Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureux(se) heureux(se) !

#
Profil

titane

le vendredi 27 août 2010 à 23h24

Pour atteindre le bonheur, nous devons dépasser la société, s'en recrée une localement, et non croire qu'elle est plus forte que nous.

mais nous sommes cette société là... Nous en faisons partie comme tout le monde... En créer une autre? Ou y apporter par nos libertés assumees certaines petites nuances....

"Aimer" cette société pour y participer avec nos libertés et tant pus si on est " rejetés" ou pas.... Les femmes, les homos ou autres " nuances" ont assumé leurs libertés à leurs risques et périls selon les époques...

Assumons les nôtres sans se prendre la tête.... Juste en vivant comme on peut et veut nos libertés qu'on s'offre...

Même la combattre fait partie de la société....

#

(compte clôturé)

le samedi 28 août 2010 à 09h42

Mais je suis déjà dans ce shéma.... Dans notre société mais a mon idée...

Les autres je m'en fou et du qu'en dira t-on encore moins.... Et pourtant je ne la combat pas notre société, je la méprise...

#

(compte clôturé)

le samedi 28 août 2010 à 20h19

titane
Ben moi aussi, suis comme Lulutine... Globalement heureux... Sans vraiment me qualifier de "poly"... Mais aimant au pluriel... Bcp plus de bonheur qu'autre chose, c'est sur !

Aimer au pluriel!
C'est pas beau ca comme terme!
Je prefere cette definition au "poly amoureux "
qui ressemble plus a une categorie d extra terrestres.
Rien qu avec ce terme on a deja l impression de nager
dans le bonheur.

#
Profil

lutevain

le lundi 30 août 2010 à 01h25

Aujourd'hui je suis le plus heureux des hommes… je vous raconterai…

#
Profil

Pinklady

le lundi 30 août 2010 à 09h57

(+)

lutevain
Aujourd'hui je suis le plus heureux des hommes… je vous raconterai…

#
Profil

LittleJohn

le lundi 30 août 2010 à 10h51

lutevain
Aujourd'hui je suis le plus heureux des hommes… je vous raconterai…

Quelle présomption :-D

#

(compte clôturé)

le lundi 30 août 2010 à 18h09

La société,le monde,la vie:tout ca c'est nous non?
On est pas une race a part.
Alors combattre la société c 'est se combattre soi meme.
On est pas la pour une guerre mais pour notre propre paix interieure!
Les combats on a deja donné et ca ne fait rien avancer.
En douceur on creuse notre place et c'est comme ca qu on sera reconnus et acceptés

#

(compte clôturé)

le lundi 30 août 2010 à 18h35

@Eric
je releve ce qui me semble une aporie, une impasse logique:
si tu te coupes du reste de la société en créant ton utopie: comment tu fais pour "corrompre" les bases en réalité faussement mono de la société qui t'entoure (ce qui est a priori necessaire pour pouvoir augmenter la population de ta société idéale), car en général les utopies sont situées sur des iles: tu mets des ponts ou des miradors sur la plage?

Tigreboatpeople

#
Profil

PolyEric

le lundi 30 août 2010 à 21h22

tigreblanc
si tu te coupes du reste de la société ....

Bien déjà, je ne me coupe pas du reste de la société, ou du moins pas totalement.
Si on coupe "pas tout à fait" une tranche de jambon, est-elle coupé ou non ?

Lorsque tu fais une soirée avec tes amis, tu te coupe de la société, pas tout à fait.
Tu reste entre amis donc tu n'inclue pas toute la société (il ne s'agit pas d'une soirée public mais d'une soirée privée). Pourtant personne ne te dit que tu te coupes de la société.

Mon idée, c'est de vivre entre amis. Cette idée soulève au moins les quatre "questions" suivantes :
(1) ce style de vie est-il autorisée ?
(2) que faire de ses "ennemis" ?
(3) ou et comment trouver ses amis ?
(4) comment se comporter avec ses amis en devenir, comment les repérer, comment favoriser leur entrée, etc.

Ma réflexion actuelle concerne surtout le point 2. Je dit qu'il vaut mieux arrêter de s'acharner, qu'il vaut mieux arrêter de se battre contre des idées opposées aux notres (à moins d'avoir envie de se défouler, ou à moins que l'enjeux soit réel). Souvent l'enjeux est nul, et en plus, les opposants ne sont jamais convaincu. Donc ce n'est que du temps perdu.

Pour le point 1, le polyamour n'est pas interdit que je sache.

Tu soulève la question relative aux points 3 et 4.

Il ne s'agit pas de prendre tous ceux qui le veulent bien pour fonder un groupe, et encore moins de prendre ceux qui y sont obligés ou y ont un intérêt économique.

Il s'agit de construire un groupe cohérent dans lequel on prend en compte tous les aspects de la vie, dont l'amour.

La solution que j'essaye de mettre en pratique et qui marche bien mieux que toutes celles que j'ai essayé jusqu'ici, est de puiser dans les " amis en devenir". Il ne s'agit pas de corrompre, il s'agit de libérer. Si la libération transforme ton amis en devenir, en ennemis, tu sais ce qu'il te reste à faire, et si la libération transforme ton amis en devenir, en amis tout court, tu sais que tu peux l'intégrer au groupe de relations.

Comment libérer ? Déjà ne pas cacher que tu es poly, et donc montrer que c'est possible de l'être, ne pas louvoyer, ne pas faire de concession avec les fondamentaux. Eventuellement, expliquer ce qui peut prêter à confusion, mais pas trop, car souvent, ça ne sert pas à grand chose d'argumenter, car seuls ceux qui se jettent à l'eau peuvent nager.

Alors Pont ou Mirador ? D'après moi, une zone frontalière, une sorte de SAS, peut largement faire l'affaire d'après moi, étant entendu qu'il ne s'agit pas d'empêcher la sortie, mais de rendre l'entrée à la fois favorisée et sélective.

Ce que je dit, vaut à la fois pour un groupe qui se réunit dans un lieu, et un groupe qui se constitue sous forme de réseau d'amis. Il me semblait que Polyamour.fr ressemblait à ce genre de SAS.

#

(compte clôturé)

le lundi 30 août 2010 à 23h33

Voila l'idée:une ile avec un mirador et un pont.
Sur le pont tu met un grand panneau qui annonce la couleur.
Dans le mirador tu met un detecteur poly.
Entrée libre sortie libre.
Les compatibles restent les autres sortent de la société mais au moins la socciété poly a son abri;
C' est pas ideal ca?
Reste plus qu a trouver l ile aux tresors!
Qui vas nous trouver ca?
J'ai deja le nom: MULTIPLILE!

#
Profil

aime_mi_trente

le mardi 31 août 2010 à 16h29

Eric_49, je rêvais de ce type de mode de vie vers quinze ans (en fait plus communautaire dans mon esprit que poly-quoi que ce soit), avant de constater assez vite que l'intersection de l'ensemble (assez petit) des gens qui en avaient envie avec celui (tout aussi petit) des gens avec qui j'aurais envie de vivre avait toutes les chances de s'appeler ... mon futur couple.

Et pour peu qu'il y ait deux filles en plus de moi dans cet ensemble, à l'époque, pas plus que maintenant, elle n'auraient voulu qu'il y en ait une autre qu'elle dans la même situation.

De même, mon feeling m'indique que si certains d'entre vous ici (dont toi) seraient enclins à adhérer à ce modèle, ils ne font sans doute pas partie des gens avec qui je voudrais le faire. On est compliqués, hein ?

#

(compte clôturé)

le mardi 31 août 2010 à 21h45

On est pas compliqués mais a force on devient plus selectifs!
La vie en groupe n'est pas aussi simple qu iln'y parait a ceratins:
c'est aussi compliqué que le mariage.
Tu peut pas t accorder avec une personne sous pretexte qu elle est
aussi poly!
ce serait trop beau.
Multi ou pas on a nos caracteres et a force d etre chacun de son coté on finit par ne plus supporter que les chaussettes sales trainent un peu partout et qu il choisissent a ta place le programme télé de la soirée.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion