Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Détresse affective...

(Hors sujet)
#
Profil

neonavy71

le samedi 08 juin 2019 à 23h30

Bonjour,
Je ne participe pas beaucoup à ce site pour la bonne et simple raison que si je suis "poly de coeur" je suis "seul de corps"! :-(
Je n'attends pas grand chose de ce message mais j'éprouve néant moins le besoin de m'exprimer.
Vous n'imaginez pas à quel point cela peut être douloureux et difficile pour moi d'aimer autant les femmes et de n'avoir aucune femme à aimer!
Je bouillonne littéralement au fond de moi, j'en rage d'avoir autant d'affection et de tendresse à donner et de n'avoir personne qui ait envie de les recevoir!
Vos discutions me touchent particulièrement car la majorité d'entre elles font état de vos rapports de couples (et les éventuelles difficultés qui s'y rapportent) et cela me rappelle juste ma solitude... mon éternel solitude!
Il est vrai que mon "cas" ne me facilite pas les rencontres (et je ne parle même pas de mon côté polyamoureux qui pourrait aussi faire fuir des femmes ne partageant pas cette vision du "couple").... Je suis (pour mon plus grand malheur) naturiste ce faisant j'ai beaucoup moins de facilité de faire de rencontres mais difficile de choisir entre le bonheur que m'apporte mon mode de vie et celui d'avoir une (ou plusieurs) femme à aimer. :-(
Qu'il est cruel pour un homme de n'avoir que son ordinateur à embrasser le soir (étant régulièrement en déplacement il m'est difficile d'avoir des animaux de compagnie pour essayer de palier à ce manque d'affection)!
En bref, je n'ai guère de solution à mon problème et je n'attends pas vraiment que quelqu'un ici m'en apporte... voyez ce message un peu comme un "cri dans la nuit" :-)

#
Profil

oO0

le dimanche 09 juin 2019 à 00h05

Hors-Sujet ? Il manque peut-être une rubrique solitude.

Bien que je ne connaisse rien au bouddhisme, j'ai découvert que je pratiquais sans m'en rendre compte la joie sympathique dans un livre sur la dépression et l'anxiété que je te conseille, "Chaque dépression a un sens" et qui prend très au sérieux la solitude. À défaut de pouvoir se réjouir pour soi, se réjouir pour les autres apporte aussi de la joie. C'est mieux qu'un monde où il n'y a que de la tristesse, non ?

#
Profil

neonavy71

le dimanche 09 juin 2019 à 09h28

je n'ai jamais dit que je faisais la gueule en permanence ! :-)
en fait je pense même être d'assez bonne compagnie, ce que j'éprouve reste au fond de moi... Je compare souvent cette frustration affective avec le besoin qu'ont certaines femmes où elles ont la sensation que leur corps leur réclame d'enfanter mais qu'elles n'ont pas de compagnon avec qui concrétiser ce besoin.

#
Profil

Caoline

le dimanche 09 juin 2019 à 10h02

Bonjour,

Je suis intriguée, je ne comprends pas trop comment le fait d'être naturiste entraîne beaucoup moins de facilité pour faire des rencontres. Est-ce parce que pour pouvoir vivre cela en quasi permanence tu t'exclues totalement de la société ? J’imagine que tu ne peux ignorer qu'il existe des campings naturistes où tu pourrais rencontrer des personnes qui partageraient de fait le même goût.
N' est pas plutôt d'une difficulté d'aller vers les autres que tu souffres ?

#
Profil

oO0

le dimanche 09 juin 2019 à 17h34

Désolé de t'avoir donné l'impression que je croyais que tu faisais la gueule en permanence. Je pense réellement que la question de la solitude mériterait d'avoir sa place, elle fait partie aussi de la vie relationnelle... par défaut ou pas.

D'un côté, ma réponse censure la détresse dont tu parles avec une injonction à la joie, d'un autre côté, sans la joie dont tu es capable à ta manière, cette détresse risque de t'enfermer dans la solitude car il est très difficile de rejoindre une personne dans sa détresse.

#
Profil

bonheur

le dimanche 09 juin 2019 à 18h27

oO0
cette détresse risque de t'enfermer dans la solitude car il est très difficile de rejoindre une personne dans sa détresse

On ne peut pas accueillir vraiment si l'on n'est pas suffisamment bien avec soi-même

#
Profil

neonavy71

le dimanche 09 juin 2019 à 19h01

Caoline
Bonjour,

Je suis intriguée, je ne comprends pas trop comment le fait d'être naturiste entraîne beaucoup moins de facilité pour faire des rencontres. Est-ce parce que pour pouvoir vivre cela en quasi permanence tu t'exclues totalement de la société ? J’imagine que tu ne peux ignorer qu'il existe des campings naturistes où tu pourrais rencontrer des personnes qui partageraient de fait le même goût.
N' est pas plutôt d'une difficulté d'aller vers les autres que tu souffres ?

La raison est simple sur 67million d'habitants en France seul 2millions pratiquent le naturisme, soit seulement 3% de la population, ce qui laisse entendre que seulement 3% des femmes seraient intéressée par ce style de vie, et donc si je rencontre une femme je n'ai qu'une seule chance sur 33 qu'elle pratique (ou ait envie de découvrir) le naturisme.
Bien sûr qu'il y a des centres/clubs naturistes, mais 90% de leurs membres/clients sont des couples/famille, et 75% des célibataires sont des hommes (la "compétition" est donc assez rude).
Ajouter à cela le fait que je vive en province (donc moins d'habitant au m2 et donc encore moins de chance de faire des rencontres).
Bref, tout ça pour dire que (par exemple) dans le club naturiste dont je fais parti il y a (seulement) 4 femmes célibataires, 3 d'entre elles ont plus de 60 ans, et la dernière est courtisée par les 6 autres hommes célibataires de son/mon age... Bref, vraiment pas simple.

oO0
Désolé de t'avoir donné l'impression que je croyais que tu faisais la gueule en permanence. Je pense réellement que la question de la solitude mériterait d'avoir sa place, elle fait partie aussi de la vie relationnelle... par défaut ou pas.

D'un côté, ma réponse censure la détresse dont tu parles avec une injonction à la joie, d'un autre côté, sans la joie dont tu es capable à ta manière, cette détresse risque de t'enfermer dans la solitude car il est très difficile de rejoindre une personne dans sa détresse.

Encore une fois, je ne fais pas "paraître" ma détresse à l'extérieur (c'est bien la raison pour laquelle j'ai éprouvé le besoin d'en parler ici, ne pouvant en parler ailleurs). Je ne désire nullement qu'on me "rejoigne" dans ma détresse, je désire de toutes mes forces en sortir (c'est pourquoi je me suis inscrit sur les sites de rencontres).

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 11 juin 2019 à 13h53

J'aurais tendance à séparer deux choses :
- Les relations sentimentales
- Nos besoins affectifs, sexuels, sentimentaux

Pour moi, le problème n'est pas que tu as aucune femme à aimer (parce qu'au pire, tu dois pouvoir aisément trouver une femme à aimer de manière unilatérale). Le problème est qu'il n'y a aucune femme qui t'aime, et, pour être plus précis, tu es en manque affectif, sexuel et sentimental (parce que je pense que si tu vivais dans un environnement te fournissant sexe, affection et tendresse, le fait que personne ne t'aime ne serait pas un si gros problème).
Je dis ça parce que même si notre société nous propose un schéma simple pour résoudre ces besoins affectifs, quand on se retrouve en dehors de ce schéma, il faut bien réussir à y répondre, au risque de devenir fou.

#
Profil

Caoline

le mardi 11 juin 2019 à 18h20

@neonavy71 Je t'ai envoyé un MP car j'avais envie de dire des choses par rapport au naturisme que je ne souhaite pas développer ici. N'ayant pas de retour, je me demande si il n'est pas arrivé dans les spams. Si c’est que tu ne souhaites pas discuter par MP, aucun souci bien sûr.

#
Profil

neonavy71

le mardi 11 juin 2019 à 23h17

bidibidibidi
J'aurais tendance à séparer deux choses :
- Les relations sentimentales
- Nos besoins affectifs, sexuels, sentimentaux

Pour moi, le problème n'est pas que tu as aucune femme à aimer (parce qu'au pire, tu dois pouvoir aisément trouver une femme à aimer de manière unilatérale). Le problème est qu'il n'y a aucune femme qui t'aime, et, pour être plus précis, tu es en manque affectif, sexuel et sentimental (parce que je pense que si tu vivais dans un environnement te fournissant sexe, affection et tendresse, le fait que personne ne t'aime ne serait pas un si gros problème).
Je dis ça parce que même si notre société nous propose un schéma simple pour résoudre ces besoins affectifs, quand on se retrouve en dehors de ce schéma, il faut bien réussir à y répondre, au risque de devenir fou.

Bonjour "bidibidibidi" :-)
il m'est difficile de séparer affection et amour et c'est pourquoi je parle d'une femme "à aimer" (et qui m'aime en retour)... Mais globalement je pense que tu as bien cerné mon problème et mon manque affectif.

Caoline
@neonavy71 Je t'ai envoyé un MP car j'avais envie de dire des choses par rapport au naturisme que je ne souhaite pas développer ici. N'ayant pas de retour, je me demande si il n'est pas arrivé dans les spams. Si c’est que tu ne souhaites pas discuter par MP, aucun souci bien sûr.

Bonjour Caroline,
Je n'ai effectivement pas reçu de MP... D'ailleurs en parlant de ça, je ne sais/vois même pas comment aller sur ma messagerie sur ce site ni même à quel endroit on voit qu'on a reçu un MP!... Il semble que j'ai trouvé comment envoyer des MP mais impossible d'accéder à ma boite de réception!... Je suis preneur de toutes aides/expliquation.
Cela dit, comme il me semble avoir trouver comment envoyer un MP je t'ai envoyé mon adresse email par MP.

#
Profil

bovary3

le mercredi 12 juin 2019 à 07h07

Bonjour
j'ai découvert que lorsque j'ai reçu un MP, j'en ai été averti sur ma boite mail , celle que j'ai donnée comme adresse en m’inscrivant; mais il arrive que certains messages soient classés en spam, regarde aussi dans ta boite de spam.
Et j'ai envie d'ajouter que tu as bien fait de poster un message sur ce site, je constate que beaucoup de personnes ont pris en compte ta demande, ce qui est affectivement gratifiant d'une part, et d'autre part ce qui te permettra d'avancer dans ta recherche du bonheur, une recherche qui ne se termine jamais, car nous sommes quasiment en perpétuel manque, nous les humains, mais qui donne de la saveur à notre vie.... Pardonne le ton sentencieux, ce sont les mot qui me sont venus naturellement, je ne me: prends pas pour un donneur de leçon !:-)

#
Profil

Caoline

le mercredi 12 juin 2019 à 07h30

En effet, il n'y a pas de boite de réception ni d'alerte d'un nouveau message sur le site. On reçoit le MP directement à l'adresse mail fournie à l'inscription et pour peu qu'on ai une adresse gm* il se retrouve dans les spams. Pour y répondre il faut aller sur le site et envoyer un nouvel MP car l'adresse de l'expéditeur n'est pas fournie par le site. Sauf si, comme tu l'as fait, on donne son adresse dans le message.
Je t'écris plus tard dans la journée directement sur ton mail.

Câoline sans r ;-)

#
Profil

bidibidibidi

le mercredi 12 juin 2019 à 09h29

neonavy71
Bonjour "bidibidibidi" :-)
il m'est difficile de séparer affection et amour et c'est pourquoi je parle d'une femme "à aimer" (et qui m'aime en retour)... Mais globalement je pense que tu as bien cerné mon problème et mon manque affectif.

Je t'encourage à travailler sur tes besoins et à chercher à les alimenter autrement que par des relations sentimentales. Déjà, ça te permettra d'être moins dans la détresse. Et ça te rendra plus "séduisant" en ce sens où tu ne montreras pas de signes de manque (je ne sais pas si tu connais l'effet Mathieu, mais il s'applique très bien au "marché sentimental" : https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Matthieu ).

#
Profil

neonavy71

le mercredi 12 juin 2019 à 23h11

bovary3
Bonjour
j'ai découvert que lorsque j'ai reçu un MP, j'en ai été averti sur ma boite mail , celle que j'ai donnée comme adresse en m’inscrivant; mais il arrive que certains messages soient classés en spam, regarde aussi dans ta boite de spam.
Et j'ai envie d'ajouter que tu as bien fait de poster un message sur ce site, je constate que beaucoup de personnes ont pris en compte ta demande, ce qui est affectivement gratifiant d'une part, et d'autre part ce qui te permettra d'avancer dans ta recherche du bonheur, une recherche qui ne se termine jamais, car nous sommes quasiment en perpétuel manque, nous les humains, mais qui donne de la saveur à notre vie.... Pardonne le ton sentencieux, ce sont les mot qui me sont venus naturellement, je ne me: prends pas pour un donneur de leçon !:-)

Hélas pour moi, et malgré tous ces messages qui me touchent, comme je le disais dans mon premier message: je n'attends rien de ce message car tout ce qui pourra être dit ici ne restera que du "virtuel" hors la seule chose qui puisse arranger mon problème c'est bien du "réel"!... seule de la chaleur humaine aurait une chance de résoudre mon problème et la chaleur de vos messages sont impuissant devant la froideur de l'ordinateur qui les fait transiter. :-(

Caoline
En effet, il n'y a pas de boite de réception ni d'alerte d'un nouveau message sur le site. On reçoit le MP directement à l'adresse mail fournie à l'inscription et pour peu qu'on ai une adresse gm* il se retrouve dans les spams. Pour y répondre il faut aller sur le site et envoyer un nouvel MP car l'adresse de l'expéditeur n'est pas fournie par le site. Sauf si, comme tu l'as fait, on donne son adresse dans le message.
Je t'écris plus tard dans la journée directement sur ton mail.

Câoline sans r ;-)

En effet, il était arrivé dans mes spam (et vu la tonne de message inutile s'y trouvant j'ai eu du mal à le retrouver... ça m'a aussi permis de retrouver d'autres messages utiles qui n'avaient pourtant pas l'habitude d'y être dirigé... j'ai l'impression que Gmail a renforcer son filtrage).

bidibidibidi
Je t'encourage à travailler sur tes besoins et à chercher à les alimenter autrement que par des relations sentimentales. Déjà, ça te permettra d'être moins dans la détresse. Et ça te rendra plus "séduisant" en ce sens où tu ne montreras pas de signes de manque (je ne sais pas si tu connais l'effet Mathieu, mais il s'applique très bien au "marché sentimental" : https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Matthieu ).

Effectivement l'effet Mathieu s'applique parfaitement au "marché sentimental".
Pour pouvoir "travailler sur mes besoins" il me faudrait avoir quelque chose à substituer à la tendresse et l'affection!... Je suis désolé, mais je ne connais rien de tel hélas ;-(

#
Profil

HeavenlyCreature

le mercredi 12 juin 2019 à 23h34

Bonsoir,
Ton message est touchant de sincérité,
Depuis combien de temps vis tu cette solitude ?
Pour la question du naturisme, je ne comprends pas bien dans quelle mesure il t'empêche de faire des rencontres. Je veux dire, ce n'est pas quelque chose qui impacte ta vie de tous les jours (au travail, dans la rue, etc.), si ? Enfin, je ne connais pas du tout ce mode de vie, mais je m'interroge sur le fait de devoir rencontrer exclusivement une personne naturiste. C'est certain que ça réduit considérablement les possibilités.

#
Profil

neonavy71

le vendredi 14 juin 2019 à 22h27

C'est une TREEEESSS longue histoire!
En fait je suis particulièrement mauvais pour faire des rencontre sentimentales de ce fait j'ai tendance à "m'accrocher" à la première femme qui manifeste de l’intérêt pour moi (d'une part par peur de ne plus avoir à nouveau cette chance, et d'autre part pour mettre fin le plus rapidement possible à ma soif de tendresse et d'affection).
De ce fait j'ai commencé par me marier (à 30 ans... en ayant eu qu'une seule petite amie avant qui n'a duré que 6 mois) avec une femme qui (avec le recule et en y réfléchissant bien) n'était pas faite pour moi... on va dire que c'était une erreur de jeunesse.
A mon divorce (2011), ne trouvant toujours personne et retombant dans mon manque affectif j'ai accepté que mon ami d'enfance (d'origine vietnamienne) me présente sa belle soeur (vivant au Vietnam), s'en ai suivit une longue relation, n'obtenant pas de visa pour la France je devais toujours y aller, au bout de 2 ans et trois refus de visa (une demande de visa par an) il nous fallut faire un choix entre se séparer ou se marier. Je savais qu'avec elle je devrai renoncer au naturisme et bien que cela me chagrinait j'y étais prêt car nous nous aimions vraiment. elle est donc arrivé en France Aout 2013) mais après 4 mois dans notre pays elle a éprouvé le besoin de retourner vivre dans son pays, étant encore à l'armée je ne pouvais partir avec elle et nous avions convenue qu'on se verrait tous les 6 mois (faisant le voyage à tour de rôle). Après son premier retour elle me dit qu'elle ne reviendrait plus en France ce sur quoi je lui ai répondu que je ne m'étais pas marié pour vivre à distance et nous sommes parti sur un divorce (2014), après 3 ans de séparation (ne voyant toujours pas le divorce aboutir) et étant toujours seul j'ai répondu favorablement à sa demande de deuxième chance, deuxième chance qui a tourné cour (elle est reparti dans son pays 4 mois après être revenu) et qui a débouché sur un divorce prononcé en Janvier 2018.
Bref, en dehors de ces quelques turpitudes de mon second mariage, de quelques aventures libertines et 2 aventures sentimentales (de 2 mois max) je dirai que je suis "globalement" seul depuis mon premier divorce.

Bien sûr que le naturisme ne joue en rien dans ma vie "extérieur", hors une compagne partagera plus que ma "vie extérieur" et je vivrai mal de devoir rester habillé également chez moi pour respecter le fait qu'elle ne pratique pas le naturisme.

#
Profil

kill-your-idols

le samedi 22 juin 2019 à 10h02

neonavy71
La raison est simple sur 67million d'habitants en France seul 2millions pratiquent le naturisme, soit seulement 3% de la population, ce qui laisse entendre que seulement 3% des femmes seraient intéressée par ce style de vie, et donc si je rencontre une femme je n'ai qu'une seule chance sur 33 qu'elle pratique (ou ait envie de découvrir) le naturisme.
Bien sûr qu'il y a des centres/clubs naturistes, mais 90% de leurs membres/clients sont des couples/famille, et 75% des célibataires sont des hommes (la "compétition" est donc assez rude).
Ajouter à cela le fait que je vive en province (donc moins d'habitant au m2 et donc encore moins de chance de faire des rencontres).
Bref, tout ça pour dire que (par exemple) dans le club naturiste dont je fais parti il y a (seulement) 4 femmes célibataires, 3 d'entre elles ont plus de 60 ans, et la dernière est courtisée par les 6 autres hommes célibataires de son/mon age... Bref, vraiment pas simple.

étant également polyamoureux et naturiste, je peux donner mon expérience:

A) il n'est pas nécessaire de trouver une personne qui soit déjà polyamoureuse et naturiste. les gens changent d'avis en cours de route.

B) Les clubs naturistes ont toujours fait une politique pour favoriser les couples mariées. Ce qui fait que les célibataires naturistes se retrouvent souvent en dehors des structures officielles. Des groupes où la nudité est tolerée sont les groupes liées au Burning Man, et les associations féministes style "slutwalk" (c'est à une slutwalk que j'ai rencontré ma compagne actuelle).

C) pour rencontrer une personne qui soit compatible avec nos intérêts, il faut en moyenne contacter 100 à 200 nouvelles personnes. Si vous ne trouvez pas une personne compatible avec vos intérêts, et vous êtes sorti uniquement avec 10-15 personnes, ça veut dire que vous n'êtes pas sorti avec assez de monde.

#
Profil

bonheur

le samedi 22 juin 2019 à 15h02

J'ai adoré le reportage "j'irai dormir à Burning Man". Une philosophie (+) née d'ailleurs d'une souffrance liée à l'amour, à l'origine

#
Profil

neonavy71

le samedi 22 juin 2019 à 23h39

kill-your-idols
étant également polyamoureux et naturiste, je peux donner mon expérience:

A) il n'est pas nécessaire de trouver une personne qui soit déjà polyamoureuse et naturiste. les gens changent d'avis en cours de route.

B) Les clubs naturistes ont toujours fait une politique pour favoriser les couples mariées. Ce qui fait que les célibataires naturistes se retrouvent souvent en dehors des structures officielles. Des groupes où la nudité est tolerée sont les groupes liées au Burning Man, et les associations féministes style "slutwalk" (c'est à une slutwalk que j'ai rencontré ma compagne actuelle).

C) pour rencontrer une personne qui soit compatible avec nos intérêts, il faut en moyenne contacter 100 à 200 nouvelles personnes. Si vous ne trouvez pas une personne compatible avec vos intérêts, et vous êtes sorti uniquement avec 10-15 personnes, ça veut dire que vous n'êtes pas sorti avec assez de monde.

Bonjour kill-your-idols,

Pour répondre à vos questions:

A) mon problème n'est pas que la personne soit "déjà" naturiste/poly, mon problème est le danger que la personne n'y soit pas ouverte!... Imaginé qu'une relation sentimentale naisse après quelques mois et que nous en venions au point de parler de naturisme et de polyamour, et que sa réponse soit "jamais de la vie!", que faire alors?! Renoncer à nos sentiments (dans l’espoir de trouver quelqu'un de plus "compatible"), ou renoncer au naturisme/poly (et y laisser ce qui me rends heureux au passage)?! Dans le premier cas nous aurions "perdu du temps" elle et moi dans notre quête du bonheur, et dans le second je/nous ne ser(i)ons jamais heureux ensemble! :-(

B) malgré mon célibat je fais parti d'un club naturiste (et je ne suis pas le seul homme dans ce cas). Il est vrai que les clubs sont TRES regardant et méfiant sur les hommes célibataires voulant y adhérer, mais si il y a effectivement "sélection", en revanche les célibataires n'y sont pas interdit... Cela dit, le problème demeure: il y a toujours plus d'homme que de femmes naturistes et comme les célibataires y sont rare, il est encore plus rare d'y rencontrer une personne dans la même tranche d'age.
Si je suis naturiste ce n'est pas pour me mettre nu devant des personnes qui ne le sont pas (je ne suis pas exhib), c'est pourquoi je ne fréquente pas d'endroit où "la nudité est tolérée" mais où "la nudité est demandée"... Cela dit, je prends bonne note pour les slutwalk, cela m'intéresse fortement (car je suis le premier à m'insurger sur le comportement de certains hommes), hélas, il n'y a aucune de ces manifestations là où je suis et je n'ai pas l'esprit "militant" pour déscendre dans la rue manifester (ça ne sert bien souvent à rien de plus que comme excuse pour les casseurs).

C) je suis bien d'accord, je ne suis pas sorti avec assez de monde, mais je me vois mal mettre un couteau sous la gorge de chaque femmes que je croise pour leur demander de sortir avec moi!... Je ne demande pas mieux que de rencontrer des femmes mais l'inverse est plus important pour moi et c'est bien là que se pose le problème pour moi! :-(

#
Profil

HeavenlyCreature

le dimanche 23 juin 2019 à 03h22

Ben je dirais qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. C'est comme si tu voulais des enfants et que tu déclarais à ton date dès le premier rdv : "je me vois pas rencontrer une femme pas sensible à la maternité et qui ne veuille pas être la mère de mes enfants". Perso, même si je voulais des enfants, ça me ferait partir en courant !

On ne sait jamais ce qu'une rencontre puis une relation vont donner : le degré d'implication et la durée. Si tu vis une relation impliquée et implicante avec qqun, bien sûr qu'il faut être en phase sur vos modes de vie mutuels. Maintenant, est-ce bien nécessaire de le spécifier dès le départ (que tu es poly et naturiste)? Rien n'est moins sûr... D'ailleurs, bcp de personnes foncièrement mono entretiennent plusieurs relations avant qu'elles ne commencent à se projeter, et c'est là qu'intervient le fameux : "j'ai envie que tu ne vois que moi", l'exclusivité, c'est un peu une manière de signifier pour les mono, "ça devient du sérieux entre nous". Ben pour moi, dire "je suis poly et/ou naturiste" ça a du sens uniquement quand tu commences à te projeter avec la personne (ce qui peut arriver au bout de quelques jours seulement, je parle pas de faire son coming-out 6mois plus tard, attention... Encore que pour certaines personnes considérer qu'on est en relation sérieuse peut prendre un certain temps.. ).

Je suis sans doute pas en phase avec ce que pas mal de gens pensent ici, mais bon c'est mon point de vue perso. J'ai eu tendance à afficher la couleur trop tôt souvent (sachant que je ne voyais personne à côté), ce qui a pu générer des peurs ou justifier des comportements peu corrects de la part de mes amoureux. Alors que l'échange aurait été plus naturel, plus dans un questionnement réciproque, aurait sans doute été plus opportun et plus constructif une fois la relation et la confiance installées. Ensuite chacun est libre de prendre sa décision en connaissance de causes, en pesant les avantages et les inconvénients. Être trop idéaliste (dans 1 sens comme dans l'autre), ça te fais surtout passer à côté de belles histoires. De dire "je suis comme ça" alors que la personne te connait pas du tout, je trouve pas que ça aide à saisir les tenants et les aboutissants, ça fait juste flipper et fuir les gens. Laisser le temps à la personne de te connaître, de t'apprécier, ça aide aussi à comprendre des modes de vies et des pratiques moins conventionnels.
Bref, déjà, fais des rencontres, puis tu verras bien ce qu'il advient !

Message modifié par son auteur il y a un mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion