarre que tu n'arrives pas à arrêter, tu culpabiliserais de ne pas rester au milieu pour recevoir les coups perdus ?

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 14h00

disons que je préfère prendre les coups que de regarder ceux que j'aime les prendre

#
Profil

LuLutine

le samedi 02 juillet 2011 à 14h02

chouk
mon interrogation réside dans le fait de savoir si effectivement le temps peut permettre une réelle acceptation ou si plutot si dans le fond ce n'est pas plutot une façon de reculer le problème dans l'espoir que ça ne se produise jamais....

Peut-être qu'elle ne sait pas elle-même si elle finira par accepter.
Dans tous les cas, je crois que tu n'as pas trop le choix et qu'il faut laisser les choses s'apaiser quelque temps (je dirais facilement quelques mois, si ça te semble faisable).
Au bout d'un moment, chacun d'entre vous aura pris une décision en fonction de ce qu'il ressent, de son intuition, de ses besoins et de sa conscience. Tout ça mis ensemble, ça donnera un résultat. Lequel ? On ne peut pas le savoir...

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 14h08

sauf si on part du principe que l'être humain peut être très surprenant et rester parfois dans des situations extrémement insupportable simplement parce que lui meme y trouve qqchose ( de sain ou malsain)...
pourquoi une personne assoifée de liberté peut se sentir bien dans une relation oppressante de possessivité ?
pourquoi rester éternellement dans le conflit ?
pourquoi s'obstiner à croire que l'autre peut changer et finir par prendre plaisir ?
etc......tellement d'interrogations dans mon esprit...et ce depuis toujours..

#
Profil

demeter

le samedi 02 juillet 2011 à 16h43

chouk
oui regarder celui qu'on aime, foncer droit dans le mur m'est impossible, j'ai la sensation d'être égoiste en ne l'aidant pas à retrouver le calme intérieur...

J'insiste avec d'autres mots toujours aussi brutaux : ce qui est égoïste et prétentieux, c'est de prétendre pouvoir l'aider. Elle t'a demandée d'agir sans penser à elle et de vivre librement, c'est également pour pouvoir réagir à ton existence, se mettre en colère, et éventuellement, tout mettre en œuvre pour récupérer ce qui lui appartient, c'est à dire sa vie qui fout le camp, ce à quoi elle croit, avec son compagnon, ou sans lui, elle seule le saura. Si cela t'est "impossible", n'attends pas d'elle qu'elle puisse te rassurer sur quoi que ce soit et essaie de trouver de ton coté pourquoi tu tiens tant à l'aider, au lieu de t'aider toi.

Sans penser à elle... Pourquoi ces mots n'arrivent-ils pas jusqu'à toi ?

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 17h55

je comprends bien tes mots demeter mais voilà ou réside mon principal problème...lorsque j'applique effectivement son conseil, tout comme lui d'ailleurs et que je commence à vivre un peu pour moi, ça se finit de la meme manière, elle commence par envoyer un ou deux sms auxquels je ne réponds pas puis elle passe aux mails et si je ne réponds toujours pas elle me dit que je suis égoiste et ne pense qu'à moi et aucunement à sa souffrance et là en général je fonds en larmes parce que je ne suis pas ainsi.

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 18h07

je te donne un exemple tout simple, je fais ma petite vie pendant x semaines et d'un coup je reçois un texto pour me demander si j'ai des nouvelles de son conjoint parce qu'il est parti à tel endroit et ne répond pas aux sms q'elle lui envoie..que devrais je faire ?
ne pas répondre ? je la sens tellement angoissée dés qu'elle est sans nouvelle de lui que je me sens obligée de lui répondre.

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 18h12

Ne pas répondre, ou bien (mais c'est difficile sans blesser) lui faire comprendre que tu n'es pas la gardienne de son conjoint et que tu ne répondras pas à sa place...
On est toujours dans une confusion des rôles.

#
Profil

demeter

le samedi 02 juillet 2011 à 18h20

Je crois que personne ne peut répondre à ta question sur ce que tu devrais faire. La colère produit parfois des miracles, mais tu ne me donnes pas l'impression de te mettre souvent en colère, si ?

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 18h48

Colère, mais colère contre qui ? La femme de son amant est-elle en état de recevoir cette colère et d'en faire quelque chose ?
La fermeté n'est-elle pas plus efficace que la colère ?
Mais je suis d'accord avec Demeter sur le fait que tu es la seule, chouk, à savoir ce que tu as à faire. Tu n'as pas l'air de te faire beaucoup confiance. Pourtant tu as suffisamment de jugement pour être capable de voir tout ce qui cloche là-dedans. Donc, CQFD : tu devrais un peu plus t'autoriser à suivre ce que toi tu crois bon POUR TOI (et ce n'est sans doute pas ce que tu fais pour le moment).

#
Profil

demeter

le samedi 02 juillet 2011 à 19h32

A mon sens, la colère est souvent plus efficace que la fermeté pour rester en contact avec ce que l'on ressent. Et il me semble que les ressentis ne sont pas ici exprimés, mais raisonnés, mais contraints sous des tonnes de raisonnements, d'idéaux et de peurs qui empêchent leur expression, non ?

Si je parle autant ici c'est que cette histoire, par certains cotés, me parle beaucoup. Mais il est parfois dangereux et faux de rapprocher nos histoires et celles des autres.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 21h23

je pense pouvoir vous remercier pour une chose en particulier...
pour avoir pousser une analyse sur moi meme et ce depuis bien longtemps il apparait clairement chez moi que j'ai un esprit qui fonctionne bien meme trop bien ( parait il ) mais qu'inversement j'ai une difficulté face aux émotions..je ne sais nullement exprimer mes émotions et ressentis sauf avec mon Autre..toujours cette fameuse peur de blesser les autres..j'ai vraiment l'envie d'éclaircir ton raisonnement me concernant demeter parce que je pressens une vérité sur moi que je n'arrive pas vraiment à ordonner dans mon esprit...
je pense pouvoir dire que je m'énerve plus souvent que je ne mets en colère...
je suis d'ailleurs souvent démunie face à la colère des autres que je ne comprends pas vraiment....

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 21h29

pour te répondre janis, je ne pense que sa conjointe soit capable de recevoir une colère éventuelle et de plus elle fait déja face à celle de son conjoint donc je ne tiens pas à lui en rajouter mais ce qui est certain c'est que ma colère contre elle que je garde depuis bien longtemps me détruit incidieusement...
et non je ne me fais pas confiance et pourtant je crois en ma sincérité et en mon honneteté...

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 22h31

j'ai une question à vous poser..pour ceux qui accepteront de me donner leur avis bien sur..
lorsque les conjoints disent clairement qu'ils n'acceptent pas que nous puissions avec mon Autre aller au resto ou assister à un concert ou autre et qu'ils nous disent de surcroit que si nous le faisons quand meme c'est que nous nous foutons de ce qu'ils ressentent...comment devrais je réagir ?

#
Profil

Polypoli

le samedi 02 juillet 2011 à 23h53

Ben dans le cadre d'une relation amoureuse, tu en n'as rien à cirer de ce que pensent les autres...
Tu sors avec ton amoureux(se) pour consolider votre bonheur d'amoureux pas pour plaire ou déplaire à d'autres qui n'ont pas leur place dans votre intimité...
Tu peux ainsi accumuler du bonheur avec tes différent(e)s amoureux(ses) et rayonner avec chacun.....

#
Profil

LuLutine

le dimanche 03 juillet 2011 à 00h11

chouk
lorsque les conjoints disent clairement qu'ils n'acceptent pas que nous puissions avec mon Autre aller au resto ou assister à un concert ou autre et qu'ils nous disent de surcroit que si nous le faisons quand meme c'est que nous nous foutons de ce qu'ils ressentent...comment devrais je réagir ?

Et eux (les conjoints), ils accordent de l'importance à ce que tu ressens lorsque tu es empêchée de vivre avec ton Autre ce que vous voudriez vivre ?

En plus, ça m'étonnerait que sa conjointe lui interdise d'aller au resto ou au concert avec des amis, éventuellement sans elle (car je suppose que c'est surtout là où le bât blesse) ?

Alors pourquoi le lui interdire avec toi ?

Je comprendrais déjà mieux le fait qu'elle vive mal l'éventualité de relations physiques entre vous...mais des sorties, ce n'est pas si dramatique, si ?

#

(compte clôturé)

le dimanche 03 juillet 2011 à 11h01

concernant sa conjointe, elle exprime clairement que l'échange intime ne la dérange pas et qu'elle y prendrait meme plaisir...par contre faire des sorties, des ballades etc..elle ne supporte pas du tout...là j'avoue avoir du mal à y croire mais bon..
quant à mon conjoint, encore une crise ce matin parce que j'ai affirmé que j'allais faire des choses avec mon Autre que ça lui plaise ou non..je prends plaisir à faire des sorties avec lui et je tiens à en vivre aussi avec mon Autre mais catastrophe pour lui..il ne me dit plus un mot, sauf que j'en ai rien à foutre de lui puisque je vaisfaire des choses sans son accord..pour lui cela revient à dire que je romps la promesse du mariage...
quant à la conjointe de mon Autre, je sais que cela va être catastrophe aussi..
je me suis effondrée ce matin....
ma mère m'a appelée à ce moment là..je lui fais ressentir mon despoir...elle me dit ne pas comprendre puisqu'à habituellement je relativise tout et ne dis pas grand chose de moi...je vous assure que je suis à bout et au bout je crois...
que puis je faire ? m'entêter ? rester avec l'épée de Damoclès au dessus de la tête ?
pour te répondre LuLutine, non eux n'accordent aucune importance à ce que nous ressentons lorsque nous sommes empêchés de.....oui de l'égoiste..oui....

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion