Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Panique - Demande de témoignages

Témoignage
#
Profil

Bidule-feuille

le dimanche 30 septembre 2018 à 13h26

Bonjour,
Je ne sais pas par où commencer, disons par le contexte : je suis depuis 5 ans avec ma copine, nous sommes tous les deux encore en études, et avons l'habitude de ne pas être tout le temps ensemble, ne faisant pas mes études dans la même ville qu'elle. Cela se passe très bien entre nous, nous gérons notre relation, avec parfois quelques péripétie (moral bas, blues à cause de la distance) souvent vite réglé. Je n'ai absolument aucune intention de la quitter.
Mais il m'est arrivé tout récemment de tomber amoureux d'une autre fille, là où je fais mes études. Ca m'est tout simplement tombé dessus, alors que je ne cherchais personne. La chose est beaucoup plus qu'une simple attirance physique ou autre, je retombe simplement amoureux d'une deuxième personne, comme il m'est arrivé avec ma copine actuelle. C'est comme un accident qui m'est arrivé, mais j'ai quand même envie qu'une relation amoureuse aboutisse, je n'arrive pas à ne pas trouver cela rationnel.
Je n'arrive pas à ne pas trouver cela rationnel, et pourtant je sais que cela comprend des risques de détruire notre couple stable. Combinés, ces deux choses me font me sentir coupable. J'ai déjà lu quelques témoignages sur ce forum avant d'écrire cela, et j'ai trouvé une formule qui décrit parfaitement ce que je vis en ce moment : c'est une tempête. Je suis en stress permanent. Je ne dors que 5h par nuit (pourtant habituellement gros dormeur) et je me réveille en pensant à cela. Et l'idée reste fixée dans ma tête pendant la majorité de la journée. Cela commence à m'affecter physiquement, je n'ai plus faim, je me sens fatigué et tremble.
Je veux en parler à ma copine, car seul ça pourra me fixer, et je ne peux tout simplement pas la trahir, je ne peux pas changer la nature de notre couple à moi seul. Je sais que nous avons déjà eu une discussion sur le polyamour il y a quelques temps, discussion dans laquelle j'avais dit ne pas être polyamoureux (alors que visiblement, vu dans l'état que cela me met, je crois que je l'ignorais). Enfin, elle m'avait avoué être "amoureuse" (je la cite) d'une autre fille de sa classe, ce qui ne m'avait pas dérangé. Il n'y a rien eu entre elles (ou alors je l'ignore !) mais avait apprécié le fait que je trouve cela normal, après tout.
Je voudrais savoir s'il est arrivé la même chose à des personnes qui ne pensais pas être polyamoureux.ses, et comment ils ont géré cela dans leur couple déjà existant.
Et merci à ce site d'exister, je me sens déjà un peu rassuré de savoir que ça n'arrive pas qu'à moi.

#
Profil

bonheur

le dimanche 30 septembre 2018 à 15h49

Bonjour Bidule-feuille :-) .

Je me suis retrouvée dans une situation "analogue" il y a 11 ans, après 18 ans de mariage. J'ignorais le terme polyamour (polyaffectif dans mon cas : amour affectif sans obligatoirement de sexualité) et je me suis sentie comme un monstre durant 4 ans. C'est une remise totale en question de toute sa vie. Sortir de l'exigence normative pour déconstruire et reconstruire.

Tu as déjà compris beaucoup, être en "couple" (projet à deux, vie commune, etc) et aimer en dehors de ce couple, ne peut se faire uniquement par la seule volonté de celui qui remet en question. Il faut que la démarche soit commune.

Pour moi, cette découverte et l'évolution qui a suivi ne s'est pas faite sans souffrance. La mienne de me sentir monstrueuse ; celle de mon mari. Nous nous sommes "accompagnés" mutuellement.

La communication, l'honnêteté, la sincérité, l'expression de nos émotions et ressentis, l'accompagnement réciproque (aujourd'hui encore), nous a en fait rapprochés plus que séparés. Nous avons eu cette possibilité à la fois individuelle et à la fois commune d'évoluer dans un soucis d'équité. Mon chéri de vie en devenant polyacceptant ; moi en devenant polyaffecive.

Si mon témoignage peut t'apporter. Savoir tout de même que tu n'es pas moi, que mon chéri n'est pas ta chérie, que les situations sont différentes, et que je ne peux offrir aucune recette miracle. Pas de baguette magique !

#
Profil

Xalma

le dimanche 30 septembre 2018 à 16h18

Avant tout, si un jour vous comptez avoir des enfants, parle lui s'en avant, de cet autre amour.

#
Profil

Bidule-feuille

le lundi 01 octobre 2018 à 01h00

Merci pour ce message, je me sens déjà un peu moins coupable, même si je crains ce qui va venir.
Après je n'aime pas garder ça pour moi seul (personne n'est au courant parmi les concernées), c'est un énorme poids.
Combien de temps est ce que tu as gardé ça pour toi ?

Xalma : ça n'est vraiment pas à l'ordre du jour, vu que l'on est encore en études, et on s'imagine dans l'idéal sans enfants.

#
Profil

bonheur

le lundi 01 octobre 2018 à 14h30

bidule-feuille
Combien de temps est ce que tu as gardé ça pour toi ?

Pour moi, quelques semaines. A ce nouvel amour, j'ai écris et quelques jours plus tard, n'arrivant pas à dire à mon mari, j'ai écrit également. Entre mon mail à cet amour et mon courrier à mon mari, quelques nuits sans sommeil et des larmes qui coulaient toutes seules.

Je confirme, c'est un énorme poids !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion