Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

[Podcast] Documentaire sonore Prostitution (4/4) : "Abolition de la prostitution : osez le débat", 2012, de Meta Tshiteya et Nathalie Salles

Médias
#
Profil

tentacara

le mercredi 21 novembre 2012 à 07h41

Bonjour,

C'est ma petite auto-promo annuelle : Mon documentaire radio "Abolition de la prostitution : Osez le débat" a été diffusé le jeudi 15 novembre dernier sur France Culture. Quoique le sujet ne soit pas lié directement au polyamour, il recoupe un certain nombre de ses problématiques. Vous pouvez l'écouter ici :
www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-prosti...

Vos commentaires sont évidemment les bienvenus.

Bisous

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 21 novembre 2012 à 08h54

Pris !

#
Profil

tentacara

le mercredi 21 novembre 2012 à 15h55

Lucky you ^^

#
Profil

Lunar

le vendredi 30 novembre 2012 à 21h08

Merci pour le docu. Je trouve qu'on entend un brin trop les abolitionistes, mais j'ai déjà pris mon parti.

Un moment que je trouve particulièrement révélateur, c'est le moment au Najat Vallaud-Belkacem parle de réinsertion (vers la 33ème minute). On entend clairement qu'elle ne considère par la prostitution comme une activité professionelle. Et c'est là, où on a une vraie ligne de fracture politique.

Le système capitaliste, lorsqu'on est pauvre, nous oblige à vendre notre corps. Ça peut être nos mains pour les ouvrier·e·s, nos cerveaux pour les traducteur·ice·s ou nos culs pour les prostitué·e·s… Est-ce qu'on peut sincèrement s'attaquer à l'une des ses exploitations sans jamais penser aux autres ?

En attendant la fin du capitalisme, le rendement temps/liberté/argent de la plupart des activités de travail du sexe est largement supérieur à la plupart des boulots stupides qui sont accessibles au plus grand nombre. Est-ce cela qui rend des personnes aussi hositiles à cette stratégie de survie ?

En ce qui concerne l'aspect patriarcal, merci pour le court extrait de Despentes (41ème minute). Parler de prostitution sans mentioner le mariage, ça aurait clairement manqué… C'est quand même l'institution historique de l'exploitation du corps des femmes !

J'ai entendu cet aspect dans ta conclusion… mais je l'aurais souhaité plus affirmative, je crois. :)

#
Profil

tentacara

le samedi 01 décembre 2012 à 14h56

Merci à toi d'avoir pris le temps d'écouter :)

C'est vrai qu'en temps d'antenne, on entend plus les abolitionnistes, mais cela souligne aussi à quel point leurs arguments sont laborieux à développer, tandis que ceux des légalistes sont nettement plus incisif.. et donc plus courts. Du coup, on obtient me semble-t-il l'effet inverse de la première apparence. Les arguments abolitionnistes finissent par ressembler à de l'enfumage :)

Le principe de ce documentaire étant de restituer le débat, je ne pouvais pas me permettre de donner trop lourdement mon avis dans les commentaires. J'ai choisi le texte de Despentes pour cette raison, donner mon avis à travers son écrit, et il me semble que mon opinion personnelle est assez évidente, même si j'essaye de ne pas dire aux gens quoi penser.
C'est d'ailleurs sans doute aussi pour ça que je laisse tant de place aux arguments abo : afin de pouvoir m'exprimer, je dois faire preuve de la plus grande rigueur et honnêteté dans l'exposition de leurs arguments, sans ça, non seulement je ne serais pas impartiale mais en plus (et c'est plus grave), je ne serais pas objective. :)

#

(compte clôturé)

le dimanche 02 décembre 2012 à 05h48

C'est vraiment grave de ne pas etre objectif ?

#
Profil

tentacara

le dimanche 02 décembre 2012 à 07h57

Je ne suis pas impartiale : j'ai un avis sur la question et je l'exprime. Mais je n'ai pas d'intérêt personnel dans la question, ce qui me permet de me forger une opinion objective. Le problème dans le cas contraire serait de risquer de biaiser les propos des intervenants pour faire ma démonstration.
C'est d'ailleurs pour cette raison que je ne me sens pas capable de faire un doc sur le polyamour : je suis en plein dedans, je n'ai aucun recul sur la question, je ne suis pas (assez) objective pour construire un argumentaire qui laisse la place à un point de vue différent. Donc je m'abstiens. :) Sinon, ce n'est plus du documentaire, c'est de la propagande.

#
Profil

bouquetfleuri

le dimanche 02 décembre 2012 à 09h48

Solidement réalisé ce documentaire, merci pour le lien, Meta.

Tu devrais tout de même t'attaquer au polyamour, l'argument de l'objectivité ne tient pas. Ce débat sur la prostitution par exemple est forcément incarcéré dans une dialectique morale et délinquance contre liberté, légalité ou illégalité, alors que le problème de fond n'est en grande partie que le rapport de l'homme à la femme, c'est quand tu t'inscris en tant que femme et c'est heureux, en choisissant ce texte de Virginie Despentes ou même dans les mots de Najat Belkacem à la 49ème minute que surgit une interrogation plus large.
C'est bien parce que tu es plongée dans le polyamour que tu es sûre d'aborder toutes les questions et les problèmes qui t'ont fait avancer, en dépassant l'enfermement dans un angle de vue particulier, moral, social, juridique, sexuel etc. l'objectivité résidant dès lors dans l'addition des expériences, la tienne et celle d'autrui.
Je commence déjà à l'attendre...

J'aime beaucoup ta voix, mais on est d'accord : c'est juste un petit plaisir supplémentaire.

#
Profil

mHysterie

le dimanche 02 décembre 2012 à 11h31

Hum. Envie de réagir sur la question de "qu'est-ce que devrait être un documentaire". Ta réponse est "objectif", Tentacara. Je pense surtout qu'il doit être honnête, c'est-à-dire que quand il y a parti pris, le dire ouvertement sans faire croire que c'est objectif. Je pense qu'un seul document peut difficilement atteindre l'objectivité quand il n'y a qu'une (ou peu de) personne derrière pour le réaliser. C'est sûrement plus la somme de documents subjectifs qui peuvent donner une image panoramique des enjeux d'un débat.

Du coup, je t'encourage aussi à réaliser un documentaire avec parti pris sur le polyamour, d'autant plus qu'on voit souvent les points de vues "extérieurs" de ceux qui exposent le concept comme dans un freak show et sans remettre en question le modèle traditionnel du couple.

#
Profil

mHysterie

le dimanche 02 décembre 2012 à 11h34

Et sinon, je n'ai pas encore écouté le documentaire en question (mon lecteur s'arrête désespérément à 5 minutes du podcast), mais ça m'a l'air d'être une très bonne initiative !! Merci !

#
Profil

tentacara

le dimanche 02 décembre 2012 à 18h35

Alors, je précise, ce n'est pas LE documentaire qui doit être objectif, mais CE documentaire que je m'étais promis de faire le plus objectivement possible. On est entièrement d'accord sur le fait que LE documentaire en règle générale a d'autant plus de valeur qu'il défend un point de vue, une thèse. Mais CE documentaire était spécial : je voulais restituer un débat, ce qui me plaçait de facto en position d'arbitre, pas seulement dans le commentaire, mais dès les interviews, le montage, la réalisation. Je disposais donc d'une marge de manoeuvre plus réduite que d'habitude. En l'occurrence, ça me semblait le seul moyen de rendre une vision "honnête" du débat.

Sur le polyamour, ça me pose un autre problème : Justement parce que je le vis au jour le jour, je ne me sens plus capable de poser simplement les questions de base. Y répondre quand on me les pose, oui. Les poser moi-même, ça me gonfle grave! Les questions qu'on me pose quand je participe à un reportage me semblent mortellement insipides et banales. Je pense que j'aurais la tentation de creuser beaucoup plus les questions philosophiques et j'en perdrais probablement l'auditeur. Quel que soit le sujet, il ne faut pas oublier que par principe, on s'adresse à des néophytes.

Je ferai probablement ce doc un jour, mais j'ai besoin de quelques années encore pour le mûrir.

#
Profil

bouquetfleuri

le dimanche 02 décembre 2012 à 19h02

On attendra, le temps qu'il faut !

#
Profil

lam

le lundi 17 décembre 2012 à 17h52

J'ai trouvé ce documentaire très bien agencé et pertinent dans les questions posées. Merci!

tentacara
Je ne suis pas impartiale : j'ai un avis sur la question et je l'exprime. Mais je n'ai pas d'intérêt personnel dans la question, ce qui me permet de me forger une opinion objective.

Sur la question de l'objectivité.. on produit forcément des savoirs partiels et partiaux non? je pense que le tout est de le prendre en compte.
A mon avis renforcer l'objectivité dans une approche d'un questionnement sociologique passe par la diversité recherchée des intervenant-e-s, autant que par le fait de laisser la parole aux personnes concernées, en l'occurrence les travailleur-ses du sexe (et c'est réussi dans ce doc). Du coup je ne pense pas que tu sois mal placée ou moins "objective" pour un doc sur le polyamour, au plaisir de l'écouter un jour.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion