Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureuse ... qui se cherche toujours ...

Témoignage
#
Profil

Elfe66

le mercredi 02 mars 2011 à 14h55

Bonjour à vous toutes et tous,

Pour faire une présentation sommaire de ma personne, je suis une femme de 44 ans, mariée et maman d'un petit garçon de 8 ans. Malgré cela, je reste une femme ayant besoin de bcp de liberté, à l'esprit vif et jeune, ma vie ne peut se résumer à être une bonne épouse et une bonne maman, j'ai ce besoin de vivre pour moi, m'épanouir certes dans mon travail, à travers les nombreux contacts et relations professionnelles, dans mes loisirs .. .mais aussi dans l'amour, la passion .. car oui je me définis surtout comme une femme passionnée, passionnée de la vie, passionnée des gens, de tout !

C'est grace à un ami que j'ai eu connaissance de l'existence de ce site, un ami qui comme moi, apprécie les lectures de l'auteure Françoise Simpere que j'admire depuis quelques années maintenant pour sa façon de voir la vie, de penser l'amour, et parce qu'elle m'a ouvert les yeux sur mon coté polyamoureuse, qu'elle m'a fait réaliser de que j'étais vraiment, ce depuis quelques années maintenant, cette femme capable d'aimer de la même force, avec la même passion, 2, 3, voire 4 hommes en même temps ... ceci dit je me trouvais toujours un peu d'une autre planête car le polyamour était quelques choses dont on parlait si peu, encore aujourd'hui d'ailleurs, ce n'est donc qq chose que je n'ai jamais pu confier qu'à des personnes qui m'étaient trés proches et complices ... des gens souvent un peu comme moi à vrai dire ... j'avoue que des questions sur moi, restaient donc tjrs en suspent, notamment pourquoi j'avais emprunté cette voie amoureuse ... une voie si difficile à vrai dire, complexe ...
C'est avec F. Simpere que j'ai réalisé que j'étais loin d'être la seule, et à travers ce site je le réalise plus encore, et enfin je ne me sens bcp moins seule dans ces aventures ... ! ;-)

Parque oui ... le polyamour a peut etre qq chose de beau, mais il est (en tout cas pour moi), a tjs été source de souffrance ...
Souffrance pour deux raisons essentielles :
- la première est que je me qualifie de polymoureuse, mais mon mari ne l'est pas et refuse totalement cela (bien entendu j'ai souvent évoqué la chose avec lui, mais j'ai tjs senti un refus, voire une menace s'il venait à apprendre qq chose ... car même si je ne suis jamais arrivée à lui dire la vérité sur mes polyamours, j'ai tjrs essayé de lui faire ressentir certaines choses, parce que le mensonge je le sentais comme s'imposant à moi, je ne l'ai jamais voulu et aimé ...donc pour moi j'ai tjs laissé un doute planer dans sa tête ...
Or le polyamour on le sait pour être bien vécu, sereinement, doit être réciproque, vécu aussi par l'autre conjoint ... j'ai donc toujours eu à vivre mes amours, cachés, et donc de ce faite, ils ne pouvaient qu'être incomplet, pas de possibilités de partager des nuits, des we, des vacances etc... juste des moments "volés" avec toute la frustration qui va avec ...

- la deuxième est que trés souvent les hommes avec qui je partageais ces moments d'amour, n'étaient soit pas du tout polyamoureux (tomber amoureuse d'un jeune homme qui n'est pas dans le polyamour, qui vous aime mais avec qui vous ne pouvez vivre votre amour de manière complête, c'est terriblement douloureux ...) soit était dans la même situation que moi, avec une compagne pas du tout dans le polyamour, donc tout deux dans la même situation d'un amour caché, de jardin secret ... d'où frustration encore ...

Alors voilà, comment faire ? comment vivre pleinement un polyamour quand on est dépendant de la décision d'un ou des autres ? le polyamour ne peut se vivre seule ... là est le problème déjà.

L'autre question est que, même si je reconnais être une polyamoureuse dans le sens que je peux aimer façilement plusieurs hommes et véritablement avec un amour fort, passionnel, fait de partage, d'émotions intenses, je me sais aussi jalouse ! Eh oui moi aussi j'ai mes défauts :-(
J'ai donc le sentiment que malgré tout, la souffrance sera tjs au rendez vous dans le polyamour, en ce qui me concerne en tout cas, car aimer un homme qui peut en aimer une autre ce n'est pas façile.
En ce moment je partage une passion avec un jeune homme qui est en couple depuis plus de 2 ans et ça se passe plutot bien même si on ne se voit pas aussi souvent qu'on le souhaite, son amie n'étant pas du tout polyamoureuse et trés jalouse, un homme trés certainement polyamoureux aussi, tendre, doux, attentionné, plein de qualités, mais alors que je ne suis pas plus jalouse de son amie que ça, je le suis des autres femmes qu'il serait susceptible d'avoir comme maitresse ...
Alors vous la connaissez vous la solution pour ne pas souffrir du polyamour ?
Si vous l'avez je suis preneuse de tous les conseils que vous pourriez me donner ! :-)

Quant à moi je serais heureuse de pouvoir partager si vous le souhaitez un peu, à travers ce forum un peu de mon expérience du polyamour, tout autant que découvrir et mieux comprendre ensemble cette nouvelle façon d'aimer ... persuadée que face à tous ces divorces, elle reste un voix intéressante ...

Elfe66

#
Profil

amantparisien

le mercredi 02 mars 2011 à 15h08

Très beau témoignage. Sincère, hônnete, lucide. Il vient du coeur.

#
Profil

Elfe66

le mercredi 02 mars 2011 à 15h19

Merci Amantparisien. Le vôtre l'est tout autant. Et j'y lis tant de similitudes ... Je ne peux que vous souhaitez plein de chance et de réussite dans cette voie difficile du polyamour, mais si riche de rencontres, de connaissance de l'autre.

#
Profil

zina

le mercredi 02 mars 2011 à 17h29

-

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Elfe66

le mercredi 02 mars 2011 à 19h06

bizarement non je n'ai jamais vécu ce que je vis comme un adultère mais bien comme un polyamour, sauf que, indépendamment de moi, de ma volonté,mon conjoint lui ne voulait pas l'accepter, c'est la seule différence ... Il est impensable pour moi de risquer de perdre mon mari que j'aime lui aussi, en allant contre sa volonté et en risquant de lui avouer qq chose qu'il n'acceptera jamais !
comment faire alors ?
Pour moi l'adultère consiste plus à vivre des aventures, pour ma part il ne s'agit absolument pas d'aventures, je vis mes amours exactement avec la même intensité qu'avec mon mari, je tiens à eux de la meme manière, et pour moi je ne mets aucune limite dans le temps à ces amours ...
Ah si tout dépendait de mon bon vouloir .. malheureusement ce n'est pas si simple ..

#
Profil

zina

le mercredi 02 mars 2011 à 19h27

-

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Elfe66

le mercredi 02 mars 2011 à 19h44

Le petit Larousse définit ainsi l'adultère : ""fait pour un époux d'avoir des relations sexuelles avec une personne autre que son conjoint"
Ce qui me fait me sentir plus une polyamoureuse qu'une "infidèle" c'est que l'amour a sa place dans mes relations bien plus que la sexualité, je peux rester des mois sans vivre aucune relation d'ordre sexuelle, ne passer que des moments tendres ...
De toutes les façons si pour vous le polyamour n'est qu'une définition pour moi il reste un ressenti, je persiste à dire que ce n'est pas ce que je vis.
Vous feriez quoi vous si vous aviez la certitude de perdre votre conjoint si vous lui avouiez votre polyamour ? chacun ses choix, moi j'ai fait le choix de ne pas risquer de le perdre, et si certains veulent me qualifier d'adultère qu'il le fasse, ce qui compte c'est comment moi je ressens et je vis mes relations, le reste n'est que définition. Si je savais que mon mari pourrait accepter d'être un polyamoureux, ou d'accepter que moi je le sois, bien entendu je lui aurais tout de suite dit ... ceci dit je lui parle tout de même de mes amoureux, il connait leur existance, je lui en parle, sans qu'il ne connaisse juste la nature de ma relation avec eux ... si je pouvais éviter de mentir croyez moi je le ferais, j'ai horreur de mentir !

#
Profil

bohwaz

le mercredi 02 mars 2011 à 19h45

tromper /tʁɔ̃.pe/ transitif 1er groupe (conjugaison)
Abuser de la confiance de quelqu’un.

Pour moi c'est clair que le polyamour n'est pas tromper, car c'est faire preuve de franchise et d'honnêteté (même si on peut tous être tentés de retarder la discussion fatidique par peur de perdre la personne / de la blesser / etc.), et c'est bien sa caractéristique principale à mon sens.

Maintenant chacun définit sa vie comme il le souhaite, mais je me permet de rappeler ici la définition qui est dans la page "Poly-quoi ?" et qui est aussi tout simplement la définition du dictionnaire, qui définit sur ce site le terme de polyamour :

polyamour. nom commun, masculin.
Relation sentimentale honnête, franche et assumée avec plusieurs partenaires simultanément.

#
Profil

Elfe66

le mercredi 02 mars 2011 à 19h50

alors si je suis celle qui trompe, qui n'est pas polyamoureuse, et bien je n'ai rien à faire sur ce site, à peine 1 jour que je suis là, je passe déjà pour celle qui trompe, qui n'est pas honnête, alors que je me suis expliquée dans les obstacles que je rencontre et qui sont douloureux pourtant pour moi.

Oui je crois que je n'ai pas ma place ici.

#
Profil

zina

le mercredi 02 mars 2011 à 19h52

-

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

bohwaz

le mercredi 02 mars 2011 à 19h53

On ne te reproche rien, je crois juste qu'on a envie d'avoir une définition claire des termes, ça ne t'empêche pas d'avoir une autre définition et de t'y sentir bien. Je faisait la remarque pour la forme.

Je comprends tout à fait ta position : il n'est jamais simple de prendre un tel risque (être honnête mais risquer de perdre la personne aimée), mais je pense qu'à terme il ne pourra que le découvrir. Tu lui cache tes autres relations donc oui à mon sens c'est un manque d'honnêteté, je ne dis pas que c'est mal, je dis juste que c'est compliqué et risqué, mais je comprends le pourquoi.

Et tu as tout à fait ta place ici :)

#
Profil

zina

le mercredi 02 mars 2011 à 19h55

-

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 02 mars 2011 à 19h57

Elfe66
alors si je suis celle qui trompe, qui n'est pas polyamoureuse, et bien je n'ai rien à faire sur ce site, à peine 1 jour que je suis là, je passe déjà pour celle qui trompe, qui n'est pas honnête, alors que je me suis expliquée dans les obstacles que je rencontre et qui sont douloureux pourtant pour moi.

Oui je crois que je n'ai pas ma place ici.

Tu as ta place ici comme tout le monde
La liberté de parole existe ici comme ailleurs;
Bien sur tout le monde ne peut pas etre d accord avec tout
Mais n est ce pas le but de ce site de "communiquer" "partager"
Alors courage ,tiens bon et n aie pas peur de te faire egratigner tu n en ressortira que Grandie.

#
Profil

Elfe66

le mercredi 02 mars 2011 à 19h59

vous savez c'est trés dur d'entendre ce genre de choses, car je me sens si malheureuse dans ce non partage possible avec mon mari, dans ce que vous qualifiez de mensonge, comme prisonnière ... et pourtant si vous saviez comme l'amour que je porte à ces hommes est fort, intense, sincére ...
je me trouve injustement agressée par des mots que je ne peux entendre :-(

#
Profil

Elfe66

le mercredi 02 mars 2011 à 19h59

merci à toi Capucine, probablement quelqu'un qui comprend ...

#

(compte clôturé)

le mercredi 02 mars 2011 à 20h04

Je suis passée par ce stade d incomprehension!
Il y a quelques temps deja?
L important est de survoler les ecrits et de ne pas prendre tout pour argent comptant.
La seule a pouvoir demeler tout ca c est toi!
Tu est ce que tu est et ne laisse a personne le droit de te juger.
T aider te conseiller oui, mais preserve toi des griffes de certains.
Bonne route dans le monde des poly amoureux ,polytorturés!

#

(compte clôturé)

le mercredi 02 mars 2011 à 21h46

[On serait pas en plein triangle de Karpman, là?]

Bon bref. Hypothèse, Elfe: tu prends à vif nos recherches de clarté sur les termes et ce qu'il y a derrière parce que tu t'attendais à une certaine forme de compassion, mais pas à la confrontation d'idées. Mais... on est ici pour partager nos visions. Les termes sont importants pour saisir les facettes différentes du problème et envisager d'autres perspectives, d'autres moyens de se sortir de l'ornière que ce qu'on pensait, sortir du blanc/noir, chercher la nuance - ça m'est déjà arrivé de comprendre ainsi où était la bulle que je ne voyais pas.

Forcément, ça dégomme un p'tit peu, on se fait étriller la cervelle et le cœur, un tel changement ne peut pas se passer sans quelques dommages collatéraux. D'autant plus si tu as amorcé le changement en cavalier seul. Et là encore, personne ne peut te jeter la pierre: c'est très dur de départager ce qui nous concerne en tant qu'individu, regarde seulement notre jardin secret, et ce qui doit forcément être mis sur la table du couple.

Mettons qu'ici tu peux dépatouiller ton histoire avec du monde qui a eu le même problème, et trouver de quoi aborder un moment de vérité avec ton mari. Mais, première chose à aborder, si c'est le cas: le mensonge le plus dévastateur, c'est celui qu'on se fait à soi-même, donc autant se parler franchement à soi, en compagnie de gens qui ont déjà fait un petit bout de chemin.

C'est forcément confrontant; mais pas si mal: j'ai cru remarquer que ça donnait plus vite des résultats concrets, car si on arrache quelques croûtes en passant, on se rend compte ici et là que ça ne pouvait pas guérir dessous, car c'était infecté.

Pas mal de gens ici ont eu le même problème que toi, certains ne viennent plus, mais ils ont laissé de bonnes idées, des cheminements intéressants.

Comment t'aider autrement ?

#

Louise (invité)

le mercredi 02 mars 2011 à 22h37

Bonjour,
je trouve certaines réactions un peu brutales dans leur forme et un peu facile, pour tout dire. Un certain nombre de personnes arrivent sur ce site parce qu'elles se découvrent profondément amoureuses de deux personnes. Certes la définition du polyamour comporte l'honnêteté avec tous les amoureux, mais dans les faits cela n'est pas si simple. Se découvrir doublement amoureux (puisque vous refusez le mot "polyamoureux") à 35 ou 45 ans, embarqué dans un projet du vie avec quelqu'un, des enfants, rend les choses souvent plus difficiles. En effet, certaines personnes refusent absolument toute idée de non-exclusivité, malgré les discussions, les arguments, la liberté offerte, car ils ont des peurs ou des dégoûts qu'ils ne peuvent surmonter. Dans ce cas, on vie ses multi-amours comme on le peut, avec en effet la peur d'être découvert (parce que c'est probablement ce qui arrive un jour), le mal-être du mensonge, les contraintes que cela suppose... Un peu d'écoute à l'égard des personnes se trouvant dans ce cas me semblerait bienvenu... :-). a bientôt !

#
Profil

LuLutine

le mercredi 02 mars 2011 à 23h26

Elfe66
alors si je suis celle qui trompe, qui n'est pas polyamoureuse,

La définition du mot polyamour implique l'honnêteté avec tous les partenaires concernés. Ca ne veut pas dire que tu leur racontes les détails de tes autres relations, juste qu'ils savent au minimum qu'il est possible que tu entretiennes d'autres relations.

Cela étant dit, si tu avais le temps de lire tout le forum, notamment de très anciens fils de discussion (je me doute que ce n'est pas forcément le cas !), tu verrais que tu n'es pas la seule à considérer que le polyamour (ou quel que soit le nom qu'on lui donnera) peut se vivre quand même lorsque certaines personnes qui "ne pourraient pas comprendre/entendre les choses" ignorent la situation.

Je précise que je ne partage pas ce point de vue, mais lorsque j'ai face à moi (ou en l'occurrence, "de l'autre côté de l'écran") quelqu'un qui a choisi le mensonge, je considère que c'est sa décision, sa responsabilité, et que je n'ai pas à m'en mêler. Tout juste puis-je lui faire remarquer que sa façon de faire ne correspond pas à la définition stricte du polyamour (qui implique l'honnêteté avec tout le monde). Mais c'est juste une remarque, pas une agression ! :)

Par le passé, j'ai trompé quelqu'un (je ne connaissais pas le polyamour du tout à l'époque). Même si je n'ai (à l'époque) pas eu de relations sexuelles avec deux personnes dans la même période, et même si la tromperie n'a duré que quelques semaines à peine, je pense que c'est en partie à cause de mon comportement - même si mon amoureux a aussi commis des erreurs - que nous avons été séparés, et que nous aurions pu ne jamais nous retrouver...

Après cette histoire, je me suis dit "Le mensonge, plus jamais."
D'ailleurs, quelques mois après j'ai écrit une lettre à mon (nouvel) amoureux, dans laquelle je lui disais que je ne lui promettais pas fidélité absolue (même si, dans les faits, je n'ai jamais rien fait sans son consentement au final !), car j'avais déjà "fauté" par le passé. C'était important pour moi de me montrer telle que j'étais, et d'être acceptée telle que j'étais.

Pour conclure sur les histoires de définition, tu n'es pas la première à te "sentir" polyamoureuse, dans le sens : "pouvoir aimer sincèrement et pleinement plusieurs personnes simultanément" ; et à mentir à l'un au moins de tes partenaires. Ce que les gens dans ton cas vivent mal je pense, c'est l'impression que leurs sentiments ne sont pas reconnus car ils mentent.

C'est peut-être vrai à l'extérieur, mais ici sur ce forum, personne ne niera tes sentiments pour tes amoureux parce que tu mens (par omission) à ton mari ; et mieux, si tu choisis de continuer à lui mentir, personne ne viendra te dire que tu dois faire le contraire ; tu risques juste de voir de temps en temps quelqu'un te faire remarquer qu'il manque une condition essentielle pour que ta relation soit authentiquement polyamoureuse.

En fait moi je dirais que toi, tu es polyamoureuse (dans le sens "état" et pas dans le sens "choix de vie") ; mais que ta relation avec ton mari ne l'est pas...

#
Profil

nanble

le mercredi 02 mars 2011 à 23h29

Bonjour
Je trouve également que certains ont été assez durs avec Elfe66 d'autant qu'elle dit avoir essayé d'évoquer le sujet, "bien entendu j'ai souvent évoqué la chose avec lui, mais j'ai tjs senti un refus, voire une menace s'il venait à apprendre qq chose ..."
Pour moi, il faut continuer le dialogue avec ton mari Elfe66, le but étant de lui faire comprendre que tu as découvert que tu étais polyamoureuse et que tu tiens à l'assumer tout en ne voulant pas renoncer à lui. Evidemment, admettre que lui soit mono et respecter ce choix comme tu aimerais qu'il respecte le tiens. Le PA doit nous rendre plus libre.
Tu as ta place ici Elfe66. Bon courage.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion