Polyamour.info


Emeline

Emeline

Mulhouse (France)

Jeune poly de 22 ans, un copain depuis bientôt 5 ans, et un autre depuis 1 an et demi, et heureuse comme ça :)

La Poly Pride 2008

Rédigé le lundi 15 décembre 2008 à 23h25

Mis à jour il y a 10 ans

Compte rendu de la Poly Pride 2008 à New York.

Illustration : juverna (CC)


La Poly Pride, malgré son nom ressemblant, n'a pas grand-chose en commun avec la Gay Pride, si ce n'est la célébration de la diversité des relations amoureuses.


En fait, au lieu du modèle un jour/une parade, la Poly Pride s'étend sur tout un week-end, et se compose de plusieurs activités, principalement un pique-nique/rally, occasion pour tous de se retrouver et de passer un bon moment, et d'une « afterparty » plus festive. Elle a lieu tous les ans depuis 8 ans, le pique-nique prenant place à Central Park, New York. Elle est organisée par l'association Polyamorous NYC qui se lance au niveau national en ce moment même.


Cette année, la Pride se déroulait pendant le week-end du 3 au 5 octobre. Peut-être certains d'entre vous sont-ils familiers avec les figures importantes de la communauté polyamoureuse américaine ; la plupart d'entre eux se trouvaient là, c'est-à-dire :

  • Cunning Minx de Polyamory Weekly,
  • Jenny Block, auteur du livre Open,
  • Tristan Taormino, éducatrice et auteur du livre Opening up,
  • Pete Benson, auteur du livre The Polyamory Handbook,
  • Alan de Poly in the Media ,
  • Diana Adams, avocate spécialisée dans les affaires de familles LGBT ou polyamoureuses et vice-présidente de Polyamorous NYC,
  • Anita Wagner, éducatrice et activiste polyamoureuse, de Practical Polyamory,
  • et des tas d'autres.

La Cuddle Party


Les activités du week-end ont commencé vendredi soir avec la Cuddle Party. Il a été dit le lendemain que la soirée a explosé les records de participation à ce genre d'évènements, avec pas moins de 110 participants ! Impressionnant... Malheureusement, je n'ai pas plus d'informations que ça car je n'ai pas pu y assister. Mais l'écho du lendemain semblait très positif.



Le Pique-nique et rally à Central Park


J'étais là par contre le samedi pour le pique-nique, prévu de midi jusqu'à la fin de la journée, vers 18h. Je suis arrivée, pile poil à l'heure de début annoncée sur le site, et là... un grand moment de frayeur : il n'y avait personne d'autre que les organisateurs ! Après avoir hésité à tourner talons, je me suis approchée... Très vite, les gens se sont tournés vers nous, très chaleureux, nous ont offert du café, ont fait la conversation, etc... Une approche impeccable pour mettre à l'aise même les plus froussards.


Peu de temps après, petit à petit, d'autres personnes nous ont rejoint. Le flux des gens présents était assez changeant: au point maximal, il y avait peut-être 250 personnes. En réalité beaucoup plus de gens sont venus, mais peu sont restés pour toute la durée des présentations (qui variaient entre discours de professeurs, chanteurs, sketchs, présentation d'auteurs, interludes comiques, etc...), le tout magistralement présenté par l'hilarante travestie Mc Lettuce.


De part et d'autre de la foule se trouvaient deux stands : un pour parcourir les différents articles parus dans la presse, et un autre présentant de nombreux ouvrages sur le polyamour (livres disponibles à la vente, parfois directement par les auteurs), ainsi que certains des discours donnés imprimés et des flyers.


Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles je recommanderais à quiconque intéressé par le polyamour, de près ou de loin, de participer à la Pride. C'était l'occasion de passer un bon moment à Central Park en se divertissant, de faire des rencontres avec des gens partageant les mêmes idéaux, d'aborder des personnalités du monde polyamoureux, d'apprendre de gens plus expérimentés ou de découvrir de nouvelles perspectives. Novice, vétéran, ou juste curieux, tout le monde était le bienvenu et pouvait trouver ce qu'il cherchait.


L'Afterparty

Le soir, la Pride a continué avec une Afterparty dans un loft très chic des beaux quartiers de Manhattan. J'ai loupé le début, mais quand nous sommes arrivés, la fête battait son plein, animée entre autre par les Pixie Harlots, travestis plus provocants les uns que les autres, dansants de manière sensuelle et suggestive. Très cool :) Ont suivi plusieurs chansons de la travestie She Dick, au rythme entraînant et au registre généralement comique, pour réveiller un peu l'ambiance ; puis la projection du Porno Jim Show, "le pire et le meilleur du porno commenté par profeseur Jim". Encore un évènement que j'ai en grande partie loupé; à la place j'ai eu le privilège de parler pendant plus dune heure avec Cunning Minx en privé, qui, à ma grande surprise, parle parfaitement français et est fascinée par tout ce qui touche à la France. Quand nous sommes revenus dans la salle, nous avons été accueillis par une éjaculation sur deux filles avides sur écran géant ce qui est... étrange, avouons-le. Je ne suis pas encore sûre du rapport entre le polyamour et le porno en public, mais c'était une expérience intéressante en tout cas.


Read and Sign, Meet and Greet

Le dimanche, troisième et dernier jour de la Poly Pride, consistait de deux évènements: une rencontre avec des auteurs et professeurs ayant écrit sur le polyamour (pour le public), et une réunion des grands leaders du polyamour sur la scène américaine, pour décider quelles seraient les prochaines étapes, faire le point, etc. (malheureusement privé).

J'ai donc assisté au premier, écouté le récit d'extraits de livres ou de thèses sur le polyamour pendant plusieurs heures, puis j'ai pu aborder chacune des personnes qui m'intéressaient, parler un peu avec eux, et faire signer mes livres, dûment achetés comme la brave petite polyamoureuse que je suis :) La salle était assez petite; apparemment, ils n'attendaient pas autant de monde (environ 90 personnes en tout!). L'inconvénient de cette popularité, c'est qu'on s'est retrouvé tous les uns sur les autres, pas organisés, et avec au final très peu de temps par personne avec les auteurs.

Anecdote : à la fin des lectures, un panier de lubrifiants (de marque sponsor de Tristan Taormino) fut l'objet d'un tirage au sort parmi les visiteurs... Une bonne idée qui a grandement détendu l'atmosphère, surtout quand la gagnante s'est avérée être une toute timide jeune fille, rougissant jusqu'aux oreilles quand elle a récupéré le panier !


Et la presse, dans tout ça ?

Le polyamour attire beaucoup l'attention des médias en ce moment, aussi bien chez nous qu'outre-atlantique. Ainsi, les évènements du week-end ont été mentionnés, avant et après, dans de nombreux quotidiens, incluant :

  • un article dans le New York Times,
  • un article et une video dans le New York Post,
  • des mentions dans le Time Out, le New York Press, dans Gay City News et Village Voice.
  • Une journaliste danoise en a également profité pour nous interviewer pour son journal Politiken, troisième quotidien le plus lu au Danemark.
  • Suite à l'effervescence engendrée, Birgitte Phillipides, ancienne présidente de Polyamorous NYC, fut l'invitée du renommé talk-show animé par Tyra Banks.
  • L'ensemble des festivités a été filmé pour un documentaire français, mais je n'ai malheureusement pas plus de renseignements à ce sujet. Gardez un oeil ouvert, il apparaîtra sans nul doute au cours des prochains mois...


A quand la Poly Pride française ?

Pour moi, c'était un week-end de rêve. Les gens étaient naturellement très aimables et accueillants, beaucoup ont fait le premier pas pour nous aborder et nous mettre à l'aise. L'ambiance était très chaleureuse et détendue, et en plus nous avons eu la chance d'avoir du beau temps pour le pique-nique! Que demander de plus? A part qu'un jour, on n'ait pas besoin de traverser un océan pour pouvoir en profiter, bien sûr.

3 réactions (la dernière il y a 10 ans)

Proposez vos articles !

Si vous souhaitez témoigner de votre expérience ou développer vos idées, n'hésitez pas à vous inscrire pour proposer un article.

» Inscription

D'autres articles sur le même thème

Réutiliser cet article ?

Vous pouvez diffuser, copier, distribuer ou traduire cet article si vous respectez les conditons suivantes :

Vous pouvez nous contacter pour toute utilisation ne rentrant pas dans les termes de cette autorisation.


Espace membre

» Options de connexion