Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Mardi, c'est Poly (juin)

#
Profil

Raphaelle

le jeudi 05 juin 2014 à 01h06

Je vous prépare un petit compte-rendu... mais peut-être pas avant la semaine prochaine. A bientôt

#
Profil

LuLutine

le jeudi 05 juin 2014 à 01h10

Vaniel
Je vous prépare un petit compte-rendu... mais peut-être pas avant la semaine prochaine. A bientôt

(+)

T'as pris des notes ? :)

#
Profil

Alygator427

le vendredi 06 juin 2014 à 14h11

Navrés je n'ai pas pris de notes, mais c'était intéressant.
J'ai entendu qu'on était pas nombreux ! Çà m'a fait sourire.
Un peu comme l'année dernière en août, ha ha, !!

#
Profil

LuLutine

le lundi 09 juin 2014 à 01h16

Alygator427
J'ai entendu qu'on était pas nombreux !

Par rapport à d'autres fois, oui ;)

#
Profil

Raphaelle

le lundi 09 juin 2014 à 16h18

Compte-rendu du café poly du 3 juin 2014 à La Cantada

Je me lance dans un compte-rendu détaillé. Si ce retour vous satisfait, vous semble utile, j’envisage d’en faire un pour chaque café parisien où je serais. N’hésitez à me communiquer ici ou par MP vos retours

Trois thèmes ont été abordés lors de ce café (je laisse de côté une question sur la jalousie, l’un des thèmes les plus discutés sur ce forum).

1. Quelles sont les problématiques soulevées par la vie commune (dans un mode de vie poly) ?

- Vivre, seul ou en commun, instaure des habitudes. Les habitudes qui s’enracinent dans une vie en commun sont souvent plus dures à changer. Dans le cas où elles se seraient établies avant l’ouverture d’un couple monogame au polyamour, la nécessaire remise en cause de certaines d’entre elles risque de rendre la transition difficile.
A moins de souhaiter cloisonner les relations et les lieux de rencontre, il faudra ouvrir des brèches dans la forteresse mono afin de déconstruire la « sanctification de l’habitat partagé à deux ».

- Les habitudes prises dans des relations (mono ou poly) tendent à s’autojustifier. La vie en commun valide souvent les recettes qui marchent, celles qui nous rendent la vie plus simple.
Ces habitudes prises peuvent rendre délicate l’arrivée d’une troisième personne, même au sein d’une relation rodée au polyamour. En effet, la nouvelle personne va arriver dans une structure déjà existante et il n’est pas sûr qu’elle puisse ou qu’elle souhaite s’y conformer. Si cette nouvelle relation s’inscrit dans la durée, au moins deux alternatives sont possibles : un bricolage de la structure ou sa remise à plat pour reconstruire des bases à trois. Dans tous les cas, plusieurs personnes ont fortement conseillé de prendre son temps pour connaître la nouvelle personne avant d’éventuellement se lancer dans les grands chantiers pour repousser les barrières.

- Bien sûr, des changements d’habitudes sont opérées au sein des relations mono suite au commencent d’un nouveau sport, au développement d’une relation amicale, à l’accroissement de sa charge de travail, etc. Une autre relation amoureuse, par exemple, ne prendra pas forcément plus temps qu’un entrainement sportif rigoureux. Cependant, l’impact symbolique sera souvent différent. La relation amoureuse sera, généralement, plus facilement perçue comme une source d’insécurité(s) et, conséquemment, moins bien tolérée.

- Comment se garder du temps pour soi si nous habitons avec un ou plusieurs partenaires ?

A cette question, il a été répondu que lorsqu’on a plusieurs partenaires qui n’habitent pas ensemble, beaucoup de temps est « perdu » en déplacements. C’est exact mais garder du temps pour soi signifie ici aussi avoir la possibilité d’être seul avec soi même. Le fait d’habiter à plusieurs entraîne « une fusion des intimités » différente (potentiellement plus envahissante) que celle qui peut survenir avec des partenaires habitant des lieux distincts.

L’une des possibilités pour se ménager du temps, un espace de temps incompressible, est de prendre rendez-vous avec soi-même. Un rendez-vous à noter dans son emploi du temps ! Un rendez-vous aussi important que les autres !

De la même manière, il est possible de prendre rendez-vous avec la personne avec laquelle nous habitons. Selon moi, c’est même souhaitable pour au moins deux raisons.
D’une part, le temps ainsi passé avec la personne en question est l’expression d’une volonté active de partager un moment et non un choix par défaut qui résulterait d’un trou dans son emploi du temps.
D’autre part, si nous prenons des rendez-vous avec toutes nos relations, les plus anciennes et durablement installées comme les plus récentes et incertaines, on met en place une dynamique égalitaire dont le mérite est de désamorcer certains rapports de force (un point qui je pourrais développer).

- Pour certains, le choix d’un mode de vie poly permet d’éviter la vie commune (et d’avoir plus de temps à soi).

- La vie à plusieurs au même endroit apparaît parfois comme un idéal, une utopie. Si l’utopie cesse d’être lorsqu’elle est atteinte, il me semble qu’il faut continuer à la souhaiter parce que le plus enrichissant n’est pas de vivre le point culminant de l’utopie mais le chemin qui mène jusqu’à elle.

- Vivre en commun ne signifie pas partager la même chambre. Beaucoup ont exprimé leur volonté d’avoir leur propre chambre s’ils doivent habiter à plusieurs, ce qui nous entraîne doucement vers une revalorisation de l’expression « faire chambre part ».
A été évoqué le rapport entre le statut social et l’intimité. Que chacun possède son appartement est nécessairement plus couteux que le fait d’avoir un appartement en commun avec chacun sa chambre. J’ajouterai tout de même qu’il n’est pas non plus permis à tout le monde d’avoir un espace avec plusieurs chambres. Et, partager la même chambre ne signifie pas non plus partager le même lit.
Enfin, pour ce qui est de la gestion des draps, sur laquelle nous avons passé un certain temps, je vous laisse vous débrouiller et répondre à la savoureuse question suivante (qui n’est pas de moi) : si vous avez quatre jeux de drap et quatre relations et qu’à chaque relation est attribuée un jeu de drap, dans quel jeu de drap allez-vous dormir si aucune de vos relations n’est présente ? N’éprouveriez-vous alors pas le besoin d’acheter un cinquième jeu de drap pour les nuits que vous passeriez en votre seule et agréable compagnie ?

2. Protection contre les MST : en discutons-nous (suffisamment) dans nos relations ?

Un thème très important sur lequel je serai bref parce qu’il a déjà été longuement débattu sur le forum (n’oubliez pas qu’il y a depuis quelques temps déjà une fonction recherche sur le forum).

Plusieurs personnes ont mentionné Le 190, un centre de santé sexuel à Paris (190 bd de Charonne, 20e). Toutes les infos sont ici.
Pour s’informer des risques, il a été conseillé de se rapprocher des centres LGBT (lien vers celui qui se trouve au 63 rue Beaubourg) où vous pouvez vous rendre même si vous êtes hétéro ;).

- Si un partenaire abandonne les moyens de protection avec un autre partenaire mais pas avec soi, cela signifie-t-il que nous sommes un partenaire « secondaire » ?
La question de savoir si nous sommes un partenaire « primaire » ou « secondaire », si tant est que nous la trouvions pertinente, est ici caduque. Ce qui, ici, doit pris en compte est uniquement la question des risques. Le port du préservatif, pour ne parler que de lui, n’est donc pas signifiant a priori de la place que nous avons pour quelqu’un dans son ensemble relationnel. Il faut donc décolérer les questions de protections dans la pratique sexuelle des sentiments et des symboliques qui peuvent leur être attachées.

- Plusieurs personnes ont exprimé la difficulté à faire confiance à un partenaire de l’un ou de l’une de ses partenaires lorsqu’elles ne l’ont jamais vu. Si avoir confiance rassure, la confiance ne protège pas comme l’a dit Siestacorta : « La confiance n’est pas un contraceptif ! ». (+)
Au passage, on notera que « l’amour pur » ne produit pas des anticorps contre les MST ! Ou alors, ceux-ci sont complètement inefficaces… :-/

- Se protège-t-on pour les rapports bucco-génitaux (fellation et cunnilingus) ? Si les risques sont moins importants que pour la pénétration, ils existent. Des informations exactes à ce sujet nous ont fait défaut. Donc, si vous avez les liens ou des chiffres précis, n’hésitez pas.
Il a été conseillé de se faire vacciner contre l’hépatite B.

3. Comment introduire une troisième personne dans une relation à deux ?

Cette question renvoie sur certains points à ce qui a été dit sur les dynamiques et les habitudes prises dans la vie en commun. Beaucoup trop de paramètres doivent être pris en compte en fonction des individus en présence pour que la question soit ici développée (vous trouverez une quasi-infinité de variantes dans les témoignages postés sur ce forum).

Je me contenterai de noter que la plupart des participants à cette discussion se sont accordés sur le fait qu’il est préférable de dire le plus tôt possible à la troisième personne dans quel type de relation elle s’aventure.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

LuLutine

le lundi 09 juin 2014 à 16h51

Vaniel
- Pour certains, le choix d’un mode de vie poly permet d’éviter la vie commune (et d’avoir plus de temps à soi).

Je ne suis pas forcément convaincue par ce point-là, parce que des "couples non cohabitants" mono, il y en a plein !

Pour les draps, j'aurais tendance à dire qu'il suffit d'en avoir deux ou trois jeux et de les nettoyer à chaque fois que nécessaire (et pendant que l'un est à laver, on sort l'autre qui était déjà propre). Parce que 4 jeux pour 4 relations, ok. Mais si on fréquente plus de monde que ça, ça devient compliqué (et cher et envahissant dans les placards, aussi :P !).

#
Profil

Raphaelle

le dimanche 22 juin 2014 à 19h57

Pas beaucoup de retour sur mon compte-rendu ici et à peine plus sur facebook.

Sur le forum, faut-il le mettre dans un fil à part pour qu'il soit plus visible ? Si oui, dans quelle rubrique ?

Même si vous n'avez pas de remarque à faire, dites moi juste si ça vous semble utile/intéressant et si vous souhaitez que j'en fasse un pour le prochain café.
Ca prend un peu plus de deux heures à écrire donc si ça ne sert pas, autant investir mon temps dans autre chose.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 23 juin 2014 à 00h57

Heu, je croyais avoir fait un peu de feedback sur FB, je sais plus.
Mais ouais, carrément intéressant, déjà pour moi, parce que pendant que je me concentre sur les prises de paroles je zappe bien la moitié de ce que les gens disent.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 23 juin 2014 à 01h06

et ouais, une prochaine fois, tu peux lancer un sujet "CR café poly du tant", et si c'était moi je choisirai la rubrique en fonction de la question la plus fortement traitée dans la soirée.

Pas sûr que ça amènera beaucoup de réactions malgré tout, sauf si tu le fais assez à chaud pour que les gens viennent ajouter leurs propres souvenirs en plus, et comme c'est le mardi ça aide pas à prendre le temps de la retranscription...

Peut-être que tu peux faire un sujet CRmachin, dire "vos réactions au café poly de mardi, les sujets étaient blablabla, je posterai mon CR détaillé à telle date", comme ça tu lances le truc en promettant ajouter de la précision ensuite, et ça donne du grain à moudre même pour ceux qui n'y étaient pas.

#
Profil

LuLutine

le lundi 23 juin 2014 à 15h17

Siestacorta
Peut-être que tu peux faire un sujet CRmachin, dire "vos réactions au café poly de mardi, les sujets étaient blablabla, je posterai mon CR détaillé à telle date", comme ça tu lances le truc en promettant ajouter de la précision ensuite, et ça donne du grain à moudre même pour ceux qui n'y étaient pas.

Je plussoie (+)

#
Profil

Katouchka

le lundi 23 juin 2014 à 16h20

Merci bcp Vaniel!!!
Les liens surtout! Forts utiles!

#
Profil

Junon

le lundi 23 juin 2014 à 18h35

Merci Vaniel, voilà qui modère ma frustration de n'être pas avec vous pour ces événements! Beaucoup de choses intéressantes, je serai curieuse de discuter avec toi plus en détail de ce qui s'est dit de la gestion des risques IST

#
Profil

Raphaelle

le mardi 24 juin 2014 à 18h58

Merci pour ces retours :-D

Je retiens l'idée de Siestacorta de poster le CR dans la rubrique correspondant à la question la plus discutée.

Le plus simple me paraît d'annoncer au début du café qu'un CR sera disponible dans les jours à venir. Ca peut aussi permettre à ceux qui souhaitent prendre des notes mais ont du mal à gérer les notes et la prise de parole simultanément à participer davantage à la discussion en délaissant leurs notes. Bon, mes notes peuvent oublier certains aspects et elles reflètent ma façon de penser mais j'essaie d'adopter un ton relativement neutre.

Pour le manque de retours sur des points précis des discussions, cela vient peut-être en partie de ma manière d'écrire qui laisse parfois relativement peu de places aux questions. A voir lors du prochain CR.

@Junon : avec plaisir pour discuter de ce qui s'est dit de la gestion des risques IST.

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion