Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Rencontre poly interrégionale

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 23 janvier 2013 à 12h50

Je pense que vous devriez prévenir quand même que c'est polyamoureux... Parce que les gens en vous cherchant demanderont sans doute au bar : "le café poly, c'est bien là" ?

#
Profil

bouquetfleuri

le mercredi 23 janvier 2013 à 13h28

Je suis d'accord avec Evavita, la revendication identitaire ne paraît pas nécessaire, en tout cas pas obligatoire pour la simple tenue d'une réunion, mais je suis aussi d'accord avec l'objection de Siestacorta (oui je sais être très consensuel) et le jour où nous irons confirmer notre venue pour le soir, je leur signifierai qu'il s'agit d'un café poly.

Par la suite, si l'endroit est particulièrement accueillant, rien ne nous empêche de prendre langue avec les patrons pour développer quelque chose...

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 23 janvier 2013 à 13h44

Si les poly essaient de prendre langue dans les bars où ils vont, on va passer pour des queutards :-)

(c'est une plaisanterie. Son goût est assumé. Vanille).

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

bouquetfleuri

le mercredi 23 janvier 2013 à 14h11

Je l'avais bien écrite avec un goût de gingembre, tout va bien

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 23 janvier 2013 à 14h11

J’ai organisé en juin 2012 à Avignon mon premier café poly sans préciser le pourquoi de ma réservation. J’ai laissé mon prénom à l’accueil pour ceux qui étaient invités. Nous étions confortablement installés dans des canapés pas très loin d’autres personnes, et même si notre conversation a pu les interpeler ou les questionner par moment, rien dans nos propos ne justifiait une intervention de leur part. Nous ne parlions que d’amour et de quelques plaisirs et problèmes liés au polyamour, pas de quoi déranger me semble-t-il qui que ce soit.
Rien qui discrimine, pas de complot secret, rien qui fasse de nous des êtres qui se doivent de se présenter en bonne et due forme comme tels pour que l’on se pose alors la question si ils ont bien le droit d’être là et si ce lieu peut ou pas accueillir des personnes qui comme nous réfléchissent sur leur fonctionnement amoureux. Je n’aime pas être diabolisée parce que poly … enfin voyons, serions nous si différents qu’ils nous faillent ne fréquenter que des lieux où on a la gentillesse de bien vouloir nous recevoir sous cette étiquette ? Je crois bien pourtant que beaucoup d’entre nous n’aiment pas les étiquettes, et notamment celle ci.
Alors restons qui nous sommes, humains parmi d’autres et fréquentons ensemble les mêmes lieux publics que madame ou monsieur tout le monde sans crainte de n’être pas compris ou pire rejetés. Voyons, voyons, pas de ségrégation ni de séparation ni d’obligation à s’afficher non ?
Enfin, il me semble que c’est notre droit à tous d’aller ensemble où bon nous semble non ? Enfin je l’espère …:-/

#
Profil

mousso

le mercredi 30 janvier 2013 à 11h20

j'habite trop loin de Paris et je me demandais si il y a ce genre de rencontre dans l'aveyron car le polyamour est interdépartemental , intergénérationnel et international !!!! lol je me sens bien seule par ici !!help ...

#
Profil

ScottBuckley

le mercredi 30 janvier 2013 à 11h55

LiliLutine

Nous étions confortablement installés dans des canapés pas très loin d’autres personnes, et même si notre conversation a pu les interpeler ou les questionner par moment, rien dans nos propos ne justifiait une intervention de leur part.

Nous ne parlions que d’amour et de quelques plaisirs et problèmes liés au polyamour, pas de quoi déranger me semble-t-il qui que ce soit.
Rien qui discrimine, pas de complot secret, rien qui fasse de nous des êtres qui se doivent de se présenter en bonne et due forme comme tels pour que l’on se pose alors la question si ils ont bien le droit d’être là et si ce lieu peut ou pas accueillir des personnes qui comme nous réfléchissent sur leur fonctionnement amoureux. Je n’aime pas être diabolisée parce que poly … enfin voyons, serions nous si différents qu’ils nous faillent ne fréquenter que des lieux où on a la gentillesse de bien vouloir nous recevoir sous cette étiquette ? Je crois bien pourtant que beaucoup d’entre nous n’aiment pas les étiquettes, et notamment celle ci.

Alors restons qui nous sommes, humains parmi d’autres et fréquentons ensemble les mêmes lieux publics que madame ou monsieur tout le monde sans crainte de n’être pas compris ou pire rejetés. Voyons, voyons, pas de ségrégation ni de séparation ni d’obligation à s’afficher non ?
Enfin, il me semble que c’est notre droit à tous d’aller ensemble où bon nous semble non ? Enfin je l’espère …:-/

Oui Lili, j'applaudis des deux mains cette précision , et oui ' Restons qui nous sommes, humains parmi d’autres et fréquentons ensemble les mêmes lieux publics que madame ou monsieur tout le monde sans crainte de n’être pas compris ou pire rejetés ' Merci ! ^_^ .

Les relations belles, franches, honnêtes, peuvent tout à fait être sans peur sans crainte et sans reproche . Ce sont ceux et celles qui (se) mentent en permanence qui devraient se poser des questions (et peut-être avoir des craintes) .

Pour ma part je suis en effet de plus en plus contre les étiquettes ( et je persiste d'ailleurs à penser que l'on est toutes & tous bi et poly à la naissance <3 ) , et si je peux venir le 8, je dirai juste " je viens voir Lili et des copains à l'étage " juste si on me le demande, c'est tout.

On est au pays de Voltaire et de la libre expression garantie par la loi, y compris dans les cafés & autres libres réunions et c'est très bien ainsi, alors profitons-zen ! Comme dirait un oiseau de bon augure, la liberté de s'exprimer ne s'use que quand on ne s'en sert pas ;)

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Cendre

le mercredi 30 janvier 2013 à 14h13

Je ne suis venue à aucune de vos rencontre précédente, la faute à mon emploi du temps que j'ai fortement rempli depuis la rentrée.

Mais en fait la question poly m'est essentielle. Elle passe avant tout.
Conceptualiser, mettre en phrase écrites, c'est bien.
Vivre, c'est mieux.

Je viendrais.

Merci.

#
Profil

Katouchka

le mercredi 30 janvier 2013 à 14h30

Chouette! :-D (+)

#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 01 février 2013 à 05h40

* A tout hasard, une question :
je souhaite venir aux cafés polys des vendredi 8 et lundi 11 février, mais ne sais pas où crécher le soir sur Paname, en particulier ces soirs-là : si par chance l'un-e d'entre vous aurait un coin de canapé ou de moquette pour une nuit, je suis preneur, ça me permettrait de venir à ces rencontres et de rester avec vous jusqu'à la fin de la soirée
( je ne connais pour l'instant personne qui pourrait m'héberger si je rentre si tardivement ).

Vos messages (par mp) sont les bienvenus, merci ! ( je cuisinerai + courses, services et vaisselle faites pour vous en remerciement ! ;) )

#
Profil

lebricolageamoureux

le lundi 04 février 2013 à 21h13

Bonjour,

Je compte me joindre à vous vendredi, et j'aimerais poser quelques petites questions avant, car je suis en quelque sorte un "nouveau" :-)

Ma copine et moi construisons notre couple, depuis bientôt 5 ans (nous en avons 26), dans une optique d'ouverture et de liberté.
Nous discutons beaucoup. La question de la non exclusivité est venue assez rapidement et "naturellement", les premières expériences concrètes plus tardivement - et de manière moins évidente.

Je n'ai entendu parlé de "polyamour" qu'il y a seulement quelques mois.
Bien que je n'aime pas vraiment me ranger dans une case, c'est un soutien que j'accueille avec joie.
Même dans une ville comme Lille, et fréquentant des personnes plutôt ouvertes, il est difficile d'être compris et de pouvoir échanger autour de ces idées si subversives...
Je passe le week end à Paris et j'aimerais donc être de la partie.

En fait je n'ai pas vraiment de question... bien que je sois un peu intrigué (un mélange d’appréhension et d'excitation).
Je pousse la porte (ma copine ne peut pas m'accompagner pour cette première), je prends un verre et on discute?
C'est aussi simple que ça?

A bientôt :-)

#
Profil

ScottBuckley

le lundi 04 février 2013 à 22h52

NiQo

En fait je n'ai pas vraiment de question... bien que je sois un peu intrigué (un mélange d’appréhension et d'excitation).
Je pousse la porte (ma copine ne peut pas m'accompagner pour cette première), je prends un verre et on discute ?
C'est aussi simple que ça ?

A bientôt :-)

Eh oui NiQo, c'est aussi simple que cela !
Du moins au début, après parfois ça se complique, notre agenda déborde, on regarde les gens différemment en se disant parfois " Et si elle, lui, eux aussi .... " , et c'est là que c'est moins simple certes mais excitant & très croustillant ^_^ .
En tout cas ta copine et toi avez l'air d'être sur la bonne voie côté ouverture d'esprit, honnêteté, franchise, à se poser de bonnes questions .... soyez les bienvenues cette fois-ci et/ou d'autres fois tous les deux ;)

A vendredi soir j'espère !

#
Profil

bouquetfleuri

le mardi 05 février 2013 à 08h18

Je vous propose d'orienter notre discussion sur cette piste :

Au moment de se quitter, quelques jours ou quelques semaines, même pour rejoindre d'autres partenaires, deux amoureux vivent une réelle séparation et doivent vivre cette séparation chacun de leur côté.
Il y a dans cette séparation tous les ingrédients d'une histoire d'amour qui se distend, géographiquement et temporellement. Mais pas sentimentalement, apparaît alors bien souvent le manque de l'autre.

Que signifie cette expérience du manque et comment se manifeste-t-elle ?
Ce manque est-il dû à la compartimentation des relations ?

Quelle est la différence entre cette séparation et le sentiment d'éloignement ou d'abandon, sont-ils contraires ou complémentaires ?

Cette déchirure se nourrit-elle aussi du manque éprouvé par l'autre ?

Comment le vivez-vous, le prévenez-vous, le guérissez-vous ?

Ce n'est bien sûr qu'une proposition, axée sur une approche pratique de l'expérience polyamoureuse.
Je me réjouis de vous retrouver tous,

#
Profil

Katouchka

le mardi 05 février 2013 à 09h34

Je trouve ce sujet très intéressant!!!(+) Je suis pour!

#
Profil

Lili-Lutine

le mardi 05 février 2013 à 09h39

moi aussi je vote pour (+)

#
Profil

Cendre

le mardi 05 février 2013 à 10h33

Sur le coup, j'avais pas trop envie d'avoir un thème à cette soirée (c'est très personnel et très égoïste, ce que je suis en train d'écrire) parce que je voulais avant tout mettre des voix et des visages sur certains d'entre vous qui m'avez énormément aidé ici, et que je voulais aussi un lieu où je pourrais être moi, pleine et entière, sans avoir à cacher de ce qui m'arrive, sans avoir peur de passer pour une « grosse salope »

Mais en même temps, la question du manque !

Merci BouquetFleuri pour cette superbe proposition de sujet, il vient se rajouter à la petite listes des choses que j'aimerais bien aborder avec vous...

Bon, Je vais revoir à la hausse la plage horaire prévue pour cette rencontre !

#
Profil

bouquetfleuri

le mardi 05 février 2013 à 11h06

Toutes les paroles, y compris celles qui se pensent hors sujet, sont les bienvenues.

Pour moi, l'intérêt de ces cafés poly réside principalement dans la façon de faire exister la réalité des différences de vie et de pratique qui se retrouvent dans les mots qu'on échange, affirmant sans cesse la diversité des approches et des conceptions de nos relations amoureuses. Toujours à mon sens, la dialectique dont on s'enrichit le plus est bien celle qui opère entre nos individualités et les différentes représentations d'un même concept, d'une même interrogation, d'une même difficulté.

Je suis habituellement peu enclin à "suivre" un thème dans ces réunions, seulement nous serons nombreux ce jour-là et pour dynamiser et canaliser tranquillement la discussion, rien de tel qu'un sujet éprouvé par la quasi totalité des personnes en présence.

Mais rien n'est jamais fixe..

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

scampidu (invité)

le mardi 05 février 2013 à 12h26

Bonjour
Je m'appercois qu'il y a une veritable volonté de discuter. Je penses que ces cafes sont une aubaine pour moi qui ne suis pas poly aujourd'hui (je dis quand s'il te plait et merci...). Avec Kiai nous en discutons beaucoup aujourd'hui et aimerions participer. Malheureusement le bon pecheur est un café dans lequel j'aime boire un cafe le matin (Paris est petit) vous comprendrez donc mon desistement. Pour lundi prochain se pose les problèmes de garde des filles.
La prochaine on fera en sorte

#
Profil

Katouchka

le samedi 09 février 2013 à 08h39

Merci à Lili et Bouquet pour cette soirée vraiment extra et très riche!

#
Profil

Cemoi

le samedi 09 février 2013 à 13h57

'jour...
He bien moi je suis passé en coup de vent, suite à gros malentendu avec une amie mienne, qui m'attendait ailleurs, mais le peu que j'ai vu m'a semblé bien interessant...

A refaire plus tranquillement...
(et en plus on revoit des copines ^^)

Flo...

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion