Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Est-on polyamoureux si on veut qu'un autre amoureux ?

Bases
#

Larmoral (invité)

le lundi 30 mars 2015 à 22h06

Je me balade sur votre site et ça me fait beaucoup de bien de voir que d'autres personnes vivent ce que je commence seulement penser. Et que leur vie semble être harmonieuse, même avec les difficultés qui surgissent (mais on est pas au pays de bisousnours ;) je vois aussi votre bienveillance en général et ça me donne le courage de lancer ma question.
Je suis mariée depuis une vingtaine d'années et amoureuse d'un autre homme que mon mari. C'est la première fois que ça m'arrive. C'est contre les principes que j'avais jusqu'ici... Je ne peux pourtant qu'accepter. Accepter d'aimer mon mari, de vouloir continuer ma vie avec lui et d'être aussi amoureuse d'un autre homme, qui me bouleverse chaque fois que je le vois. Je refuse de vivre un mensonge avec mon mari, et il est hors de question pour moi de le tromper. Je sens que je peux aimer ces deux hommes. Mais je n'ai pas envie d'autres partenaires. Est ce que c'est ça aussi, être polyamoureux ? Ou est ce que ce que je vis est autre chose ? Qu'elles règles ont mis en place les personnes qui sont dans mon cas ? Merci.

#
Profil

LuLutine

le lundi 30 mars 2015 à 23h40

Ben tu sais....beaucoup de poly ont commencé par aimer UNE personne "en plus" d'un partenaire principal...

Parfois, il en arrive d'autres par la suite, parfois pas...

Pour moi oui, c'est une forme de polyamour.

#

Larmoral (invité)

le mardi 31 mars 2015 à 06h57

Merci pour la réponse. C'est bête mais ça me rassure tellement de ne pas être seule.
Comment avez-vous fait pour gérer votre changement de morale ? Pour accepter ce que vous désiriez et l'assumer ? Ça me parait tellement difficile que presqu'impossible.

#
Profil

bonheur

le mardi 31 mars 2015 à 10h39

Lamoral. Le dialogue va t'être indispensable. Si je puis me permettre une suggestion, si tu tiens à ton couple, parle en déjà à l'intérieur de ton couple. Si tu manques de vocabulaire, achète des livres de YA Thalmann, notamment "vertus du polyamour". Sache également que certains vivent l'amour extérieur (relations secondaires) sans sexualité aboutie car la polyamour peut être sentimental et/ou sexuel. Je dirais que si tu désires pérenniser ton couple, ne remet pas en cause la place qui lui revient.
Bon courage, Lamoral, quelque soit ta décision, elle impactera le restant de ta vie.

Pour répondre à ta question, oui c'est du polyamour et la plus belle forme qu'il soit à mes yeux.
Les règles, elles s'installeront avec le temps, suivant les personnalités et particularités de chacun et les tiennes
Aussi, en conseil, tant que la situation n'est pas claire, évite de trop étaler cet amour secondaire autour de toi car, crois en mon expérience, même les personnes que l'on pensait bienveillantes, compréhensives, etc... ne manqueront pas de vouloir t'influencer et pas toujours en bien (ce que ces personnes pensent être bien)

Difficile, le mot est très inférieur à ce que tu imagines. Impossible n'est pas poly :-D .

#
Profil

Sidony

le mardi 31 mars 2015 à 18h26

Sur la quantité de personnes que ton amour peut concerner... Comme dit plus haut, deux, c'est déjà le pluriel...

Larmoral
Comment avez-vous fait pour gérer votre changement de morale ? Pour accepter ce que vous désiriez et l'assumer ? Ça me parait tellement difficile que presqu'impossible.

Changer de morale, ça me semble tellement abstrait. Pourquoi ne pas commencer par du concret. Par exemple, lors d'une discussion avec ton mari ? Vous en arriverez forcément à soulever des points qui te demanderont de cheminer sur ta propre morale. Mais peut-être souhaitais tu justement mettre les choses au point avec toi avant de lui en parler ?

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

jemecherche

le jeudi 02 avril 2015 à 22h03

Bonsoir,
J'ai posté mon témoignage depuis 3/4j mais il est tjs en attente de validation...

Larmoral, je comprends votre situation, la mienne n'est pas la même. Sauf par rapport à mon mari. Je ne me vois pas lui en parler. Comment aborder un tel sujet ?
Chéri, au fait, je t'aime, mais....y'a un mec qui me chamboule.

J'ai beau essayer de retourner le sujet dans tous les sens, même en blaguant avec des amis, genre, bon on s'fait un truc à 3 (pas envie de ça, hein, juste pour "blaguer"), je ne me vois pas aborder le sujet "sérieusement".

Je suis très curieuse et preneuse, et je vous souhaite d'y parvenir aussi.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 02 avril 2015 à 23h59

tequila37
J'ai posté mon témoignage depuis 3/4j mais il est tjs en attente de validation...

Ca veut dire que tu t'es trompée de catégorie, tu as pris la catégorie "Articles" au lieu de "Discussions".

Enfin je pense.
Vais regarder ça...

Edit : c'est bien ce que je pensais et je vois que tu as rectifié le tir en créant une discussion.

#
Profil

jemecherche

le vendredi 03 avril 2015 à 11h53

LuLutine
Ca veut dire que tu t'es trompée de catégorie, tu as pris la catégorie "Articles" au lieu de "Discussions".

Enfin je pense.
Vais regarder ça...

Edit : c'est bien ce que je pensais et je vois que tu as rectifié le tir en créant une discussion.

Oui merci :)

#
Profil

bonheur

le vendredi 03 avril 2015 à 19h46

Pour tequila37. Nous avons tous un moyen de communication qui nous correspond, dans lequel nous sommes le plus à l'aise. Pour le reste, à part honnêteté et sincérité, travail sur soi, volonté de respecter l'amour, etc...

#
Profil

kami

le vendredi 03 avril 2015 à 22h55

Peu importe la façon, le plus important est de l'aborder....
J'ai commencé une lettre, sur nous, notre couple principale et ensuite comment je conçois le concept de l'amour, le polyamour.
Du coup, je lui dirai comment je me sens depuis tellement longtemps, sans prétextes... par écrit....

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 03 avril 2015 à 23h31

kami
Du coup, je lui dirai comment je me sens depuis tellement longtemps, sans prétextes... par écrit....

N'hésite pas à venir nous donner des nouvelles...

#

Polpolp (invité)

le samedi 04 avril 2015 à 04h03

Kami, pourquoi ne pas avoir parler de polyamour avant de trompé ton mari ? d autant que l un de tes postes mentionnait que tu avais prévu de craquer pour l autre, n aurait t il pas été plus facile d en parler a ton mari avant ?

Car tu ajoute une trahison et il va peut être l assimilé a tord au polyamour, en plus se sera beaucoup plus dur pour lui car tu le met devant le fait accomplis alors que vous auriez pu en parler.

C est dommage je trouve.

#

Larmoral (invité)

le samedi 04 avril 2015 à 11h06

Bien voilà, j'en ai parlé et il ne l'accepte absolument pas. Cela nous a montre que nous avons des valeurs différentes. Et ce n'est pas lui qui a changé, c'est moi. Je ne peux pas lui en vouloir, il est fidèle a lui même et a ce que nous nous étions promis il y a 20 ans. Savoir que je suis amoureuse d'un autre homme est difficile a vivre pour lui, il veut être l'unique. Et moi, je l'aime et je veux rester avec lui. Donc, je vais juste devoir me fermer a une partie de moi-même... Je ne sais pas comment faire et je ne veux pas le faire. Si je veux continuer notre relation, et c'est ce que je veux, je suis pourtant obligée de le faire.

#

(compte clôturé)

le samedi 04 avril 2015 à 13h59

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

kami

le samedi 04 avril 2015 à 14h49

-

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#

Popolp (invité)

le samedi 04 avril 2015 à 18h26

Seulement Kami pour une nuit avec cet autre, tu as peut être gâché une chance que ton compagnon comprenne le polyamour car il va voir avant tout le mensonge et la tromperie à la place des valeurs du polyamour.

Des compromis te semblent faisable avec ton mari ? certains veulent que le sexe ou alors les sentiments soient réservés au couple principales, enfin c'est un exemple mais il peut y avoir des compromis.

Tu comptes parler de ta tromperie a ton mari en même temps que le poly ?

#
Profil

LuLutine

le samedi 04 avril 2015 à 20h04

Larmoral
je vais juste devoir me fermer a une partie de moi-même...

"Juste" ???

J'ai bien lu ?!

C'est ironique ?

En tout cas, "juste" devoir me fermer à une partie de moi-même, je sais que dans mon cas ce n'est pas possible...ça équivaut à un suicide !

D'ailleurs tu dis toi-même :

Larmoral
Je ne sais pas comment faire et je ne veux pas le faire.

#
Profil

Siestacorta

le samedi 04 avril 2015 à 22h00

Kami, heu, pour ma part, je suis un peu en désaccord avec "t'aurais du parler de poly avant" que j'ai pu lire sur ton fil.

Autant je pense aussi que mentir, à la longue, c'est toxique pour toi, ton compagnon et votre relation, autant tu es seule juge de ce que tu as la possibilité de faire.

Et faire une expérience de "comment tu te sens toi" avant de balancer un truc théorique à ton compagnon, sans savoir encore ce que tu veux en faire ensuite, c'est pas si bête...

#

Larmoral (invité)

le samedi 04 avril 2015 à 22h58

Lulutine, je ne suis pas ironique. et oui, je meurs a une partie de moi même. Dans un livre d'eckart tolle, j'ai lu hier qu'il disait que la mort est un pas vers la vie (en faisant une analogie avec la nature) et j'ai besoin maintenant de voir l'abandon comme un processus de mort qui fera naître autre chose en moi. Je ne sais pas encore quoi. Ce renoncement va aussi de pair avec une déception profonde par rapport a l'autre homme, qui est très distant avec moi (ce que je peux comprendre puisque j'ai fui devant lui, après lui avoir vaguement dit bonjour, par peur d'éclater en sanglots en lui parlant et puisqu'il sait que je suis mariée et que j'aime mon mari et qu'il ne sait pas que j'ai pensé vivre les deux amours, ce qui de toutes façons n'arrivera pas). J'aurais aimé qu'il m'accorde plus d'affection et d'importance (ne serait-ce qu'en temps qu'ami). Et en même temps, cela aurait rendu les choses plus douloureuses pour moi encore. Sa froideur, sa gentillesse superficielle et convenue me fait cumuler une double peine. Je dois renoncer a lui a cause de mon mari et aussi a cause de lui, parce qu'il me rejette.
Je me sens triste et ma tristesse attriste mon mari parce qu'il ne me suffit pas (ce sont ses mots). Je ne comprends pas comment il peut penser comme ça après tant d'années de vie commune. Évidemment qu'il ne me suffit pas! Avec ou sans autre amoureux, il ne me suffit pas. Mais ça le rend triste et moi, je l'aime et je ne veux pas le faire douter de sa valeur qui est, pour moi, inestimable. Le désir et l'amour que j'ai pour cet autre homme, c'est une des pulsions et des forces de vie qui m'habitent et je dois y renoncer. A cause de mon mari, et parce que c'est son amour que je choisis, mais aussi parce que l'autre homme est distant. Mais j'ai d'autres forces et d'autres élans en moi et c'est vers cette vie la que je veux aller. Ce n'est qu'un suicide partiel et, j'espère, éphémère. En l'écrivant, je me dis qu'il n'y a que les suicides ratés qui peuvent remplir ces caractéristiques :) je préfère parler de renoncement et d'acceptation. j'espère y arriver. Ma tristesse je la vivrai donc seule, avec mes amies et chez ma psy. Mais je me laisse le temps et l'espace pour la vivre. Je ne sais pas a quoi je vais naître... J'ai besoin de bienveillance, surtout de moi par rapport a moi même.

#
Profil

kami

le dimanche 05 avril 2015 à 22h22

Larmoral.... je te trouve courageuse et forte avec ta décision. Je serai immensément bouleversée de ne pas pouvoir vivre cette idée tellement belle de la vie et l'amour. En fait je vais peut-être choquer certains, je n'en sais rien, mais j'ai presque envie de ne pas lui demander sa permission. Si je lui demande "est-ce que tu serais d'accord que" ou "qu'est-ce que t'en penses de..." la réponse est NON. J'ai envie de lui dire que pour moi c'est essentiel pour mon épanouissement, que c'est très important pour moi et que c'est ainsi. Et s'il n'arrive pas à le supporter, je ne lui parlerai pas d'une éventuelle relation. Du coup il saurait que c'est possible mais il ne connaîtrait pas les personnes. Ou sinon on se sépare. Mais il faut absolument qu'il sache que ça peut arriver. En fait, je lui mettrai devant le fait accompli :"J'ai décidé que". Tout ça avec le risque que notre famille se brise.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion