Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Recherche films dont "Pourquoi Pas" de Coline Serreau

Culture
#
Profil

jess

le lundi 31 mai 2010 à 13h58

Bonjour,

Quelqu'un aurait-il et pourrait-il me prêter ce film svp ?!
Si vous avez d'autres idées de films qui parlent directement ou non des amours plurielles...

Merci,

Jessica

#
Profil

Siestacorta

le lundi 31 mai 2010 à 15h42

Shortbus, qui parle plutôt d'alternatives amoureuses et sentimentales

Vicky Christina Barcelona, de woody allen

(un personnage est d'ailleurs clairement poly à la fin de "whatever works", du même...)

Je suis sûr qu'en cherchant dans Blier ya moyen.

Les chansons d'amour de Honoré commence sur un schéma poly.

Et si tu as du temps, remonte le fil "chansons poèmes", je crois qu'on en cite quelques uns.

#

.... (invité)

le lundi 31 mai 2010 à 15h50

Blier, "Les Valseuses", pour commencer. Et "Tenue de soirée", aussi.

Bon et pis voilà, vas-y voir là: fr.wikipedia.org/wiki/Bertrand_Blier

#
Profil

jess

le lundi 31 mai 2010 à 16h18

Merci ! Oui j'ai vu les Woody Allen. C'est vrai, je n'avais pas pensé aux Valseuses !

#
Profil

aime_mi_trente

le lundi 31 mai 2010 à 18h59

"Jules et Jim" évidemment

#
Profil

Romy

le lundi 31 mai 2010 à 21h26

Au risque de me répéter: César et Rosalie.
Puis il y a un film de répertoire américain, tout nouveau, que je n'ai pas vu: Breaking upwards (http://www.breakingupwards.com/synopsis.html)
Gazon maudit peut-être.

#
Profil

titane

le lundi 31 mai 2010 à 21h34

bien vu avec Gazon maudit !...

#
Profil

bohwaz

le lundi 31 mai 2010 à 23h39

J'ai détesté Vicky Christina Barcelona, mais bon.

Sinon on trouve pas mal de films grand public qui font référence plus ou moins implicitement au sujet des amours multiples, par exemple dans cet extrait de "Catch that kid" avec une actrice qui deviendrait le rôle principal de... Twilight, comme quoi...

www.dailymotion.com/video/xdie0z_deux-copains-catc...

- Pourquoi je devrais choisir entre vous deux les gars ?
- Parce que tu peux pas avoir deux petits copains.
(elle les inspecte, les renifle tour à tour)
- Ça y est je crois que mon choix est fait, tournez-vous.
(et elle s'enfuit) ^^

#
Profil

titane

le lundi 31 mai 2010 à 23h45

trop de ces films présente l'amour multiple comme un cul de sac ou comme une névrose... dans le cas de Woody Alen par exemple, arrosé dy myther du Latin Lover... bof... bref comme une expérience dont il faut se sortir...

Maudit Gazon est pas mal... trop "comique", mais les idées sont là...

Par contre shortbus... pffffff... pas très "esthétique" justement... là aussi on va soit dans la consommation soit dans la névrose... ça manque de naturel...

#
Profil

aime_mi_trente

le mardi 01 juin 2010 à 00h10

Prenez-le comme une blague, mais j'aimais bien ce titre : "Deux garçons, une fille, trois possibilités"
www.cinemovies.fr/fiche_film.php?IDfilm=4378

#
Profil

LuLutine

le mardi 01 juin 2010 à 00h24

Moi j'ai bien aimé "Whatever works" (toujours Woody Allen), il y a un trouple qui se forme...

#
Profil

bohwaz

le mardi 01 juin 2010 à 00h26

@aime_mi_trente, Threesome est effectivement un film assez sympa.

@titane, d'un autre côté je connaît aucun film d'amour monogame qui ne soit pas basé sur des problèmes et des névroses ^^

Et je suis pas d'accord, Shortbus est un superbe film qui ne parle pas d'amour multiple mais de relations humaines au sens large.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 01 juin 2010 à 01h09

bohwaz

Et je suis pas d'accord, Shortbus est un superbe film qui ne parle pas d'amour multiple mais de relations humaines au sens large.

Il y a une situation de tryade, quand même. D'ailleurs, c'est au moment où cette situation se crée que les personnages sortent de l'aspect névrotique.

ET c'est un très beau film. L'esthétique de la lumière, de la chaleur, de la dualité isolement / relation y est vraiment fine :
- l'appart du mateur qui rentrera ensuite dans l'appart du couple
- l'isolement de l'artiste vidéaste, jusqu'à la scéne de la piscine / le montage "rassemblé" de son film.
- le container du personnage de la domina + les bassins d'isolement sensoriel / l'évolution de la relation / le lien qu'elle crée
- le lieu shortbus lui même, son chaleureux désordre / les solitudes des personnages qui vont y passer
...
(et je l'ai pas revu depuis deux ans)

#
Profil

amorgen

le mardi 01 juin 2010 à 09h04

Je ne suis pas un cinéphile averti, mais j'ai adoré Shortbus.
Et au contraire de Titane j'y ai trouvé beaucoup de naturel et surtout énormément d'humanité.
Le "naturel" est flagrant quand il y a des scènes de sexe explicites, ce n'est jamais filmé avec une intention de créer du désir chez le spectateur, ou de choquer, mais juste comme un aspect dans la palette complexe des relations humaines exposées dans le film.

#
Profil

titane

le mardi 01 juin 2010 à 11h57

c'est vrai...

#
Profil

titane

le mardi 01 juin 2010 à 11h58

j'aime lorsqu'on me fait ressntir le désir et le plaisir... j'ai l'air moins voyeur... mais c'est vrai que c'est filmé et joué avec naturel... et ça déjà c'est un grand point positif

#
Profil

Boucledoux

le mardi 01 juin 2010 à 23h15

"design for living" (sérénade à trois) Lubitsh dont il avait été question à une rencontre parisienne il y a quelques mois et que j'ai vu en dvd depuis, remarquable, formidable, déjà culte (en ce qui me concerne).
En plus impressionnant, un film de 1933 qu'on oserait à mon avis plus faire aujourd'hui !

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 28 juillet 2014 à 21h40

bonsoir,

de mémoire, dans un carton de dvds, je dois avoir quelque part un exemplaire perso (une copie, mais pas à vendre) du film ' Pourquoi pas ' de Coline Serreau :
> si vous m'en reparlez en septembre ou octobre, peut-être aurais-je remis la main dessus... à voir sur place sur Toulouse, qui sait ?

en tout cas j'en ai un souvenir agréable, et pas de "sad end" donc plutôt positif, enfin !

> qui a vu ' amours salées & plaisirs sucrés ' ?
et qu'en avez-vous pensé ? (je ne l'ai pas encore vu, mais je sais où le trouver :-) )

#
Profil

Leolu

le mardi 29 juillet 2014 à 12h16

J'ai vu "HAPPY FEW aimez qui vous voulez" et je vous le conseille.
www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19132034&c...

2 jeunes couples, une infidélité, puis un aveu, puis la réciproque, et enfin une tentative d'échanges réguliers, volontaires et assumés...

Ce film attire autant qu'il agace.
Il attire parce qu'il montre tout le cheminement qui mène à un polyamour particulier (échange fermé entre 2 couples). Il agace parce que le réalisateur a trop insisté sur les difficultés psychologiques et les jalousies, comme si le polyamour était forcément une utopie destructrice. Restent de belles images et de belles scènes qui ont cependant ennuyé quelques spectateurs par leurs longueurs...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion