Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le poly comme toute première relation ?

Témoignage
#

Si vous pouvez m'aider ? (invité)

le mercredi 18 juillet 2018 à 19h34

Bonjour,

Je vais essayer d’être rapide;

Je suis totalement perdu. Je traîne sur le forum pour avoir des réponses et essayer de me rassurer mais tout m’effraie beaucoup.
J'ai 17 ans, et avec aucune relation ayant durée plus de 2 mois (Je suis pas une mauvaise personne croyez moi).
Je suis tombé amoureux d'une personne qui est Poly y a quelques mois. J'ai vu cette situation arrivé, je l'ai fuis mais ça m'a rattrapé, au point que maintenant mes sentiments me paraissent immenses.

On m'a proposé de rentrer en relation.

Je l'aime, et j'essaye de comprendre, j'ai lu pleins de témoignages sur le site et deux trois livres pour pas juger sans connaitre.
Mais la conclusion c'est que je ne me vois pas là. Je dis pas ça à la va-vite, ça me bouffe mon esprit toute la journée depuis longtemps & c'est ce que je ressens.

Je me dis, pour elle, je peux subir la situation, que même si les livres sur cette philosophie me font mal rien qu'à les lire, je l'aime trop pour dire non & que je peux rester mono dans un ensemble poly.
Mais y a pleins de gens qui souffre sur ce site dans les témoignages, et ils sont plus vieux et avec pleins d'expériences derrières eux. Et ceux qui s'épanouissent pareil.

En vrai, je sais déjà ce que je vais choisir, mais j'aimerais savoir :
Commencer directement par des relations poly, c'est pas dur à gérer ? C'est une mauvaise idée ?
C'est con, mais est-ce que je vais souffrir ?

Merci

#
Profil

bonheur

le mercredi 18 juillet 2018 à 21h10

Bonjour,

Aider est un bien grand mot. Je ne vais exprimer que ce qui me correspond.

Déjà, j'ai presque 50 ans et aussi loin que je me rappelle, j'ai été amoureuse.En grande section (première année d'école pour moi, on n'y allait pas avant, j'habitais à la campagne) j'étais amoureuse du fils de ma maîtresse qui avait mon âge et était dans ma classe (cours à différents niveaux). Enfin, bref ! Rassure toi, je ne vais pas tout raconter, beaucoup trop long.

Le fait est que l'amour ET l'amour n'ont pour moi jamais été incompatibles. J'ai aimé au fur et à mesure de mes rencontres, celles que la vie m'a offerte. Mon coeur (ou capacité à aimer) est comme les ballons gonflables... il expanse (je sais ce verbe n'existe pas).

Tu l'auras devinée, je suis poly. Ce n'est donc pas moi qui te dirait qu'aimer au pluriel est mauvais. Aussi, je sais qu'aimer est certainement la plus grande source de souffrance que l'on puisse ressentir, certainement au delà de la souffrance physique (pour moi en tout cas, malgré toutes les difficultés médicales et elles ont été nombreuses).

J'ai coutume de dire qu'il n'existe pas d'amouromètre, mais que la souffrance est un bon indicateur. Egalement, je dirais que dans ton cas, il est déjà trop tard. Non ?

Mono ou poly ou trouple ou autres... il faut un début. Et ce début, tu le vis. Il n'y a pas à mon sens de choix en amour, mais des choix de réalisation de sa vie. Que faire de l'amour ? Le seul choix réside, je crois, en cela. L'amour, que tu le veuilles ou non, il est ancré en toi.

A mon âge, je souffre encore parfois. Je ne suis pas à l'abri (actuellement je me fais du soucis pour quelqu'un que j'aime) des angoisses, des peurs, mais aussi des joies, des enthousiasme, des bouleversements, des chamboulements. Je suis un être faite également d'émotions et toi aussi.

On se laisse guider, porter... on résiste, on se fait une raison... on vit, tout simplement.

Notre société ne nous prépare pas, du moins celle de mon éducation et de mon entrée dans ma vie d'adulte, à aimer ET aimer. Elle nous intime de faire des choix. Les polys renoncent à ce choix. C'est une lourde charge de se débarrasser des dictats, alors à 17 ans, il faut avoir les épaules larges et un caractère bien affirmé.

Seul toi ressens si tu as la force, le courage, le tempérament pour aimer une personne poly (tu deviendrais polyacceptante)

Sache que chez les adultes, la transparence n'est pas toujours au rdv et des relations sont cachées. Les adultères (tient, on y retrouve adulte) sont plus fréquents que l'on peut se l'imaginer. Entrer en relation avec une personne poly, ce n'est pas tout accepter de cette personne mais reconnaitre que l'on peut aimer ET aimer sans que ce soit honteux ou une trahison. C'est ainsi que je le conçois.

Evidemment, toute relation amoureuse n'est pas poly ou adultère...

Je te souhaite de trouver ton équilibre et ta vie, quelque soit ta volonté et de connaitre le moins souvent possible cette souffrance que l'on a tous, très certainement, déjà éprouvé. Tu as tellement à vivre, encore... et moi aussi :-D

#
Profil

bonheur

le mercredi 18 juillet 2018 à 21h11

si vous pouvez m'aider ?
...et deux trois livres pour pas juger sans connaitre.

Quels livres, si je peux demander ?

#
Profil

bidibidibidi

le jeudi 19 juillet 2018 à 09h57

Si vous pouvez m'aider ?
Commencer directement par des relations poly, c'est pas dur à gérer ? C'est une mauvaise idée ?

Non, je dirai même plutôt une bonne idée pour t'apprendre à prendre du recul par rapport aux schémas dominants. Ca devrait t'aider à grandir plus vite.

Si vous pouvez m'aider ?
C'est con, mais est-ce que je vais souffrir ?

Oui. Que tu sois avec une poly ou non, tu vas souffrir. Les relations sentimentales sont loin d'être de tout repos. Je crois pas qu'il existe une seule personne n'ayant jamais souffert au cours de ses relations sentimentales.
Maintenant, ça ne veut pas dire qu'elles ne méritent pas d'être vécues.

Si vous pouvez m'aider ?
Je me dis, pour elle, je peux subir la situation, que même si les livres sur cette philosophie me font mal rien qu'à les lire, je l'aime trop pour dire non & que je peux rester mono dans un ensemble poly.

Honnêtement, il faut arrêter avec le sacrifice. Si tu le fais "pour elle", alors arrête de suite. Je crois pas qu'elle recherche un martyr, mais juste un mec. Donc fais le "pour toi". Parce que tu en as envie, parce que ça te fait du bien. En amour, l'égoïsme est, paradoxalement, plus difficile à apprendre que l'altruisme, mais tout aussi primordial.
Donc, à mes yeux, c'est la première chose que tu dois apprendre : Être égoïste. Pourquoi as-tu envie d'être avec elle, qu'est ce que tu retires de la relation ? Focalise toi là-dessus. Et n'oublie pas qu'en tant que polyamoureuse, elle est certainement bien loin des schémas classiques à coup d'âme soeur et de princesse. Donc si c'est la seule chose que tu recherches, ça ne devrait pas fonctionner.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion