Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Pourquoi cet attachement de tant de gens à l'idée de couple ?

Culture
#
Profil

Agathe

le vendredi 13 août 2010 à 10h49

Pour trouver certaines réponses, il faut absolument lire Henri Laborit "Eloge de la fuite"...
Nous sommes tous empreints de la "bonne" éducation judéo-chrétienne basée essentiellement sur les notions de culpabilité et de péchés et ne pouvons guère échapper à des siècles de manipulation....
Je remarque également que la plupart des gens qui m'entourent considérent souvent leur conjoint comme un être qui leur "appartient", au sens littéral du terme. Difficile pour beaucoup d'admettre qu'aimer l'autre c'est vouloir son bonheur...et parfois dans un couple, aimer une tierce personne nous rend heureux....
Dur d'admettre que si l'autre en aime une autre, cela ne nous enlève rien...(Aprés tout, on aime tout ses enfants)
Etre en couple, c'est entrer dans la norme, être "respectable" car c'est le début de l'accomplissement du projet de vie que les autres entrevoient pour nous....Trouver un mari, se marrier, faire des enfants...avoir des amants est même plus acceptable que le PA si cela reste discret...
Le couple apparaît comme le pilier et si tu sors des sentiers battus, tu es montré du doigt....
Etre en couple est une valeur "sociale" au même titre que la CSP dont tu fais partie.
Et puis le conservatisme français...Surtout ne changeons rien ou si peu. N'admettons pas que d'autres modèles puissent nous faire du bien...Nous restons un pays de vieux...
Le couple c'est la garantie de ne pas être seul(e), du moins dans la représentation, de se sentir en sécurité, d'entrer dans une routine qui rassure tant de personnes.
Comme le chante Anaïs "je hais les couples qui me rappellent que je suis seule..."
C'est un peu brouillon tout ce que j'écris, mais je suis plus douée à l'oral........

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 13 août 2010 à 13h54

Bonjour agathe,

J'ai aussi lu LABORIT que j'apprécie....
Je ne comprens pas tout à fait ta position sur le polyamour ou le couple... Ta liberté exclut-elle la vie en couple ou penses-tu que tu puisses rester toi-même et vivre avec quelqu'un ?
Penses-tu que tu serais capable de te réjouir du bonheur de ton compagnon (si tu en as un).... avec une autre que toi, même si votre relation était préservée ?

Personnellement, après des mois de débat dans mon couple, il apparaît que la jalousie n'est pas une mince affaire et que le "polysexe" est moins compliqué que le polyamour.... et encore !!
Avec le temps, je pense pouvoir vivre heureux avec ma femme qui est libre sexuellement, je ne suis pas sûr que je pourrais supporter une forte liaison amoureuse (mais nous sommes mariés -nous- et avons des enfant...).

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Agathe

le vendredi 13 août 2010 à 14h25

Salut Queyrel,
Je suis ravie d'avoir une réponse....
Je ne lançais pas un fil personnel ; j'avais plutôt envie d'aborder un sujet au sens large mais je vois que tu préfères que l'on parle de soi ...
Je vais essayer de répondre le plus clairement à tes questions.
Je suis mariée moi aussi et j'ai 2 enfants.
Je vis donc en couple, par choix et non par obligation sociale ou culturelle et cela ne m'empêche pas de me sentir libre, ni de considérer que mon mari l'est aussi....Ceci étant dit, mon mari (sans vouloir lui cirer les bottes est quelqu'un d'extraordinaire à tout point de vue) et moi avons été trés fusionnels dans nos relations : nous avons beaucoup de passions communes, aimons discuter des mêmes sujets, sommes complémentaires et opposés à la fois et depuis que je l'ai rencontré j'ai eu et j'ai encore le sentiment que cet homme me remplit, me suffit....
Mais (il y a tjs un MAIS) je suis une femme qui aime séduire et qui veut se sentir libre...d'où mon intérêt pour le PA...
Je suis moi-même en partageant mon quotidien avec cet homme et je me réjouis évidemment de son bonheur...dans les bras d'une autre, là cela devient moins évident (tout dépend de notre connivence et de la tournure de la relation)....Si ma relation est préservée (au sens où je l'entends moi et non pas en fonction de ces critères à lui, alors tout roule), je suis bien sinon ma jalousie m'emporte vers des nuits d'insomnies, des journées de mal-être, des larmes parfois et des réactions excessives....
Partager du sexe est bien sûr moins compliqué que le partage des sentiments...mais le libertinage n'est pas mon truc...Il faut qu'il y ait autre chose que du sexe pur entre un homme et moi...Est-ce être polyamoureuse ? Mon mari adhère à cette vision de l'amour mais comme vous c'est en essayant que nous nous sommes aperçus qu'entre la pensée et la mise en application, il y avait parfois des difficultés pas faciles à surmonter...
Là, nous sommes loin du fil !!!!!!!!:-)

#

(compte clôturé)

le vendredi 13 août 2010 à 14h45

"Il faut qu'il y ait autre chose que du sexe pur entre un homme et moi..."
Du sexe impur alors ?
Non je plaisante....
Ton mari partage ta vision du couple et de la liberté ou est-ce une évolution (négociation ?) au fil des ans ?
Comment avec-vous abordé le sujet ?

#
Profil

Agathe

le vendredi 13 août 2010 à 15h06

Je pense que l'un comme l'autre, notre rencontre a été une vraie révélation sentimentale...Avant de nous connaître, nous avions respectivement des aventures....
Notre relation d'époux-amants nous a rendu monogames pendant 6 ans puis ce n'est pas le changement de celle-ci mais plutôt notre évolution en couple, nos discussions et nos rencontres ainsi que la lecture de "Amours Plurielles" par mon mari qui nous a laissé entrevoir que d'autres modes de relations amoureuses existaient...Je crois aussi que nous sommes un couple "vivant" en perpétuelle mutation ! Et j'adore.
De ton côté : êtes-vous polyamoureux ? Qui a découvert cette façon de vivre ? Es-tu attaché à l'idée de couple ?
Etre libre, ne veut pas dire vivre dans le PA...Etre libre, c'est faire ce que l'on veut sans nuire à l'autre, être hautentiquement heureux du bonheur de l'autre même si parfois c'est en dehors du couple.

#
Profil

LuLutine

le samedi 14 août 2010 à 15h06

Pour reprendre le titre, j'aimerais savoir ce que tu entends exactement par "l'idée de couple".

Moi, je suis polyamoureuse ET attachée à l'idée de "couple", mais probablement pas comme tu la définis....

Donc, quelle est ta définition de "l'idée de couple" ?

#

(compte clôturé)

le samedi 14 août 2010 à 20h26

Jusqu a maintenant j'avais la notion de "couple" plus autre chose a coté;
En fait une base solide vers laquelle on reviens toujours,celui avec qui on construit quelque chose.
Poly amoureuse oui puisque je le"s aime tous
Plutot multi amoureuse j aime mieux le terme.
Maintenant je marche au coup de coeur reste a voir si ca dure ou pas mais c est vrai que ca n'a plus lameme saveur.
La base me permettai de partager des sensatio,ns des emotions .Maintenant je garde tout pour moi et ca change la donne;
Dons on peut etre multi et apprecier cette notion de "couple" je confirme.
La vie nous donne souvent l'occasion de changer d'avis de changer d optique de changer de route.
Tout nouveau tout beau on se donne a fond mais poly multi ou pas l amour finit toujours par s user alors a moins d etre devin on ne saura jamais qui a raison qui atteindra ses reves et surtiout quels sont ces reves puisqu ils changent au fur et a mesure qu on evolue;
Multi je suis mais si demain je tombe amoureuse d un mono qui mepropose un"vrai " couple qui saura dire quelle sera mareponse et au bout de combien de temps je la regertterai

#
Profil

LuLutine

le dimanche 15 août 2010 à 13h42

Pour ma part l'idée de couple ne se limite pas forcément à un seul couple.
Je peux être "en couple" avec plusieurs amoureux (je ne parle pas de relations à plusieurs mais bien de former plusieurs couples distincts avec différentes personnes, type relations en V).

#
Profil

PolyEric

le dimanche 15 août 2010 à 14h52

Si tant de gens s'attachent au couple, c'est parce qu'ils pensent qu'il est plus performant qu'eux.

La phrase :
"Tu ne vas pas casser ton couple quand-même"
leur semble plus forte, plus puissante, plus convaincante, que
"Tu ne vas pas quitter une nana (ou un mec) si merveilleuse(x) que moi quand-même"

Ce qu'ils ne savent pas, c'est que c'est justement cette façon de centrer leur vision sur leur capacité à garder l'autre, donc de centrer leur vision sur eux-même, qui les affaiblit.

La question n'est pas de savoir si l'on est assez ceci ou assez cela, mais si l'amour est notre seul guide.

#
Profil

aime_mi_trente

le mardi 17 août 2010 à 16h26

Je vais donner ma propre vision en regard d'un éclairage qui me trotte pas mal dans la tête en ce moment.

Je considère qu'on est tous un couple à nous tous seuls. Entre l'enfant qui est resté en nous, qui a besoin d'être protégé (par le système, par sa famille...) et câliné. Qui aime pouvoir se laisser aller de temps en temps à faire "n'importe quoi" : jouer, acheter, boire, baiser... Et d'autre part l'adulte qui aime être responsable, se sentir fort, performant, protecteur, en charge de la reproduction de l'espèce, de la loi.

Et de la même manière, on n'aime pas exclusivement être "en couple" ou "tout seul". Il y a des moments où on a besoin d'être "indépendant" (ne serait-ce que dans nos rêves, ou quand on va aux toilettes :-) Mais on aime aussi être au travail avec des collègues, à la maison avec des êtres qu'on aime.

Pour moi, ceux qui rejettent la vie en couple sont ceux qui en ont une expérience négative, parce que l'un des deux devient omniprésent, et prive l'autre de sa liberté, ou que l'autre le perçoit comme cela. On rêve tous, pour moi, du couple idéal : l'autre est là quand j'en ai envie, mais seulement quand j'en ai envie.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion