Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Histoire avec un ex

Témoignage
#
Profil

lakpom

le mercredi 23 avril 2014 à 23h11

Bonsoir,
Ca fait quelques temps que je viens faire un tour sur ce site et aujourd'hui j'ai besoin de "vider mon sac" et d'avoir quelques impressions extérieures sur ma situation car j'ai beaucoup de mal à prendre du recul actuellement. Pour vous expliquer un peu le contexte: Je suis assez jeune et j'ai déjà vécu une relation exclusive à distance pendant 5 ans et demi, qui a été suivie quelques mois après par une autre relation de 2 ans et demi dont 1 an où j'ai vécu à l'étranger et un an où nous avons vécu "en couple". Je me suis toujours plus ou moins posé des questions sur le couple sans vraiment oser me l'avouer, puisque ça remettait en cause mes relations amoureuses je crois. Seulement j'ai eu des occasions de me rendre compte que, même en aimant mon "copain", je pouvais également avoir des sentiments "trop forts" pour quelqu'un d'autre (je ne vous apprends rien). Bref j'ai quitté mon copain fin janvier (pour tout un tas de raisons, notamment le fait que j'avais besoin de me sentir "libre de réfléchir" je pense), et notre relation était un peu ambigue par la suite, ne plus vivre avec lui me faisait beaucoup de bien. J'ai entamé un processus de réflexion assez important sur ma vision de l'amour, en remettant donc en question le modèle monogame dans lequel j'ai la sensation d'être "emprisonnée". Je suis partie en vacances et quand je suis revenue, il m'a annoncé qu'il se rapprochait fortement d'une autre fille; ils sont en "couple" depuis peu (je connaissais cette fille avant). J'ai donc eu matière supplémentaire à réflexion et à mon grand bonheur quand je les ai vus ensemble pour la première fois, je me suis dit qu'ils étaient mignons tous les deux (bien qu'une fois que la nana est partie j'avais toujours autant envie d'embrasser mon ex et de le serrer dans mes bras). J'ai couché avec mon meilleur ami entre temps, juste comme ça (je ne sais pas si c'était utile de le dire mais bon^^). Je suis toujours en bon termes avec mon "ex" et je sais que je l'aime toujours même si je ne me vois pas revivre une relation avec lui comme celle que l'on a vécu. Récemment, nous avons recouché ensemble; j'ai tenté de resister jusqu'au bout car je me sentais mal par rapport à sa nouvelle copine avec qui il a une relation exclusive. Nous avons recommencé une deuxième fois, et cette fois là je lui ai dit qu'après tout je l'avais un peu quitté pour être libre, pour vivre au gré de mes envies et sentiments, et que ça serait du coup absurde d'en arriver à ne pas être libre par respect pour une promesse implicite d'exclusivité qu'il a faite à cette fille en se mettant "en couple" avec elle. En même temps je ne vis pas bien la situation parce que je ne peux parler de tout ça à personne ou presque; on est obligés de se cacher. Je me sens aussi coupable quelque part par rapport à cette fille car je n'ai pas envie d'avoir d'impact sur leur relation. Je ne suis pas triste du fait qu'il ait une relation avec cette fille, mais j'ai du mal avec le fait de devoir faire comme si de rien n'était, avec le fait que, malgré le fait que beaucoup de choses devraient me convaincre de l'inverse, je ne peux m'empêcher de me dire que je ne suis là que pour combler ce qui ne va pas avec sa nouvelle copine (car il m'a en gros expliqué qu'il y avait des soucis à ce niveau là). Je crois que j'ai simplement envie de vivre une relation avec lui sans me prendre la tête, mais du fait qu'il ait une copine et qu'il n'est pas "censé" se passer des choses entre nous, j'ai l'impression d'être sur un siège éjectable. On ne peut pas vivre notre relation librement et de manière assumée. Je ne sais pas trop comment gérer la situation... Merci d'avance pour vos impressions

#
Profil

Green-Man-Outside

le jeudi 24 avril 2014 à 07h43

Quoi de plus classique que deux exs qui recouchent ensemble ? :-D


J'ai couché avec mon meilleur ami entre temps, juste comme ça (je ne sais pas si c'était utile de le dire mais bon^^).

Ah oui, ça. :-P


Nous avons recommencé une deuxième fois, et cette fois là je lui ai dit qu'après tout je l'avais un peu quitté pour être libre, pour vivre au gré de mes envies et sentiments, et que ça serait du coup absurde d'en arriver à ne pas être libre par respect pour une promesse implicite d'exclusivité qu'il a faite à cette fille en se mettant "en couple" avec elle. En même temps je ne vis pas bien la situation parce que je ne peux parler de tout ça à personne ou presque; on est obligés de se cacher. Je me sens aussi coupable quelque part par rapport à cette fille car je n'ai pas envie d'avoir d'impact sur leur relation.

Tu es libre, puisque tu l'as quitté et que tu "remets en question le modèle monogame". C'est lui qui n'est pas libre : il est dans le mensonge exclusif, dans l'hypocrisie. Je n'aimerais pas être à sa place.


je ne peux m'empêcher de me dire que je ne suis là que pour combler ce qui ne va pas avec sa nouvelle copine (car il m'a en gros expliqué qu'il y avait des soucis à ce niveau là)

Hum... as-tu envisagé qu'il cherchait peut-être à te reconquérir et que sa "nouvelle copine" n'était qu'un pis-aller ? Après tout, c'est toi qui es partie.

j'ai l'impression d'être sur un siège éjectable

J'ai envie de te dire qu'on est tous toujours sur un siège éjectable. ;-)

Ceci fait, il me semble qu'il y a une ambivalence de ta part : tu es partie, mais tu ne voudrais pas être sur un siège éjectable. Ne cherches-tu pas à avoir le beurre et l'argent du beurre ?

Je pense qu'il faut distinguer ton malaise lié au fait qu'il trompe sa copine avec toi et ton malaise lié à ton ambivalence envers lui et envers votre relation (tu veux être libre mais tu ne veux pas le perdre si je puis dire, à moins que tu n'aies simplement pas envie d'être utilisée)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

lakpom

le jeudi 24 avril 2014 à 13h06

Merci beaucoup pour ta réponse tout d'abord! C'est vrai que j'ai déjà fait "des écarts" avec ma première "grande relation" et je ne supporte pas de cacher des choses et de mentir à l'autre, d'ailleurs je l'ai avoué ensuite (et si je n'avais pas de problème avec l'hypocrisie je ne remettrais peut-être pas non plus cette vision exclusive du couple en question, les gens vivent bien en étant hypocrites apparemment^^). Donc c'est clair qu'au final c'est lui qui est dans la situation la plus délicate. J'ai du mal à comprendre comment on peut continuer ce genre de relation, l'air de rien, en faisant croire à l'autre qu'on a d'yeux que pour lui alors que ce n'est pas le cas, sans se remettre en question. Certainement parce que la plupart des gens sont possessifs et jaloux (problème d'égo^^) et que du coup ils s'imaginent pas mal aimer quelqu'un d'autre mais n'arrivent pas à comprendre que ça peut aussi être le cas de l'autre un jour.
Enfin bref, sinon j'ai du mal à me faire une idée sur la relation qu'il a avec elle, et je pense que lui-même n'est pas vraiment au clair là dessus. Tout ce que je sais c'est que pour l'instant tout se passe "bien", que sa relation avec elle lui fait du bien, mais il ne se sent pas "amoureux".
Effectivement, quand je parle du siège éjectable, je parle surtout de ma peur d'être juste utilisée quelque part, je lui ai demandé "Si ça se passait bien à ce niveau là avec ta copine, aurais-tu quand même envie de moi?" Ce à quoi il a répondu "je pense, oui" ^^. J'ai peur en gros qu'il décide qu'on ne vive plus rien ensemble sous prétexte qu'il est en couple avec une fille depuis un mois, et qu'il s'enferme dans son truc parce qu'il n'a pas les c******* d'être franc avec elle. C'est sûr qu'après il est certainement assez grand pour se rendre compte de ça tout seul, et j'essaie de "l'ouvrir", qu'il prenne conscience de ce dont il a vraiment envie. Pour éclaircir un peu tout ça je vais quand même un peu parler des raisons pour lesquelles je suis partie: Déjà il y avait ce problème de tabou, le fait que j'avais envie d'autres expériences dans la vie, etc; je me sentais brimée, enfermée. J'ai passé un an à l'étranger et on a vécu ensemble direct après dans 30m carré et il est vraiment très bordélique, ça a créé pas mal de tensions. Au niveau sexuel il y avait aussi un tabou, j'étais beaucoup plus demandeuse que lui, donc je ne me sentais pas vraiment désirée, malgré le fait que pour lui ce n'était pas lié à ça. Je n'avais plus l'impression de partager grand chose avec lui; on vivait ensemble mais on ne passait plus vraiment de temps ensemble. Il a aussi des soucis au niveau de son caractère, il peut s'emporter ou chipoter pour pas grand chose on va dire, et quand on se prenait la tête ça lui est arrivé souvent de me balancer des insultes, chose que je ne peux pas supporter. Aujourd'hui je l'aime toujours mais je sais que je n'ai pas envie d'être "en couple" avec lui, je veux me construire, prendre du temps pour moi, ne dépendre de personne et ne plus me prendre la tête. Donc oui clairement, je veux être libre et ne pas le perdre, et je veux que si jamais notre relation évolue, ce soit par rapport à quelque chose qui nous concerne, pas par rapport à une relation qu'il a avec quelqu'un d'autre. Je crois que je me suis perdue en cours de route mais bon, ça fait plus de précisions déjà :)

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 avril 2014 à 13h10

Peut être que la situation était inverse avant ?
Peut être que ce n'est pas un poly (comme toi) mais que c'est au contraire la tromperie qui le passionne. Il y a des personnes qui sont ainsi, il faut en avoir conscience.

#
Profil

lakpom

le jeudi 24 avril 2014 à 13h22

Justement c'est quelqu'un de super honnête et franc à la base, c'est une des choses qui me plaît beaucoup chez lui d'ailleurs. Du coup là il dit assumer pour lui ce qu'il se passe mais en même temps avant la "deuxième fois", il m'a dit qu'elle ne méritait pas ça etc. Ce à quoi j'ai envie de lui dire qu'elle ne mérite pas qu'il soit malhonnête avec elle certes, mais le fait qu'on soit encore attiré l'un par l'autre et qu'on ait encore des sentiments l'un pour l'autre, ce n'est pas une décision qu'on a prise^^. Quand je lui dit que le couple enferme quelque part, il me dit qu'il ne pense pas mais quand je lui réponds "enfin si tu respectes le choix d'exclusivité que tu as fait en quelque sorte, on est censés ne plus se comporter de manière naturelle l'un avec l'autre, donc ça te brime bien dans ta liberté"... J'aimerais bien qu'il percute...
Et sinon je ne pense pas qu'il soit allé voir ailleurs en étant avec moi, après c'est sûr qu'on ne sait jamais mais bon^^. Là du coup c'est quand même drôle, c'est moi qui veut être libre de vivre au gré de mes sentiments comme je le souhaite mais actuellement je n'aime que lui, et c'est lui qui a envie de vivre deux relations mais qui est bloqué sur le modèle monogame ^^

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 avril 2014 à 13h35

Oui, parfois c'est le monde à l'envers, je le confirme. Ca arrive plus souvent qu'on ne le pense.

Je dirais quand même, pour avoir été en relation "amitié amoureuse" avec un homme qui a rencontré quelqu'un, avec qui il a fait sa vie, en omettant de lui dire que j'existais et qu'il avait depuis très longtemps de l'amour pour moi, que ça peut marcher un certains temps mais que je le confirme, tu es sur un siège éjectable, surtout s'ils font des projets importants ensemble.

Je suis d'accord avec tes propos, il se brime et de cela, tu ne dois te sentir responsable. C'est lui qui n'assume pas les deux relations simultanées, toi tu en es tributaire, notamment du côté "caché" qui ne te convient pas. Aussi, je comprends que tu sois mal vis à vis de son amie "officielle". Moi, sans connaître celle qui est devenue son épouse, j'étais franchement pas bien avec ça, même sans sexe entre nous.

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 avril 2014 à 13h39

Autrement, si tu lis un peu. YA Thalmann a écrit entre autres : Gérer ses ex - guide pratique des ruptures heureuses & Se libérer de la tyrannie des répétitions amoureuses - plus jamais ça ! (le second ouvrage est récent, je ne l'ai pas encore lu).

#
Profil

lakpom

le jeudi 24 avril 2014 à 19h41

Etant donné que malgré tout je l'aime (j'ai exposé ses mauvais côtés mais il en a tout plein de géniaux, sinon je ne lui accorderais pas autant d'importance ;) ) j'avoue que j'aimerais bien arriver à lui remettre les idées "en place" mais je ne sais pas trop si c'est possible. Ils ne sont pas trop partis pour faire des projets ensemble puisque ce n'est que le début mais bon, je pense que du jour au lendemain il peut me sortir qu'il préfère qu'on arrête. Je ne sais pas trop sur quel pied danser car là par exemple on s'est vus lundi soir et depuis je n'ai aucune nouvelle...
Merci pour la référence je note ça! J'aimerais bien lire le guide des amours plurielles aussi! :) Pour l'instant j'ai juste lu l'essai "La polygamie pourquoi pas" de Catherine Ternaux qui est vraiment sympa.

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 avril 2014 à 20h30

Je conseille de lire avant le guide des amours plurielles "aimer plusieurs hommes" de Françoise Simpère également. Thalmann a aussi écrit "vertus du polyamour" et "les 10 plus gros mensonges de l'amour et de la vie de couple" (+ de nombreux autres ouvrages encore, c'est un auteur que j'apprécie énormément)

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 avril 2014 à 20h31

Le livre de C Ternaux est aussi excellent et très clair. (+)

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 avril 2014 à 20h32

Tu dois comprendre que la "maitresse" passe après l'officielle, donc le partenaire donne des nouvelles uniquement quand bon lui semble et aussi quand il le peut. Moi je pouvais rester des semaines, voir des mois sans nouvelle. Un conseil, ne rien attendre de ce type de relation, prendre comme ça vient.

#
Profil

lakpom

le jeudi 24 avril 2014 à 20h38

Oui c'est ce que je vais tenter de faire. Le souci c'est que même si elle est "officielle", ils ne sont en couple que depuis peu, tandis que j'ai été en couple avec lui pendant 2 ans et demi et que donc techniquement on a construit plus de choses ensemble. Mais je suis d'accord sur le fait que, tant qu'il reste sur le choix d'être en couple, en attendre "trop" me ferait plus de mal qu'autre chose. Et d'un côté ce n'est pas plus mal, ça me permet de me recentrer sur moi, mes envies, etc. S'il la quittait pour pouvoir vivre "notre relation" librement, ce serait certainement lui qui en attendrait trop de moi. Alors autant que je profite simplement des bons moments :) Merci pour les références j'ai envie de tout lire tout de suite! Et merci pour tous ces conseils!

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 avril 2014 à 21h27

tu sais, moi, je connaissais cet homme depuis 1985 et nous avons eu plusieurs "épisodes" amicaux ou amoureux, souvent un mélange des deux. Je le connais bien et nous avions beaucoup de souvenirs en commun. Cela n'a pas empêcher qu'il finisse par choisir, en 2012, après avoir rencontré sa femme, puisqu'ils ont fini par se marier, depuis seulement 2009.

Après, lui c'est lui et ton ami est une autre personne (aussi moi je suis mariée de mon côté depuis 1989, donc situation différente puisque poly). Moi je suis moi et donc pas toi. Ce qui est valable dans une histoire ne l'est pas nécessairement dans une autre. Toutefois, il y a des constantes et je pense les avoir quelque peu exposée. Aussi, je peux me tromper complètement. Je t'offre juste une vision extérieure en espérant qu'elle t'aidera à gérer cette situation que je ne t'envie pas.

Je pense que le projet de vie prend le pas sur l'amour et encore sur le polyamour, surtout si celui ci n'est pas assumé du tout.

#
Profil

lakpom

le jeudi 24 avril 2014 à 21h36

Apparemment oui... Mais c'est tellement triste je trouve... Et du coup aujourd'hui vous ne vous voyez plus?

#

(compte clôturé)

le jeudi 24 avril 2014 à 21h44

Jusqu'à présent j'avais dit "au revoir". Cette fois-ci, j'ai dit "adieu". Je ne veux plus de ces épisodes, type série américaine, saison 1, saison 2, etc... pourtant, qu'est-ce que je l'aime <3

#
Profil

lakpom

le jeudi 24 avril 2014 à 22h17

Tu as beaucoup de courage!! Du coup je suppose que ton mari a pu pas mal t'aider par rapport à ça?

#

(compte clôturé)

le vendredi 25 avril 2014 à 13h19

Oui, évidemment. Il faut dire que quand il a pris la "décision" (ce genre de personne ne décide pas, ils font en sorte que les autres décident pour eux, bref !) j'étais en pleine NRE et en plus un véritable coup de foudre.

D'ailleurs c'est marrant que je "quitte" mon premier coup de foudre au moment où j'ai mon troisième coup de foudre de ma vie :-D (+) .

De plus, je venais de prendre la décision de m'assumer clairement comme poly et les circonstances ont voulu que je reçoive son sms me demandant "d'oublier son numéro de téléphone", seul lien entre nous, la veille du jour où j'avais pris rdv avec une tatoueuse pour me faire graver ma vrai nature (les amours multiples) sur mon corps. J'ai reçu le sms le mardi après pâques 2012 et le tatouage le mercredi.

Par contre, oui, j'ai eu un sacré contre coup pour pâques l'an passé. En février-mars 2013, j'étais vraiment mal, très très mal. Une fois la date psychologique de Pâques passée, ça a été mieux et j'ai organisé ma première rencontre poly (mai 2013) autant pour me réaffirmer à moi-même ma volonté personnelle que pour continuer à vivre tout en m'assumant.

Aussi, c'était dans la logique de ma ligne de conduite, pour moi et pour mon entourage proche. Et en plus, en mai l'an dernier, je continuais à découvrir Trésor. Là, pas de coup de foudre, mais un soutien hors du commun qui m'a aidé, plus qu'il ne l'imagine, à finaliser ma construction personnelle.

#
Profil

lakpom

le vendredi 25 avril 2014 à 21h17

gcd68
j'étais en pleine NRE

(NRE?)

J'avoue que vu le concours de circonstances ça a du être un sacré renouveau pour toi, cette période!
C'est cool que tu aies pu aussi avoir les bonnes personnes à tes côtés au bon moment en quelque sorte.
J'ai l'impression que les hommes ont tendance à être plus ouverts en tout cas sur ce choix de vie que les femmes, je me trompe peut-être (ce sujet est certainement abordé dans un autre post^^) Mais bon pour le coup dans mon cas c'est l'inverse quoi que c'est lui qui a envie de deux relations différentes pour l'instant^^

#

(compte clôturé)

le vendredi 25 avril 2014 à 21h45

NRE traduire par nouvelle relation ou relation qui débute (et qui souvent aveugle, oups !)

Attention, ton ami n'est pas poly mais adultère. L'optique et les répercussion ne sont pas les mêmes.

Personnellement je ne pense pas que le sexe soit vraiment à prendre en compte (j'entends par là homme ou femme). Je dirais que c'est plus une question de personnalité et de particularité propre à chacun. Après, il y a l'histoire de l'évolution de notre société. Il ne faut pas en minimiser les effets sur les raisonnements. L'homme pouvait se permettre des escapades, la femme non. L'homme passait pour un viril, la femme pour une putain. Ce n'est pas si vieux. C'est moins "grave" dans un cas que dans l'autre.

Mon mari n'est pas poly, il a plutôt du mal avec ça. Intellectuellement, il comprend. Nous avons fait le chemin de la déconstruction et de la reconstruction ensemble, ce qui nous a rapproché et nous nous sommes toujours soutenu. Oui, il me console si un autre me rend malheureuse, il me console si je suis malheureuse, quel qu'en soit le motif. C'est normal lorsque l'on aime. Quand l'un est mal, l'autre aussi. Idem avec chacun.

#
Profil

lakpom

le vendredi 25 avril 2014 à 23h39

Est-ce qu'un adultère ce n'est pas un peu un poly qui ne s'assume pas? Pas forcément "polyamoureux" remarque, mais qui sait qu'au moins il peut avoir envie d'avoir d'autres expériences à côté, que ce n'est pas un crime... En l'occurence c'est elle sa copine officielle et donc qu'il voit le plus, mais en même temps quand on parle franchement ensemble, j'ai l'impression qu'il est plus "investi sentimentalement" avec moi qu'avec elle, ce qui est certainement lié à tout ce qu'on a pu partager ensemble. Mais bon je me fais pas trop d'illusion même si c'est vraiment ça, ça ne change pas grand chose tant qu'il n'est pas capable d'assumer la situation; du coup je fais en sorte de me recentrer sur moi, mes envies, mes réflexions, et tout le reste, se retrouver un peu soi-même ça fait tellement de bien; et surtout c'est nécessaire pour bâtir des relations saines.
Sinon je suis totalement d'accord sur le fait que c'est propre à chacun et que ça ne dépend pas du sexe, disons que je parlais juste concrètement, si on faisait des statistiques, j'ai un à priori sur le fait qu'il y aurait un pourcentage plus élevé d'hommes poly que de femmes poly (c'est plutôt un bon point pour les poly attirés par des hommes du coup ;) ). Mais en tout cas si c'est le cas c'est pareil, je suis totalement d'accord, la société et la culture jouent énormément, et puis les dessins animés aussi conditionnent pas mal de choses dès le départ. Mais ce qui est "drôle" c'est d'abord qu'effectivement ça paraît plus "normal" qu'un homme aille voir ailleurs dans l'esprit général, alors qu'il n'y a pas vraiment de raison, et d'autres part que si on a pu avoir cette tolérance là au niveau des hommes, il a semblé préférable "d'égaliser" la situation non pas en se disant qu'après tout les femmes aussi devraient pouvoir aimer plusieurs hommes plutôt qu'en ouvrant les possibilités des deux côtés^^ (merci la religion on peut dire). En tout cas tu as apparemment la chance d'avoir trouvé quelqu'un qui te soutient et qui te comprends, et pour qui l'amour ne se traduit pas par de la possessivité mais par l'envie que tu sois simplement heureuse et épanouïe dans la vie. De la part de quelqu'un qui n'a pas ces désirs là, je crois que c'est vraiment une preuve d'amour énorme!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion