Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Couple poly mono : trouver la sérénité...

Monogamie
#

Ana7 (invité)

le mercredi 15 octobre 2014 à 19h43

Comment trouver la sérénité dans les couples poly mono?
Voici notre histoire :
Bientot 4 ans que nous sommes ensembles. Il sortait à peine de 10 ans de mariage et moi 5 ans de relation. Nous avons eu une "relation libre" pendant plus de 2 ans. Nous nous sommes fait beaucoup souffrir. Pour ma part car je pense avoir fait ce choix de façon très immature et sans réflexion honnête vis a vis de moi et donc de notre couple, je me suis sentit en colère, profondement triste, jalouse, pleines de peur. J'ai commis beaucoup d'erreur impardonnable, j'ai mis mon compagnion dans des situations ou il n'as pas etait respecter, jusqu'au pire, violence et mepris de la part d'une de mes aventures. Nous avons aussi vecu ensembles une belle histoire de libertinage avec une femme puis une histoire avec celle ci et son conjoin.
Aujourd'hui nous vivons ensembles, le passé n'ai pas encore cicatriser mais nous donnons vivons enormement d'amour l'un pour l'autre. Ce passé m'a fait beaucoup grandir, aujourd'hui je suis mono. Pour ca part il a encore l'envie de vivre des relations, un vrai desir de rencontrer et créer, pas seulement pour la sexualité.
Je l'accepte plus sereinement aujourd'hui, je suis plus honnête envers moi et je lui fait totalement confiance, je n'ai pas peur de le perdre, je sais qu'il m'aime et je ne prend pas les choses personnellement. Mais j'ai des limites et je souhaiterai qu'il fasse ces rencontres hors de notre quartier, des lieux ou nous sortons. Et cela et difficile à accepter pour lui car nous sommes fusionnel et il ne ce voit pas crée une "autre bulle" pour vivre cela.
J'ai peur que cela soit trop dur, que je ne parvienne pas à gérer mes émotions, que la colère, frustration et la tristesse prennent le dessus et m'éloigne de lui en acceptant cela. C'est pas toujours simple dans discuter, je suis dans l'emotion, il se braque, me parle de notre passé. J'ai du mal à me sentir rassurée, soutenu dans mon vécu et il en est de meme pour lui.
Comment faire face? Comment trouver un juste dialogue? Quelles attitudes avoir l'un et l'autre? J'aimerai pouvoir lui offrir cela mais j'ai peur de depasser mes limites et des consequances que cela pourrait avoir pour notre couple. Ou sont les limites? Dois je les dépasser?

#
Profil

LuLutine

le mardi 21 octobre 2014 à 12h38

Je ne sais trop quoi répondre, surtout que pour ma part une relation "monopoly" me semble vouée à l'échec.

Dans votre cas, tu acceptes quand même l'éventualité qu'il fasse d'autres rencontres, et à mon sens tu n'es pas "purement mono". Donc c'est peut-être jouable.

Il y a eu d'autres sujets à ce propos sur le forum, une petite recherche t'aidera peut-être à les trouver...

(Oui d'habitude je joue les archivistes du forum en donnant les liens, mais là j'ai la flemme ; je voulais quand même te répondre...)

#
Profil

aviatha

le mardi 21 octobre 2014 à 13h38

Pour revenir sur cette histoire de "purement mono", je ne suis pas d'accord.
On peut accepter l'éventualité que l'autre fasse d'autres rencontres, comme le néophyte en physique accepte la gravité, on comprend pas tous les tenants et aboutissants, on sait pas bien comment ça marche, mais c'est là, c'est un fait, alors on essaye de faire avec. C'est pas ne pas être mono, c'est ne pas être obtus.

En revanche, si on accepte que l'éventualité que l'autre fasse d'autres rencontres, mais que ça nous fait violence quelque part un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout, c'est ça qui détermine le fait d'être mono.
Accepter que les choses existent et vivre bien au milieu d'elles sont deux choses différentes. La personne que j'aime aime quelqu'un d'autre, le poly ça lui va, le mono en souffre, la distinction est sans doute pas beaucoup plus compliquée que ça.

#
Profil

LuLutine

le mardi 21 octobre 2014 à 15h28

aviatha
En revanche, si on accepte que l'éventualité que l'autre fasse d'autres rencontres, mais que ça nous fait violence quelque part un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout, c'est ça qui détermine le fait d'être mono.

Oui alors bon j'ai pas détaillé mais j'avais explicité sur d'autres fils.
Pour moi quelqu'un qui dit "j'accepte mais ça me fait violence" est quelqu'un qui n'accepte pas.
Je sous-entends une acceptation pleine et authentique, pas seulement intellectuelle et théorique...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion